Partagez | 
 

 Wanna hear your beating heart tonight | H01-000 & H03-112

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
H03-112
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Wanna hear your beating heart tonight | H01-000 & H03-112   Mer 5 Avr - 20:26



Wanna hear your beating heart tonight
ft. H01-000 & H03-112


Pourquoi est-ce qu’il fixait cette horloge au juste ? Dix-huit heure cinquante deux, il allait devoir aller mangé mais pour une fois il n’en ressentait pas l’envie. Il avait le ventre un peu noué aujourd’hui, chaque jour ne pouvait malheureusement pas être parfait et celui ci était loin de l’être alors que pourtant, la journée avait très bien commencé cela dit ! Il avait passé une putain de véritable nuit. Enfin à part son escapade nocturne, il avait réussit à dormir plus de huit heures et ça c’était un miracle en soit ! Il avait ensuite décider de faire un peu de sport, pour d’aller manger et de s’occuper l’esprit en faisant un tour dans la salle commune, sa curiosité avait prit le dessus lorsqu’il avait vu des gens rire en le regardant alors qu’ils reposaient un livre sur une étagère. Le châtain avait fait genre de ne pas s’en soucier mais il s’était précipité dessus lorsque les deux pétasses s’étaient éloignés pour finalement l’ouvrir et comprendre. Ça semblait être un bouquin remplit de rumeur ou d’important révélation et bien qu’au début il ne voyait pas de quelconque intérêt à ce qu’il lisait, voir son nom inscrit sur la dernière page à jour lui avait fait des putains de sueurs froide. Ce n’était pas le fait qu’il soit cité tant de fois ou même qu’il parle de ce qu’il entendait dans sa chambre avec ces colocataires. Non, c’était la première ligne, son sang c’était glacé alors qu’il avait sentit ses jambes se transformer en boule de coton. Comment une telle information avait pu se retrouver dans ce livre des rumeurs ? Alors qu’il n’avait lui même pas remarquer ce qui était gravé sur sa peau ? C’était insensé. Il reposa le bouquin plus brusquement qu’il ne l’aurait voulut alors qu’il était par la suite partit s’enfermer dans sa chambre à double tour. Son t-shirt avait volé au bout de la pièce et il avait difficilement rechercher dans son dos une quelconque écriture qu’il avait finit par voir, Caïn écrit en bas de son dos et Revenge écrit en plein milieu de son dos. Mon dieu, qu’avait-il fait pour que quelqu’un lui fasse subir de telle chose ? Il n’avait pas mit longtemps avant que de s’effondrer sur le sol en hurlant, jetant tout ce qui lui passait dans la main dans le mur avant de se recroquevillait contre lui même en serrant la mâchoire. Ce n’était donc pas des rêves qu’il voyait pratiquement chaque nuit mais bien des souvenirs. Des souvenirs d’une lente et douloureuse séance de torture qu’il avait subit et qui continuait de le hanter, même avec des souvenirs d’effacer. Rejoindre son lit avait était la meilleure idée et il y était rester longtemps, se mettant à fixer l’heure sur le cadran. Il ne pouvait pas rester cloitré dans sa chambre alors sans ranger le bazar qu’il avait fait sur son passage.

Ce n’est que lorsqu’il avait finalement trouvé le courage de sortir de sa chambre qu’il avait buté dans quelque chose et lorsqu’il s’était penché pour la récupérer, il avait remarqué que c’était une belle bouteille d’alcool avec son nom de marquer sur une étiquette. Un cadeau ? Pour lui ? Étrange. Quoi qu’il n’allait certainement pas cracher dessus, en fait c’était même le parfait moment pour se prendre une putain de cuite qui allait le foutre dans un semi-coma pendant quarante-huit heures. Ouais, c’était une idée parfaite ça ! « Au fait, tu as entendu la nouvelle ? Hélios à soudainement disparu de la Ruche ! .. Attend tu parles du fiancé de Sam ? .. Ouais c’est lui même, on sait pas où il est, Sam doit sûrement se sentir mal de sa disparition. » Le châtain tourna brusquement la tête sur les deux filles en train de parler alors qu’il fronçait les sourcils. Vraiment ? L’autre timbré était partit ? Et pire que ça c’était même le fiancé de Sam ? Pourtant il ne semblait pas réellement le porter dans son coeur la dernière fois qu’il l’avait vu. Hmm. Il regarda la bouteille quelques secondes avant de se diriger vers l’ascenseur et d’appuyer sur le niveau dix. Une fois dans le bon étage, il se dirigea vers la porte qui semblait être celle du jeune homme avant de frapper légèrement dessus, assez fort pour qu’il entende mais pas assez non plus pour qu’il se sente agresser, il ne savait d’ailleurs même pas si il avait des colocataires mais c’était le dernier de ses soucis actuellement.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡



The darkness surround you Izaak. Embrace them.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: Wanna hear your beating heart tonight | H01-000 & H03-112   Jeu 6 Avr - 22:45

Wanna hear your beating heart tonight
H01-000 & H03-112

Une bague, c’est tout ce qu’il lui avait laissé cet enfoiré. Un putain d’anneau qui ne symbolisait plus grand-chose. Un anneau et quelques souvenirs remémorés à la volée. Un aperçu des sentiments qu’il avait pu oublier, de ce qu’ils avaient été, de ce qu’ils auraient pu être.
Ah, il l’avait attendu. Allongé sous ses draps, le corps meurtri et les hanches en bouillie. Il l’avait attendu longtemps mais il n’était jamais revenu. Hélios. Son prénom avait un goût amer dans sa bouche. Un goût amer auquel se mêlait celui salé de ses larmes. Parce que ça faisait mal. Plus mal qu’il ne l’avait jamais imaginé. C’était une déchirure qui lui brisait le cœur pour n’en laisser que des miettes.
Après tout, comment aurait-il pu en être autrement ? Il s’était pointé, s’était frayé un chemin dans sa vie à grand renfort de cris et de sourires, de coups et d’amour. Il lui avait balancé qu’il était sien à jamais, qu’ils étaient fiancés et qu’il avait le devoir de se rappeler. Dieu sait que Samaël avait essayé…

Puis, il s’était pointé, l’avait embrassé et là… Il s’était enfin souvenu. De leurs étreintes, de leurs baisers, de leurs combats sur ce ring où Hélios avait fini par lui demander sa main. Mais il se rappelait aussi de ses propres manipulations, de cette manie qu’il avait de semer la zizanie dans leur couple juste pour le rendre encore plus fou de lui. Ouais, il se souvenait de beaucoup de choses.
C’était ça qui faisait mal. Mal parce qu’à présent, c’était trop tard pour lui dire tout ça. Trop tard pour profiter des quelques instants qu’on leur avait accordé avant de les séparer pour ce qu’il supposait être une durée aussi longue que l’éternité. Trop tard pour lui dire qu’il était désolé d’avoir oublié, que ce n’était pas grave s’il l’avait forcé… Trop tard pour lui dire qu’il l’aimait.
Un sanglot secoua ses épaules et il poussa un hurlement de rage, étouffant une plainte agonisante dans son oreiller. Son corps secoué de spasmes, il jeta violemment l’anneau contre la porte en criant à nouveau. Haine et rage, désespoir et tristesse. Si seulement il avait su… Si seulement on ne leur avait pas fait subir ça… Ils seraient encore dans ce lit de Brooklyn, à rire aux éclats, leurs jambes entremêlées sous les draps. Ils seraient encore heureux. Pas de Ruche, pas de Miloslav, pas de disparition.
Son poing s’enfonça violemment dans le mur au-dessus de la tête de son lit et il serra les dents en sentant ses jointures s’ouvrirent à l’impact. La douleur lui faisait l’effet d’un tranquillisant, elle l’aidait à mettre de l’ordre dans ses idées, à y voir plus clair dans cette tête à présent trop remplie.

« Hélios… »
Le murmure mourut sur le bout de ses lèvres il ravala les nouvelles larmes qui menaçaient de couler, se hâtant de sortir de son lit pour enrouler une serviette autour de son poignet. C’était superficiel, il survivrait. Et, quand bien même il en mourrait, ça lui était plus égal pour le moment.
Ses yeux croisèrent leurs reflets dans le miroir et il se hâta de les détourner, dégoûté par sa propre faiblesse. Des poches sombres et violettes s’étalaient sous ses paupières et il avait bien perdu un ou deux kilos depuis ces cinq derniers jours. L’appétit lui manquait et il ne comptait pas se forcer à avaler les trucs infâmes qu’ils leurs servaient. Plus que tout, il n’avait pas été en état de se risquer hors de sa chambre.
Toc. Toc. Toc.
Il sursauta et se hâta de rouler la serviette en boule dans un coin de la douche, la dissimulant à d’éventuels regards indiscrets. Là, il s’empressa de se passer le visage sous l’eau froide, faisant rapidement disparaître toute trace de ses yeux rougis et gonflés. Pas besoin d’étaler son chagrin en public bordel.
« J’arrive. » soupira-t-il en ouvrant la porte de sa chambre.
Ses yeux s’écarquillèrent soudainement à la vue de H03-112, le jeune homme qu’il avait rencontré quelques jours plus tôt. Juste avant qu’il ne se rende compte que…
« Oh… 112, tout va bien ? » lui demanda-t-il en se raclant la gorge, étonné. « Que fais-tu là ? Et c’est… Une bouteille d’alcool ? Tu es sérieux ? Où l’as-tu trouvée ? Tu sais qu’il est interdit de consommer des trucs hors de la cafet, j’espère ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-112
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Wanna hear your beating heart tonight | H01-000 & H03-112   Dim 9 Avr - 13:35



Wanna hear your beating heart tonight
ft. H01-000 & H03-112


Attendez devant la porte, patiemment même si il était assez curieux de voir comment Sam allez, après tout ça semblait être un gentil garçon donc il devait se sentir assez mal de savoir que son fiancé avait disparu de la ruche. Bon, il ne connaissait pas le dit fiancé donc il n’était pas du genre à juger les gens mais savoir qu’ils étaient en couple alors que lorsqu’il l’avait croisé il semblait lui avoir fait du mal. Il ne pouvait pas s’empêcher de pensé que c’était bien fait pour lui, peu importe ou il soit, il avait forcément mériter ce qui lui était arrivé et puis sérieusement, comment est-ce qu’on peut agressé quelqu’un dont on est amoureux ? Ce n’est pas humain et certainement pas bien non plus. Il ne pouvait être que mieux sans lui et pour l’aider à passer la pilule plus facilement, quoi de mieux que de l’alcool pour éponger un coeur meurtrie ? Il avait besoin de boire et Samaël aussi, sûrement. Alors lorsqu’il lui ouvrit la porte, il fut assez surpris de voir son visage couvert d’eau mais ne dit rien et se contenta de lui sourire légèrement. Son flot de parole le fit légèrement rire alors qu’il roulait des yeux, au moins il se souvenait de son chiffre et c’était déjà ça. « Bonjour Samaël, ça va très bien merci. » Il se gratta un peu nerveusement la tête, n’étant pas sûr qu’il allait se prendre un vent ou si le jeune homme en face de lui allait être assez réceptif à sa proposition. « En vérité j’étais pas du tout sur le point de venir te voir mais quand je suis sortie de ma chambre j’avais ça devant ma porte. » Il leva légèrement la bouteille pour accentuer ses dires, il savait parfaitement que ce n’était pas normal d’avoir ça dans la ruche mais en même temps c’était sûrement une bonne étoile qui lui avait offert vu qu’il y avait une étiquette avec son nom dessus. « Et puis je me suis dis que tu voudrais la boire avec moi. » Pas besoin d’en dire plus, après tout il devait sûrement savoir que toute la ruche savait ce qui lui arrivait et puis pas non plus besoin de remuer le couteau dans la plaie.

Mais il semblait ne pas avoir de réaction, ils ne se connaissaient pas vraiment dans le fond mais à bien réfléchir, il ne se voyait pas boire avec quelqu’un d’autre. Viper n’aurait probablement pas accepté de boire avec lui et ne parlons pas de ses autres connaissances. A bien y réfléchir il ne connaissait pas énormément de monde dans la ruche donc Sam était la meilleure personne avec qui il pourrait partager ça et puis il voulait boire maintenant, pas dans une semaine. Avec ce qu’il venait de voir il avait besoin de se prendre une cuite, peu importe qui avec qui en réalité. « Enfin sauf si tu ne veux pas. Je peux .. Repartir dans ma chambre si ça ne te tente pas. » Dit-il en attendant sa réponse. Et puis comme ça il pourrait en profiter pour faire connaissance avec le jeune homme en face de lui et qui sait, devenir même ami par la suite, ça ne couter rien.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡



The darkness surround you Izaak. Embrace them.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: Wanna hear your beating heart tonight | H01-000 & H03-112   Lun 10 Avr - 23:51

Wanna hear your beating heart tonight
H01-000 & H03-112

Il n’était pas sûr de ce qu’il fichait ici. A vrai dire, il ne connaissait rien de 112, rien à part son numéro et la certitude qu’il ne vivait pas à cet étage. Alors… Que faisait-il devant sa porte, une bouteille d’alcool à la main. Y avait-il seulement de l’alcool dans cette Ruche, était-ce seulement possible ?
La réponse du jeune homme acheva de le convaincre que c’était plus que suspect. Devant sa chambre, sérieusement ? A cette idée, il haussa un sourcil dubitatif, ne pouvant s’empêcher de loucher sur ladite bouteille. C’était bien trop beau pour être vrai mais aussi bien trop attrayant pour qu’il refuse l’opportunité de se bourrer la gueule. Qu’il refuse l’opportunité d’oublier une bonne fois pour toute sa vie merdique.
« Non ! » lâcha-t-il soudainement avec hâte. « Ne pars pas. »
Il avait l’air clairement désespéré mais, pour la première fois depuis son arrivée, il se foutait bien de ce que les autres pouvaient penser de lui. Après tout, il ressemblait déjà à un zombie, crier ou supplier n’entacherait pas sa réputation. Pas plus qu’elle ne l’était déjà de toute façon.
« Je suis désolé okay ? Je manque de sommeil donc je suis… plutôt lent à réagir. » soupira-t-il. « Mais je suis flatté que tu aies pensé à moi. Flatté et carrément soulagé. Tu n’imagines pas à quel point j’ai besoin d’un putain de verre. »
Plus de faux-semblants, le voilà honnête. Brut et vrai. Ce qu’il n’aurait jamais pensé être. Il se recule et lui fait signe d’entrer, s’enfonçant dans sa chambre en lui laissant le loisir de fermer la porte. Depuis la disparation d’Hélios ils n’étaient plus que deux dans un appartement prévu pour accueillit quatre personnes. Autant dire qu’ils avaient de l’espace à revendre et une certaine intimité.

Sa main blessée le lança quelques secondes et il serra les dents en faisant sommairement son lit, essuyant avec sa manche le sang étalé sur le mur. C’était tout sauf une bonne idée mais il préférait que le rouge soit étalé sur ses vêtements plutôt que la surface immaculée. Il pouvait toujours enlever son haut et le foutre dans le lavabo pour tenter de le laver plus tard…
« Fais comme chez toi, ça doit y ressembler de toute façon. » fit-il en passant une main entre ses mèches brunes. « Tu peux te mettre sur le lit si tu veux. T’en fais pas, il est plus propre que la dernière fois. »
A ce souvenir ses joues chauffèrent et il se retint de se flageller, se contentant de grogner doucement. Bon sang, il n’était pas d’humeur bavarde et se forcer à causer était bien plus dur que ce qu’il avait imaginé. Il décida finalement de s’appuyer contre un mur, croisant les bras sur son torse l’air pensif. 112 avait-il besoin de parler ? Après tout, pourquoi venir le trouver lui, un parfait étranger ? Pourquoi pas ce mec bardé de tatouages avec qui il semblait passer le plus clair de son temps ?
« Quelque chose s’est passé depuis notre rencontre ? Tu sembles pâle… » lâcha-t-il neutrement, le regard perçant. « Si tu te sens mal je peux toujours tenter de t’examiner… Je me suis découvert un talent caché pour ce genre de truc. »
Il désigna le lit du menton et s’en approcha en faisant craquer sa nuque. Il était vrai que maintenant qu’il le disait, il remarquait clairement la différence entre le 112 d’aujourd’hui et celui de la dernière fois. Plus anxieux… Plus apte à bavasser aussi.
« T’en fais pas, je ne fais pas payer si le spectacle en vaut le coup d’œil ! » tenta-t-il de plaisanter en ricanant légèrement, se détendant au fur et à mesure qu’il s’habituait à la présence du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-112
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Wanna hear your beating heart tonight | H01-000 & H03-112   Mar 11 Avr - 17:41



Wanna hear your beating heart tonight
ft. H01-000 & H03-112


A vrais dire, le châtain ne savait pas non plus ce qu’il faisait ici. Il voulait boire, il avait vraiment besoin d’oublier ce qu’il savait, d’oublier que quelqu’un avait jouer avec sa peau comme ci ce n’était rien, oublier même qu’il était probablement quelqu’un de dangereux, voir violent. Il avait besoin de tout noyer dans l’alcool et de ce qu’il savait, Sam aussi avait désespérément besoin de boire donc autant faire d’une pierre deux coups et d’en profiter pour se saouler ensemble. Le fait que le jeune homme ne lui réponde pas était assez dérangeant, il ne savait pas si il devait partir ou rester finalement parce que Sam ne semblait pas être décider à lui répondre. Il ouvrit la bouche, près à lui dire qu’il partait, un peu à contre-coeur cela dit qu’il ne l’entende parler, le faisant se stopper dans son mouvement. Ah, il voulait finalement qu’il reste ? Il léger sourire, un peu gêné apparu sur son visage en voyant son visage si triste et ravager par la fatigue, même si il avait chercher à camoufler ses émotions par un coup d’eau dans la salle de bain, il arrivait quand même à voir toute la détresse au fond de ses yeux, comme ci il pouvait s’effondrait d’un instant à l’autre. Ça lui faisait mal au coeur de le voir dans un tel état alors que dans le fond, il ne le connaissait pas tant que ça quand on y réfléchissait bien. « Pas de problème, ne t’inquiète pas pour ça. » Après tout, lui aussi avait une tête de cadavre ambulant lorsqu’il était arrivé dans la ruche, il ne dormait quasiment pas à ce moment et ses rares heures de sommeil n’étaient pas du tout suffisant pour lui. Donc même si il était fatigué, il pouvait parfaitement le comprendre pour le coup. « Ouais, je t’avoue que je ne voyais pas avec qui d’autre partager. » Et puis Sam en avait probablement plus besoin que lui pour le coup. Il avait quand même perdu son fiancé, d’ailleurs est-ce qu’il reviendrait à un moment ou est-ce qu’il avait disparu pour toujours ? Avec ce robot qui rôde et attrape un peu n’importe qui, il ne pouvait pas vraiment savoir.

Son regard suivit ses mouvements, le regardant refaire son lit à la va-vite, essuyant même du sang sur le mur. Tiens donc, il avait craqué ? Sous la douleur, la perte de son fiancé il s’était allé à la souffrance et la colère ? Ça ne l’étonner pas vraiment et il n’allait certainement pas le juger alors que quelques jours après son arrivé il avait fait exactement la même chose en fait. Il passa une main dans ses cheveux avant d’hocher la tête et de s’approcher du lit pour s’asseoir dessus, n’arrivant pas vraiment à retenir le sourire amusé qui prit place sur ses lèvres en l’entendant, sérieusement, il avait vraiment dit ça ? « Je n’en doute pas. » Dit-il avec un léger rire alors qu’il posait la bouteille sur le lit. Il fut cela dit assez surpris de l’entendre par la suite. Alors quoi, il était infirmier maintenant ? Il avait presque envie de lui demander qu’il vérifie son dos, après tout il avait dit qu’il avait des connaissances dans le domaine donc il pourrait probablement savoir lui dire ce qu’il avait exactement non ? Parce qu’il avait sentit les cicatrices sur sa peau, il savait qu’un prénom “Cain” était gravé en lui mais putain il n’avait aucune idée de l’étendu des dégâts. Viper quand à lui semblait totalement être dans le déni et refuser de regarder son dos donc ce n’était certainement à lui qu’il allait demandé. « Disons que j’ai appris des choses sur moi que je ne savais pas avant de voir dans le bouquin là dans la salle commune. Donc je suis assez ... mitigé. » Son regard se perdu un instant dans le vide avant qu’il ne prenne une grande inspiration et ne lève le regard vers lui, un peu brisé aussi sans réellement le vouloir. « Peut-être que lorsque j’aurais plusieurs grammes dans le sang je te montrerais l’étendu des dégâts. Crois moi, de ce que j’ai sentis, ça vaut largement le coup d’oeil. »

made by lizzou – icons & gif by tumblr

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡



The darkness surround you Izaak. Embrace them.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: Wanna hear your beating heart tonight | H01-000 & H03-112   Mer 12 Avr - 18:13

Wanna hear your beating heart tonight
H01-000 & H03-112

Le fait que 112 ait pu penser à lui alors qu’ils se connaissaient à peine réveillait des choses en lui. De la reconnaissance, une certaine joie et une sorte de chaleur qui envahissait peu à peu son cœur. Sa présence lui donnait la soudaine impression de ne plus être seul dans son malheur. Elle l’occupait, le distrayait de ses sombres pensées et ce n’était pas pour lui déplaire.
Samaël n’aimait pas la solitude. C’était sûrement pour ça qu’avant Hélios, il se faisait un devoir d’approcher tous ceux qu’il croisait, sympathisant avec eux, les manipulant. Mais tout ça, toutes ces choses qu’il faisait, ça ne servait qu’un but. En fait, tout ce qu’il voulait c’était combler ce vide. Ce vide dans sa poitrine causé par la soudaine perte de tout ce qui faisait son identité. Et, il pensait vraiment avoir réussi à le reboucher. Pelleté par pelleté. Ça avait commencé avec toutes ces abeilles à qui il avait parlé. Il avait retenu leurs noms, le peu de secrets qu’elles possédaient, leurs habitudes… Et il s’était forgé une identité à partir de celles-ci. Il s’était créé des repères. Pour la Ruche, il était ce mec jeune et sympa, le genre charmant et intéressant. Les gens aimaient ce mec alors il s’était fait un devoir de le devenir, de se fondre en lui.
Puis, Hélios était arrivé. Lui et ses grands chevaux, lui et Milo. Il était arrivé avec ses cris et ses menaces, ce prénom qu’il lui avait donné et la certitude qu’ils étaient fiancés. Samaël avait alors compris que le trou qu’il avait cru combler était juste bâché. Il n’avait pas retrouvé son identité, il s’en était forgé une et celui qui connaissait le véritable lui, c’était bien 666. Par la suite, il avait abandonné toutes ses prétendues connaissances, se concentrant sur Hélios et juste lui. Il s’était isolé à s’en rendre fou, découvrant par la même occasion un tas de choses. Par exemple, il savait qu’il possédait des connaissances en médecine, qu’il était un combattant plutôt doué sur le ring et qu’il avait la fâcheuse habitude de séduire pour rendre son mec fou de jalousie. Loin de ce mec irréprochable qu’il s’était forcé à être, il n’était qu’une petite peste manipulatrice et bagarreuse, doublé d’un mec bien plus intelligent que la moyenne. Sombre combo.

« Crois-moi, je suis flatté que tu es pensé à moi… » sourit-il légèrement. « Mais ne t’inquiètes pas, t’es pas obligé de te désaper pour me montrer si tu ne veux pas ! »
Il s’avança vers lui en faisant craquer sa nuque et ses épaules endolorie, s’asseyant à ses côtés. La bouteille dans ses mains lui faisait de l’œil, lui donnant la soudaine envie de porter ses lèvres au goulot pour se soûler. Qui plus est l’idée de le faire avec un mec qui semblait psychologiquement aussi bancal que lui était assez encourageante.
« Ce bouquin dont tu parles me pourris aussi la vie… » marmonna-t-il en se remémorant le nombre de fois où son matricule avait été cité. « Les gens s’ennuient donc ils aiment jouer les commères. On est tous dans la même galère alors t’en fais pas quoi que ce soit je ne te jugerai pas. »
Il était de nouveau honnête. Contrairement à son habitude, il ne comptait pas utiliser les informations qu’il apprendrait sûrement sur 112. Le jeune homme ne méritait pas ça et, étrangement, Samaël n’éprouvait pas vraiment le désir de le dominer, de le voir manger dans le creux de sa main. En un sens, il était même reconnaissant que celui-ci ait eu la décence de venir prendre de ses nouvelles.
« Sur une note plus joyeuse, on l’ouvre cette bouteille ? » ricana-t-il gentiment. « Je ne vais pas te laisser faire la gueule parce que tu m’as entendu déprimer ! Pour pimenter la soirée je te proposerai bien de faire un jeu. Boire pour boire est moins amusant, tu ne trouves pas ? »
Il n’avait pas vraiment de souvenirs des jeux à boire qu’il avait pu apprendre mais il supposait qu’en inventer un ne devait pas être trop compliqué… Après tout, le but était simple : finir par rouler sous les tables, la tête complètement à l’envers.
« Je ne sais pas si tu en connais un mais dans le pire des cas on peut toujours créer quelques règles… Enfin si ça te dit. Pourquoi pas des questions… Ou alors des actions ? »
Il se recula pour s’asseoir en tailleur au milieu du lit, le regard malicieux et impatient. Il avait besoin de se détendre et ça sonnait comme la parfaite occasion d’y arriver.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-112
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Wanna hear your beating heart tonight | H01-000 & H03-112   Mer 12 Avr - 22:00

Wanna hear your beating heart tonight

H03-112 & H01-000


Un léger sourire s’afficha sur ses lèvres en l’entendant, ce qu’il appréciait avec ce gars c’est qu’il ne se prenait pas la tête, il était du genre à accepté ce qu’on lui disait pour qui sait, peut-être en reparler plus tard ? Enfin c’est l’impression qu’il avait de lui en tout cas et il n’en demandait pas moins. Il n’avait pas besoin de quelqu’un qui force les choses et qui l’accuse d’être un monstre, pas comme Viper. Comment est-ce que c’était possible putain d’être juger sur quelque chose qu’il n’avait pas du tout voulut ? Qu’il ne connaissait même pas la provenance même ? Sa mâchoire se serra faiblement en repensant à sa réaction, si Sam avait la même envers lui alors ça voudrait dire qu’il était effectivement une bête de foire et tant qu’il n’avait pas plusieurs grammes d’alcool dans le sang, il n’était pas capable de l’entendre. « Merci, peut-être lorsque je serais bien moins a jeun. Pour l’instant je suis trop sobre pour parler de mes problèmes. Et toi aussi je suis sûr. » Dit-il avant de lui faire un sourire en le voyant regarder la bouteille, aucun doute qu’il voulait se prendre une énorme cuite et il ne pouvait que le comprendre parce qu’il était dans le même cas que lui, il voulait désespérément boire et oublier sa vie merdique, peut-être même que l’alcool provoquerait un choc en lui qui lui redonnerait tout ses souvenirs. Quoi ? Il n’avait pas le droit de rêver un peu ? Il fut assez surpris de la suite de sa réponse. Ah, comme quoi, il n’était pas le seul sur qui des rumeurs se baladait, il n’avait même pas fait attention aux autres pseudo en réalité. Il avait juste pour son chiffre, des cicatrices et Caïn. Bordel. « Je vois ça, faut dire qu’il n’y a pas énormément d’activité ici donc à part cracher sur le dos des gens, on finit par vite s’ennuyer. » Enfin de son point de vu mais lui n’irait jamais dire de telle chose. Qu’en avait-il a foutre qu’un tel couche avec machin-truc ou ne fasse une connerie. Ce n’était pas sa vie et il était déjà bien assez préoccuper par la récupération de ses souvenir qu’il n’avait pas le temps de faire attention à ce genre de débilité finalement.

Sa main se posa sur le haut de la bouteille avant qu’il ne la prenne pour ne la tendre à son partenaire, il n’avait pas de verre mais peut-être que lui oui ? Sinon il pourrait toujours se faire des mini-shooter avec le bouchon de la bouteille, ça pouvait être pas mal ça aussi. Putain, avec de la musique et des biscuit apéritif ça aurait carrément pu devenir une soirée cool, là ils allaient juste se saouler comme deux ivrognes pour oublier leur soucis. Mais bon, ça ne le déranger pas, Samaël semblait gentil et n’avait pas l’air de le juger contrairement à certaines personnes. « Ouep, par contre j’ai aucun verre donc ça va être assez compliqué, sauf si t’as des gobelets de disponible ? Ou sauf si on boit à la bouteille ? Comme tu le sens. » Ce n’était pas comme ci de toute manière ils pouvaient tomber malade ou quoi que ce soit, la ruche semblait bien assez aseptisé pour que ça n’arrive pas donc il n’allait pas se plaindre. Et puis Sam était milieu, ça ne le dégoûter pas de boire derrière lui, si ils n’avaient pas d’autre choix. « C’est vrais que c’est peu de déprimant de boire comme ça. Une idée ? » Et justement, le jeune homme semblait avoir une idée et un sourire s’afficha sur les lèvres du châtain alors qu’il hochait la tête. Ouais, mais ouais bien sûr, ils pouvaient tout simplement faire un action vérité. Ça lui revenait maintenant, c’était le genre de truc que font tous les adolescent lorsqu’ils sont jeune mais il n’avait pas l’impression d’y avoir déjà jouer de son côté. Est-ce qu’il avait des amis au moins en dehors de la ruche ? « Un action vérité alors, tout simplement. Tu te souviens des règles toi ? Normalement tu demandes action ou vérité. Si le joueur choisit action, il doit exécuter l’action que l’autre joueur lui donne et pareil pour les questions. Si on ne répond pas, on boit. Ça te va ? » Putain, aucun doute avec ça qu’ils vont s’amuser, rien qu’à l’idée de pouvoir emmerder le jeune en face de lui, il avait déjà envie de rigoler machiavéliquement.

DEV NERD GIRL


⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡



The darkness surround you Izaak. Embrace them.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: Wanna hear your beating heart tonight | H01-000 & H03-112   Jeu 13 Avr - 18:36

Wanna hear your beating heart tonight
H01-000 & H03-112

Samaël avait un don pour percer les secrets des autres. A dire vrai, il était doté d’une capacité d’observation aigüe et ses déductions se révélaient rarement fausses. C’était ce qui le poussait à ne pas presser 112 de lui montrer son dos. En effet, sa curiosité avait beau avoir été attisée, il voyait clairement que ledit secret minait le moral du jeune homme. Qui y avait-il donc de si terrible sur ce dos, de si honteux ?
Il n’en savait rien mais il se doutait que tôt ou tard, son invité se confierait. Ce n’était qu’une question de temps. Après tout, il avait l’étrange capacité d’inspirer la confiance chez ses congénères. Peut-être aussi parce qu’il n’était pas forcément l’homme le mieux bâtit du coin. Samaël se demandait même comment il avait fait pour participer à des combats de rue au vu de son gabarit. Catégorie poids-plumes ? Bah… C’était du passé et il ne s’en rappelait pas vraiment, nul besoin de s’attarder sur des détails qui semblaient pour le moment sans importance.
« Pas faux… » acquiesça-t-il à ses dires. « Puis ça devrait aller vite sachant que ça doit bien faire quelques jours que je saute les repas de la cafet. Après tout ce n’est pas comme si leurs menus me faisaient de l’œil… »
A cette pensée il étira une grimace dégoûtée, ne se rappelant que trop bien de la soupe de haricots au chorizo ou encore du menu bien trop protéiné de la semaine. Il ne connaissait pas encore ses goûts mais il avait la certitude qu’avoir envie de vomir en lisant le menu n’était pas bon signe.
Il sourit tout de même avant de soupirer en l’entendant à nouveau parler dudit livre. Qu’est-ce qu’il avait pu morfler par sa faute… Y lire l’étendu de ses exploits sexuels ne l’avait pas aidé à oublier Hélios… Surtout quand on savait que la plupart des affirmations écrites n’étaient que des conneries. Non Milo n’avait pas été dans la chambre cette nuit là et non… L’acte n’était pas aussi consenti qu’on pouvait le dire. Samaël avait fini par guérir mais ça restait une expérience tout aussi fascinante que traumatisante.
« C’est juste des petits cons surtout. Dire que certains ont sûrement collé leurs oreilles contre ma porte pendant que je… » grogna-t-il en se tapant le front avec sa paume. « Une bande de petits voyeurs qui feraient mieux d’évacuer leur frustration au sport si tu veux mon avis. »

Il s’arrêta subitement en le voyant tendre la bouteille vers lui, surpris. Il s’en saisit cependant, un sourire amusé étirant ses lèvres pleines. Lui confier un truc pareil n’était pas quelque chose qu’Hélios aurait fait en sachant l’amour qu’il éprouvait pour un bon verre. Mais 112 n’était justement pas Hélios et ce n’était pas plus mal. Ils n’avaient apparemment aucun souvenir commun et l’idée de pouvoir reconstruire sa vie en fréquentant qui il voulait et ce sans être influencé lui plaisait. Sa compagnie lui plaisait.
« Désolé mais les chambres ne fournissent malheureusement pas de quoi se faire un minibar » fit-il en éclatant de rire. « J’ai juste le nécessaire mais je suppose que si mélanger nos salives te gêne je peux toujours utiliser le bouchon et tu gardes le culot ? »
Ça ne le dérangeait pas. Après tout, ils se connaissaient à peine et il savait que certaines personnes étaient mal-à-l’aise à l’idée d’être trop « en contact » avec les autres. Qui plus est il ignorait l’orientation de 112 mais il imaginait qu’un mec hétéro n’avait peut-être pas l’envie de poser ses lèvres là où celles d’un autre gars s’étaient posées.
« Hum action/vérité ? C’est dingue ce nom me dit vraiment quelque chose mais je n’arrive pas à me rappeler quoi… » fit-il en fronçant les sourcils, pensif. « En tout cas je trouve que ton idée est plutôt bonne… »
Il étira un rictus narquois en imaginant la chose. C’était un jeu légèrement enfantin mais il avait la certitude qu’avec ça, la soirée serait un peu plus pimentée qu’elle ne l’aurait été si jamais ils s’étaient juste contentés de se bourrer. Il lui redonna donc la bouteille et croisa les bras sur son torse, impatient.
« Très bien ! A toi l’honneur de l’ouvrir, après tout c’est à toi qu’elle a été offerte ! Et vu que tu l’as dans les mains en premier… Action ou vérité ? »
Il ne savait pas encore ce qu’il pouvait lui demander mais il sentait qu’avec quelques grammes dans le sang ce serait de moins en moins difficile de chercher. Après tout, l’alcool était connu pour désinhiber. Un bon moyen d’apprendre à se connaître, sans gêne.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-112
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Wanna hear your beating heart tonight | H01-000 & H03-112   Sam 15 Avr - 22:16



Wanna hear your beating heart tonight
ft. H01-000 & H03-112


Pour le coup, le châtain ne pouvait pas le contredire, la cafétéria faisait des repas horriblement dégueulasse et si il n’avait pas tant envie d’entretenir son corps et sa forme, il aurait probablement sauter des repas aussi. Cela dit il restait convaincue que ce n’était pas une bonne idée, ne pas manger aller forcément le rendre faible et plus il serait faible, moins il sortirait de sa chambre et ça, c’était un coup à le faire déprimer encore plus donc finalement sa venu n’était pas une mauvaise idée, il allait pouvoir lui changer les idées et peut-être même le faire rigoler. C’était bien dommage qu’ils ne puissent pas manger en dehors des heures de repas sinon il aurait trouvé le moyen de ramener autre chose, histoire d’éponger un peu l’alcool qui finirait dans son estomac. D’ailleurs lui aussi était censé aller manger dans pas longtemps donc son estomac était lui aussi vide de tout aliment, dans son cas aussi ça devrait aller plutôt vite quand on y réfléchissait. « Il va falloir que tu te nourrisse quand même dans les prochains jour parce que tu va finir par t’écrouler au bout d’un moment. » Il se retenu de dire qu’Hélios ne voudrait sûrement pas ça mais cette phrase resta bloquer au fond de sa gorge, ce serait assez sadique de sa part de lui dire ça, Sam finirait de nouveau par avoir mal et il n’était pas là pour le faire souffrir encore plus. Il voulait qu’il se détende et oublie son crétin de petit ami, de ce qu’il en savait.

Un léger rire sortit de ses lèvres en l’entendant, ouais, lui aussi il avait vu quelques phrases assez perturbante mais ça restait surtout celle qu’il avait lu sur son dos, sérieusement, les Ias l’avait vu et relaté dans un livre ou quelqu’un était là cette nuit pour voir les marques de son dos ? Ou ... Ou quelqu’un l’avait vu à la salle de sport. Mais oui putain, il passait sa vie à être torse nu là bas donc les gens avaient forcément remarqués qu’il était marqué, que son dos était striés de marque. Comme n’y avait-il pas pensé avant ? Il était sérieusement idiot par moment. « Oh tu sais, parfois on est pas obligé de coller l’oreille. Regarde, dans ma chambre, je vis aussi avec 33 et 11, un gars et une fille. Comme tu te dire que j’ai du supporter de les entendre baiser l’autre jour. C’était ... horrible. » Il n’avait vraisemblablement rien contre eux. 11 était un petit con prétentieux et 33 avait la tête d’une fille qu’on veut poutré dans le mur à chaque fois qu’on voit mais en soit, il ne disait rien, mais les entendre niquer à dis mètres de lui l’avait sérieusement fait chier. Il n’était pas venu ici pour souffrir okey ?

Un fin sourire s’afficha sur son visage en voyant son air surpris, pourquoi est-ce qu’il l’était ? Il était justement venu ici pour lui partager sa bouteille donc c’était la moindre des choses pour qu’il lui tende, il n’était pas à ça près, ça ne le déranger pas non plus de boire à la bouteille derrière lui mais il avait des gobelets dans sa chambre donc naturellement il avait pensé que Samaël en avait aussi mais apparemment il s’était trompé, tant pis, ils boiraient ensemble dans la même bouteille, peu importe. « Non t’inquiète pas pour ça, je suis pas une petite nature. Sauf si tu préfères ? Je m’en fiche perso ? » Ce n’était pas comme ci de toute manière il pouvait chopper la moindre maladie, cette endroit était tellement aseptisé qu’il n’y avait probablement aucun risque pour qu’il tombe malade. D’ailleurs il n’avait entendu parler de personne ayant une quelconque maladie, c’était probablement un bon point ça ! Il passa une main dans ses cheveux alors qu’il s’installait plus confortablement sur son lit, se mettant en tailleur dessus avant qu’il ne sourit de nouveau. « T’as vu ? Je suis sûr qu’on pourrait rigoler avec ce truc et puis on est pas obligé de boire si on ne répond pas ou qu’on ne fait pas d’interaction. En fait on boit à chaque tour, c’est plus amusant je pense. » Dit-il en hochant la tête, amusé. Si il devait attendre de ne pas répondre ou de ne pas faire quelque chose, ça allait finir par être foutrement long et il voulait être bourré assez rapidement en fait. Il ouvrit la bouteille, écoutant Sam parler avant de réfléchir en fronçant légèrement les sourcils, pour le premier tour, le mieux serait de dire vérité. Ils finiraient de toute façon dans un sale état à la fin, à faire des conneries plus grosse les unes que les autres à chaque fois. « Vérité pour le premier tour. »  

made by lizzou – icons & gif by tumblr

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡



The darkness surround you Izaak. Embrace them.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: Wanna hear your beating heart tonight | H01-000 & H03-112   Mar 25 Avr - 20:34

Wanna hear your beating heart tonight
H01-000 & H03-112

Il n’avait pas faim et il n’y pouvait rien. C’était comme si son estomac était toujours noué, incapable de digérer ce qu’il avait pu ingérer. Sûrement une conséquence de sa récente anxiété. Après tout, perdre quelqu’un d’aussi proche sans savoir ce qu’il avait pu advenir de lui… C’était semblable à un deuil. Une page qu’il lui fallait tourner mais qu’il avait bien dû mal à oublier. Du passé.
« Mouais, je préfère boire pour le moment. » sourit-il tout de même. « Tu sais qu’un individu ne peut survivre que trois jours sans s’hydrater ? Alors si tu ne veux pas me laisser mourir tu as la solution. Dans tes mains. »
Il lui fit un clin d’œil avant de se taire en souriant. Bon sang, il avait besoin de boire. Ses yeux se perdirent quelques instants sur le sol et il passa une main lasse sur son visage. Ces derniers jours, il s’était réveillé avec cette impression de vivre un cauchemar. Un cauchemar qui n’avait jamais de fin, un cauchemar auquel il ne pouvait échapper même en fermant les paupières. Tout ce qui l’entourait semblait sombre. Tout n’était plus que mensonge… Il se sentait alors si impuissant. C’était comme si c’était enfin la fin. La fin d’une Histoire bien trop courte il est vrai.
Parce que, durant ces quelques semaines où il l’avait rencontré, Samaël avait changé. Samaël avait commencé à se voir non plus comme ce jeune homme indépendant et mordant mais comme le fiancé d’Hélios. Il avait abandonné son identité pour s’en forger une nouvelle, bâtie autour d’un homme dont il ne connaissait que le prénom. Alors, quand il l’avait perdu… Il s’était perdu lui-même. Parce que, pour la première fois depuis des jours, il était juste Sam et il n’était pas prêt à être ce gars. Il avait juste l’impression de n’être que ce gamin entouré mais pourtant si seul. Ce gamin qui ne savait rien de son passé. C’était terrifiant.
Ouais, durant ces derniers jours, il avait connu ce que signifiait être déprimé. Il avait connu cette envie de ne pas vouloir se réveiller, de retourner encore et encore dans ce lit qu’on lui avait attribué. Pourtant, il avait survécu et il était là. Quelque peu brisé, quelque peu désespéré mais toujours bien décidé à accepter d’avancer. Cette soirée avec 112 serait le début de son renouveau.

« Je vois… Certains sont un peu sans gêne mais bon… On apprend à faire avec… » lâcha-t-il en se secouant. « J’ai même vu un mec se balader en slip dans les couloirs l’autre jour. »
Il rit légèrement en se massant la nuque au souvenir, ne se rappelant que trop bien de cette surprenante vision. Sûrement une conquête qui avait fini par découvrir que ce mec jouait avec elle et avait décidé de lui foutre un bon coup de pied au derrière.
« Je pensais que c’était interdit mais on dirait que cette règle a pas mal de nuances qui la rendent facile à contourner. »
Il médita quelques instants avant de hausser les épaules, croisant les bras contre son torse. En parlant de gêne, 112 ne paraissait pas le moins du monde dérangé à l’idée de boire derrière lui. C’était un bon point sachant qu’il avait une sainte horreur des mecs qui faisaient des manières. Après tout, il était plutôt du genre extraverti et je-m’en-foutiste.
« Parfait alors ! De toute façon avec l’alcool je ne pense pas qu’il y ait un risque de se refiler quoi que ce soit. C’est un super désinfectant ce truc ! »
Il ne savait pas d’où il sortait toutes ces connaissances mais elles étaient là, ancrées dans sa mémoire, léger rappel de sa vie passée. Il n’était pas bête Samaël, loin de là. Les bouquins qui jonchaient sa chambre en étaient la preuve.
La réponse de 112 le surpris tout de même et il haussa un sourcil. Il l’avait pris pour le genre de mec à toujours demander des actions toutes plus loufoques les unes que les autres. Enfin, c’était ce qui lui avait semblé au caractère du jeune homme. Une réponse qui le plongea rapidement dans une intense réflexion.
« Vérité hein… » marmonna-t-il. « Dis moi… Quand as-tu touché quelqu’un pour la dernière fois ? Sexuellement parlant bien entendu, pas de triche. » demanda-t-il
Il lâcha ça d’un ton rapide, abrupt, un sourire relevant les coins de sa bouche. Il n’y allait pas par quatre chemins il est vrai mais l’idée de mettre 112 mal-à-l’aise le rendait impatient. Et puis, il avait surtout besoin de vérifier quelque chose. Quelque chose qui rappelait inévitablement à son esprit les caresses d’Hélios. Il lui semblait bien avoir vu 112 avec un homme. Mais qui était celui-ci ? Quelle était la nature de leur relation. De quoi en apprendre plus et assouvir sa soif d’informations.
« Bois donc ! »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-112
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Wanna hear your beating heart tonight | H01-000 & H03-112   Jeu 27 Avr - 18:05



Wanna hear your beating heart tonight
ft. H01-000 & H03-112


Bon, c’est vrais que le châtain ne pouvait pas vraiment lui reprocher de ne pas manger. Lorsqu’il était arrivé dans la Ruche il ne se nourrissait pas ou très peu et il avait tenu pas mal de temps ainsi donc avec une peine de coeur, aucun doute que c’était bien plus douloureux à vivre et la faim ne devait pas vraiment être présente. Mais c’était quand même une mauvaise chose qu’il continue de jeuner ainsi parce qu’à un moment son corps n’allait plus assumer, surtout si il buvait à côté. Mais il n’avait pas vraiment envie de faire le papa poule ce soir. Il voulait se prendre une bonne cuite qui allait probablement lui faire un mal de chien demain matin mais ce n’était pas grave, il avait l’impression de ne pas avoir bu depuis une éternité et il savait à peine les effets que ça faisait. Il voulait se souvenir. « Avec un tel argument il serait irresponsable de ma part de t’empêcher de boire bien sûr. » Dit-il en riant légèrement par la suite. Il espérait juste que Sam n’allait pas s’écrouler en plein milieu de la soirée à cause de trop d’alcool et trop peu de nourriture. Techniquement il était juste censé tout absorbé comme une éponge et devenir raide en peu de temps. Ça allait être assez amusant finalement, bon après lui aussi allait probablement tourné très vite puisqu’il n’avait pas encore manger de la journée.

112 ria de nouveau en l’entendant, ça ne l’étonner pas vraiment qu’un mec ce soit balader en slip dans les couloirs, il avait finit par comprendre que dans cette Ruche il n’y avait pas seulement des personnes normaux. Il y avait aussi des fous, des déprimer, des surexcités et le mélange donner généralement pas mal de drama. Si il avait des popcorns il passerait son temps à en manger en riant à chaque fois qu’il voyait quelqu’un s’engueuler ou se faire largué. Pire que les feux de l’amour cette endroit. « Il a pas dû mettre longtemps avant de se faire chopper par une IA, c’est interdit je crois. » Mais il n’était pas sûr, il y avait trop de règle qui partaient et qui revenaient par la suite, ça commençait à être un sacré bordel dans le fond et il ne savait plus vraiment ce qu’il avait le droit de faire ou de ne pas faire donc dans le doute, à part pour la règle du couvre feu, il faisait attention à ce qu’il faisait. « Ah ouais, c’est sûrement probable. » Il était donc interdit d’être nudiste. Dommage, ça aurait été presque amusant d’aller faire l’hélicobite dans les filles. Bon, il était cela dit légèrement pudique donc il aurait juste fait le hamburger avec sa queue. Putain il n’avait même pas encore bu qu’il pensait à de tel connerie, qu’est-ce que ce serait ensuite.

Il hocha doucement la suite, peu de chance qu’ils se refilent quoi que ce soit vu le degré de l’alcool, à part des brûlures d’estomacs ils ne risquaient pas grand chose dans le fond. Il passa une main dans ses cheveux avant de finalement ouvrir la bouteille et d’attendre sa question. Un léger froncement de sourcil apparu sur son visage en l’entendant avant qu’il ne se rappelle de ce moment qu’il avait eut avec Viper dans la salle commune, cette nuit justement. Hmm. « Cette nuit. Y a ce gars, Viper. On se tourne un peu autour je crois et puis cette nuit je l’ai croisé dans la salle commune et les choses ont dérapé. On a finit par se toucher comme des adolescents en manque avant qu’il me plante dans le froid une fois la petite affaire terminé. Sérieusement, je vaux pas mieux qu’une pute avec ce gars. » Et c’était totalement ce qu’il pensait. Il avait l’impression d’être un jouet avec lui mais il aimait presque ça. La façon dont ils réagissaient mutuellement à l’autre, ce rapprochement, tout ces frôlements, ces baisers. Il aimait ça il n’allait pas niais mais avec lui il ne se sentait pas vraiment important. Juste un passe temps finalement alors que lui il commençait presque à l’apprécié. Enfin ce n’était pas presque, il avait carrément jeter son dévolu sur lui et il pensait déjà les trois quarts de son temps à lui. C’était agaçant. Il amena la bouteille à ses lèvres avant de boire une grosse gorgée d’alcool et de faire une horrible grimace par la suite, c’était immonde putain de merde. « Oh mon dieuuuuu. » Le châtain lui tendu la bouteille, essayant de faire abstraction de la douleur le long de sa trachée, bordel, il ne s’était pas attendu à ce que ce soit aussi fort mais aucun doute qu’avec ça, il ne mettrait pas longtemps à ne plus se sentir parfaitement bien ! « A ton tour Sam, tu choisis Action ou Vérité ? »

made by lizzou – icons & gif by tumblr

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡



The darkness surround you Izaak. Embrace them.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Staff
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: Wanna hear your beating heart tonight | H01-000 & H03-112   Dim 7 Mai - 13:11

ERREUR SYSTEME
Erreur système

Erreur système
Un bruit de ferraille interrompt soudainement votre jeu d'action ou vérité. En levant la tête, vous découvrez une trappe qui s'ouvre avec un bras métallique qui descend soudainement vers vous. Le bras balaie l'air, à la recherche de quelque chose sur quoi s'accrocher. Le bras trouve sa cible, et retourne violemment le lit sur lequel vous vous trouviez à l'instant. Vous êtes écrasés par le poids du lit qui vous bloque sur le sol. Votre jeu semble bien compromis tandis que le bras retrouve sa place initiale et que la trappe se referme.
Alors, action ou vérité ?






⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Revenir en haut Aller en bas
Invité



Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: Wanna hear your beating heart tonight | H01-000 & H03-112   Jeu 25 Mai - 18:57

Wanna hear your beating heart tonight
H01-000 & H03-112

112 lui donnait envie de sourire. En un sens, sa présence apaisait sa peine. Il se sentait mieux, il se sentait vivant. Pour autant le visage d’Hélios ne cessait d’obséder ses pensées et il ne pouvait s’empêcher de les comparer. Les mèches sombres de son fiancé, celles claires de son actuel colocataire. Le regard perçant et envoûtant de son amant et celui doux et prévenant de 112. Peut-être que Samaël était juste stupide. Peut-être qu’il aurait dû aimer un mec comme ça. Sympathique, attentionné. Mais il en aimait un autre. Un mec violent et changeant, séduisant et indéniablement plus tordu. Quel con…
« Hum et ce serait même conseillé de m’aider à finir torché… » plaisanta-t-il.
Il ne put s’empêcher de ricaner à l’affirmation de son nouvel ami et secoua la tête, les règles étaient plus complexes que ça. Il fallait bien les analyser pour ne pas se faire avoir et il continua de sourire, amusé.
« Non pas du tout… Cette règle interdit de sortir de ta chambre, nu. Elle ne dit pas que tu ne peux pas te déshabiller une fois dehors… Y a pas mal de subtilités, tu apprendras à les reconnaître après avoir traîné pas mal de temps ici ! »
Il s’étala sur le matelas en souriant, repensant à la scène qui s’était déroulée sous ses yeux. Le mec n’était pas moche et ça ne l’avait pas dérangé plus que ça de le mater en toute discrétion. C’était un bon souvenir, ça changeait de pas mal de moments dérangeants passés dans cette fichue Ruche.
Samaël le regarda soudainement à l’entente du prénom et haussa un sourcil. Viper. C’était plus un pseudo qu’autre chose cette horreur. Une vipère ? Il espérait bien qu’il n’en avait que la langue… Pratique pour sucer. Il toussota à ses propres idées et tenta de garder son sérieux en fixant son interlocuteur.
Il aurait peut-être dû être jaloux à l’idée que 112 ait déjà touché un mec mais il n’avait pas la possibilité de parler après s’être fait baiser de la sorte par Hélios. Presque violé même. Le pire dans tout ça c’est que, avec sa soudaine remontée de souvenirs, il était plus amoureux que furieux.

« Et bien… Faut croire que les mecs sont tous les mêmes… Pour peu que tu sois passif tu te retrouves à être un simple vide-couilles. Je propose qu’on forme un club. T’es pas le seul. » soupira-t-il. « Mais tu tiens à lui ou c’était juste la frustration et l’envie de taper un mec canon ? Parce que là ça changerait tout. »
Ouais il était la preuve vivante qu’on pouvait aimer un enfoiré. Ses hanches le lançaient encore rien que d’y penser. Et Dieu sait qu’il s’en voulait d’avoir autant apprécié, autant participé alors que ce mec s’était littéralement approprié son corps sans son consentement. Il l’avait marqué. Samaël ne pourrait jamais l’oublier.
« Moi je l’aime en tout cas. A en crever. Et ce connard s’est barré. »
Il attrapa la bouteille qui lui tendait et sourit en la contemplant, impatient d’y goûter. Il ne se rappelait plus du goût de l’alcool et c’était aussi excitant que de redécouvrir sa sexualité. Surtout quand on savait que c’était une denrée quasi impossible à trouver dans ce dédale de couloirs blanchâtres.
« Je prends action. J’ai déjà assez parlé ! »
Il sourit et eut tout juste le temps de finir sa phrase avant d’entendre un effroyable bruit métallique. Ses yeux s’écarquillèrent sensiblement et il ne peut s’empêcher de paniquer, ne sachant que trop bien ce qu’il signifiait. Il avait déjà vu des gens se faire enlever par celui-ci après avoir commis un délit. Peut-être que la bouteille ne devait pas être partagée et qu’il n’avait pas le droit d’y goûter. Peut-être qu’il allait se faire choper et tabasser ?
Le bras sortit du plafond, menace vive et intrusive. En un tour de main, il agrippa le lit, le renversant violemment. Samaël laissa échapper un cri surpris, effrayé à l’idée de se faire punir pour quelque chose qu’il ne savait pas être interdit. Pourtant, planqué sous le lit, la précieuse bouteille sauvée entre ses bras, il vit clairement le bras robotique rejoindre son antre sans insister, comme satisfait du travail accomplit. C’était quoi ce délire…
Il reprit sa respiration et grogna douloureusement, compressé sous le matelas et les lattes. Il aurait dû bouffer un peu plus de viande ces derniers temps. Il se sentait si faible à ce moment.
« Putain ! C’est quoi leur problème ! » cria-t-il furieusement en poussant sur ses bras et ses jambes, arquant son dos contre le lit renversé. « Aide moi ou on risque de finir étouffer là-dessous… »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-112
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Wanna hear your beating heart tonight | H01-000 & H03-112   Sam 3 Juin - 14:27



Wanna hear your beating heart tonight
ft. H01-000 & H03-112


Cent-Douze fut assez surpris en l’entendant parler. Les règles pouvaient donc être contourner ? Qu’en était-il de la règle sur la nourriture alors ? Ils n’avaient pas le droit de manger en dehors des repas, pourtant pouvaient-ils le faire dans leur chambre à condition que ce soit dans les bons horaires ? De son côté il n’était pas sûr de vouloir vraiment essayer de contourner les règles, il n’avait pas envie d’aller en prison, il ne connaissait pas et en réalité il ne voulait pas du tout connaître cet endroit. « Je sais pas qui c’est ce gars mais il avait de sacré couille pour avoir essayer. Personnellement j’ai pas envie de faire mon nudiste mais chaqu’un son kiff je suppose. » Dit-il en riant légèrement, ça avait dû être assez drôle à voir mais étant donné qu’il était arrivé ici que peu de temps auparavant, il n’avait pas du voir la scène en question en réalité. Le châtain l’écouta parler par la suite avant d’hausser un sourcil lorsqu’il lui dit qu’il n’était pas le seul. Parce qu’ils n’avaient pas coucher ensemble lui et Viper, c’était vraiment juste des branlettes d’adolescent. Après, il n’aurait pas été contre à l’idée d’aller plus loin mais ce petit connard de basané prenait à malin plaisir à l’attisait pour ensuite le laisser en plan comme un gamin, c’était épuisant et horriblement frustrant en plus de ça. « Non c’est pas ça, je veux dire, on s’est juste toucher, on a pas coucher ensemble, ça aurait été trop beau sinon. » Dit-il légèrement en roulant des yeux. Mais il avait confiance, un jour il finirait dans le lit du basané et peu importe quand, même si c’était dans six mois ça finirait par arriver à un moment ou un autre. Cent-Douze sembla cela dit hésiter à sa question. De son point de vu, ce n’était pas juste sexuel. Enfin, si, c’était terriblement sexuel, ils trouvaient toujours le moyen de se toucher ou de s’embrasser mais Viper ne ressentait sûrement rien pour lui, à l’inverse du châtain qui commençait à avoir des regard plus insistant, qu’il passait plus de temps à l’observer, à penser à lui. Lentement, il le savait qu’il était en train de s’accrocher à lui et c’était effrayant, horriblement effrayant de laisser des sentiments prendre place. « Je tiens à lui, mais je ne pense pas que ce soit le cas de son côté. » Dit-il avant de lui tendre la bouteille par la suite.

Il réfléchit un moment à ce qu’il pourrait lui dire, il n’avait pas encore d’idée précise à lui sortir mais il finirait bien par trouver quelque chose qui serait amusant, autant pour lui que pour Samaël sauf qu’au moment où il allait répondre, il entendu du bruit au dessus de lui et ses yeux s’écarquillèrent en voyant un bras sortir du plafond tout droit vers leur direction et avant qu’il n’ait eu le temps de comprendre, il valsa du lit avant de se cogner la tête fortement contre le mur. Putain, c’était quoi ce délire ? Est-ce que ça avait quelque chose à voir avec la bouteille ou est-ce que c’était par simple plaisir sadique ? Nan parce que là il n’y comprenait plus rien ! Le châtain avait eut la chance de ne pas finir compresser sous le lit lorsqu’il se retourna cela dit ce n’était pas le cas du brun qui était actuellement coincé sous le lit et malgré les douleurs de sa tête, il se redressa avant de soulever le lit pour le faire cogner dans le mur, levant le matelas par la suite le temps que le jeune homme se dégage de l’emprise du lit. C’était du n’importe quoi putain. Il se tourna vers Sam avant de faire une légère mine inquiète, bon, au moins il avait prit le temps de sauver la bouteille, c’était un bon point quand même. « Tu as sérieusement protéger la bouteille au risque de te blesser ? Tu m’épates. » Dit-il en riant légèrement avant de s’approcher du matelas pour le décaler sur le côté avant de remettre correctement le lit en place dans un bruit assez sonore avant de prendre le matelas pour le remettre dessus. Au moins, Sam n’aurait que le lit à refaire. « Tu n’as pas trop mal sinon ? »

made by lizzou – icons & gif by tumblr

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡



The darkness surround you Izaak. Embrace them.
Revenir en haut Aller en bas
 
Wanna hear your beating heart tonight | H01-000 & H03-112
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Site d'image "We heart it"
» hungry heart [Accepté]
» WARRIORS CATS' HEART
» we heart it ?
» Kenji + 'Cause I don't wanna fall in love ~ If I ever did that I think I'd have a heart attack ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: Archives :: Rp-
Sauter vers: