Partagez | 
 

 Une toile c'est bien, mais... || F01-834

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
H02-001
H02-001
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Une toile c'est bien, mais... || F01-834   Mar 11 Avr - 22:21

C'est impossible. Ça ne peut pas être arrivé simplement comme ça sans raison. Les gens ne disparaissent pas comme ça. Je sais ce qu'on dit ici. J'entends les gens parler des disparitions qui se produisent à l'occasion. Des gens présent à un moment puis pouf ils n'existent plus. Comme si c'était la chose la plus normale du monde, mais ça n'est pas le cas. Ça ne peut pas l'être à l'instant. Pas lui. Pas ça bordel. Des jours ont passé depuis la dernière fois que je l'ai vu. Depuis ce moment où j'ai été un parfait connard. Je l'assume totalement. Le contraire serait difficile. J'ai été imbécile, totalement con. J'ai bien essayé de m'excuser, mais visiblement ça n'a pas été suffisant pour qu'il me pardonne. Du moins c'est ce que j'ai supposé les premiers jours. Je me suis dit qu'il me fuit peut-être. J'ai collé mon oreille contre le mur dans l'espoir d'entendre sa voix dans l'appartement voisin. J'ai fixé sa porte qui ne s'est plus ouverte... Jusqu'à cet instant où j'ai finalement décidé de prendre mon courage à deux mains pour entrer dans son logement et aller vérifier. Merde qu'il soit encore en colère contre moi. Je devais savoir parce que là... Ça en devenait de la torture de ne juste plus le voir avec le lien qui nous uni. Un lien que j'ai oublié, je le concède, mais tout de même. Il était assez évident pour que j'y accorde ne serait-ce qu'un minimum d'attention. Quand on se retrouve face à son jumeau c'est difficile de vivre dans le déni. Le même déni qui me ronge la moelle depuis que je suis entré dans son logement pour le trouver vide. Rien. Personne. Pas une seule âme vivante. Pas même le prétendu colocataire que mon colocataire semble si bien connaître. Vide. Forcément j'ai commencé à paranoïer. Moi qui suis d'ordinaire si calme, cette fois je ne tiens pas. Je me suis assis dans un coin de l'aire commune pendant... Je ne pourrais pas même dire pendant combien de temps. J'espérais probablement un peu trop qu'il passerait le pas de la porte... qu'il me traiterait de connard... qu'il ferait demi tour... Au moins ça aurait le mérite de contenter cette crainte viscérale qui se fraye un chemin jusqu'à mes tripes nouées.

Il faut que je m'occupe l'esprit. Voilà. Il faut juste que... je trouve quelque chose pour occuper mon temps et ma tête jusqu'à ce qu'il refasse surface et qu'on puisse s'expliquer tous les deux. Aller. C'est bon... Je vais... Visiter le niveau 12. Je n'y suis pas encore allé et apparemment qu'on y trouve des trucs intéressants. Ça devrait suffire à me motiver. Enfin un peu de distractions dans cet endroit trop morne et ennuyant. J'ai tout de même jeté un dernier regard au logement. J'ai même fouillé les pièces une dernière fois en bon paranoïaque que je suis, avant de finalement sortir. Prendre une grande inspiration et laisser les pieds faire le reste. C'est la clé de la réussite de ma bonne résolution du moment. Un pas... puis deux... quelques-uns en plus avant d'entrer dans l'ascenseur. Appuyer sur le bouton pour atteindre le bon niveau c'est à ne pas négliger. Patienter encore et toujours parce que c'est la raison d'être de notre existence et... Wow... Ce niveau c'est... C'est le nirvana de l'anti ennui en fait. J'en suis resté si patois que la porte de l'ascenseur s'est presque refermée sur ma gueule. C'est peu dire. « Une table de billard... Mais pourquoi je suis pas venu ici avant moi. » Je m'approche de la table presque fasciné par le vert, les boules... Ça c'est... Familier. Bien trop familier en fait. Le billard. Je me suis même senti esquisser un léger sourire en la fixant comme un gamin fixerait un bol plein de bonbons. Avec un peu trop d’enthousiasme dans le regard. « J'adore ce niveau... »

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


One day after the other


BADGES:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F01-834
F01-834
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Une toile c'est bien, mais... || F01-834   Ven 14 Avr - 11:24

une toile c'est bien, mais ...
F01-834 & H02-001

Tu avais vaguement visité le niveau 12 lorsque ce dernier avait fait son apparition, jugeant qu'il valait le coup d'oeil et qu'il pourrait peut-être t'aider dans ta quête de réponse, mais tu n'y avais rien trouvé d'intéressant et tu n'y étais pas retourné depuis. Cependant, aujourd'hui, tu avais besoin de t'évader un peu, de te défouler et quoi de mieux qu'une pièce pleine de divertissement pour y parvenir. Tu avais rapidement fait le tour de la pièce lors de ta première visite, tu avais pu remarquer du matériel artistique, quelques instruments de musique en plus d'une table de billard qui semblait plutôt imposante. Tu n'avais pas l'impression d'avoir eu un jour de grands talents artistiques, mais comme tu avais peu de souvenirs de ton passé, cela ne voulait absolument rien dire et c'est après avoir éliminé la musique et le billard de tes choix que tu te penchas sur la peinture. Ça ne coûtait rien d'essayer après tout. Tu n'avais aucune idée de ce que tu allais bien pouvoir reproduire, mais tu étais d'avis que l'inspiration finirait bien par se saisir de toi ... Non, c'était pas comme ça que ça fonctionnait.

Tu t'étais donc rapidement emparé d'une toile que tu avais déposée sur un chevalet, de quelques pinceaux et de tubes de peinture de multiples couleurs. Ta première action fut de mélanger quelques couleurs ensemble puisque celle que tu souhaitais ne semblait pas disponible puis tu appliquas quelques coups de pinceau sur la toile ... Cela te laisse plutôt perplexe. Ce que tu avais réussi à peindre ne ressemblait à rien du tout. Si tu avais été une artiste dans une autre vie, tes oeuvres étaient, sans aucun doute, abstraites. Tu soupires. Une pause. Tu essaies de réfléchir à ce que tu peux bien faire et finalement, tu laisses tomber l'idée de reproduire quelque chose de beaux et de significatif, définitivement, tu n'as aucun talent. Mais ne souhaitant par gâcher une toile, ni la peinture que tu as déjà sortie des tubes et comme tu as un urgent besoin de dépenser ton énergie et de te défouler, tu choisis de poursuivre ton activité d'une tout autre façon. Tu t'empares de quelques feuilles de papier que tu places au sol, autour de la toile, afin que tu n'éclabousses pas le plancher sur toute sa grandeur et tu te lances, pourquoi pas ? Tu t'éloignes un peu en projetant de la peinture de multiples couleurs en direction de la toile qui se zèbre rapidement. C'est pas si moche finalement et c'est le sourire aux lèvres que tu continues ton petit manège sans te soucier des alentours. Malheureusement pour toi, ta protection au sol ne garantit pas les sécurités des autres personnes présentes dans la pièce et c'est sans crier gare que tu finis par éclabousser un parfait inconnu se trouvant près de la table de billard. Ce dernier, sans avoir rien demandé se retrouve avec une énorme ligne rose dans le dos. Tu portes une main à ta bouche en tentant d'étouffer un rire. « Oups » Par la même occasion, tu es parvenu à barbouiller ton visage de la même couleur. La chance. « Je ... euh ... Je suis désolé. Vraiment. » Pourtant, tu n'en as pas l'air, tu affiches toujours un petit sourire en coin et tu es sur le point de rire à nouveau.
Made by Neon Demon

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

human stupidity
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H02-001
H02-001
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Une toile c'est bien, mais... || F01-834   Ven 21 Avr - 22:31

Je n'arrive pas à trouver le bon mot pour décrire la chose. Est-ce que c'est perturbant? Excitant? Troublant? Peut-être un peu effrayant? Pas la splendeur du niveau 12 non. Plutôt le fait de découvrir un peu de soit à tous les jours. De se lever le matin en étant quelqu'un sans savoir si on sera quelqu'un d'autre le soir venu. Parce qu'on aura vécu quelque chose de particulier. Peut-être parce qu'on aura eu la chance ou la malchance d'avoir une bonne baffe de souvenir dans la gueule. Alors quand je me vois agir comme un gamin devant la table de billard... Quand je sens le frissons de l'euphorie me lécher le dos... Sérieusement je ne sais pas quoi penser de moi outre le fait que visiblement j'ai besoin de peu pour me contenter dans la vie. Quelques gouttes de café le matin, une table de billard et hop je suis heureux jusqu'au couché. Désespérant, voilà sans doute le terme. Je suis désespérant à avoir cette rage au ventre. Ce besoin maladif de faire quelque chose de ma peau ou avoir des contact avec d'autres personnes. Comme si la solitude me rendais malade. Que l'ennui me bouffait les os. J'ai besoin de bouger voir même de hurler. Besoin de sentir que je fais quelque chose même si ce n'est presque rien. Des traits qui se font toujours un peu plus présents au sein de ma personnalité avec le temps qui passe. Ça me colle à la peau. Impossible de m'en séparer ou même le nier alors que je transpire à plein nez le 'attention toi qui croise mon chemin je vais venir te parler'. Personne n'y échappe. La tornade morning sunshine qui frappe et bam. Je m'impose plus que j'en impose. En bref, cet endroit, ce niveau... C'est le nirvana de ma personnalité. Il y a tout le nécessaire pour que je puisse m'occuper durant des jours à tout essayer. De quoi me faire regretter l'absence soudaine de couvre-feu et probablement le nécessaire pour faire jubiler Trois. Difficile de penser le contraire quand on se bouffe des coups d'oreiller dans la gueule en plein milieu de la nuit.

Alors j'observe cette fichue table comme si c'était une divinité attendant une offrande. Comme un illuminé qui vient d'avoir une révélation. C'est... c'est... C'est quoi ce truc qui vient de faire splosh dans mon dos? Je crois bien que mes yeux sont devenus ronds comme les boules de billard sur le coup. L'attaque d'une forme de vie extraterrestre? Une sangsue géante? Il n'y a pas mille façon de le savoir. Pinçant les lèvres je glisse donc une main dans mon dos pour y toucher quelque chose... d'humide. C'est quoi cette chose? C'est en reportant les doigts devant mon visage que je vois... le rose. « Oups » Haussant un sourcil, je me retourne pour constater que c'est apparemment la nouvelle couleur à la mode. Du moins, c'est ce que le visage de la jeune femme laisse sous-entendre. « Je ... euh ... Je suis désolé. Vraiment. » Alors là crédibilité zéro. J'essuie distraitement le rose couvrant la bout de mes doigts sur mon haut en me dirigeant vers elle. Au point où j'en suis. Une tache de plus ou de moins. « Tu sais généralement quand on veut sembler un minimum sincère avec les excuses on évite de sourire comme ça. C'est pas la meilleure façon de se faire pardonner. » Je souris en me penchant pour regarder la toile derrière elle. « Surtout que la toile porte mieux le rose que moi. Et toi... » La contournant, je fais quelques pas en direction de la peinture. Prenant un pinceau entre mes doigts, je le trempe dans un peu de bleu avant de me retourner vers elle et lui envoyer une jolie tâche sur le blanc de son haut que je ne supporte plus de voir. Le blanc. Pas le haut... « Voilà, maintenant tu es pardonnée. »

Un large sourire vient étirer mes lèvres. C'est probablement un peu sauvage de ma part de faire ça avec cette pauvre inconnue qui ne semble pas du tout s'en vouloir, mais vaut mieux ça qu'en faire tout un cas non? Puis elle ne peut pas nier que ça ajoute un petit plus non négligeable à nos habits respectifs. Même si c'est bien loin d'être du grand art.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


One day after the other


BADGES:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F01-834
F01-834
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Une toile c'est bien, mais... || F01-834   Mer 3 Mai - 19:28

une toile c'est bien, mais ...
F01-834 & H02-001

Définitivement, vu la façon dont le jeune homme devant toi tend la main pour découvrir ce qui vient de lui atterrir dans le dos, il redoute ce qu'il va trouver. Il bouge doucement sa main, comme par peur de découvrir ce qui se trouve dessus et heureusement pour lui, il ne s'agit simplement que de peinture inoffensive. Certes, le rose ne semble pas être sa couleur, mais ça, c'est un détail. Tu te mords la lèvre inférieure, toujours dans une tentative de retenir un rire face à la situation que tu as toi-même provoquer sans le vouloir. Décidément, tes excuses n'ont rien de crédible et tu en es consciente. Totalement. Tu lui dois bien une explication, non ? « En fait, c'est que ... » Tu n'as pas le temps de répondre que, sans l'avoir vu venir, tu te retrouves à ton tour couverte de peinture. Stupéfaite, tu restes un moment sur place sans bouger. Ça, tu dois avouer que tu ne t'y attendais pas. Tu essaies d'adopter un air indigné, mais encore là, tu es une piètre comédienne et tu t'en rends bien vite compte.

Hmmm ... Bon. Tu te reprends rapidement, loin d'être certaine de la façon dont vont tourner les événements. Tu croises les bras sur ta poitrine, parvenant à étendre un peu plus de peinture sur tes vêtements blancs. « C'est ... Charmant ! Mais je cherchais pas à me faire pardonner. » Non, il n'avait donc aucune raison d'avoir agi ainsi, par contre, maintenant, tu avais envie de te venger. Il l'avait cherché, il fallait bien l'avouer. Tu ne penses pas à mal, loin de là, tu dois simplement réagir, histoire de ne pas te laisser faire.

Tu te détournes de lui, un moment, comme si tu allais partir, offusqué par son geste. Tu en profites plutôt pour t'emparer de deux tubes de peinture, que tu dévisses discrètement et que tu serres dans tes mains, un dans chaque main. Tu te retournes rapidement et sans que l'inconnu - oui, tu ne sais toujours pas qui il est - est le temps de réagir, tu l'asperges de peinture bleu et verte qui jaillit des deux tubes que tu presses le plus fort possible. Et tu souris, tout simplement, alors que tu laisses tomber les tubes sur le sol. « T'as raison ... Le rose, ce n'était pas ta couleur. Le bleu et le vert te vont beaucoup mieux. » C'est pas totalement faux. Tu croises à nouveau les bras sur ta poitrine, comme pour prendre un moment afin d'évaluer ton oeuvre ... Autant celle sur la toile que celle sur le jeune homme. Ils sont mignons l'un à côté de l'autre. C'est plutôt rigolo comme situation et il y a longtemps que tu n'as pas autant ri, depuis que tu es dans la Ruche. Rares sont les occasions où tu es en mesure de le faire. Décidément, ce nouveau niveau est un bel ajout.
Made by Neon Demon

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

human stupidity
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H02-001
H02-001
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Une toile c'est bien, mais... || F01-834   Mar 9 Mai - 22:10

« C'est ... Charmant ! Mais je cherchais pas à me faire pardonner. » Ça j'aurais pu le jurer. Il suffit de voir la tête qu'elle fait depuis le début des hostilités pour le comprendre. Cette petite mine en rien crédible pour la tête indignée qu'elle essaie d'aborder, mais encore plus le petit sourire. Celui qui étire à peine le coin de ses lèvres. Juste assez pour m'avoir donné envie de vengeance coloré. Je ne suis tout de même pas suicidaire au point de faire ce genre de chose avec une grosse brute qui fait quatre fois ma taille et affiche une tête me conseillant grandement de ne pas faire le con. Choix stratégique qu'on appelle ça. Donc avec elle je me suis un peu permis à voir la tête qu'elle avait. Peut-être un peu trop. C'est ce que j'ai pensé sur le coup lorsque je l'ai vu se retourner. C'est qu'elle est susceptible en fait. J'ai fait un pas dans sa direction pour essayer de calmer un peu les choses parce que ça n'était tout de même pas mon but de l'enrager la petite. Ce n'est pas mon but d'enrager personne à dire vrai. Je préfère dire des bêtises pour les faire sourire un minimum dans cet asile de cinglé en temps normal... ou visiblement leur envoyer de la peinture à la gueule dans l'espoir de les faire sourire. Du coup, il faut rattraper le coup. On ne va tout de même pas se prendre la tête pour une petite tache de rien du tout. « Aller... c'est juste un peu de pein... » Peinture. De la peinture que je me prends plein la gueule sans avoir la chance d'éviter l'attaque massive et le bruit dégoûtant qui vient avec. C'est le problème quand on ne connaît pas les gens. Impossible de deviner ce qui se passe dans leur petite tête. « ...ture. »  Dans sa tête à elle il y a un cor de guerre qui a sonné pour lui dire que la guerre est officiellement déclarée et si elle veut la guerre... elle va l'avoir.

« T'as raison ... Le rose, ce n'était pas ta couleur. Le bleu et le vert te vont beaucoup mieux. » Bon... elle a tout de même réussi à me faire éclater de rire. Il faut au moins lui donner ça. En même temps avec la tête que je dois avoir et le fait qu'elle soit elle-même morte de rire. Qu'elle ne croit pas pour autant que j'ai dit mon dernier mot ou plutôt accompli le summum de ma vengeance. Elle sera terrible. Autant qu'elle peut l'être avec de la peinture. Je prends quelques instants pour essuyer un peu mon visage du coin de mon haut. Forcément j'ai oublié qu'il est plein de peinture et je n'en étale que davantage sur ma tronche. Bravo moi. Disons que c'est des marques de guerres pour la bonne cause. « Alors là... » Souriant grandement, je me dirige vers les tubes de peinture pour en attraper quatre autre sans vraiment porter attention à la couleur. Revenant devant elle, je lui en glisse deux dans les mains avant de faire quelques pas pour me replacer face à elle. Je prends les deux autres tubes pour en retirer le bouchon puis les glisser au creux de mes mains. « On va se faire un duel Miss. Dos à dos... on compte jusqu'à trois... et on tire. » Je fronce les sourcils à la vilain en souriant toujours. Me retenant de pouffer de rire plutôt. C'est bien plus amusant de se la jouer un peu western que simplement l'attaquer à grand coup de tube de peinture non?

Lui faisant signe de se placer, je me tourne dos à elle sans même regarder si elle joue le jeu. Bon, je semblerais un peu con pour le coup, mais apparemment que c'est l'effort qui compte. Je me contente donc de suivre le plan improvisé, prêt à me venger à la déloyale à mon tour si elle ose m'envoyer la peinture dans la gueule encore sans jouer... ou pire. On ne sait jamais. Je viens à peine de poser le pied sur le niveau alors savoir ce que je vais y trouver... Je n'en ai pas la moindre idée. « J'espère que t'es prête... Un... Deux... Trois... »

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


One day after the other


BADGES:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F01-834
F01-834
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Une toile c'est bien, mais... || F01-834   Jeu 11 Mai - 15:34

une toile c'est bien, mais ...
F01-834 & H02-001

Oui, c'est juste un peu de peinture ... Il a entièrement raison, mais voilà, il semblerait que tu as décidé de ne pas te laisser faire. Tu découvres d'ailleurs, en ce moment, un nouvel aspect de ta personnalité, une sorte de compétitivité qui t'a empêché de laisser le malheureux tranquille. Surtout qu'en soit, il avait tous les droits de te faire subir ce que tu lui avais fait subir, mais voilà, tu ne l'avais pas vu de cet oeil, non ... Tu préférais plutôt te venger, car lui, son geste avait été intentionnel. Oh, il n'y avait rien de méchant dans ton propre geste de ''vengeance'', non, ton but n'était pas de lui faire mordre la poussière. Au fond, tu ne savais même pas qu'elle était ton but, tu t'étais simplement dit que tu pouvais pas le laisser s'en tirer comme ça ... Qu'il pouvait pas avoir le dernier ''mot'', que c'était trop simple et voilà où vous en étiez maintenant.

Heureusement pour toi, de son côté, il ne semblait pas avoir mal réagi à ta contre-attaque, son rire en était une preuve ... Quoiqu'il était peut-être simplement bon acteur et qu'en vrai, il bouillait de l'intérieur. Tu espérais que la première option soit la bonne. Cependant, il semble avoir une idée qui a germé dans sa tête et tu redoutes sa prochaine réaction lorsqu'il se dirige vers les tubes de peinture, mais tu n'ajoutes rien ... Attendant de voir ce qui va se produire. Il s'empare de quatre tubes et tu retiens un mouvement de recul lorsqu'il s'approche de toi ainsi armé. En même temps, le sourire qu'il affiche toujours te retient. De ton côté, tu fronces plutôt les sourcils lorsqu'il te tend les deux tubes et que tu les serres dans tes mains. Oh un duel ... Drôle d'idée, mais pas bête du tout. Maintenant, tu souris à pleines dents. « Ah ouais, tu veux la jouer comme ça ! Ça me va. » Et il est déjà reparti de son côté se mettre en place pour ce qui ressemble à un duel western ... Heureusement pour vous, il s'agit simplement de peinture et pas d'armes. T'aurais pris la fuite depuis longtemps sinon et tu te serais caché.

Tu entends sa voix qui résonne et lorsque le ''trois'' sort finalement de sa bouche, tu te retournes le plus vite possible, ayant dévissé les bouchons des tubes plus tôt, et tu les presses le plus fort possible dans tes mains, ne prenant même pas la peine de viser. Et visiblement, ton adversaire non plus n'a pas visé, car tu reçois un jet de peinture en pleine poire, qui te stoppe net. T'aurais pas dû sourire, maintenant t'as de la peinture sur les dents et visiblement dans la bouche. Tu craches. « Ahhh beurk merde ... Je déclare forfait ! Time-out ... Au secours ! » Tu exagères un peu et tu dois avoir l'Air vachement ridicule avec de la peinture partout sur le visage et dans les cheveux, sans oublier tes vêtements. Les duels western c'était visiblement pas pour toi.
Made by Neon Demon

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

human stupidity
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H02-001
H02-001
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Une toile c'est bien, mais... || F01-834   Lun 22 Mai - 9:01

Il y a une chose qui manque dans cette ruche. Bon d'accord, il manque beaucoup de choses dans cette ruche, mais une qui pourrait particulièrement être de circonstance en ce moment. Pas des armes, assurément pas. Ce n'est pas parce que je me la joue un peu western avec la jeune femme derrière-moi que je veux en venir aux mains. Dans le sens de combat, pas... Bref. On en vient à mon idée. Un programme qui pourrait créer des bruits de circonstance ou même lancer de la musique au bon moment! La musique qui joue dans ce film dont je ne me souviens pas le nom évidemment. Celle où le mec monte des escaliers. Histoire d'ajouter de la précision en nommant ce truc qui doit arriver au moins une fois par film. Cette musique qui serait parfaite pour les moments où je dois courir comme un con pour empêcher une porte de se fermer sur nos tronches par exemple. La musique d'un film western quelconque en ce moment aussi. Ça serait bien. Un petit sifflement particulier que j'ai presque envie de laisser filer hors de mes lèvres. Je me retiens tout de même parce que la situation a déjà son lot de bizarre il faut le dire. Deux inconnus qui se font un duel à la peinture pour une petite tache rose dans le dos. Il y a de quoi se poser des questions sur notre santé mentale à un moment ou un autre. Comme sur la mienne si je pense que de la musique en toute circonstance c'est une bonne idée. Je ne suis pas certain que les 'lapins' de l'endroit apprécieraient une musique pour ponctuer leurs 'petits sauts'. On se comprend. Surtout que je ne suis pas certain de vouloir imaginer la musique que cet endroit choisirait pour les petits 'jeux de carottes'. Ça n'empêche pas le fait qu'en ce moment ça aurait été bien. La boule de foin qui passe non loin. Les habits qui flottent dans le vent. Le sable dans la gueule. La main sur le tube de peinture qui y fait bouger les doigts dans l'attente d'y appuyer. Le décompte qui est commencé et...

À trois je me retourne et appuis fortement sur les tubes sans réellement regarder où je vise. Il faut dire que ce n'est pas l'idéal un tube de peinture pour prendre le temps de viser. Ça et fermer les yeux par sécurité ce n'est pas non plus très aidant. Ce que la jeune femme face à moi a visiblement réalisé aussi. Pas seulement parce que j'ai le cou plein de peinture. Merci à ma grandeur démesurée. Surtout parce que son visage à elle était visiblement à portée de bras et qu'elle y a plus que goûté. Dans tous les sens du terme. « Ahhh beurk merde ... Je déclare forfait ! Time-out ... Au secours ! » Je me retiens de pouffer de rire pour lâcher les tubes et chercher du papier ou quelque chose comme ça. Trouvant finalement une serviette dans un coin de la pièce que je me dépêche d'aller chercher avant de revenir près d'elle. « Désolé. » Je prends la serviette du bout des doigts et entreprend de l'aider à nettoyer un peu son visage en le frottant délicatement. « Je crois que je porte bien mon nom en fait. Moi c'est 001, l'un des apparemment. Donc deux fois un gros zéro avant d'avoir une once de bonne idée. Forcément c'est toujours après la guerre que j'ai de bonnes idées. » Je continue de nettoyer doucement son visage en souriant. Histoire de me faire pardonner un minimum même si je ne compte pas aller lui nettoyer le fond de la gorge. Il y a une limite.

« Si j'avais vraiment voulu me la jouer parfait gentlemen et ne pas faire de cas de tout ça, je me serais simplement gracieusement proposé pour être ta toile vivante. Que tu aies une véritable raison de me mettre de la peinture partout. Quoique retirer mon haut devant toi en hurlant 'peint-moi' aurait été un peu étrange non? » Reculant d'un pas, je retire la serviette de son visage pour admirer le travail. Bon. Il en reste encore un peu, mais je crois avoir enlevé le plus gros de la chose. Je lui tends tout de même la dite serviette qu'elle puisse se nettoyer la langue. Si elle se sent de le faire. J'ai bien compris que je suis loin d'être dans sa tête alors savoir ce qu'elle compte faire...

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


One day after the other


BADGES:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F01-834
F01-834
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Une toile c'est bien, mais... || F01-834   Dim 4 Juin - 18:09

une toile c'est bien, mais ...
F01-834 & H02-001

Décidément, vous aviez eu une drôle d'idée, enfin lui, avait eu une drôle d'idée, mais tu avais choisi, consciemment de participer à ce duel. Maintenant que ton visage et ta bouche étaient couverts de peinture, tu doutais avoir pris une bonne décision. Ceci dit, tu ne pouvais retourner en arrière et de plus, la situation était plutôt comique, te donnant presque envie de t'esclaffer à nouveau. Comme tu t'y attendais, il ne t'avait pas visé le visage intentionnellement, tu l'entends s'éloigner, les yeux à demi-clos et tu sens quelque chose sur ton visage quelques secondes après, une serviette. « Pouah. Merci » Tu secoues la tête, en écoutant sa présentation qui te fait sourire. « Tu portes bien ton nom, effectivement. Si ça, c'était la première mauvaise idée, j'ai pas envie de connaître la deuxième, mais tu viendras me voir au moment de la bonne. Je t'attends. » Il continue de t'éponger le visage, geste que tu trouves plutôt maladroit, mais tu ne lui retires pas la serviette pour autant. Tu fais plutôt la grimace, sentant le goût de la peinture sur le bout de ta langue, t'aurais pas dû parler.

Tu réussis à ouvrir les yeux un peu, histoire de voir ton interlocuteur au travail et tu ne peux t'empêcher de rire en entendant ce qu'il ajoute par la suite. Si t'étais encore une enfant, probablement que t'aurais pas hésité à te rouler sur le sol pour rire encore plus. Tu finis par te calmer, t'emparant de la serviette déjà bien colorée pour tenter de retirer ce qui reste de peinture ... Tu la sens, qui semble avoir presque séché sur ton visage. Mmmm, tu vas avoir besoin d'une douche après ça. Tu imagines la longue marche te menant à ta chambre en grimaçant. « M'ouais ... Dit comme ça, c'est plutôt étrange et je suis pas certaine que ça aurait eu l'effet escompté. Eh puis, de toute façon, si j'avais fait une telle chose, t'aurais surement regretté de t'être offert comme toile humaine. » Ouais, t'avais pas un talent inné pour la peinture, ça, tu l'avais bien vite compris. Tu fais un tour sur toi-même, histoire de voir s'il y a un miroir dans le coin, mais c'est pas le cas. « ... Je dois avoir le visage couvert de peinture, nah ? On a enlevé l'excédent, mais étendu tout le reste, je suppose ? » Tu passes même une main de tes cheveux, histoire de constater l'état de ces derniers ... Probablement aussi horrible que celui de ton visage.
Made by Neon Demon

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

human stupidity
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H02-001
H02-001
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Une toile c'est bien, mais... || F01-834   Dim 11 Juin - 22:26

« Tu portes bien ton nom, effectivement. Si ça, c'était la première mauvaise idée, j'ai pas envie de connaître la deuxième, mais tu viendras me voir au moment de la bonne. Je t'attends. » Je crois qu'elle ne réalise pas la difficulté de la chose. Elle ne me connait pas et ce n'est assurément pas aidant pour savoir que je suis une personne assurément un peu trop impulsive. La planification et moi ça fait deux. Du moins dans cet endroit. Je ne me suis jamais senti de planifier un plan machiavélique des jours et des jours en avance alors une bonne idée... Je me laisse simplement porter par le flot de la bêtise et de l'adrénaline que me procure cette petite seconde d'hésitation avant de me lancer dans l'inconnu. Je suis fou. Pour faire plus simple dans l'explication de la chose. Complètement dérangé dans mon petit monde où la perspective d'hurler 'peint-moi' est totalement envisageable. Même si je viens de lui dire le contraire. En fait, techniquement, je lui ai simplement dit que ce serait étrange. Pas non envisageable. Totalement envisageable et possible plutôt. Chose qui la fait visiblement rigoler. Elle est dangereuse cette inconnue en fait. Le sourire facile. Un trop bon publique pour mes blagues de mauvais goût. L'encouragement que je ne devrais pas avoir pour me pousser à continuer sur ce petit chemin cahoteux vers le nirvana du gros n'importe quoi. « M'ouais ... Dit comme ça, c'est plutôt étrange et je suis pas certaine que ça aurait eu l'effet escompté. Eh puis, de toute façon, si j'avais fait une telle chose, t'aurais surement regretté de t'être offert comme toile humaine. » Oh comme j'ai souris. Oh non je ne regrette rien si elle savait. La perspective de la durée de ma vie est bien trop courte pour que je regrette quoi que ce soit. Je me complais plutôt à faire ce qui me plait quand je le veux. Enfin, jusqu'à un certain point. Je ne vais pas non plus me balader nu dans l'espace vert en hurlant que je suis une fougère. Il y a une certaine limite, mais en ce qui concerne les choix fait presque consciemment je n'aime pas me priver. Où est le plaisir? On s'amuse bien comme on peut.

« ... Je dois avoir le visage couvert de peinture, nah ? On a enlevé l'excédent, mais étendu tout le reste, je suppose ? » J'acquiesce de la tête en pinçant les lèvres et admirant son joli visage. Disons les choses comme elles sont. « C'est à peu de chose près ça oui. Ça te fait un joli teint par contre. Très... coloré. Attend... » Je souris de nouveau brièvement avant de chercher une chaise des yeux. Ma cible trouvée, je vais la récupérer pour la poser tout près de la jeune femme. Ceci fait, je retire mon haut que je dépose un peu plus loin. Difficile de ne pas deviner ce que je mijote de mon petit geste spontané. Je prends place sur la chaise et l'observe toujours en souriant avant de m'exclamer. « Vas-y. Peint-moi! » Oui j'ai osé. « Comme ça au moins tu ne seras plus la seule à avoir de la peinture plein le visage. Encore une chance que tu n'en aies pas trop ailleurs. Et de mon côté je peux confirmer que c'est vraiment étrange à prononcer comme phrase. Donc... voilà. Profite. Je suis curieux de voir ce que tu feras et faut que tu saches un truc à propos de moi. » Je me penche un peu vers l'avant sans la quitter des yeux. Comme si j'allais lui dire un secret que je ne veux mentionner à personne d'autre ou une bêtise si énorme qu'il vaut mieux que personne d'autre ne l'entende. « Je ne regrette jamais rien. Suffira d'une bonne douche ensuite. Alors à moins que tu comptes commettre un meurtre avec les pinceaux, je devrais survivre. »

Parlant de meurtre... On ne sait toujours pas ce qui s'est passé avec le lapin et le corps que certains disent avoir vu. J'ai vu qu'un peu de sang pour ma part quand j'ai fait mon curieux, mais ça aurait dû être suffisant pour nous faire paniquer un peu non? Pourtant tout le monde semble trop zen... Est-ce qu'on en est réellement arrivé à ce point? Celui où un cadavre nous semble presque normal au vu de la situation actuelle? Bon sang ça donne froid dans le dos. Ça ou ce n'est qu'un simple frisson parce que je n'ai plus mon haut. Aller savoir...

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


One day after the other


BADGES:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F01-834
F01-834
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Une toile c'est bien, mais... || F01-834   Lun 26 Juin - 16:25

une toile c'est bien, mais ...
F01-834 & H02-001

T'as l'impression d'avoir un masque d'argile en train de sécher sur ton visage. Ce n'est pas une sensation particulièrement agréable, pas même un peu, non. Ça picote plus qu'autre chose et tu ne peux t'empêcher de grimacer lorsque le jeune homme te répond, sans hésitation. Au moins, il est honnête, tu peux bien lui donner ça. « Un joli teint ... M'ouais, ça reste à prouver ça. Je suis pas certaine que tout ce mélange de couleurs donne quelque chose de si joli que ça. » Si tu te souviens bien tes quelques essais infructueux en mélange de couleurs ... Un trop grand nombre de couleurs mélangées ensemble, donne peu souvent le résultat escompté, ça finit généralement par ressembler à une mare de boue, un espèce de brun sombre peu attirant. Ouch, enfin, s'il dit que ça te donne un bon teint, tu veux bien tenter de le croire, mais t'as bien hâte de croiser un miroir et de prendre une douche. Histoire de retrouver un teint moins ... Coloré et plus normal.

Tu hausses les sourcils, intrigué lorsqu'il s'éloigne un moment avant de revenir vers toi une chaise à la main. Une chaise ? Pourquoi donc ? Tu le regardes, un moment, attendant une explication qui ne tarde pas à venir alors qu'il a pris place confortablement sur le meuble tout en retirant son haut. Il a osé. Tu ne peux t'empêcher d'échapper un rire, probablement plus bruyant que ce que tu aurais souhaité, mais parfaitement spontané. Tu essaies de te concentrer sur les mots qu'ils prononcent par la suite, toujours prise d'un fou rire. « Oui, avouons-le, c'est étrange ... Mais ça reste une proposition intéressante. Ceci dit, je suis pas si certaine que ça que tu aies envie de voir ce quelle sorte de chef d'œuvre, je peux réaliser. J'ai aucun talent, pas l'ombre d'une âme artistique. » Tu souris néanmoins, te prêtant au jeu en allant chercher quelques pinceaux et quelques tubes de peinture, alors que l'inconnu affirme de rien regretter ... Oh si, il regrettera surement. Tu hoches la tête, une fois face à lui. « ... Si tu le dis. En théorie, tu n'as pas de raison de t'inquiéter, je n'ai pas l'intention de te crever les yeux avec les pinceaux. » Tu te demandes si quelqu'un a déjà songé à commettre ce genre d'acte violent à l'aide des ces objets artistiques, mais tu repousses bien vite cette pensée. « J'ai le droit de toucher au visage ? Histoire de pas être la seule avec un ... Joli teint ? » Tu souris. Tu pourrais te contenter de la barbouiller, mais ce serait bien moins drôle. T'as quelques idées qui germent dans ton esprit, mais tu te demandes toujours comment tu vas faire pour les mettre en oeuvre.
Made by Neon Demon

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

human stupidity
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H02-001
H02-001
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Une toile c'est bien, mais... || F01-834   Sam 8 Juil - 21:07

Non rien de rien. Non je ne regrette rien... Ça donnerait presque envi de le chantonner. Je ne regrette rien non. La vienne semble trop courte en cet endroit pour regretter quoi que ce soit. Pour ne pas vivre avec le choix de certaines actions ou paroles spontanées à l'image de ce que je fais à l'instant même. Je préfère apprendre à vivre avec le fruit de mes bêtises que me morfondre parce que j'ai merdé. Parce que forcément ça va arriver. À force de temps je commence à mieux me cerner. Un peu mieux comprendre la façon de fonctionner de ce moi que j'ai oublié depuis... des mois en fait maintenant. C'est fou comme le temps passe vite. Trop vite parfois. Pas assez à d'autres moments. Juste à la bonne vitesse à l'instant. Une seconde à la fois pour profiter de tout de cette situation qui arriverait presque à me faire oublier l'endroit où je me trouve. De la normalité en compagnie de cette inconnue qui rayonne à chaque nouveau sourire. « Un joli teint ... M'ouais, ça reste à prouver ça. Je suis pas certaine que tout ce mélange de couleurs donne quelque chose de si joli que ça. » Magnifique en fait. Pas tant le teint coloré que les traits de son visage que je me plaie visiblement un peu trop à voir s'animer à chaque nouveau rire. Il faut dire qu'ils sont plutôt rares ici les gens qui rigolent. Ceux qui arriver à atteindre le niveau juste après la désolation et le désespoir d'être coincé dans cet endroit. Alors qu'on y est pas si mal en fin de compte. Enfin, sans compter les morts, les disparitions et autres événements douteux. Le paradis. La plage. Le haut qui s'envole. Le mien du moins. C'est pour le bien du propos et de ma propre santé mentale qui nécessite sa dose de bêtises hebdomadaire.

Alors oui, j'ai osé. Je me suis confortablement installé sur cette petite chaise et j'ai scandé haut et fort la nouvelle utilité à ajouter à ma liste. Toile humaine. Et non je ne le regretterai pas. Même si je dois me frotter durant des heures pour tout enlever. JE M'EN FOU! Je m'en fiche complètement et elle est morte de rire de nouveau. Ce qui me fait évidemment sourire comme un imbécile. De nouveau. Ça en devient une mauvaise habitude toute aussi présente que cette manie que j'ai de me gratter la nuque en permanence. « Oui, avouons-le, c'est étrange ... Mais ça reste une proposition intéressante. Ceci dit, je suis pas si certaine que ça que tu aies envie de voir ce quelle sorte de chef d'œuvre, je peux réaliser. J'ai aucun talent, pas l'ombre d'une âme artistique. » « Il faut laisser la toile juger de l'oeuvre dans ce cas. C'est si rare une toile qui parle. » C'est en me grattant le cou que je me souviens d'un petit détail. Un détail si anodin dans cette marre de souvenirs perdus que j'en viens à perpétuellement l'oublier. Sauf lorsque mes doigts accrochent cette petite chaîne à mon cou où pendent toujours deux bagues sans la moindre signification. Pour le moment. Ce serait dommage de devoir les frotter également. Je retire donc minutieusement la chaîne à mon cou pour venir la placer dans la poche de mon pantalon. Ça c'est fait.

« ... Si tu le dis. En théorie, tu n'as pas de raison de t'inquiéter, je n'ai pas l'intention de te crever les yeux avec les pinceaux. » Voilà qui est rassurant. Du moins je crois. C'est le 'en théorie' qui me laisse légèrement perplexe sur le coup même si je me contente de sourire. Comme toujours. L'observant simplement préparer son matériel pré carnage. Parce qu'avec cette façon qu'elle en d'en parler je dois dire que je m'attends bien malgré-moi au pire. « J'ai le droit de toucher au visage ? Histoire de pas être la seule avec un ... Joli teint ? » J’acquiesce de la tête avant de prononcer des mots que je devrais probablement regretter. « Tu peux toucher tout ce que tu veux. » Ouais... « C'est douteux dit comme ça pardon. Juste... fait-toi plaisir. Je suis tout à toi. » Ouais... « C'est douteux aussi... Écoute. Je vais me contenter de me taire et te laisser apprivoiser l'artiste en toi. On va se contenter de ça. »

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


One day after the other


BADGES:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F01-834
F01-834
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Une toile c'est bien, mais... || F01-834   Mar 8 Aoû - 12:42

une toile c'est bien, mais ...
F01-834 & H02-001

Toute cette histoire était en train de devenir un vrai bordel. Tu n'arrivais même plus à te rappeler comment vous aviez fait pour en arriver là. Il t'arrivait peu de lâcher ton fou ces derniers temps et pourtant, ça te faisait un bien évident. C'était étrange comme tu avais l'impression de pouvoir faire à peu près n'importe quoi en présence de cet homme, et ce, sans te faire juger. Après tout, lui-même ne semblait pas avoir de filtre en ta présence, mais c'était peut-être aussi qu'il était simplement maladroit. C'était étrange comme tu avais l'impression de pouvoir faire à peu près n'importe quoi en présence de cet homme, et ce, sans te faire juger.

Tu lui souris à nouveau, en fait, tu pourrais presque affirmer que ton sourire est figé là à jamais, c'est sûrement l'effet de la peinture qui sèche, mais tu n'arrives pas à retenir tes rires. « Effectivement ... C'est pas commun une toile qui parle ... Mais je te jure, si tu me démolis, je vais ressortir le coeur d'ici en miettes. » Bon, c'était pas le cas, mais si tu pouvais t'attirer de bonnes critiques avec ça, pourquoi pas. T'avais découvert dans la Ruche que tu n'étais pas particulièrement une personne susceptible et ça devait probablement s'appliquer à tes talents artistiques également. Tu avais donc choisi, par pur souc pratique, de réaliser quelque chose, disons-le, d'abstrait ... C'était plus difficile de critiquer réellement ce genre d'oeuvre et ça n'avait pas besoin d'avoir une réelle signification, non ? Eh puis, maintenant que ta toile humaine t'avait autorisé à lui barbouiller le visage, tu pouvais bien te venger un peu et lui offrir de quoi être sous la douche pour au moins une vingtaine de minutes.

« Boon, si je peux toucher ce que je veux, alors ... » Un nouveau sourire, plus taquin celui-là, apparaît sur ton visage. Tu sais bien que ce n'est pas réellement ce qu'il veut dire, mais ça te fait bien rire. Tu acquiesces lorsqu'il parle de finalement se taire, pour toujours. « De toute façon, ce sera plus simple de te peindre le visage si ta bouche ne gigote pas sans cesse. » Tu te mets donc finalement au travail, tentant tout de même de réaliser quelque chose de beau, au moins au niveau des couleurs, mais ce n'est guère une réussite. Les couleurs que tu ajoutes se mélangent à celles qui étaient déjà sur le corps du jeune homme et le tout donne un drôle de résultat. Tant pis, tu pourras quand même dire que tu as peinturé le corps de quelqu'un dans cet endroit, et ce, avec la permission du dit jeune homme. Tu déposes finalement pinceau et peinture sur le sol avant d'essuyer tes mains sur ton pantalon. « Alors, charmante toile, je te laisse aller juger de tout cela devant un miroir, en privé ... Comme ça, je ne pourrais pas voir tes larmes de désespoir. Pour ma part, je vais aller prendre une douche, tu devrais faire pareil. » Tu souris à ton oeuvre avant de quitter la pièce, te demandant bien quelle sera la réaction des gens sur votre passage, de quoi déclencher chez toi un nouveau fou rire.
Made by Neon Demon

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

human stupidity
Revenir en haut Aller en bas
 
Une toile c'est bien, mais... || F01-834
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» F1 bien mais pas génial
» Téléphone sonne bien, mais pas de voix
» EVANGELINE ♣ Non mais la jalousie, c'est pas bien ! Non... non !
» Ma configuration est tel bien ou nul
» (résolu) bonjour je suis bien embêter avec un cheval ou un virus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: Archives :: Rp-
Sauter vers: