Partagez | 
 

 A problem must have a solution | ft. F02-711

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
H04-11
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: A problem must have a solution | ft. F02-711   Dim 23 Avr - 13:31


A problem must have a solution.



Rumeur, ce qui parcourt ces murs. Elles n'échappent pas aux oreilles attentives, et même aux moins concernés. Pourquoi aurait-il lui aussi fait fi de ces bruits de couloirs ? La curiosité reste son vilain défaut après tout. Alors comme les autres, le couloir de l'infini en lui a fait écho. Comme tant d'autres, Captain se retrouve à errer dans ce long lieu sans fin, constitué de portes qui semblent toutes verrouillées. Fermées, à clé, vraiment ? L'intérêt, il ne le trouve pas. Ses yeux vairons captent des présences éberluées par cette nouveauté. Un sourire, carnassier, se peint sur ses traits déjà penchés sur un plan qui, à n'en pas douter, laissera à désirer. Une blonde, pas esseulée, mais un peu isolée, tente d'appuyer sur la poignée. Pendant un instant, il croit entendre son déclic, mais il n'en est rien. En quelques pas, vifs et espacés, il la rejoint. « Attends voir un peu. » La phrase est lancée, qui ne demande pas une confirmation ou une approbation quelconque. Il traverse l'espace vital de l'inconnue, lui passe devant en la frôlant sans gêne. Un sourire espiègle, faussement espiègle peut-être, traverse son visage alors qu'il retente, encore. Encore. Il tourne la tête vers elle, l'air de vouloir faire passer un message, et sa main reste tout le temps sur la poignée. Tout le temps, trop longtemps ? Non, juste assez. Un bruit, minime, capte son attention. Son regard ne fixe plus les iris teintées de curiosité de l'autre. La porte est ouverte, enfin. Un réflexe, une main se porte et se colle à ses reins. Sa ceinture. Mais il n'y a rien. Qu'à cela ne tienne, l'inconnu ne l'effraie pas. Un coup d'épaule, et la porte s'ouvre en grand. « On part à l'aventure ..? » Une proposition, qui pourrait sonner comme une affirmation. Et il se lance, suivit, il le sait, par l'autre. Bien jouée petite.

Bien joué ? Ses paupières, qui papillonnent, désapprouvent. Il ne sait même plus qu'il a pensé ça. Combien de temps écoulé ? Indéterminé. Il est allongé, comme la première fois qu'il a ouvert les yeux pour se découvrir en ce lieu. Il se redresse, les muscles ankylosés. Bonne nouvelle, il ne semble pas mort, il peut même se lever. Il jette un coup d’œil central à la pièce, ne la reconnaît pas. Mais la silhouette allongée, oui, elle lui rappelle quelqu'un. Il se rapproche d'elle, et tâte son pouls. Pas morte, elle non plus. Bien. Le Captain entreprend de la réveiller, comme toute personne normalement constituée. Ou presque. Il aurait pu partir, mais il n'était pas si inhumain. « Mademoiselle ? Le temps de dormir arrive à son terme. » Il est presque élégant dans sa façon de parler, alors qu'il la secoue doucement en la tenant par les épaules pour qu'elle réagisse. Quand enfin elle ouvre les yeux, il s'autorise à sourire. Très vite effacé en constatant son expression d'horreur. A t-elle vu un monstre ? Pire que ça, le plafond. Soudain, lui aussi lève la tête et tourne les yeux vers le haut de la pièce. La vision qui lui fait face lui fait hérisser les poils sur sa nuque et ses bras. Oh. Ce n'était certainement pas prévu au programme ça. Le plafond... descend ? Oui. Mais ce n'est pas le seul problème. Le plus inquiétant, ce sont ces piques de métal, qui menacent de les transpercer. Bon, il faut que la petite se bouge et qu'ils s'en aillent. Finalement l'exploration n'apporte pas que du bon. Mais si encore le plafond était le seul souci, peut-être que le cœur de 11 ne s’accélérerait pas autant. Oui mais non, il faut en plus que l'autre soit paralysée.


⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Captain


Revenir en haut Aller en bas

avatar
F02-711
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: A problem must have a solution | ft. F02-711   Mar 2 Mai - 18:17


Un nouveau niveau, un nouveau mystère. Comme tous les autres, Eleven avait bien entendu parler du couloir de l'infini. Cependant, impossible de savoir son utilité auprès des autres habitants de la ruche. Comme si personne ne savait. Alors elle avait finalement décidé d'aller voir par elle-même. De toute manière, ce n'était clairement pas le genre à rester dans sa chambre quand un nouvel événement arrivait au sein de la ruche. C'était si rare.

Elle avait alors découvert ce long couloir qui comportait de multiples portes. Toutes fermées. A quoi bon déverrouiller un nouveau niveau s'il n'y avait rien à voir? C'était complètement débile. Devaient-ils déchiffrer une sorte d'énigme pour pouvoir entrer dans une des pièces? Eleven en avait marre de toutes ces énigmes et mystères. Mais comme tout le monde, savoir ce qui se cachait derrière ces portes était bien trop tentant pour ne pas y réfléchir. Ainsi, elle s'avança dans le couloir et tenta d'ouvrir plusieurs portes. Bien évidemment, aucune ne voulut s'ouvrir. Elle essaya une dernière fois avant qu'un homme ne la rejoigne, bien sûr de lui pour vouloir essayer. Un sourire amusé apparut sur le visage d'Eleven lorsque la porte refusa de s'ouvrir à lui aussi. Il semblait presque étonnée. Il se prenait pour qui? Il croyait que... La porte s'ouvrit.

- Je rêve, lâcha-t-elle avec un air exaspéré.

Elle observa alors le geste qu'il eut en portant sa main à sa taille, comme s'il s'attendait à y trouver une arme. Était-il un ancien flic ou un ancien criminel? Elle espérait que ce soit la première option. En tout cas, s'il n'avait pas remarqué, Eleven lui en toucherait deux mots. Mais pour l'instant, elle voulait seulement savoir ce qu'il se passait dans cette salle. Et lorsque son mystérieux compagnon lui proposa d'aller à l'aventure, elle ne refusa pas. Elle le suivit donc, tentant de voir derrière la silhouette de l'homme ce qui se présentait à eux.

Sauf qu'elle repris conscience sur le sol, comme la fois où elle s'était réveillé dans la ruche pour la toute première fois. Un souvenir qui n'était pas très agréable. La différence, c'est qu'on n'avait pas attendu son réveil cette fois-ci. Son compagnon la secouait légèrement pour lui faire reprendre conscience. S'était-elle évanouie? Elle n'en avait aucune idée. Elle ouvrit légèrement les yeux, s'attendant à être aveuglée par la lumière blanche. Le blanc les entourait toujours, oui. Mais une couleur métallisée s'imposa immédiatement aux yeux d'Eleven qui afficha un air horrifié. Des piques en métal. Dont un juste au dessus de son visage. Il semblait se rapprocher d'elle. Elle voulut se relever mais son corps ne répondit pas. Elle tentait encore et encore mais c'était comme si son cerveau était déconnecté au reste de son corps. Celui-ci ne répondait plus. Sa panique s'intensifia, altérant sa respiration.

- Merde, je peux pas bouger putain! s'écria-t-elle, la peur se ressentant dans sa voix alors qu'elle voyait le sol descendre de plus en plus. Aide moi!

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


all the things lost
Spent your life collecting so you can never forget. Treasured moments become lost treasures when you can't recollect. Everyone keeps asking are we okay. The truth is we're not but I don't know what to say @hedgekey
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Staff
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: A problem must have a solution | ft. F02-711   Dim 7 Mai - 14:59

ERREUR SYSTEME
Erreur système

Erreur système
Pendant que vous luttez pour vos vies et que vous voyez peut-être votre vie défiler devant vos yeux au fil de la descente de ce plafond piégé, soudainement, une musique se fait entendre dans la salle où vous vous trouvez. Elle est forte, et le morceau se répète inlassablement au fur et à mesure des minutes qui passent, recommençant encore et encore du début à la seconde même où il a terminé...  





⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Revenir en haut Aller en bas

avatar
H04-11
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: A problem must have a solution | ft. F02-711   Dim 21 Mai - 10:23


A problem must have a solution.



Aide-moi. En d'autres circonstances, cette supplique aurait été perçue comme une douce berceuse à ses oreilles. Cette phrase avait quelque chose de jouissif. Qu'il aimait entendre ça. Mais la situation ne s'y prêtait pas. Pourquoi ? Dans le cas présent, lui aussi était en danger. Trop de curiosité. Parfois, c'est mauvais pour la santé. Donc, l'aider à bouger. 11 ne dit rien. La faire se mouvoir, il veut bien. Tous les deux, ça les arrangerait grandement. Mais la paralysie vient d-elle, et il n'a pas un attirail. La chirurgie ne sera donc pas pour aujourd'hui. Un oeil sur le plafond. Il descend toujours. Cette fois-ci, la tension commence à se faire ressentir. Une goutte de sueur perle sur le front de 11, qui ne cesse de réfléchir. Bouger, bouger. Très bien, elle ne peut pas se lever. Mais lui peut la porter. Il n'y a pas 36 solutions. Peu enchanté par l'idée, 11 s'autorise un soupir avant de se rapprocher encore. Qu'elle cesse de hurler, ça le déconcentre. Et il n'aime pas, perdre le fil de ses pensées. « Calme-toi. » Le ton est dur, sans pitié. Au-revoir l'élégance. Il ne veut pas l'apaiser, il n'est pas de ce genre. Qu'elle se taise, 11 n'a besoin de rien d'autre. Le silence, ça fait toujours l'affaire. « Je vais te porter. » Pas un mot de plus. Le plafond descend toujours, dans un silence assourdissant. C'en est presque inquiétant. 11 glisse ses bras sous le corps pesant de la demoiselle. Elle n'est pas lourde, sa silhouette est frêle. Mais sa paralysie inhumaine complique les choses. Un instant, il serre les dents. Cette réaction en écho à la sensation de la jeune femme : quelque chose cloche. Et quelque chose s'enclenche.


11 la tenait. Solidement. Il la soulevait, avec force. Ses muscles l'ont bien aidé. Son visage tourné vers l'autre, il ne lui souriait ou ne la regardait avec aucun désir, aucune émotion. Sortir, d'ici. C'était là son seul intérêt. Il aurait pu. Il aurait dû. La laisser à son sort. Ah, l'être humain est bien complexe. Quelques pas ont été faits. Presque bancal. Le plafond, toujours en plein ascension. Vers le bas. Et puis, le son. Puissant, assourdissant. Captain met un genoux à terre, sonné par ce bruit. Le silence était son ami. Sous le choc, il en lâche la fille, dont il ne se soucie déjà plus. Ses mains se collent. A ses oreilles. Fort. Si fort. Il ne pense plus qu'à ça. La musique emplit ses tympans, les explose. Il n'est pas homme facile à démonter. Mais cela suffit à le perdre. Ses moyens, il ne les a plus. Rien, ni personne, il ne distingue plus. Désagréable musique, chanson étrangère aux paroles ironiques. Ne pas abandonner l'autre, vraiment ? C'est ce qu'il aurait dû faire, pourtant. Il en vient à regretter sa poussée d'altruisme soudaine. Tous pareils. Tous des insectes. Une perte de plus ou de moins, ça n'aurait pas dû le concerner. Mais il l'avait emmenée à sa suite. Ah, aurait-ce été une question d'honneur ? Peut-être bien. Captain est un de cette trempe, apparemment. Ses dents sont serrées, en une grimace éhontée. Déséquilibré, toujours à genoux. Ils veulent le faire danser ? Il ne peut pas. Son cerveau est faible, d'un coup. Son corps est comme rendu mou. Il n'aspire pas à s'amuser, il n'aspire pas à se relever. Trop fort, ses rouages sont rouillés. Il pourrait presque craquer. Mais son souffle, est bruyant. Captain s'accroche à ça, à lui. Il ne compte que sur lui. Que fait déjà l'autre fille ? Qu'en sait-il et que faire avec elle ? Ah, pensées qui se mêlent et s'entremêlent. Qu'il déteste ça, ce sentiment de n'être plus lui-même. Quelque chose nait, au creux de sa gorge. Il en aurait presque oublié le plafond. Sa bouche s'ouvre, ses traits sont tirés, ses yeux plissés. Ses mains tremblantes, par l'effort. Retenue. Qui explose, d'un coup. Il n'en peut plus. « TA GUEULE. » Le hurlement lui échappe. Pièce de l'enfer. Que ces pieux le transperce, au moins son cerveau n'en pâtirait plus. La vie n'a aucun sens quand 11 ne peut retrouver le fil de ses pensées, ce génie qui le constitue. A rien, il n'arrive à rien. Hymne de l'enfer, plafond qui l'enterre. La lucidité qui fait le renommée de Captain est inondée. Que d'imprévus qui le mettent à nu.


⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Captain


Revenir en haut Aller en bas

avatar
F02-711
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: A problem must have a solution | ft. F02-711   Ven 23 Juin - 11:45


- Oh ta gueule c'est moi et moi seule qui suis paralysée et tout ce que je peux voir c'est ce putain de mur qui signe notre arrêt de mort! gueula-t-elle lorsque son compagnon d'aventure lui ordonna de se calmer.

Comment voulait-il qu'elle se calme? Être paralysée était déjà bien assez effrayant sans qu'on n'ajoute à ça des piques qui se rapprochent de plus en plus près d'eux, prêt à les transpercer lentement mais surement.

- Je te signale que même si le sol va bloquer les piques, ils nous transperceront quand même! Un va me briser lentement le crâne jusqu'à me tuer mais toi tu risques de mourir d'une hémorragie avec des piques qui traversent ton corps à diverses endroits! Et crois moi, mourir d'une hémorragie c'est pas agréable! Tu vas en suer! Littéralement.

Ok, peut-être avait-elle besoin de se calmer. Mais plus elle observait ses piques et plus elle imaginait les dégâts qu'ils causeraient dés lors qu'ils toucheraient leurs peaux. Elle voyait distinctement dans son esprit les images des différents organes éclatant sous la pression des piques d'acier comme si elle avait déjà vu les organes internes dans une autre vie. Elle était d'ailleurs si paniquée qu'elle ne lui vint pas à l'esprit qu'elle connaissait étrangement bien le corps humain et qu'une autre abeille n'aurait pas forcément ses connaissances. Tout ce qui lui importait en l'instant présent était de se calmer pour que l'homme accepte toujours de l'aider malgré sa précédente crise d'hystérie.

- Désolé, dit-elle finalement. Aide moi, s'il te plait.

Heureusement, il ne l'abandonna pas et tenta de la soulever du mieux qu'il put. Cela semblait difficile et Eleven se doutait que sa paralysie compliquait bien les choses. Tout ce qu'elle espérait, c'était qu'il ne la lâche pas. La chute serait douloureuse, n'ayant aucun réflexe pour amortir sa chute, mais aussi parce que ça la réconfortait en un sens. Elle n'était pas seule. Elle avait ce parfait inconnu qui était prêt à l'aider même si leur situation semblait désespérée.

Soudain, ils furent tous les deux surprit par un son fort. Si fort que l'homme la lâcha et le corps d'Eleven retomba brutalement contre le sol, la douleur s'emparant de chaque parcelle de son être. Elle lâcha une courte plainte et était prête à lever la voix quand elle eut soudain une révélation. Cette chanson qui raisonnait dans toute la salle... Elle la connaissait!

- Je connais cette chanson! s'exclama-t-elle à l'intention de l'inconnu qui, lui, se bouchait les oreilles. Puis, pour s'assurer qu'elle ne se trompait pas, elle se mit à chanter les paroles en rythme, oubliant momentanément qu'elle était sur le point de mourir. Never gonna give you up. Never gonna let you down. Never gonna run around and desert you. Never gonna make you cry. Never gonna say goodbye. Never gonna tell a lie and hurt you.
Elle fut soudainement interrompue par l'homme qui cria soudainement de la fermer.

- Je suis sur le point de mourir et la seule chose dont je me suis souvenue depuis mon arrivée dans cette ruche c'est cette putain de chanson...

La panique tenait toujours Eleven. Elle se sentait même attristée. Le seul souvenir qu'elle avait c'était cette chanson dansante. En quoi cela pouvait-il l'aider en cette situation présente? Elle allait mourir et elle n'avait toujours aucune idée de qui elle était. Elle ferma les yeux à cette pensée, attendant patiemment que la mort vienne s'emparer d'elle. Il n'y avait plus que ça à faire.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


all the things lost
Spent your life collecting so you can never forget. Treasured moments become lost treasures when you can't recollect. Everyone keeps asking are we okay. The truth is we're not but I don't know what to say @hedgekey
Revenir en haut Aller en bas
 
A problem must have a solution | ft. F02-711
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Solution qui bloque les virus avant qu’ils ne se propagent
» Image de fond qui s'adapte à la résolution du visiteur
» Problème résolution fond d'écran.
» Redimentionner le background selon la résolution du visiteur
» comment Augmenter la résolution du forum ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA RUCHE :: Niveaux 11 à 15 :: Couloir de l'infini-
Sauter vers: