Partagez | 
 

 I love the sound your body make | H03-112 & F04-738

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
H03-112
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: I love the sound your body make | H03-112 & F04-738   Mar 25 Avr - 20:49

I love the sound your body make
H03-112 & F04-738

La tête penchée sur le côté, le jeune homme était profondément perdu dans ses pensées et ceux depuis qu’il avait mit les pieds dans la prison, pour une connerie en plus de ça. En quoi manger une fraise pouvait être un crime sérieusement ? Ce n’était pas logique et foutrement idiot en plus de ça mais soit, il avait accepté sa punition, que faire d’autre du coup ? La prison en soit n’avait pas été si dur que l’image qu’il s’en faisait, il s’attendait à vivre quelque chose d’horriblement difficile mais finalement ça lui avait surtout permit de se ressourcer et de prendre conscience de qui il était réellement. Jusqu’ici, depuis son arrivé deux mois plus tôt, il avait été endoctriné par des résidents, il avait été manipuler, user, moquer et maintenant, il se rendait compte que tout ceci était futile. Pourquoi est-ce qu’il se laissait marcher sur les pieds de cette manière ? Il était loin d’être un faible comme tout ceux qui l’entourer. Il avait rigolé, alors qu’il était assit dans cette pièce, enfermer comme un chien, il avait rigolé fortement, peut-être qu’il avait commencé à être atteint par la folie mais en même temps ça lui avait fait un bien fou de pouvoir rigoler de cette manière. Il se rendait compte qu’il n’était pas comme ça, il n’était le genre de gamin qui rampe après un mec, pas le genre de gamin qui est apeuré lorsque quelqu’un le touche, pas non plus le genre de gamin qui n’arrive pas à dormir à cause de ses cauchemars. Non, les cauchemars il les avait accepté. Tout ce sens, cette douleur et cette souffrance faisait partie de son quotidien et il le savait, il était même assez impressionné de lui même.

Non la seule véritable énigme du puzzle était les cicatrices de son dos, il ne savait pas ce qu’elles faisaient là et ni même qui lui avait infligée une telle torture bien que le nom de Caïn revenait souvent dans son esprit. Il n’aurait pas ce prénom gravé dans sa peau pour aucune raison et ce n’était certainement pas une preuve d’amour. Mais finalement il n’était plus aussi dégouté de les avoir sur le corps. Il avait été torturé, assez fort d’ailleurs que son dos ne soit plus qu’un amas de chair presque insensible mais ce n’était pas grave parce qu’il y avait survécu. Il avait du vivre l’enfer, hurler la mort et pleurer comme un bébé, mais il était en vie et les cicatrices lui prouvaient, ce n’était qu’une question de temps avant qu’il ne se souvienne de son ravisseur et qu’il lui fasse manger le sol si il était dans la Ruche bien entendu. Sa main passa dans sa tignasse de plus en plus longue avant d’avoir un regard désintéresser en regardant un groupe de personne discuter un peu plus loin. Il voulait s’amuser, depuis qu’il était arrivé il ne s’était pas à proprement amusé avec qui que ce soit. Il ne parlait d’ailleurs pas forcément de sexe parce que vu la manière dont le sexe finissait entre lui et Viper, il allait finir par croire qu’il était maudit, non, il voulait juste se marrer, peut importe comment.

Son regard tomba sur une magnifique chevelure rousse un peu loin et son regard se figea un moment dessus, sentant un frisson remonter le long de son échine pour finir par faire frissonner sa nuque. Tiens donc, c’était la première fois qu’il avait une réaction du genre avec quelqu’un. De l’attirance ? Probable mais étrange étant donné qu’il ne voyait que ses cheveux, il était attiré par les rousses en général ? Il se leva de son siège, les mains dans les poches avant de s’approcher de la jeune femme pour s’adosser contre le canapé près d’elle, faisant un sourire charmeur sans vraiment s’en rendre compte, c’était juste totalement naturel de faire ça avec elle. « Je ne t’ai jamais vu ici. Est-ce que ton numéro est aussi flamboyant que tes cheveux ? » Demande t-il avec un léger sourire amusé alors que son regard se plante dans le sien. Putain, encore une fois, il le sait, d’une façon ou d’une autre il l’a connait, il est sûr de sentir une attraction entre eux deux. Comme lorsqu’il avait croisé Viper la première fois, ce sentiment de connaître quelqu’un sans pour autant savoir d’où ça vient. C’est assez dérangeant, et bizarrement dangereux. Une amant ? Il sent l’interdit quand il l’a regarde, comme ci il faisait quelque chose qu’il n’avait pas le droit de faire et ça lui provoque un délicieux sentiment de liberté aux creux de ses veines. « Je suis 112. Tu es nouvelle non ? » Après la phrase de drague bien nul, il préférait être un peu plus sérieux, pour ne pas se prendre une claque dans le visage.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡



The darkness surround you Izaak. Embrace them.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F04-738
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: I love the sound your body make | H03-112 & F04-738   Mer 26 Avr - 23:13

i love the sound your body make
F04-738 & H03-112

T'as passé toute la journée d'hier dans ta chambre, à dormir, t'en es plus certaine. Le manque de sommeil a finalement eu raison de toi et tu as bien dû te rendre à l'évidence que ce deuxième lit dans ta chambre, n'appartenait effectivement à personne. C'était étrange cette impression de vide, de solitude alors que pourtant, cet endroit grouillait de monde dans la journée, mais dans ta chambre, c'était autre chose. T'avais discuté très peu avec les résidents - les prisonniers plutôt ? - de cet endroit, préférant utiliser tes premiers jours de captivité pour prendre le pouls de l'endroit. Toisant du regard quiconque entrait dans ton champ de vision, visitant chaque recoin accessible de cet endroit pour te donner une idée générale de la situation ... Tu en étais d'ailleurs venu à la conclusion qu'il n'y avait aucune sortie visible ou accessible. Tu avais trouvé cela plus énigmatique qu'autre chose, mais tu ne t'y étais pas attardé, n'ayant pas l'intention de tenter la fuite pour le moment.

Après quelques jours à observer les autres, leurs habitudes et leur mode de vie, plus quelques nuits sans sommeil, tu avais finalement succombé et après avoir dormi des heures et des heures, tu avais finalement eu envie de faire quelque chose. N'ayant plus aucun intérêt à observer les autres et commençant à trouver cette activité ennuyante. Tu avais jugé que tu ne pouvais pas passer ta vie à observer les autres. Tu avais donc choisi pour ta première journée officielle de vie ''active'' d'aller faire un tour dans la salle commune qui semblait plutôt occupée peu importe le moment de la journée. Tu n'étais pas une grande lectrice, du moins, tu n'avais pas été attiré par les nombreux ouvrages présents dans la pièce et tu avais donc choisi, plutôt, de t'intéresser aux personnes présentes. Plusieurs discutaient déjà en petit groupe et tu n'avais aucune envie de t'incruster dans l'un ou l'autre de ses groupes, tu préférais visiblement les petits comités ou les tête à tête.

Tu choisis plutôt de t'adosser à l'un des murs de la pièce, cherchant la proie parfaite pour une approche surprise. Tu n'a pas réellement la chance de chercher le gibier idéal, que déjà, au loin, tu aperçois un jeune homme marchant d'un pas décidé dans ta direction. Intrigué, tu ne fais que hausser un sourcil, attendant patiemment de voir ce qu'il peut bien vouloir. Ce dernier s'installae bien confortablement face à toi avant de tenter une approche pour le moins ... Douteuse, mais tu n'en fais pas de cas. « Et toi gueule d'ange ? Tu squattes l'endroit depuis longtemps ? » Tu fronces les sourcils, relevant seulement le fait qu'il mentionne ne jamais t'avoir vu ici ... Normal. Tu n'y es que depuis quelques jours. Tu n'ajoutes rien, laissant sa première phrase mourir lentement dans le néant. Il y a mieux comme approche. Tu souris néanmoins, un sourire en coin, discret, mais bien présent. Tu t'approches de lui, ainsi adossé au canapé, il fait presque la même taille que toi. « 112 ... C'est presque charmant. Allez, j'te laisse deviner. » Tu n'es même plus certaine d'avoir pris la peine de retenir ce fameux numéro qu'on t'a donné à ton arrivée. Était-ce vraiment nécessaire ? Sans réellement t'en rendre compte, tu t'es dangereusement rapproché de gueule d'ange. Il est maintenant bien plus près que tu n'aurais pu le penser et étrangement, cette proximité ne te gêne pas. Tu pourrais presque sentir la chaleur de sa peau si tu étirais simplement les doigts, légèrement. Tu souris à nouveau, plus franchement cette fois. Tu regardes autour de toi, avant d'ajouter simplement « Tu sais ... T'as pas très bon goût, c'est un peu douteux comme endroit pour squatter et très peu charmant. » puis tu recules à nouveau, lentement, pour retourner t'adosser au mur, face à lui. Ce qui te permet, ainsi, de pouvoir l'observer à ta guise.
Made by Neon Demon

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

who are you sweetheart ?
Nothing can last forever. There isn't any memory, no matter how intense, that doesn't fade out at last. ▬
Juan Rulfo.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-112
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: I love the sound your body make | H03-112 & F04-738   Sam 29 Avr - 20:19

I love the sound your body make
H03-112 & F04-738

Un fin sourire se glisse sur son visage en voyant qu’elle ne semble pas être réellement en retrait par rapport à sa phrase d’approche toute bidon. C’est vrais qu’il aurait probablement pu trouver mieux, surtout quand on voit le non tact qu’il a utilisé mais à vrais dire il a eut un genre de coup de coeur sur sa chevelure. C’était comme ci il n’arrivait tout simplement pas à détourner le regard de ses cheveux. Et ce sentiment de la connaître sans arriver à mettre de mot sur ce sentiment. Ce n’était pas la première fois que ça lui arrivait mais c’était la première fois par contre qu’il ressentait ce genre d’étrange sentiment, d’attirance, du moins dès le premier regard. « Presque deux mois. Le temps passe plus vite qu’on ne le croit ici. » Et ce n’était pas un mensonge. Il avait l’impression d’être arrivé hier, de s’être réveillé dans cette pièce blanche hier et c’était extrêmement bizarre parce que ses deux mois avait filé à toute allure. Désormais ils étaient presque en mai alors qu’il était arrivé en mars. C’était trop rapide, il perdait le fil du temps par moment.

Son corps se tend légèrement lorsqu’elle s’approche de lui mais il n’est pas vraiment méfiant, c’est juste un réflexe qu’il n’arrive jamais à réprimer, quel que soit la personne qui l’approche et il aimerait être capable de se contenir de faire ça mais il n’y arrive tout simplement pas. Cela dit il sourit à son tour lorsqu’il voit ses lèvres se retroussé sur les côtés, elle ne semble pas être méfiante ni même agacer de lui parler et il se sent tout de suite plus en confiance. Rare sont les personnes qui sourit dès le début. Ou alors c’est peut-être parce qu’il parle surtout à des hommes aussi et qu’ils sont naturellement plus sur leur garde. Les femmes semblent plus réceptif à son approche à chaque fois, pourquoi est-ce que ça l’étonne autant finalement ? Il penche doucement la tête sur le côté en fixant la jeune femme, ne sachant pas vraiment quel chiffre lui donner, elle n’a pas une tête à avoir un chiffre à une unité ou deux. « Bonne question. Je dirais que tu es F04-439. Ne me demande pas pourquoi mais c’est le chiffre qui me vient quand je te regarde. » Aller savoir pourquoi. Inconsciemment, il voit bien qu’elle se rapproche de lui mais son corps se détend imperceptiblement alors qu’il pourrait presque coller son corps contre le sien si il se penche en avant. Il aurait presque envie de le faire mais ce n’est pas politiquement correct de faire ça avec une personne inconnu finalement, même si elle ne semble pas totalement l’être.

Le châtain rit un peu franchement à son tour lorsqu’il l’entend. Aucune pièce de cet endroit n’est charmant sauf peut-être la serre finalement puisqu’il y a énormément de fleur de toute les couleurs dans cette pièce mais pourtant, il est incapable de remettre les pieds là bas. Pour lui, la salle commune est plus rassurante qu’elle n’y paraît finalement, c’est ici qu’il vient quand ses nuits sont trop dur à supporter, c’est ici qu’il vient lorsqu’il a besoin de pensé parce que même si il y a toujours du monde ici, ce n’est jamais réellement bondé et les gens ne sont pas énervant ici. « Et bien, par moment, être ici est plus agréable que d’être enfermé dans sa chambre. Et puis, tu sais, tu es ici aussi, je ne suis pas le seul à squatter cette endroit comme tu dis. » Il pouvait parfaitement lui ressortir ses phrases finalement mais il l’a taquiné pour qu’autre chose dans le fond.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡



The darkness surround you Izaak. Embrace them.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F04-738
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: I love the sound your body make | H03-112 & F04-738   Mer 10 Mai - 14:18

i love the sound your body make
F04-738 & H03-112

Tu ne le quittes pas des yeux. Pourquoi le ferais-tu ? Il est agréable à regarder et en plus, tu aimes bien observer les gens. T'arrives toujours à apprendre des trucs sur eux, juste en regardant la manière dont ils bougent, les petits gestes qu'ils font et un tas d'autres trucs. Ça peut toujours servir d'ailleurs et tu te contentes un moment de l'observer, alors qu'il mentionne être cloîtré dans cet endroit depuis déjà deux mois. T'as du mal à l'imaginer ... Tu n'es emprisonné que depuis quelques jours et déjà, tu trouves le tout pénible. Comment il a fait ? Comment ils ont fait ? Tu n'es par certaine qu'il y ait réellement une solution magique à tout ça, mais s'il y en a bien une t'aimerait la connaître. Tu n'ajoutes cependant rien à cela, préférant passer sous silence ta question.

Le jeune homme, semble tendu à ton approche, l'est-il réellement ? Tu n'en sais rien, mais c'est ce que tu as ressenti, ne lui laissant pas le loisir de s'éloigner, mais t'éloignant toi-même, lui laissant plus d'espace. « F04-439 ? » Tu hausses à nouveau un sourcil ... C'est pas moche comme chiffre, mais ce n'est pas le tien. Pas à ce que tu saches, du moins. Tu te concentres un moment, ayant oublié de quelle manière te présenter. Tu as détesté ton numéro la première journée, tu t'en rappelles, mais tu n'as ensuite pas pris la peine de l'apprendre. Tu grimaces. « Bon allez, cette histoire de numéro, c'est plutôt moche ... Si t'arrives à me trouver un joli surnom, je t'offrirai un cadeau ! » Tu lui lances un regard taquin, espérant qu'il va jouer le jeu et te proposer quelque chose. Que l'idée soit bonne ou non, tu t'en fiches, t'as simplement pas envie d'être traité comme du bétail, cette idée te rebute.

Décidément, tu te sens plutôt à l'aise avec le jeune homme ... On dirait que tu peux parler de tout et de rien avec lui et la conversation semble couler sans entraves. C'est agréable. De plus, il semble déterminer à rire de toi, ou du moins, à te taquiner, car décidément, il ne manque pas de répartie et il te répond sans hésitation. Il n'a pas tort, le gamin d'ailleurs, toi aussi t'as choisi cette pièce comme lieu de séjour. Tu rigoles, franchement. « On est bien assorti, alors ... Tous les deux, on a mauvais en matière de lieu de rendez-vous ! » Tu croises tes bras sur ta poitrine, jetant un regard à la dérober au reste de la pièce, croisant le regard de quelques curieux. Tu réfléchis un moment, cherchant un endroit un tant soit peu charmant dans la Ruche, que tu aurais croisée lors de ta visite des lieux ... Et un seul endroit te vient à l'esprit. « Le seul endroit qui semble plaisant dans le coin, c'est cette serre ... Un peu de couleur fait pas de mal, faut croire. Tout ce blanc, c'est atrocement déprimant. » Tu hausses les épaules, ne pouvant rien y faire bien évidemment et débitant des paroles que le jeune homme a déjà entendu des millions de fois depuis son arrivée ici.
Made by Neon Demon

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

who are you sweetheart ?
Nothing can last forever. There isn't any memory, no matter how intense, that doesn't fade out at last. ▬
Juan Rulfo.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-112
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: I love the sound your body make | H03-112 & F04-738   Sam 13 Mai - 20:18

I love the sound your body make
H03-112 & F04-738

Le châtain hausse doucement un sourcil en l’entendant alors qu’il n’est pas réellement sûr de comment la nommer. Elle n’a pas le genre de visage à avoir un prénom banale telle qu’une Camille ou une Lisa. Non, elle à le visage d’une femme forte, séduisante et sûrement séductrice aussi. Elle à sûrement une puissante force de caractère et le genre de regard qui te fait baisser les yeux si elle est en colère contre toi, tout comme le genre de regard qui peut te faire frémir si elle le souhaite. C’est ce qu’elle dégage et son esprit lui cris que c’est une femme fatale et étonnement, il n’est pas si gêner que ça à l’idée d’être attirer dans ses filets. Après tout, il n’a rien qui le retient, Viper ne lui parle plus parce qu’il fait sa tête de con à cause d’une broutille donc à part lui, ce n’est pas comme ci il avait réellement une relation avec qui que ce soit d’autre, si on peut appeler ça comme ça. Mais il se perd dans ses pensées, à la base il doit lui trouver un surnom et sans vraiment s’en rendre compte, il s’approche d’elle doucement, comme ci il jouait un jeu, un masque qu’il semble être habituer à porter sans même s’en rendre compte. Il se mord doucement la tête avec d’avoir un sourire en coin, attrapant doucement l’une de ses mèches de ses cheveux. « Si je devais te donner un surnom, ce serait Scarlett, parce que c’est la première chose qui me vient à l’esprit à cause de l’éblouissante couleur de tes cheveux. » Dit-il en souriant doucement, face à la jeune femme.

Il se recule cela dit doucement par la suite, restant quand même assez proche d’elle. Son corps à tendance à se tendre en présence d’inconnu et c’est ce qui s’est passé pour lui mais étonnement, alors qu’il est face à elle, il sent un étrange sentiment de familiarité qui prend part de son corps, un étrange sentiment de déjà vu alors qu’il veut mettre ses mains sur ses hanches pour la plaquer contre son bassin et l’embrasser à pleine bouche, comme si c’était la chose la plus normal du monde. Un petit sourire se glisse sur son visage alors qu’il hoche doucement la tête, en effet, ils sont plutôt bien assortis pour le coup cela dit il n’approuve pas ce qu’elle dit par la suite. De son simple avis, la Ruche est une zone démoniaque qu’il ne faut pas pénétrer. Il a fait l’erreur de le faire et il s’est retrouvé en prison par la suite, c’est comme lorsque la serpent à dit à Eve de manger la pomme, c’est exactement ce que ça lui a fait avec les fraises alors il hausse doucement les épaules, s’adossant au fauteuil de nouveau un peu nonchalamment. « La serre est une zone de tentation. Je n’aime personnellement pas m’y aventurer. » Aller en prison une fois lui avait entièrement suffit et il n’avait certainement pas envie de recommencer l’expérience une nouvelle fois merci.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡



The darkness surround you Izaak. Embrace them.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F04-738
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: I love the sound your body make | H03-112 & F04-738   Mar 23 Mai - 14:56

i love the sound your body make
F04-738 & H03-112

Scarlett ... Ça sonne drôlement à tes oreilles. Tu plisses les yeux, prenant un moment pour réfléchir à cette option et observer le jeune homme qui est maintenant plutôt près de toi. Tu secoues finalement la tête de gauche à droite. « L'idée est bonne ... Mais j'suis pas certaine de vouloir me faire appeler comme ça. » Tu hausses les épaules, sans plus d'explication. Tu ne ressens rien face à cette appellation et il n'y a rien de plus à expliquer. Voulant, finalement, après avoir joué un peu, faciliter les échanges entre vous, tu daignes lui donner le numéro qu'on t'a attribué. « 738 ... C'est ce qu'ils m'ont donné à mon arrivée. » Tu grimaces, détestant toujours autant ce chiffre.

Il s'est à nouveau éloigné. Vous êtes plutôt drôle à voir, tu t'en fais la réflexion. Vous approchant, puis vous éloignant. On dirait que vous jouez à un jeu ... Un jeu contrôlé par vos corps et non vos esprits, et tu n'en connais cependant pas la source. Tu sais simplement que lorsqu'il s'éloigne, tu as cette drôle envie, celle de rester à proximité, de te rapprocher de lui, mais tu n'en fais rien, pas cette fois. Tu restes bien dans ton coin, finalement consciente d'un malaise qui semble avoir été provoqué par tes paroles. Tu te mordilles la lèvre inférieure, peu certaine de comprendre où il veut en venir. Décidément, tu dois encore apprendre des choses sur la Ruche. Tu croises à nouveau tes bras sur ta poitrine, te demandant si tu creuses la chose, ou si tu préfères changer de sujet. « Une zone de tentation ... » Tu hoches la tête, n'ajoutant rien de plus, préférant, finalement, ne poser aucune question et changer de sujet. « Dis-moi alors ... Quel endroit préfères-tu dans cette prison ? » Tu es conscient qu'en réalité, rien n'est réellement plaisant ici, mais comme tu as cru le comprendre, certains sont coincés depuis longtemps et ils doivent bien avoir leurs petites habitudes, leurs endroits préférés ... Quelque chose, au moins, qui les occupe, histoire de tenir le coup. Tu jettes un nouveau coup d'oeil sur la salle commune, c'est peut-être ici, son endroit préféré, mais tu n'en as pas la moindre idée. Sa chambre ? Il préfère peut-être la douce solitude qu'elle procure ... Solitude, qui, de ton côté, commence à te peser. Tu soupires.
Made by Neon Demon

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

who are you sweetheart ?
Nothing can last forever. There isn't any memory, no matter how intense, that doesn't fade out at last. ▬
Juan Rulfo.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-112
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: I love the sound your body make | H03-112 & F04-738   Jeu 25 Mai - 18:31

I love the sound your body make
H03-112 & F04-738

Le châtain hoche doucement la tête en l’entendant, comprenant qu’elle ne souhaite pas se faire surnommer de cette façon, lui non plus n’a pas de surnom et finalement c’est peut-être pour le mieux, il n’est pas du genre à apprécier à ce qu’on le nomme autrement que par son prénom. Certes il ne s’en souvient pas et pour l’instant il a l’impression que ce n’est qu’une suite de chiffre mais finalement après presque trois mois ici, il s’y était habitué. Tant que personne ne lui affubler de surnom bizarre, il s’en fichait. Un fin sourire se dessina sur son visage en entendant son chiffre. Certes ce n’était pas commode mais elle allait finir par s’y habitué, lui même y était totalement habitué finalement. « Tu aurais pu tomber sur pire, j’ai entendu quelqu'un dire qu'il portait le chiffre de 666. Donc t’es plutôt bien portante je trouve. » Dit-il avec un sourire amusé alors qu’il pencher doucement la tête sur le côté en la regardant.

C’était étrange, il avait ce sentiment familier, aux creux de son estomac, un sentiment similaire à celui qu’il avait eut lorsqu’il avait rencontré Viper quelques mois plus tôt. Ce n’était pas exactement le même sentiment mais ça y ressemblait. Il avait envie de s’approcher d’elle, de la connaître, de lui parler. Elle est .. magnifique. Si il l’a connut par le passé, aucun doute qu’il a essayé de la draguer, de la séduire et peut-être même qu’il a déjà réussit, ça expliquerait cette pressante envie qu’il a de s’approcher d’elle et de mettre ses mains sur ses hanches. C’est étrange, mais attirant. Il croise les bras sur son torse en la regardant alors qu’il réfléchit. Il ne sait pas vraiment quel pièce il préfère dans la ruche. A vrai dire, rien ne le tente vraiment mais il a tendance à surtout aller à la salle de sport, donc quitte à choisir, c’est probablement ce niveau qu’il préfère. « Le niveau 5, c’est la salle de sport. Tu dois sûrement te dire que c’est normal, j’ai la tête du gars qui passe sa vie là-bas mais disons que là-bas que le moins de monde te fais chier, et qu’en plus de ça ça détend pas mal. Et toi, quel niveau préfères-tu ? T’as eu le temps de visiter un peu le complexe ? » Demande t-il alors que son regard reste ancré dans le sien, il a envie de s’approcher d’elle, encore, mais il ne le fait pas, sinon il va probablement passer pour un chacal.  

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡



The darkness surround you Izaak. Embrace them.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F04-738
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: I love the sound your body make | H03-112 & F04-738   Dim 4 Juin - 18:26

i love the sound your body make
F04-738 & H03-112

Tu t'esclaffes, alors qu'il mentionne le nom d'un autre captif. 666. Effectivement, t'étais probablement pas tombé sur le pire chiffre, mais au moins, celui-là, voulait ''dire'' quelque chose, alors que le tien ... Niet. Enfin, que rien que tu connaisses ou ne te souviennes. Tu penches doucement la tête de côté, les bras toujours croisés sur ta poitrine, alors que tu attends la réponse du jeune homme concernant sa pièce préférée. La salle de sport, tu hoches la tête par l'affirmative, tu ne dirais pas que ça t'étonne, mais ça aurait très bien pu être autre chose et tu l'aurais cru. Tu n'avais pas encore visité ce niveau, mais nul doute que tu irais bientôt ... Tu sentais que si tu continuais de ne rien faire, tu deviendrais folle. T'avais besoin de dépenser ton énergie et la salle de sport était l'endroit tout indiqué pour le faire. « La tête non, mais t'as bien le corps du gars qui passe sa vie là-bas. » Tu souris, un petit sourire en coin, tu devines bien les courbes qui se cachent sous son chandail. Cet affreux chandail.

Tu ne sais trop que répondre à sa question ... T'as bien eu le temps de visiter le ''complexe'' ? Mais pas assez pour affirmer préférer une pièce à une autre. Tu les as vues, presque toute, mais tu n'as profité que de quelques-unes seulement. Il continue de t'observer, alors que de ton côté, tu ne trouves aucune réponse satisfaisante à sa question. Tu lèves doucement le regard, pour le planter dans le sien. Il y a quelque chose chez lui qui t'attire. C'est curieux, comme si son regard t'était familier, enfin, pas seulement son regard ... Tu te rapproches à nouveau de lui, instinctivement, ne quittant pas son regard des yeux. Tu t'arrêtes à quelques centimètres de lui, bien trop près pour que quelqu'un puisse se glisser entre vous, mais pas trop près non plus. Tu n'as pas arrêté de sourire, et tu souris toujours, sans trop savoir pourquoi. « J'ai bien eu le temps de visiter ... Mais aucun niveau ne pas encore taper dans l'oeil. Si t'es d'accord, on se fera une séance de sport, histoire que je teste la salle de sport. » Tu vois un peu cette requête comme un défi, t'as l'impression d'avoir l'esprit de compétition, d'être prête à tout pour montrer ce que tu vaux ... Ce que tu sais faire ... Mais que sais-tu donc faire ? Tu passes une main dans tes cheveux, songeuse.
Made by Neon Demon

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

who are you sweetheart ?
Nothing can last forever. There isn't any memory, no matter how intense, that doesn't fade out at last. ▬
Juan Rulfo.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-112
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: I love the sound your body make | H03-112 & F04-738   Dim 4 Juin - 20:44

I love the sound your body make
H03-112 & F04-738

Un sourire amusé se glisse sur le visage de Cent-Douze lorsqu’il l’entend parce qu’il ne peut qu’approuver ce qu’elle dit. Effectivement, il n’a peut-être pas le visage du gars qui passe sa vie à faire du sport mais son corps est taillé comme un roc. Il ne sait pas quand est-ce qu’il à vraiment commencé à faire du sport mais c’est une partie de lui non négligeable, ça l’aide à se sentir plus à l’aise, plus en confiance avec son corps aussi et puis merde, il se trouvait plutôt beau gosse avec de telle tablette de chocolat. « Je prend ça pour un compliment alors, ça veut dire que mes heures de travail se voient. » Dit-il en souriant doucement.

Son regard finit par s’accrocher sur celui de la jeune femme et il se sent aussitôt happé par l’intensité qu’il voit dans les iris de la belle rousse en face de lui. Il a envie de passer ses mains sur ses hanches pour la tirer et la coller contre son corps, il a envie de sentir la proximité de son corps avec le sien, de sentir de la chaleur qui se dégage de sa peau à travers leurs vêtements. A la place de ça il reste droit pour ne pas passer pour un homme diront-on affamé. Sauf que c’est elle qui s’avance vers lui et son regard la suit tendis qu’elle s’approche pour n’être qu’à seulement quelques centimètres de lui. Elle ne le touche pas mais pourtant il peut sentir sa proximité, sentir son odeur, son souffle et entendre sa belle voix comme si elle lui murmurait la phrase à l’oreille. Un fin sourire apparaît sur son visage lorsqu’il l’entend et il hésite une demi-seconde seulement avant d’hocher la tête alors que sa main vient se glissait sur le devant de sa chemise et qu’il la tire doucement pour que sa poitrine se retrouve coller contre son torse. Il a ce besoin irrépressible de la toucher, c’est hypnotisant. « Quand tu veux. Tu es plus basé sur les machines ou sur le corps à corps ? » Demande t-il doucement en penchant la tête sur le côté, regardant sa main se glissait dans ses cheveux. Elle semble si innocente pourtant il sait qu’elle ne l’est pas, elle dégage quelque chose qui hérisse les poils de ses bras. Elle est probablement forte, puissante, dangereuse même et il est intrigué à l’idée de voir tout ça.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡



The darkness surround you Izaak. Embrace them.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F04-738
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: I love the sound your body make | H03-112 & F04-738   Mer 21 Juin - 9:02

i love the sound your body make
F04-738 & H03-112

Tu approuves en hochant la tête de haut en bas, oui, ces heures de travail se voit ... et heureusement, parce que passé sa vie au gym, avec aucun résultat à la clé, c'est nul quand même. C'est surement rare, mais t'es certaine qu'il y a quelques cas. Tu penches la tête sur le côté, tu ne l'as toujours pas quitté des yeux, alors que tu t'es doucement rapprocher de lui. Tu peux sans aucun problème sentir la chaleur qui se dégage de son corps et t'as cette irrépressible envie de te rapprocher encore. D'être plus près de lui, mais tu refrènes cette envie, gardant une petite distance entre vous.

Il s'empare de ta chemise, te tirant vers lui. Cela te prend une demi-seconde pour modifier ton expression de surprise et retrouver ton joli sourire. Ton regard est toujours plongé dans le sien, essayant de deviner ses intentions. Tu n'y parviens pas. Tu fronces les sourcils, prête à lui demander ce qu'il a en tête lorsqu'il prend la parole à son tour. Tu prends un moment avant de répondre, car sa main qui se glisse dans tes cheveux et son souffle sur ta peau, déclenche de nouveaux sentiments en toi. Cette proximité, sa présence ... Il est si près et pourtant ... T'as cette envie de coller tes lèvres au sienne, mais tu te contentes de répondre, tout doucement, en s'approchant de son oreille, à sa question. « Je suis certaine de posséder quelques talents au corps à corps. » Que tu chuchotes, un sourire, qu'il ne voit pas, plaqué sur les lèvres. Tu reprends ta position initial, à quelques centimètres de lui, ne voulant pas le laisser prendre le contrôle ... T'aurais bien envie e rester coller à lui, mais tu te retiens, mordillant ta lèvre inférieure tout en passant une main dans ta crinière.
Made by Neon Demon

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

who are you sweetheart ?
Nothing can last forever. There isn't any memory, no matter how intense, that doesn't fade out at last. ▬
Juan Rulfo.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-112
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: I love the sound your body make | H03-112 & F04-738   Lun 26 Juin - 17:34

I love the sound your body make
H03-112 & F04-738

Un frisson caresse ses bras lorsqu’elle se recule de lui. Il a envie de l’attraper et la plaquer contre le mur pour dévoré ses lèvres et où que vienne cette envie, il est sûr de l’avoir toujours ressentit en sa présence. Soit il l’a connait d’avant, soit elle est juste particulièrement attirante. Les deux possibilités se tiennent mais en même temps, si elle était inconnu pour lui, il n’aurait peut-être pas ce reflex de la collé, il n’aurait pas l’impression d’être envouté par son odeur, son corps se souvenait, plus que l’esprit en tout cas. Un petit sourire amusé se glissa sur ses lèvres en l’entendant alors qu’il détournait le regard un instant, il n’était pas du genre à être intimidé facilement et il ne l’était pas vraiment par la jeune femme mais son regard avait ce petit plus qui le faisait frissonner, qui lui donner envie de se coller à elle et de lui couper le souffle avec ses lèvres. Cela dit il ne le fit pas et croisa les bras sur son torse pour s’empêcher de l’approcher de nouveau, difficilement avouons le.

Bien qu’elle ait dit sa phrase avec un ton d’amusement, il était sûr qu’elle était effectivement très forte dans le corps à corps et jusqu’ici il ne s’était battu avec personne. Il avait fait quelques mouvements avec Viper mais ni plus ni moins et puis il avait peur de lui donc forcément, ce n’était pas pareil. Il avait peur de blesser Viper et lui même avait peur de se faire blesser donc effectivement il ne pouvait pas se défouler avec lui. Mais avec elle, peut-être le pourrait-il, se battre contre une fille ne le dérangeait pas si elle savait effectivement se battre. « Que dirais-tu de te battre avec moi ? J’ai le sentiment que tu n’auras aucun mal à frapper un homme à pleine force et jusqu’ici je n’ai trouvé personne qui puisse se battre correctement contre moi. Ça t’intéresse tigresse ? » Demande t-il avec un petit sourire amusé sur le coin de la bouche.  

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡



The darkness surround you Izaak. Embrace them.
Revenir en haut Aller en bas
 
I love the sound your body make | H03-112 & F04-738
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Please turn aside and make way for Biwi \o/
» kari ; i love you too new york city.
» 10$ de rabais chez Body Shop
» Logiciels de 3D comme Body Paint 3D ou Deep Paint 3D... ?
» Love pub souhaite se lier a Zone Pub [accepté]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA RUCHE :: Niveaux 2 à 5 :: Salle commune-
Sauter vers: