Partagez | 
 

 Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
F04-089
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Mer 3 Mai - 15:54


Stop confrontation

Ce matin je m’étais levée du mauvais pied. Je ne sais pas pourquoi mais mon esprit n’était pas tranquille. Mes émotions me contrôlaient. A la fois je pouvais être calme mais triste, les quelques heures suivantes la colère prenait le dessus ainsi que l’angoisse la fois d’après. J’en avait déjà marre de cet enfermement et surtout, de ne pas comprendre qui j’étais vraiment. J’avais beau faire des connaissances de personnes n’ayant pas récupéré leurs souvenirs, je n’en restais pas moins déçue de ma mémoire. Mon impatience avait atteint sa limite. Et de ne rien savoir, me rendait instable.

Il était midi passé et je commençais à avoir une faim de loup. C’est plutôt rare pour moi d’avoir un grand appétit. Peut-être que mon corps s’était habitué à ce lieu, aux autres, à tout ça. Ce serait le comble de croire une chose pareille alors que dans ma tête je ne savais plus trop où j’en était.
C’est alors que je me rendis à la cafétéria. Il y avait beaucoup de monde et le bruit des voix s’élevaient dans la grande salle. Je récupérais mon plateau avant d’aller m’assoir en bout de table à côté d’un petit groupe. En temps réel, je mangeais avec quelques connaissances et mes colocataires de l’appartement. Mais pour depuis quelques jours, je savais que je n’étais pas une femme que tout le monde voulait côtoyer. J’étais perdue et cela se ressentait. De toute façon, aujourd’hui je ne voulais pas faire la discussion. Mon regard se concentra sur mon plateau, avec des couverts qui ne coupaient rien et des aliments qui avaient un goût de plastique. Qui cuisinait d’ailleurs ? Tout ça n’était qu’une vaste blague de toute manière. J’étais certaine que nous étions tous manipulés, que notre cerveau avait été trafiqués. Un jour … nous saurons ce qu’il s’est vraiment passé.

Au milieu du repas, j’entendit des personnes se disputer. Lorsque je tournais la tête vers le couloir à côté de moi, une jolie femme blonde discuta avec une autre en face d’elle avec dans leurs mains, leur plateau. Je compris qu’elles étaient en train de monter d’un ton. Peu à peu, les voix s’apaisaient dans la salle et l’on entendait plus que le duo infernal. Les paroles allaient vraiment trop loin. Instinctivement, je me levais pour écouter comme la plupart des personnes autour d’elle. Je me tenais à côté de la jeune femme blonde qui se défendait du mieux qu’elle pouvait. Mais c’est alors qu’elles s’avançaient vraiment pour un face à face presque plateau contre plateau. Je savais très bien que la situation allait dégénérer.

Je ne la connaissais pas mais j’avais croisé plusieurs fois son visage dans les couloirs alors elle m’était devenue familière. Il fallait que je l’aide ou du moins que j’essaye de la calmer. Ça risquait de mal se finir pour les deux jeunes femmes. Je n’étais pas le genre de personne à laisser faire dans ce genre de situations. Et pour une fois depuis que je suis ici, j’en étais convaincue.

Codage par Libella sur Graphiorum

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


We are not alone

Revenir en haut Aller en bas

avatar
F01-834
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Mer 10 Mai - 13:37

stop confrontation
Adélaïde & F04-089

T'as presque pas touché à ton plateau repas, t'en as pas eu l'occasion. Cette idiote t'en a empêché et maintenant, t'as la rage et t'as plus du tout faim. Tu t'es levé, énervée, pour faire face à l'énergumène et cette dernière en a fait de même, protégée par la table qui vous sépare. T'es pas du genre à perdre patience facilement, mais décidément, tu te sens plutôt irrité ces derniers jours dans la Ruche et un rien te met hors de toi. Il en faut peu et cette pimbêche à pousser le bouton trop loin, maintenant t'as envie de l'éclater contre un mur, mais ce serait dommage pour le mur ... Et tu préfères éviter la prison. Les injures fusent, tu n'en fais pas de cas, ne te privant pas non plus pour lui lancer quelques remarques cinglantes. Visiblement, ton adversaire n'est pas dans la Ruche depuis longtemps et elle débite des conneries, des tas de conneries qui ne font strictement aucun sens. Elle est qui pour dire ça elle ?

Alors qu'une petite foule, que tu ignores superbement, se forme autour de vous, t'en peux plus. Tu t'empares de ton plateau repas, encore plein, que tu lui balances au visage, ne manquant pas de l’asperger, elle et les gens alentour, de son contenu. Cette dernière, devenue enragé, saute par-dessus la table pour te tomber dessus. Instinctivement, et pour la repousser, tu t'empares de la chaise sur laquelle tu étais précédemment assis et tu la brandis devant toi, comme protection, histoire de repousser l'animal enragé qui te charge. « Bouge pas ou je te balance aussi cette chaise ... » Te te contentes de la maintenir éloignée de toi, refusant de te battre à nouveau, surtout, devant une foule. T'as retenu des leçons, et t'as écopé de blessures durant ta dernière bagarre, alors maintenant, tu préfères éviter de recommencer ... Cependant, tu doutes que l'autre folle soit du même avis et elle semble chercher un moyen de te sauter dessus sans se prendre une chaise en pleine figure.
Made by Neon Demon

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Never underestimate the power of humain stupidity.


Underco.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
F04-089
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Ven 12 Mai - 10:03


Stop confrontation


La fille blonde en question jeta son repas sur la fille d’en face avec violence, si bien que tout le monde autour en reçoit un peu sur soi. La guerre était déclarée mais pour peu que je sache, la blonde a pris sur elle tout ce que lui avait dit l’autre en face et pour réponse, elle lui a balancé son plateau.

Son visage me disait quelque chose, c’est tout simplement que je m’approchais pour lui venir en aide. J’étais surprise de faire un tel choix, je ne m’étais jamais interposée ou même battue … du moins je le pensais.

La chaise en avant elle pensait contrer l’attaque de son adversaire, pourtant l’objet en question tomba par terre lorsque son ennemie le poussa violemment sur le côté. Crépage de chignon oblige, je pris le bras de la blonde pour l’emmener loin de cet endroit pendant qu’un autre essaya de bloquer l’attaque de la brune sur ma protégée. Mais la rage au ventre, elle me prit l’autre bras tira violemment en arrière pour ensuite tirer mes cheveux. Le cri qui sortait de ma bouche était un cri de douleur mais aussi d’une extrême colère qui montait en moi. Je ne pouvais plus me contrôler. Pourtant il le fallait, mes émotions avaient pris le dessus depuis quelques jours, il fallait que je me calme et que je me recentre. Plusieurs personnes essayaient de nous séparer, mon bras griffé par la folle, je reculais pour échapper à la violence de ces mots et de ces gestes.

« Bordel sérieux mais elle malade celle-là ! »

Il y en a vraiment qui devenaient fous avec l’enfermement. Je ne la connaissais pas mais la pauvre, si elle voulait être heureuse ici ce n’était pas le meilleur moyen de s’y prendre.

Je repris le bras de la blonde, la colère l’habitait encore. Une fois au fond de la salle je me lançais à moi-même :

« J’hallucine ! C’est qui cette enragée ! »


Après avoir repris mes esprits je regardais si la jolie blonde en face de moi n’était pas blessée « Ça va ? Rien de cassé ? ».



Codage par Libella sur Graphiorum

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


We are not alone

Revenir en haut Aller en bas

avatar
F01-834
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Jeu 18 Mai - 15:55

stop confrontation
Adélaïde & F04-089

T'avais l'impression d'avoir perdu la tête ... Tu te trouvais un peu folle, peut-être même était-ce le cas. Mais surtout, tu avais l'impression d'être une bête de foire. Tous ses regards tournés vers toi, tu n'appréciais pas. Concentré sur le petit attroupement qui vous entourait, tu ne vis pas ton adversaire contre-attaqué de nouveau et se lancer sur la chaise dans l'espoir de la repousser. Elle y parvint sans peine puisque tu avais mollement relâché ton attention. Le bruit de la chaise s'écrasant sur le sol fut assourdissant, et alors que tu te préparais à contrer à nouveau l'attaque de la folle, qui se préparait à te sauter dessus, quelqu'un agrippa ton bras pour te tourner plus loin. Si tu n'avais pas croisé le regard de la demoiselle, tu lui en aurais probablement collé une, pensant qu'il s'agissait d'une complice de la brune.

Malheureusement, tu n'eus pas le temps d'esquisser ne serait-ce qu'un sourire, ou même un haussement de sourcils que la demoiselle se fait traîner sauvagement vers l'arrière par ton infatigable adversaire. Décidément, elle se fiche de toute celle-là, elle veut simplement taper sur quelqu'un. Alors que tu souhaitais aider la demoiselle, cette dernière réussie à s'en sortir, tant bien que mal, toute seule, repoussant sans ménagement la brune ... Bien fait pour elle, tu n'allais tout de même pas te plaindre de son sort, et à peine eus-tu le temps de savourer cette ''victoire'' qu'on t'entraînait plus loin. Encore cette inconnue. Décidément, elle voulait t'éviter une bagarre sans fondement.

Tu la suis, sans rechigner et tu hausses les épaules lorsqu'elle te pose une question. « Aucune idée ... Les folles courent les couloirs par ici. » Tu repenses cette Tasha, qui t'a déjà sauté dessus sans ménagement par le passé. Tu te retiens presque de rire lorsque la brunette s'inquiète de ton état ... Non, toi ça va, tu n'as eu à affronter personne directement. « Et toi ? » Tu hausses un sourcil, avant d'ajouter simplement : « Merci. » Sans elle, tu te serais probablement retrouvé bien mal en point, pour une seconde fois ... La chance court dans le coin, mais elle n'est pas encore venu cogner à ta porte et c'est bien dommage. Reprenant ton calme, peu à peu, tu souris finalement à celle qui à tenter de te sortir du merdier dans lequel tu t'étais mise. « Adélaïde ! »
Made by Neon Demon

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Never underestimate the power of humain stupidity.


Underco.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
F04-089
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Ven 19 Mai - 11:03


Stop confrontation


La petite blonde à côté de moi semblait avoir le même âge que le mien. Elle n’avait pas l’air d’avoir besoin d’aide. Avec sa chaise elle aurait pu aller très loin ! Mais j’ai eu cette subite envie de l’aider car la furie en face d’elle aurait pu vraiment la cogner. D’ailleurs elle s’était permis de me cogner à moi pour me punir de lui avoir enlevée son jouet.

Ce n’était pas la première bagarre que je voyais ici. La cafétéria, ce lieu de rassemblement était un vrai mélange d’inconnus, de testostérone et de caractères différents. Il y a quelques jours, deux hommes se sont méchamment accrochés. Heureusement, nous étions assez nombreux (surtout assez d’hommes) pour pouvoir les séparés et apaiser les tensions. Certains pétaient un plomb ici et il y avait de quoi.

Je regardais mon bras voir si la griffure de la tigresse était importante. C’était seulement rouge sang, sans plaie. L’infirmerie ne sera donc pas un passage obligatoire j’en suis soulagée. Par contre, elle m’avait arraché quelques cheveux cette garce. Sale lunée ! Alors je répondis à la question de ma protégée : « Moi ça va juste une égratignure et une poignée de cheveux en moins ».

Au loin, nous pouvions voir la garce en question sortir de la cafétéria extrêmement bien entourée. Etais-ce sa garde rapprochée ou des gardes pour éviter qu’elle revienne nous chercher des noises ? Je ne savais pas. En tout cas, je l’ai fusillée du regard jusqu’à ce qu’elle disparaisse de mon champ de vision.

La fille que j’ai « sauvé » (c’est un bien grand mot) me remercia gentiment même si je sais qu’elle aurait pu peut-être se débrouiller seule. Elle avait l’air d’avoir un caractère fort pour se défendre avec hargne. « Il n’y a pas de quoi » lui répondis-je avec un fin sourire.

Elle se présenta sous le nom d’Adelaïde. Quoi ? Attends, pas de numéro ? Mais alors ses souvenirs sont revenus, enfin… en partie je présumais. Peut-être que c’était un manque de respect total venant d’une femme qui ne la connaissait pas, mais ma question était sortie rapidement sans réfléchir : « Moi 89 … Tu as retrouvé tes souvenirs ? » Je m’étais reprise ensuite : « Pardon je ne veux pas être indiscrète, c’est que … tu es la première qui me donne son prénom en entier, un vrai prénom ». J’espère qu’elle ne fuira pas après cette présentation minable de ma part.

Codage par Libella sur Graphiorum

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


We are not alone

Revenir en haut Aller en bas

avatar
F01-834
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Jeu 1 Juin - 16:22

stop confrontation
Adélaïde & F04-089

Tu souris face à sa remarque ... Quelques cheveux en moins, c'est pas si dramatique, ça repousse ses trucs ... D'ailleurs, parlant de cheveux, tu commençais à trouver les tiens bien longs, mais tu ne pensais pas avoir ne serait-ce qu'un seul talent caché relié à la coiffure ... Tu devrais trouver une solution ceci dit, pour le moment, tu te contentais de les porter en queue-de-cheval, histoire qu'il ne te gêne pas trop et si la folle s'en était pris à toi, s'en était fini ... Il y a de la poigne sur ce genre de ''coiffure'' rudimentaire. Bref, tu soupires, jetant un oeil au bras de la demoiselle, qui est un peu rougie.

Tu t'en détournes légèrement au moment ou ... 89, prend la parole, enchaînant sa présentation par une question qui te fait sourire. Si seulement. « Hmmm non. » Tu secoues la tête de gauche à droite. « Enfin, si, mais rien de bien utile. Les seuls souvenirs précis que j'ai ce sont mon nom et mon prénom ... Le reste, c'est plutôt mort. » Tu hausses les épaules, tu as depuis longtemps arrêté de forcer le destin, ou le sort, peu importe. Rien d'autre n'était revenu depuis ses flashs que tu avais eus, hormis ton nom, évidement. « J'ai eu quelques flashs ... Visions, je sais pas trop comment appeler ça, qui pourrait bien être des souvenirs, mais comment en être sûr ? Et ça, c'était il y a quelques mois déjà. » Tu souris, elle doit être nouvelle si la seule mention d'un prénom l'intrigue autant ... Des nouveaux, il ne cesse d'en arriver tous les jours, combien la Ruche peut-elle accueillir de résidents ?

Tu lui souris de nouveau, simplement pour la mettre à l'aise, non, sa question n'était pas trop indiscrète, ça te fait du bien d'en parler, même si tu trouves ça difficile parfois, de ne pas avoir ne serait-ce que la moindre piste sur ton passé ... Autres qu'une vague vision qui commence déjà à se dissiper dans ton esprit. C'est dommage, mais ça, tu ne peux rien y changer ... Même s'il existe bel et bien une formule qui efface la mémoire des gens, tu doutes fort qu'il en existe également une pour leur ramener leurs souvenirs ... Les gens ont tendance à créer des problèmes, sans penser à une solution de rechange au préalable. C'est comme pour les invasions zombies.
Made by Neon Demon

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Never underestimate the power of humain stupidity.


Underco.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
F04-089
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Ven 2 Juin - 12:28


Stop confrontation


- "Au moins tu as eu ton cerveau qui s'est remi en marche ... ma tête à moi ne me dis rien et ça commence à m'angoisser". Soyons hônnete avec moi même, ça m'angoissait depuis mon arrivée ici. Mais désormais, tout comme ce matin à mon levé, je n'avais pas spécialement peur. Seule la colère s'initiait en moi tel un serpent qui répandait son poison dans mes veines. L'enfermement, ces gens fous et cette partie de moi que je ne retrouvait pas me mettait en rogne. Il ne fallait pas que je me laisse contrôler par mes émotions sinon j'allais devenir aussi folle que cette vipère qui a attaqué Adelaïde.

L'enlèvement il y a que ça de vrai est de réel depuis que j'avais mis le pied ici. Je le ressent, jamais je n'aurais choisi cet endroit pour vivre. Et par la contrainte ? J'avoue que je n'en savais absolument rien. Mais nous ne sommes pas seuls. On nous manipule et ce lieu peut-être en réalité un plateau de jeu. J'espère qu'un jour nous connaîtrons la vérité, MA vérité. Laissons le temps au temps. Il fallait que j'arrête de me me poser des questions. C'est débile mais le sens de ma vie me reviendra peut-être naturellement. Adelaïde a eu des visions et connaît son nom. C'est bon signe et c'est une fois de plus une preuve que nous pouvions nous souvenir de nous et du monde extérieur.

Il y avait moins de monde à la caféteria. En fait, je me demandais si Adelaïde avait en réalité eu le temps de manger : "Au fait, tu as encore faim ? Non parce que le plateau que tu as renversé sur l'autre folle été suffisamment plein" fis-je avec un sourire, pour la mettre plus à l'aise et essayer de parler autre chose que de souvenirs et du passé. Oui je m'en voulais de lui en avoir parlé. Ma curiosité me jouait parfois un vilain tour. Non ce n'était pas parfois, c'était souvent !

Codage par Libella sur Graphiorum

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


We are not alone

Revenir en haut Aller en bas

avatar
F01-834
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Jeu 8 Juin - 14:08

stop confrontation
Adélaïde & F04-089

« Il s'est peut-être remis en marche, mais il n'en est pas moins encore défectueux ... » Tu hausses les épaules, pour l'instant, les souvenirs que tu possèdes ne te servent pas à grand chose et ne t'apprennent rien de bien intéressant non plus, mais tu fais avec. « T'angoisse pas trop avec ça, y'a déjà bien assez de sources d'angoisses ici sans en rajouter. » T'as pas tort et l'absence de souvenirs, au final, pour certains est peut-être une bonne chose, plutôt qu'une mauvaise ... Comment savoir ? Tu entraînes la demoiselle à ta suite, histoire de vous trouver un endroit plus confortable pour discuter ... Enfin, pas un endroit, mais une position. Vous vous installez à une table vide, dans le fond de la cafétéria, tu as préféré t'éloigner des gens, peu importe que la folle ne soit plus dans la cafétéria, tu préfères ne pas prendre de risque. Personne n'est réellement sain d'esprit ici.

Tu jettes un coup d'oeil à la demoiselle lorsqu'elle te parle de manger et tu réalises bien vite que tu n'as plus faim du tout. Non cette agitation t'a enlevé toute envie de manger. « Nahh, je pense que j'ai perdu l'appétit, mais si tu n'as pas mangé te gêne pas. » Tu lui souris, évidemment que tu ne la priveras pas de manger, peut-être s'apprêtait-elle à manger lorsque la dispute avait éclaté, la détournant de son but premier. « Je t'empêcherais pas de te nourrir, hein ! » La vie ici c'était déjà pas du gâteau, tu allais pas en plus forcer quelqu'un à jeûner, surtout si cette personne t'était venu en aide.« Ça fait pas longtemps que tu es ici, je suppose, non ? Enfin, c'est la première fois que je te vois. » Tu l'observes toujours, effectivement, son visage ne te dit rien, mais ce n'est pas impossible que tu ne l'aies jamais croisé. Les prisonniers de cet endroit sont si nombreux et changent régulièrement que tu ne serais pas surprise qu'elle soit ici depuis un moment et de ne l'avoir jamais croisé, ou du moins, remarqué.
Made by Neon Demon

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Never underestimate the power of humain stupidity.


Underco.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
F04-089
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Mer 14 Juin - 16:54


Stop confrontation


Adelaide essayait de me réconforter. Pour me parler ainsi elle devait être arrivée dans la ruche depuis pas mal de temps déjà. C’était réconfortant de voir des personnes qui n’ont pas perdu toute leur tête après avoir passé le plus clair de leur temps entre quatre murs blancs. Certaines personnes avaient plus de force ou de volonté que d’autres. Heureusement, pour moi je n’étais pas de ceux qui perdaient l’esprit. Même si j’étais angoissée, j’espérais vraiment que la peur ne me fasse pas devenir tarée.

J’accompagnais Adelaide jusqu’à une table au fond de la cafétéria. C’était parfait pour y être un peu seules et pouvoir discuter. « J’ai eu le temps de manger l’entrée, mais là je n’ai plus faim non plus » et c’était bien vrai. En plus de ça, j’étais bien énervée avant de venir ici. Je ne me sentais pas à ma place. Comme tout le monde ici. Je voulais des réponses. Je ne voulais pas me laisser aller. Et pourtant, mes émotions me jouaient des tours de temps en temps. Entre la colère, l’angoisse, la peine qui me traversait à chaque fois que je regardais mon tatouage sur le poignet. Tout cela pouvait me faire changer. Je me considérais comme une personne assez forte jusqu’ici. J’espérais pouvoir continuer sur la lancée. Ce qui m’y aidait beaucoup c’était de rencontrer des personnes comme Douze ou encore 909. De belles personnes, de belles âmes qui me donnaient peut-être un certain aplomb pour continuer à avancer. Une motivation et surtout savoir que c'est possible de vivre ici.

« Je suis arrivée il y a presque 10 jours. Ça fait peu mais … je sens déjà l’étroit ici ». Peut-être qu’elle pourrait l’aider à se sentir mieux « Et toi ça fait combien de temps ? Tu as pas l’impression d’étouffer ici ? »



Codage par Libella sur Graphiorum

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


We are not alone

Revenir en haut Aller en bas
 
Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Stop" pour son et musique
» Start/Stop Roland vers d'autres arrangeurs
» *** [News] AMD stop les CPU ! ***
» Texte qui défile et qui stop au passage de la souris
» Confrontation code|spoiler|quote et postbody

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA RUCHE :: Niveaux 2 à 5 :: Cafétéria-
Sauter vers: