Partagez | 
 

 Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
F04-089
F04-089
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Mer 3 Mai - 15:54


Stop confrontation

Ce matin je m’étais levée du mauvais pied. Je ne sais pas pourquoi mais mon esprit n’était pas tranquille. Mes émotions me contrôlaient. A la fois je pouvais être calme mais triste, les quelques heures suivantes la colère prenait le dessus ainsi que l’angoisse la fois d’après. J’en avait déjà marre de cet enfermement et surtout, de ne pas comprendre qui j’étais vraiment. J’avais beau faire des connaissances de personnes n’ayant pas récupéré leurs souvenirs, je n’en restais pas moins déçue de ma mémoire. Mon impatience avait atteint sa limite. Et de ne rien savoir, me rendait instable.

Il était midi passé et je commençais à avoir une faim de loup. C’est plutôt rare pour moi d’avoir un grand appétit. Peut-être que mon corps s’était habitué à ce lieu, aux autres, à tout ça. Ce serait le comble de croire une chose pareille alors que dans ma tête je ne savais plus trop où j’en était.
C’est alors que je me rendis à la cafétéria. Il y avait beaucoup de monde et le bruit des voix s’élevaient dans la grande salle. Je récupérais mon plateau avant d’aller m’assoir en bout de table à côté d’un petit groupe. En temps réel, je mangeais avec quelques connaissances et mes colocataires de l’appartement. Mais pour depuis quelques jours, je savais que je n’étais pas une femme que tout le monde voulait côtoyer. J’étais perdue et cela se ressentait. De toute façon, aujourd’hui je ne voulais pas faire la discussion. Mon regard se concentra sur mon plateau, avec des couverts qui ne coupaient rien et des aliments qui avaient un goût de plastique. Qui cuisinait d’ailleurs ? Tout ça n’était qu’une vaste blague de toute manière. J’étais certaine que nous étions tous manipulés, que notre cerveau avait été trafiqués. Un jour … nous saurons ce qu’il s’est vraiment passé.

Au milieu du repas, j’entendit des personnes se disputer. Lorsque je tournais la tête vers le couloir à côté de moi, une jolie femme blonde discuta avec une autre en face d’elle avec dans leurs mains, leur plateau. Je compris qu’elles étaient en train de monter d’un ton. Peu à peu, les voix s’apaisaient dans la salle et l’on entendait plus que le duo infernal. Les paroles allaient vraiment trop loin. Instinctivement, je me levais pour écouter comme la plupart des personnes autour d’elle. Je me tenais à côté de la jeune femme blonde qui se défendait du mieux qu’elle pouvait. Mais c’est alors qu’elles s’avançaient vraiment pour un face à face presque plateau contre plateau. Je savais très bien que la situation allait dégénérer.

Je ne la connaissais pas mais j’avais croisé plusieurs fois son visage dans les couloirs alors elle m’était devenue familière. Il fallait que je l’aide ou du moins que j’essaye de la calmer. Ça risquait de mal se finir pour les deux jeunes femmes. Je n’étais pas le genre de personne à laisser faire dans ce genre de situations. Et pour une fois depuis que je suis ici, j’en étais convaincue.

Codage par Libella sur Graphiorum

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


crédit : code par quantum mechanics || image/gif par crédit || #codecouleurdialogue
Take me down to the river bend, Take me down to the fighting end, Wash the poison from off my skin, Show me how to be whole again, Cause I'm only a crack in this castle of glass, Hardly anything there for you to see, For you to see *LP*

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F01-834
F01-834
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Mer 10 Mai - 13:37

stop confrontation
Adélaïde & F04-089

T'as presque pas touché à ton plateau repas, t'en as pas eu l'occasion. Cette idiote t'en a empêché et maintenant, t'as la rage et t'as plus du tout faim. Tu t'es levé, énervée, pour faire face à l'énergumène et cette dernière en a fait de même, protégée par la table qui vous sépare. T'es pas du genre à perdre patience facilement, mais décidément, tu te sens plutôt irrité ces derniers jours dans la Ruche et un rien te met hors de toi. Il en faut peu et cette pimbêche à pousser le bouton trop loin, maintenant t'as envie de l'éclater contre un mur, mais ce serait dommage pour le mur ... Et tu préfères éviter la prison. Les injures fusent, tu n'en fais pas de cas, ne te privant pas non plus pour lui lancer quelques remarques cinglantes. Visiblement, ton adversaire n'est pas dans la Ruche depuis longtemps et elle débite des conneries, des tas de conneries qui ne font strictement aucun sens. Elle est qui pour dire ça elle ?

Alors qu'une petite foule, que tu ignores superbement, se forme autour de vous, t'en peux plus. Tu t'empares de ton plateau repas, encore plein, que tu lui balances au visage, ne manquant pas de l’asperger, elle et les gens alentour, de son contenu. Cette dernière, devenue enragé, saute par-dessus la table pour te tomber dessus. Instinctivement, et pour la repousser, tu t'empares de la chaise sur laquelle tu étais précédemment assis et tu la brandis devant toi, comme protection, histoire de repousser l'animal enragé qui te charge. « Bouge pas ou je te balance aussi cette chaise ... » Te te contentes de la maintenir éloignée de toi, refusant de te battre à nouveau, surtout, devant une foule. T'as retenu des leçons, et t'as écopé de blessures durant ta dernière bagarre, alors maintenant, tu préfères éviter de recommencer ... Cependant, tu doutes que l'autre folle soit du même avis et elle semble chercher un moyen de te sauter dessus sans se prendre une chaise en pleine figure.
Made by Neon Demon

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

human stupidity
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F04-089
F04-089
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Ven 12 Mai - 10:03


Stop confrontation


La fille blonde en question jeta son repas sur la fille d’en face avec violence, si bien que tout le monde autour en reçoit un peu sur soi. La guerre était déclarée mais pour peu que je sache, la blonde a pris sur elle tout ce que lui avait dit l’autre en face et pour réponse, elle lui a balancé son plateau.

Son visage me disait quelque chose, c’est tout simplement que je m’approchais pour lui venir en aide. J’étais surprise de faire un tel choix, je ne m’étais jamais interposée ou même battue … du moins je le pensais.

La chaise en avant elle pensait contrer l’attaque de son adversaire, pourtant l’objet en question tomba par terre lorsque son ennemie le poussa violemment sur le côté. Crépage de chignon oblige, je pris le bras de la blonde pour l’emmener loin de cet endroit pendant qu’un autre essaya de bloquer l’attaque de la brune sur ma protégée. Mais la rage au ventre, elle me prit l’autre bras tira violemment en arrière pour ensuite tirer mes cheveux. Le cri qui sortait de ma bouche était un cri de douleur mais aussi d’une extrême colère qui montait en moi. Je ne pouvais plus me contrôler. Pourtant il le fallait, mes émotions avaient pris le dessus depuis quelques jours, il fallait que je me calme et que je me recentre. Plusieurs personnes essayaient de nous séparer, mon bras griffé par la folle, je reculais pour échapper à la violence de ces mots et de ces gestes.

« Bordel sérieux mais elle malade celle-là ! »

Il y en a vraiment qui devenaient fous avec l’enfermement. Je ne la connaissais pas mais la pauvre, si elle voulait être heureuse ici ce n’était pas le meilleur moyen de s’y prendre.

Je repris le bras de la blonde, la colère l’habitait encore. Une fois au fond de la salle je me lançais à moi-même :

« J’hallucine ! C’est qui cette enragée ! »


Après avoir repris mes esprits je regardais si la jolie blonde en face de moi n’était pas blessée « Ça va ? Rien de cassé ? ».



Codage par Libella sur Graphiorum

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


crédit : code par quantum mechanics || image/gif par crédit || #codecouleurdialogue
Take me down to the river bend, Take me down to the fighting end, Wash the poison from off my skin, Show me how to be whole again, Cause I'm only a crack in this castle of glass, Hardly anything there for you to see, For you to see *LP*

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F01-834
F01-834
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Jeu 18 Mai - 15:55

stop confrontation
Adélaïde & F04-089

T'avais l'impression d'avoir perdu la tête ... Tu te trouvais un peu folle, peut-être même était-ce le cas. Mais surtout, tu avais l'impression d'être une bête de foire. Tous ses regards tournés vers toi, tu n'appréciais pas. Concentré sur le petit attroupement qui vous entourait, tu ne vis pas ton adversaire contre-attaqué de nouveau et se lancer sur la chaise dans l'espoir de la repousser. Elle y parvint sans peine puisque tu avais mollement relâché ton attention. Le bruit de la chaise s'écrasant sur le sol fut assourdissant, et alors que tu te préparais à contrer à nouveau l'attaque de la folle, qui se préparait à te sauter dessus, quelqu'un agrippa ton bras pour te tourner plus loin. Si tu n'avais pas croisé le regard de la demoiselle, tu lui en aurais probablement collé une, pensant qu'il s'agissait d'une complice de la brune.

Malheureusement, tu n'eus pas le temps d'esquisser ne serait-ce qu'un sourire, ou même un haussement de sourcils que la demoiselle se fait traîner sauvagement vers l'arrière par ton infatigable adversaire. Décidément, elle se fiche de toute celle-là, elle veut simplement taper sur quelqu'un. Alors que tu souhaitais aider la demoiselle, cette dernière réussie à s'en sortir, tant bien que mal, toute seule, repoussant sans ménagement la brune ... Bien fait pour elle, tu n'allais tout de même pas te plaindre de son sort, et à peine eus-tu le temps de savourer cette ''victoire'' qu'on t'entraînait plus loin. Encore cette inconnue. Décidément, elle voulait t'éviter une bagarre sans fondement.

Tu la suis, sans rechigner et tu hausses les épaules lorsqu'elle te pose une question. « Aucune idée ... Les folles courent les couloirs par ici. » Tu repenses cette Tasha, qui t'a déjà sauté dessus sans ménagement par le passé. Tu te retiens presque de rire lorsque la brunette s'inquiète de ton état ... Non, toi ça va, tu n'as eu à affronter personne directement. « Et toi ? » Tu hausses un sourcil, avant d'ajouter simplement : « Merci. » Sans elle, tu te serais probablement retrouvé bien mal en point, pour une seconde fois ... La chance court dans le coin, mais elle n'est pas encore venu cogner à ta porte et c'est bien dommage. Reprenant ton calme, peu à peu, tu souris finalement à celle qui à tenter de te sortir du merdier dans lequel tu t'étais mise. « Adélaïde ! »
Made by Neon Demon

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

human stupidity
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F04-089
F04-089
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Ven 19 Mai - 11:03


Stop confrontation


La petite blonde à côté de moi semblait avoir le même âge que le mien. Elle n’avait pas l’air d’avoir besoin d’aide. Avec sa chaise elle aurait pu aller très loin ! Mais j’ai eu cette subite envie de l’aider car la furie en face d’elle aurait pu vraiment la cogner. D’ailleurs elle s’était permis de me cogner à moi pour me punir de lui avoir enlevée son jouet.

Ce n’était pas la première bagarre que je voyais ici. La cafétéria, ce lieu de rassemblement était un vrai mélange d’inconnus, de testostérone et de caractères différents. Il y a quelques jours, deux hommes se sont méchamment accrochés. Heureusement, nous étions assez nombreux (surtout assez d’hommes) pour pouvoir les séparés et apaiser les tensions. Certains pétaient un plomb ici et il y avait de quoi.

Je regardais mon bras voir si la griffure de la tigresse était importante. C’était seulement rouge sang, sans plaie. L’infirmerie ne sera donc pas un passage obligatoire j’en suis soulagée. Par contre, elle m’avait arraché quelques cheveux cette garce. Sale lunée ! Alors je répondis à la question de ma protégée : « Moi ça va juste une égratignure et une poignée de cheveux en moins ».

Au loin, nous pouvions voir la garce en question sortir de la cafétéria extrêmement bien entourée. Etais-ce sa garde rapprochée ou des gardes pour éviter qu’elle revienne nous chercher des noises ? Je ne savais pas. En tout cas, je l’ai fusillée du regard jusqu’à ce qu’elle disparaisse de mon champ de vision.

La fille que j’ai « sauvé » (c’est un bien grand mot) me remercia gentiment même si je sais qu’elle aurait pu peut-être se débrouiller seule. Elle avait l’air d’avoir un caractère fort pour se défendre avec hargne. « Il n’y a pas de quoi » lui répondis-je avec un fin sourire.

Elle se présenta sous le nom d’Adelaïde. Quoi ? Attends, pas de numéro ? Mais alors ses souvenirs sont revenus, enfin… en partie je présumais. Peut-être que c’était un manque de respect total venant d’une femme qui ne la connaissait pas, mais ma question était sortie rapidement sans réfléchir : « Moi 89 … Tu as retrouvé tes souvenirs ? » Je m’étais reprise ensuite : « Pardon je ne veux pas être indiscrète, c’est que … tu es la première qui me donne son prénom en entier, un vrai prénom ». J’espère qu’elle ne fuira pas après cette présentation minable de ma part.

Codage par Libella sur Graphiorum

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


crédit : code par quantum mechanics || image/gif par crédit || #codecouleurdialogue
Take me down to the river bend, Take me down to the fighting end, Wash the poison from off my skin, Show me how to be whole again, Cause I'm only a crack in this castle of glass, Hardly anything there for you to see, For you to see *LP*

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F01-834
F01-834
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Jeu 1 Juin - 16:22

stop confrontation
Adélaïde & F04-089

Tu souris face à sa remarque ... Quelques cheveux en moins, c'est pas si dramatique, ça repousse ses trucs ... D'ailleurs, parlant de cheveux, tu commençais à trouver les tiens bien longs, mais tu ne pensais pas avoir ne serait-ce qu'un seul talent caché relié à la coiffure ... Tu devrais trouver une solution ceci dit, pour le moment, tu te contentais de les porter en queue-de-cheval, histoire qu'il ne te gêne pas trop et si la folle s'en était pris à toi, s'en était fini ... Il y a de la poigne sur ce genre de ''coiffure'' rudimentaire. Bref, tu soupires, jetant un oeil au bras de la demoiselle, qui est un peu rougie.

Tu t'en détournes légèrement au moment ou ... 89, prend la parole, enchaînant sa présentation par une question qui te fait sourire. Si seulement. « Hmmm non. » Tu secoues la tête de gauche à droite. « Enfin, si, mais rien de bien utile. Les seuls souvenirs précis que j'ai ce sont mon nom et mon prénom ... Le reste, c'est plutôt mort. » Tu hausses les épaules, tu as depuis longtemps arrêté de forcer le destin, ou le sort, peu importe. Rien d'autre n'était revenu depuis ses flashs que tu avais eus, hormis ton nom, évidement. « J'ai eu quelques flashs ... Visions, je sais pas trop comment appeler ça, qui pourrait bien être des souvenirs, mais comment en être sûr ? Et ça, c'était il y a quelques mois déjà. » Tu souris, elle doit être nouvelle si la seule mention d'un prénom l'intrigue autant ... Des nouveaux, il ne cesse d'en arriver tous les jours, combien la Ruche peut-elle accueillir de résidents ?

Tu lui souris de nouveau, simplement pour la mettre à l'aise, non, sa question n'était pas trop indiscrète, ça te fait du bien d'en parler, même si tu trouves ça difficile parfois, de ne pas avoir ne serait-ce que la moindre piste sur ton passé ... Autres qu'une vague vision qui commence déjà à se dissiper dans ton esprit. C'est dommage, mais ça, tu ne peux rien y changer ... Même s'il existe bel et bien une formule qui efface la mémoire des gens, tu doutes fort qu'il en existe également une pour leur ramener leurs souvenirs ... Les gens ont tendance à créer des problèmes, sans penser à une solution de rechange au préalable. C'est comme pour les invasions zombies.
Made by Neon Demon

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

human stupidity
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F04-089
F04-089
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Ven 2 Juin - 12:28


Stop confrontation


- "Au moins tu as eu ton cerveau qui s'est remi en marche ... ma tête à moi ne me dis rien et ça commence à m'angoisser". Soyons hônnete avec moi même, ça m'angoissait depuis mon arrivée ici. Mais désormais, tout comme ce matin à mon levé, je n'avais pas spécialement peur. Seule la colère s'initiait en moi tel un serpent qui répandait son poison dans mes veines. L'enfermement, ces gens fous et cette partie de moi que je ne retrouvait pas me mettait en rogne. Il ne fallait pas que je me laisse contrôler par mes émotions sinon j'allais devenir aussi folle que cette vipère qui a attaqué Adelaïde.

L'enlèvement il y a que ça de vrai est de réel depuis que j'avais mis le pied ici. Je le ressent, jamais je n'aurais choisi cet endroit pour vivre. Et par la contrainte ? J'avoue que je n'en savais absolument rien. Mais nous ne sommes pas seuls. On nous manipule et ce lieu peut-être en réalité un plateau de jeu. J'espère qu'un jour nous connaîtrons la vérité, MA vérité. Laissons le temps au temps. Il fallait que j'arrête de me me poser des questions. C'est débile mais le sens de ma vie me reviendra peut-être naturellement. Adelaïde a eu des visions et connaît son nom. C'est bon signe et c'est une fois de plus une preuve que nous pouvions nous souvenir de nous et du monde extérieur.

Il y avait moins de monde à la caféteria. En fait, je me demandais si Adelaïde avait en réalité eu le temps de manger : "Au fait, tu as encore faim ? Non parce que le plateau que tu as renversé sur l'autre folle été suffisamment plein" fis-je avec un sourire, pour la mettre plus à l'aise et essayer de parler autre chose que de souvenirs et du passé. Oui je m'en voulais de lui en avoir parlé. Ma curiosité me jouait parfois un vilain tour. Non ce n'était pas parfois, c'était souvent !

Codage par Libella sur Graphiorum

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


crédit : code par quantum mechanics || image/gif par crédit || #codecouleurdialogue
Take me down to the river bend, Take me down to the fighting end, Wash the poison from off my skin, Show me how to be whole again, Cause I'm only a crack in this castle of glass, Hardly anything there for you to see, For you to see *LP*

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F01-834
F01-834
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Jeu 8 Juin - 14:08

stop confrontation
Adélaïde & F04-089

« Il s'est peut-être remis en marche, mais il n'en est pas moins encore défectueux ... » Tu hausses les épaules, pour l'instant, les souvenirs que tu possèdes ne te servent pas à grand chose et ne t'apprennent rien de bien intéressant non plus, mais tu fais avec. « T'angoisse pas trop avec ça, y'a déjà bien assez de sources d'angoisses ici sans en rajouter. » T'as pas tort et l'absence de souvenirs, au final, pour certains est peut-être une bonne chose, plutôt qu'une mauvaise ... Comment savoir ? Tu entraînes la demoiselle à ta suite, histoire de vous trouver un endroit plus confortable pour discuter ... Enfin, pas un endroit, mais une position. Vous vous installez à une table vide, dans le fond de la cafétéria, tu as préféré t'éloigner des gens, peu importe que la folle ne soit plus dans la cafétéria, tu préfères ne pas prendre de risque. Personne n'est réellement sain d'esprit ici.

Tu jettes un coup d'oeil à la demoiselle lorsqu'elle te parle de manger et tu réalises bien vite que tu n'as plus faim du tout. Non cette agitation t'a enlevé toute envie de manger. « Nahh, je pense que j'ai perdu l'appétit, mais si tu n'as pas mangé te gêne pas. » Tu lui souris, évidemment que tu ne la priveras pas de manger, peut-être s'apprêtait-elle à manger lorsque la dispute avait éclaté, la détournant de son but premier. « Je t'empêcherais pas de te nourrir, hein ! » La vie ici c'était déjà pas du gâteau, tu allais pas en plus forcer quelqu'un à jeûner, surtout si cette personne t'était venu en aide.« Ça fait pas longtemps que tu es ici, je suppose, non ? Enfin, c'est la première fois que je te vois. » Tu l'observes toujours, effectivement, son visage ne te dit rien, mais ce n'est pas impossible que tu ne l'aies jamais croisé. Les prisonniers de cet endroit sont si nombreux et changent régulièrement que tu ne serais pas surprise qu'elle soit ici depuis un moment et de ne l'avoir jamais croisé, ou du moins, remarqué.
Made by Neon Demon

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

human stupidity
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F04-089
F04-089
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Mer 14 Juin - 16:54


Stop confrontation


Adelaide essayait de me réconforter. Pour me parler ainsi elle devait être arrivée dans la ruche depuis pas mal de temps déjà. C’était réconfortant de voir des personnes qui n’ont pas perdu toute leur tête après avoir passé le plus clair de leur temps entre quatre murs blancs. Certaines personnes avaient plus de force ou de volonté que d’autres. Heureusement, pour moi je n’étais pas de ceux qui perdaient l’esprit. Même si j’étais angoissée, j’espérais vraiment que la peur ne me fasse pas devenir tarée.

J’accompagnais Adelaide jusqu’à une table au fond de la cafétéria. C’était parfait pour y être un peu seules et pouvoir discuter. « J’ai eu le temps de manger l’entrée, mais là je n’ai plus faim non plus » et c’était bien vrai. En plus de ça, j’étais bien énervée avant de venir ici. Je ne me sentais pas à ma place. Comme tout le monde ici. Je voulais des réponses. Je ne voulais pas me laisser aller. Et pourtant, mes émotions me jouaient des tours de temps en temps. Entre la colère, l’angoisse, la peine qui me traversait à chaque fois que je regardais mon tatouage sur le poignet. Tout cela pouvait me faire changer. Je me considérais comme une personne assez forte jusqu’ici. J’espérais pouvoir continuer sur la lancée. Ce qui m’y aidait beaucoup c’était de rencontrer des personnes comme Douze ou encore 909. De belles personnes, de belles âmes qui me donnaient peut-être un certain aplomb pour continuer à avancer. Une motivation et surtout savoir que c'est possible de vivre ici.

« Je suis arrivée il y a presque 10 jours. Ça fait peu mais … je sens déjà l’étroit ici ». Peut-être qu’elle pourrait l’aider à se sentir mieux « Et toi ça fait combien de temps ? Tu as pas l’impression d’étouffer ici ? »



Codage par Libella sur Graphiorum

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


crédit : code par quantum mechanics || image/gif par crédit || #codecouleurdialogue
Take me down to the river bend, Take me down to the fighting end, Wash the poison from off my skin, Show me how to be whole again, Cause I'm only a crack in this castle of glass, Hardly anything there for you to see, For you to see *LP*

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F01-834
F01-834
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Mar 27 Juin - 13:32

stop confrontation
Adélaïde & F04-089

Tu appuies tes bras sur la table, histoire de trouver une position plus confortable. Les chaises ici, ne sont pas particulièrement luxueuses et tu ne t'y sens pas à ton aise. L'idée t'avait effleuré plusieurs fois l'esprit, celle de prendre l'un des fauteuils de la salle commune afin de l’amener ici, mais tu n'avais jamais tenté ta chance. Tu soupçonnais d'ailleurs ces confortables fauteuils d'être cloué au sol, tout comme les tables de la cafétéria. Tu fais face à 89, qui visiblement, n'a pas faim non plus. Tu souris. On dirait bien que cette histoire a su, vous coupez l'appétit, dommage. Elle te parle vaguement de son séjour au sein de la Ruche, très court séjour soit dit en passant ... Un peu plus d'une semaine. Cela t'étonne toujours autant, cet arrivage continuel de nouvelles recrues. Viennent-elles pour remplacer les disparues ? Pourquoi ? Tu n'as toujours pas trouvé de réponse à ta question. La question de la belle te fait froncer les sourcils. « Je ... Hmmm. »

Tu te replaces, t'enfonces dans ton siège, fronce les sourcils. Lors de ton arrivée ici, tu avais pensé marquer les jours dans un journal, sur un bout de papier, un truc comme ça, mais tu avais vite renoncé, préférant ne pas connaître la réponse exacte. Préférant ne pas y penser, pas trop, histoire de ne pas déprimer. Cependant, tu avais une vague idée du temps que tu avais passé dans la Ruche ... Bien trop longtemps, sans aucun doute. Tu grimaces. « Ça doit faire quelques mois ... Quatre ou cinq, je dirais. » Tu soupires. Triste réalité. « J'espère bien qu'on trouvera la sortie avant que tu en sois rendu là. » Tu n'avais pas à te plaindre outre mesure, certes, mais une telle captivité ne s'avérait jamais une partie de plaisir, même si en règle générale, vous étiez bien traité dans la Ruche. Tu pinces les lèvres ... Bien traité. C'était un statut enviable pour des bêtes de laboratoire.
Made by Neon Demon

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

human stupidity
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F04-089
F04-089
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Lun 3 Juil - 15:54


Stop confrontation


Nous étions les seules assises à une table sans plateau repas, la cafeteria se vidait peu à peu preuve que midi était largement passé. De l'autre côté, il y avait des traces par terre de l'altercation entre les filles et moi. Les robots nettoieraient une fois la nuit venue. Ou peut-être cet après-midi, je ne savais plus? Je ne comprenais pas encore bien le fonctionnement de cette ruche encore froide à mes yeux. Surtout que dans l'appartement je me retrouvais seule avec deux colocs qui n'en avait rien à faire d'une nouvelle venue. J'étais transparente. Pas facile ici de se faire une place, de chercher sa voie. Tout le monde trainait sans réellement quoi faire de ses dix doigts. Personne n'avait un métier ici. C'est pour cela que beaucoup de personnes broyaient du noir et réagissaient au quart de tour. Ca ne m'étonnait pas finalement ce genre de comportement. J'avais juste peur de ne pas pouvoir rester normale avec toutes ces conneries. En soi, la normalité ici n'avait pas lieu d'être. Je savais que nous n'étions pas ici sans raison. C'était ce mystere qui planait qui pouvait me faire peur. On verra bien pour la suite ...

Adelaïde était donc ici depuis bien plus longtemps que moi. "Oui j'aimerais bien qu'on nous laisse sortir assez vite comme tu dis" parce qu'ici ça craignait. "Tu connais des gens ici ? Tu as réussi à te faire des amis ?" A part 909 et Douze avec qui je parlait juste manière de faire connaissance, personne ne venait vers moi pour discuter. Chacun était en binôme ou en groupe. Ils avaient leur marque tout comme peut-être Adélaïde. J'avais besoin de me rassurer, d'être soulagée. Qu'ici j'aurais ma place comme tout le monde, sans pour autant que l'on me cherche des noises. Adélaïde avait l'air d'être une femme forte avec du caractère. J'espérais que le mien allait se renforcer, avec le temps.

Des personnes nous jetaient des regards. Oui on mange pas et alors ? Peut-être qu'on allait se faire virer en restant là. J'étais pas à jour dans le règlement de la ruche. Il y avait tellement de choses à savoir ! Heureusement, que le couvre-feu est désactivé ! Je n'aurais pas pu me résigner à rentrer dans ma chambre comme une fille ado obéissant à ses parents.

Codage par Libella sur Graphiorum

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


crédit : code par quantum mechanics || image/gif par crédit || #codecouleurdialogue
Take me down to the river bend, Take me down to the fighting end, Wash the poison from off my skin, Show me how to be whole again, Cause I'm only a crack in this castle of glass, Hardly anything there for you to see, For you to see *LP*

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F01-834
F01-834
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Mar 8 Aoû - 11:52

stop confrontation
Adélaïde & F04-089

Tu hoches la tête, acquiescement aux paroles de la belle. Tu doutais fort bien que les entités régissant cet endroit, vous laissent sortir de bon coeur, mais i y avait une chance que vous puissiez vous en sortir par vos propres moyens, c'était pas impossible. Tu retiens un petit rire face aux nouvelles questions de la demoiselle. T'aurais presque l'impression d'être l'employé du centre touristique de la Ruche si ça te faisait pas autant plaisir de discuter avec les autres et d'aider les gens qui en avaient besoin. 089 avait beaucoup de questions à te poser, mais tu pouvais la comprendre. Si tu en avais eu la chance, lors de ton arrivée, tu aurais probablement agi de manière similaire, mais tu avais pénétré dans la Ruche lorsqu'il n'y avait encore que peu de ''pensionnaire'' et tu avais plutôt mené des propres enquêtes en solitaire. « Si je connais des gens, oui ... Si j'ai des amis, oui. Peu nombreux, mais quand même. » Tu lui souris, repensant nostalgiquement aux quelques rencontres que tu as fait dans tes débuts et aux disparitions mystérieuses auxquels tu as dû faire face. Tu n'as eu le temps de t'attacher à personne ici, peut-être est-ce un acte volontaire de ta part, peut-être que tu t'y es résolu, mais tu entretiens très peu de relations réelles avec les autres ... Tu parles beaucoup aux autres, tu connais beaucoup de résidents, mais les connais-tu réellement ? Non. « Disons que par choix, j'entretiens peu de relation avec les autres ... Les gens ont tendance à disparaître sans prévenir dans cet endroit et j'aime bien faire mes trucs dans mon coin ... Même si ça m'empêche pas de discuter avec les autres. Seule, je serais certainement devenue folle depuis longtemps. » C'est plutôt moche se semblant de nostalgie ... Finalement, tu réalises trop tard que mentionner les disparitions soudaines qui peuvent survenir dans la Ruche, pourrait potentiellement inquiéter la demoiselle plutôt que l'aider à se faire une place dans la Ruche. Ah merde, quelle cruche tu fais. Tu passes une main, nerveusement dans tes cheveux sans rien ajouter.
Made by Neon Demon

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

human stupidity
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F04-089
F04-089
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Jeu 10 Aoû - 11:02


Stop confrontation


Je fus rassurée de savoir qu’ici il existait des personnes sur qui l’on pouvait compter. C’était un soulagement de voir qu’ils n’étaient pas tous fous. Il est vrai que cet enfermement pouvait devenir une véritable prison. Presque on se serait cru dans un asile psychiatrique avec tout ce blanc, toute cette lumière aveuglante qui me transperçait les yeux et me donnait mal au crâne. Je ne voulais pas devenir le genre de personne qui souffrait continuellement à cause de ce lieu. J’avais tellement de question coincées dans ma tête qu’il était difficile d’y faire le tri : Pourquoi nous étions ici ? Dans quels buts ? Quel était notre rôle ? Y a-t-il une sortie ? Risquait-on la mort si une règle était dérogé ? Y avait-il ici des personnes mal intentionnées ? Est-ce qu’un groupe s’était mis à la recherche d’une sortie ? Est-ce que tout ce ceci était réel ? Car oui il y a de quoi se poser la question à ce stade. Être amnésique dans une ruche, dans une prison sans possibilité de voir le monde dehors ou même un quelconque remède pour pouvoir retrouver nos souvenirs, cela voulait dire que ce lieu était contre nous ? C’était à nous de nous démerder.

Le soulagement fut de courte durée. Mon angoisse reprenait son ascension lorsqu’elle me dit que les gens avaient tendance à disparaître ? Pardon ? De quoi ? Comment ils disparaissent ? Ils sont libérés ? Traqués ? Condamnés à mort ? Mon calme pourtant resta olympien face à ces dires et sur un ton serein qui ne me ressemblait guère dans ce genre de situation (du moins je crois car au bout du compte je ne me connaissais pas) je répondis « C’est-à-dire ? » J’essayais de ne pas oublier de respirer et pris une longue inspiration tout en cachant ma peur.

« C’est vrai je pense qu’il y en a qui deviennent fous car ils sont seuls ou de base ont mauvais caractère ». Je vis une jeune fille devant moi plutôt simple, rigolote et qui prenait la vie comme elle venait. Une force de la nature je dirais. J’espérais devenir comme ça plus tard ou bientôt. J’en avais marre de m’apitoyer sur mon sort. Certains ici s’amusaient très bien pourquoi pas moi ? Pourquoi je devais prendre les choses trop à cœur ? Peut-être à cause de mon ancien « moi ». Alors si je devais résumer dans mon ancienne vie j’étais une femme stressée et introvertie. Voilà ce que je retiens de son caractère après mes premiers jours ici. J’avais donc du boulot pour changer et ne plus me mettre de pression à court terme. Allez je devais y arriver !


Codage par Libella sur Graphiorum

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


crédit : code par quantum mechanics || image/gif par crédit || #codecouleurdialogue
Take me down to the river bend, Take me down to the fighting end, Wash the poison from off my skin, Show me how to be whole again, Cause I'm only a crack in this castle of glass, Hardly anything there for you to see, For you to see *LP*

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F01-834
F01-834
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Lun 14 Aoû - 12:57

stop confrontation
Adélaïde & F04-089

Oui, à la minute où tu avais évoqué les étranges disparitions de la Ruche, tu avais su que c'était une mauvaise idée. Tu avais la parole facile depuis un temps, bien trop facile et tu devrais apprendre à tenir ta langue un peu ... D'ailleurs, tu te sentais étrangement à l'aise en présence de la demoiselle et c'est sûrement ce qui t'avait poussé à lui confier de telles choses, même si tu n'aurais pas du ... Tu croises tes bras sur ta poitrine, mal à l'aise d'aborder ce sujet puisque toi-même, tu ne sais pas de quoi il en retourne ... Tu n'as jamais été en mesure de résoudre ce mystère, de comprendre pourquoi, du jour au lendemain certaines personnes disparaissaient et surtout, où elles allaient. Tu soupires, peu confortable. « Malheureusement, je peux pas t'éclairer plus que ça sur la question. » Tu te tortilles un peu sur ta chaise, cherchant, sans grand succès, une position moins déplaisante. « Y'a des gens qui disparaissent, comme ça, du jour au lendemain ... Emporter par le bras mécanique si je me fie à mon expérience. Les disparitions sont presque aussi nombreuses que les nouveaux venus, quoique quand même moins fréquentes ... » Tu hausses les épaules, espérant minimiser l'impact de la chose, mais sachant que cela n'y changera pas grand chose.

Tu jettes un nouveau coup d'oeil autour de vous. La cafétéria est plutôt vide à présent. Tu lances un regard interrogateur en direction de l'horloge accroché au mur. Ah oui, l'heure du repas est passée depuis un moment quand même et cette absence de bruit ambiant, te trouble presque tout autant que l'évocation des disparitions ... Cela faisait un moment que tu n'y avais plus songé. Tu t'éclaircis la gorge avant de reporter ton attention sur 089 à qui tu offres un sourire contraint. « Je pense que j'ai besoin de m'éclaircir l'esprit un peu ... Une petite séance de sport me fera du bien. » Tu te lèves, repoussant quelque peu ta chaise avant d'ajouter : « Tu peux m'accompagner si tu veux. » Pourquoi pas, de toute manière, ce n'était pas la compagnie de 089 qui te mettait mal à l'aise, mais le sujet que vous aviez abordé. Une fois dans un environnement différent, l'esprit et le corps occupé par autre chose, ça devrait aller mieux.
Made by Neon Demon

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

human stupidity
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F04-089
F04-089
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]   Sam 2 Sep - 9:41


Stop confrontation


Je sentis un frisson me parcourir l'échine. Ce qu'elle m'avouait était ... était ... ça faisait tout simplement peur. C'était affreux. Elle avait dû voir ma mine crispée car elle remarqua mon émotion. Mais pourtant Adélaïde faisait comme si c'était tout à fait normal. Impossible ! Pourrais-je vraiment m'habituer à tout ça ? Pourrais-je me découvrir un jour sans peur ? Depuis mon arrivée ici j'essayais de limiter mes peurs et mes angoisses. La nuit je dormais mal. Je ne devais pas laisser mes émotions me contrôler. Pas encore. Cette discussion m'avait fait du bien. Mais cette vision de la ruche est glauque et ... j'avais l'impression que je n'aurais pas de répit. Je voulais comprendre mais j'avais tellement peur d'avancer "Ok ..." réussis-je à dire.

La cafétéria était presque vide et le repas était passé. Elle me fit une proposition. Je pensais aller me terrer au fond de mes draps comme une fillette de 5 ans qui avait peur du grand méchant loup. En fin de compte est ce que la salle de sport n'allait pas m'être plus favorable ? Je n'y avait jamais mis les pieds ... En même temps, je ne connaissais pas toutes les salles ici. Il était très difficile de s'habituer à cet endroit en plus si désormais, je savais que derrière les murs des choses pouvaient apparaître. Je risquais un sourire pour montrer que je l'écoutais "Oui ça me fera du bien à moi aussi". Nous partîmes ensemble, moi, un peu rassurée d'être accompagné par cette jeune fille. Au final, cette rencontre un peu spéciale m'avait fait du bien. J'avais appris des choses. Même si je les prenais trop à cœur, j'espérais qu'avec le temps mes émotions s'adouciront.



Codage par Libella sur Graphiorum

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


crédit : code par quantum mechanics || image/gif par crédit || #codecouleurdialogue
Take me down to the river bend, Take me down to the fighting end, Wash the poison from off my skin, Show me how to be whole again, Cause I'm only a crack in this castle of glass, Hardly anything there for you to see, For you to see *LP*

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Stop confrontation ft [Adelaïde Larsen]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Stop" pour son et musique
» Start/Stop Roland vers d'autres arrangeurs
» *** [News] AMD stop les CPU ! ***
» [Resolu]Bouton play qui ne se transforme pas en bouton stop.
» decor stop motion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: Archives :: Rp-
Sauter vers: