Partagez | 
 

 Last night of the rest of your life. || Ft. H03-14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
H01-003
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Last night of the rest of your life. || Ft. H03-14   Mer 3 Mai - 18:34

Last night of the reste of your life.
Ft. H03-14


Grande soirée. Grosse soirée. Le mariage? Bien sur que non. Plus gros encore! L’enterrement d'Andy! Enfin, pas son enterrement sous terre. Plutôt tourner la page, mettre dans le rétro-viseur de sa vie son passé. En réalité j'avais jamais vraiment compris le concept de ce cap à passer. Pour moi, il n'y avait pas de promesse à faire, pas de "à partir de tel jour" tout change. Alors qu'y avait-il à enterrer? Ou alors c'était peut être simplement le moyen de l'assommer pour le traîner jusqu'à l'autel. Chris serait content tient. Un Andy assommé au mariage. Témoin en carton.

Ok jeune homme... - Je saisissais le tissus qui bandait ses yeux mais ne tirais pas de suite. - Donc, j'espère que tu as conscience que ça jamais été mon fort ce genre de choses. Juste... garde bien en tête que tu m'aimes et que je suis parfait à tes yeux. - On avait quand même passé la journée à tourner en ville pour enchaîner les défis et les conneries, mais je préférais prévenir. Je commençais à tirer sur le tissus mais m'arrêtais avant de finir. - Ah, et tout ce qui se passera ce soir... Ne sera jamais arrivé. - Je tirais sur le tissus pour lui permettre d'ouvrir les yeux.

Il pouvait alors découvrir, ou plutôt redécouvrir l'établissement. Un pub de Brooklyn auquel on était souvent allé quelques années plus tôt avant que la vie ne nous cantonne à de plus... calmes soirées. Calme étant bien sur une vaste blague vu les soirées qu'on se faisait mais bref, ça faisait longtemps et ce lieu avait son importance. Et en tant que pub typique, plein de bois, de chaleur et de bière, c'était encore mieux.

Certes c'est pas grand chose, mais c'est important. On pouvait pas fêter tout ça sans passer par ici. Et puis je sais que t'es pas fan des graands trucs. Enfin à part Chris. - Bah quoi. Il est grand, non? - Et puis on a bien mériter une bière! - C'est sur, c'était notre récompense pour avoir réussi à boire toutes les autres avant ça. Je faisais un pas en avant et me retournait vers lui, le regardait, le regard vide, et me grattais la tête. - On a mangé ou pas? J'ai perdu la liste de ce que j'avais prévu quand on était avec les otaries et que tu portais ta jolie tiare. - Oui, je m'étais débrouillé pour nous avoir une heure à jouer avec les otaries du zoo de Central Park. Je levais mon regard sur sa tête. - Tu l'as mise où d'ailleurs? - J'entendais le son des verres qui s'entrechoquaient à l'intérieur, entre musique et voix, et je haussais les épaules. - Oh et puis peu importe. - J'attrapais son bras et le tirais avec moi. - Time to be burried!

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-14
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Last night of the rest of your life. || Ft. H03-14   Lun 8 Mai - 21:19



Last night of the rest of your life.

H01-003 & H03-14


C’était la journée. La journée que Claire, Adélaïde et Doom avaient préparé depuis déjà plusieurs jours, voir semaines, il n’en savait trop rien au final. La journée qui devait définitivement enterrer leur vie de jeune garçon, à Chris et lui.

Bon sang… et dire qu’il allait se marier. Avec le grand blond qu’il avait collait depuis ses neuf ans. Ce gars pour qui il avait joué les meilleurs amis chiant, emmerdant et impulsif. Ce gars pour lequel il était tombé amoureux comme un con, sans jamais oser lui avouer avant que la guerre les pousse à se bouger les fesses.

Il avait encore du mal à réaliser que Chris l’avait finalement demandé en mariage. C’était le symbole d’une promesse : pour le meilleur comme pour le pire. Sauf que cette promesse ils se l’étaient déjà faite silencieusement, sans même y songer. Mais malgré ça, cette étape restait symbolique pour tous les couples. Comme une façon de faire savoir aux autres que le champ n’était pas libre, en permanence. Alors Andy avait hâte, même s’il angoissait à propos de toute la cérémonie et les préparatifs.

L’enterrement de vie de jeune garçon tombait donc à point. Il n’avait jamais trop pigé pourquoi il fallait enterrer sa vie de jeune garçon. Dans sa tête, il était resté le même, même une fois qu’il était officiellement devenu le petit copain de Chris. Ils avaient tellement passé d’années ensemble qu’il n’avait pas vu de différences majeures. Ils étaient restés eux-mêmes et c’étaient juste contenté de profiter un maximum des avantages d’être en couple.

Mais cette soirée restait une très bonne excuse pour s’amuser, décompresser et fêter ça. Andy n’avait pas beaucoup d’ami à par Doom,les amis et la famille de Chris, mais ça lui convenait parfaitement. Cette soirée à deux il l’avait imaginait de mille et une façons, se demandant ce que le châtain avait bien pu lui préparer. Il se demandait aussi dans quel état il allait finir. Ils en faisaient souvent des soirées… et parfois, tout partait très vite en cacahuètes !

Mais il s’en fichait. C’était son enterrement de vie de garçon, tout était permis – tant qu’on ne lui demandait pas de toucher quelqu’un d’autre que Chris, tout pouvait être amusant.

Et la journée s’était d’ailleurs jusqu’ici passé merveilleusement bien. Ils avaient été joués avec les otaries du Zoo de Central Park, Andy s’était clairement éclaté. Ils s’étaient lancé plein de défis débiles dans la ville et avaient fait une tournée des bars. Ils avaient d’ailleurs déjà bien bu ! Au point qu’Andy s’était laissé mettre une tiare sur la tronche, telle une princesse. Il prierait plus tard pour qu’aucune photo ne soit prise en souvenir. Puis Doom lui avait bandé les yeux et l’avait emmené il ne savait trop où, prétextant une surprise.

Les avertissements du châtain l’avait d’ailleurs fait rire. Ce n’était peut être pas son truc mais il le connaissait plus que bien. Ils étaient comme frères. Et même s’ils faisaient beaucoup de conneries ensemble, Andrew avait une totale confiance en lui. Il savait d’avance que ce qu’il lui réservait lors de cette soirée serait génial, mémorable même. Et même si certaines choses lui sembleraient surement insensées au début, ils finiraient par en rire plus tard.

« Promis, tout ce qu'il se passe dans cet enterrement, reste dans cet enterrement ! »

Il avait rigolé avant de sentir enfin le tissu du bandeau glisser contre son visage. Il avait papillonnait un instant des yeux avant de découvrir la devanture d’un bar qu’il connaissait très bien. Sans même être à l’intérieur, il avait revu des images du dit bar : beaucoup de bois, des lumières chaudes et une chaleureuse sensation de repères connus. C’était leur bar, le bar où ils allaient souvent tous les deux pour discuter et où Doom avait prit l’habitude de conseiller et re booster Andy quand il en avait besoin.

Un grand sourire s’afficha sur son visage alors qu’il sentait l’odeur de bière flotter allègrement dans l’air. Ça faisait du bien de revenir ici ce soir ! Un autre rire sorti de sa gorge quand Doom commença à parler du fait qu’il n’aimait pas les trop grands trucs, à par Chris. Ils avaient déjà fais quelques bars et l’alcool se baladait déjà dans le sang d’Andrew, si bien qu’il ricana mesquinement avant de répondre, saisissant la perche qu’on lui avait tendu.

« Oh si tu savais, y’a pas que ça taille qui est grande chez lui ! »

En temps normal il se serait passé de ce genre de commentaires, mais l’alcool avait effacé la barrière qu’il avait entre son cerveau et ses lèvres… Son frère continua de le questionner.

« C’est parfait, c’est notre bar. Et on n’a pas mangé je crois. Fin je suis pas sûre. Mais ouais, on mérite bien des bières ! »

Il s’était mis à chercher la tiare, un sourire aux lèvres, qu’il avait sur la tête plus tôt avant de se rendre compte qu’elle avait glissé contre le col de sa veste en cuire. Il la refit basculer sur sa tête alors que Doom lui agrippait le bras pour le trainer à l’intérieur du bar.

Ils franchirent la porte en un instant et Andy ne put qu’être heureux en découvrant que l’endroit n’avait pas changé du tout. La même ambiance, les mêmes murs, probablement les mêmes verres. Il semblait d’ailleurs y avoir une bonne ambiance et il ne semblait pas être le seul à fêter sa vie de jeune non marié. Une jeune femme était entourée d’une bande de filles dans un coin de bar. Il était à peu près sûr qu’être habillé en écolière sexy faisait d’elle une future mariée. Dieu merci, il avait échappé aux déguisements bizarres !

Il avait rigolé avant qu’ils atteignent finalement au comptoir. Ils prirent place sur des tabourets, Andrew balançant légèrement sa tête au rythme de la musique entrainante des lieux. Bon sang, ce que c’était cool de revenir ici !

« Bon alors champion, je te mets la misère et tu finis saoul et raide avant moi ou la vieillesse t’empêche de plier un coude ? »

La journée avait commencé sous le signe des défis, autant continuer sur cette lancée.
Codage par Libella sur Graphiorum

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

The pianist man, i know him.
I don't remember my past. Just that I suffered a lot. I was tortured. He destroyed me ... But then I met him, I saw his smile, heard his laughter, touched his skin. I don't remember everything, but I know. I know I need him. I know he can help me. He can fix me
 
© sweet peach
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H01-003
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Last night of the rest of your life. || Ft. H03-14   Dim 14 Mai - 15:23

Last night of the reste of your life.
Ft. H03-14


J'avais immédiatement vu son regard lorsqu'il avait ouvert les yeux, et encore plus lorsqu'on était entré et qu'il avait redécouvert cette salle qui en avait vu de belles. Parce que c'était notre point de chute lorsqu'on était en ville en même temps, d'abord juste nous, au début, de nombreuses fois. Puis Chris était venu avec nous quand ils s'étaient enfin mit ensemble. Et là encore, de nombreuses soirées, de nombreuses fois. Mais quoi qu'on ait pu faire, qui qu'on ait pu avoir avec nous, cet endroit était le notre et le patron nous connaissait depuis le temps. Même si ça faisait longtemps qu'on était pas venu, nos visages étaient gravés et pas uniquement sur quelques photos spéciales, collées parmi tant d'autres sur l'un des murs de l'endroit. Il était d'ailleurs derrière le comptoir lorsqu'on s'était installé et nous avait accueilli les bras ouverts. - « Heeeeey vous deux!! Vous voilà enfin! » - C'était un grand type d'une cinquantaine d'années à la voix forte, épais et solide sans être gros, avec une poigne de fer mais un regard rieur.

Je me penchais par dessus le comptoir pour le saluer et on s'installait. - « Bon alors champion, je te mets la misère et tu finis saoul et raide avant moi ou la vieillesse t’empêche de plier un coude ? » - Mon regard dérivait vers le patron en un sourire choqué. - Non mais tu l'entends le jeune?! - « Ces jeunes ont plus aucun respect! » - J'acquiesçais dans un rire et me tournais vers Andy. - La vrai question c'est de savoir sous combien de table tu vas rouler avant qu'on rentre! - Enfin, si on rentrait. C'était pas gravé dans la pierre ça non plus. - Comme d'habitude patron! - Avais-je lâché comme à la maison, et le gars s'exécutait, nous rapportant de quoi étancher notre immense soif. - « Je vous ai bloqué une table dans le coin, pas loin des filles! » - Je lui lançais un clin d’œil en guise de remerciement et embarquais les pichets, laissant à Andy le loisir de prendre les verres. - Ramène toi, on va s'installer!

On traversait la distance et montait deux marches avant d'arriver. Il s'agissait d'un espace séparé, surélevé de cinquante centimètres qui comprenait trois banquettes. L'une d'elle était pour nous, une vide au milieu et au fond une autre où des filles dont une en tenue d'écolière faisait pas mal de bruit. Je posais les pichets sans m'asseoir. - Sers nous, je reviens. - Et je m'éloignais pour me diriger... vers la meute. - Salut les filles! - Ni une ni deux je me retrouvais avec les regard de 7 magnifiques jeunes femmes posés sur moi et mon sourire étincelant. J'avais pas besoin d'attendre longtemps pour que deux d'entre elles me fassent du rentre dedans. - Ah désolé, mais moi c'est déjà fait. - Avais-je dis dans un sourire en désignant l'anneau à mon doigt. - Alors.. laquelle d'entre vous est en charge ce soir? - L'une d'elle, au bord, se désignait et je m'accroupissais pour lui parler à l'oreille. Lorsque j'avais terminé, elle avait légèrement rougi mais affichait un grand sourire. - Et bonne soirée mesdemoiselles!

Je revenais vers Andy, pas certain de savoir s'il avait entendu quoi que ce soit avec le bruit et la musique, même s'il avait certainement vu. Pas bien grave qu'il ait vu ça, puisque le secret était toujours sur. Je me laissais tomber sur la banquette à côté de lui et attrapais mon verre. - Désolé, rien d'important. Où on en était?! - Je le regardais, regardais sa tiare, puis me souvenais. - Ah oui! Santé mon frère! - Et nos verres s'entrechoquaient avant de rejoindre nos lèvres. C'était le début de la soirée, soirée qu'on avait entamée dans la matinée, nuit qu'on finirait probablement deux jours plus tard. Le premier de nombreux verres à venir entrecoupés des snacks que le patron nous avait fais préparer en voyant à quel point on avait pas du tout manger. Parce que oui, ça se voyait.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-14
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Last night of the rest of your life. || Ft. H03-14   Dim 25 Juin - 19:16



Last night of the rest of your life.

H01-003 & H03-14


Andrew avait rigolé aux réactions de Doom et du barman, ce dernier qu’il avait salué, bien content de le revoir. Ce bar lui avait vraiment beaucoup manqué. Les soirées à s’en retourner le cerveau, à s’en courbaturer les muscles et s’en brouiller la vue. Que de bons souvenirs dans ce lieu. C’était le lieu de leur soirée, de leur retrouvaille quand Doom ou lui revenait de mission. Le lieu dans lequel ils s’étaient échangés leurs états d’âmes mais aussi leur connerie respective, qui n’étaient pas en reste.

Etre ici, en ce jour et ce soir si spécial ne pouvait que rendre Andy encore plus joyeux qu’il ne l’était. Son frère avait parfaitement bien choisi leur point de chute et il n’aurait pas pu trouver mieux de toutes manières ! Ils étaient chez eux et ils allaient encore vider le bar, rouler sous les tables, chanter à en faire chier le quartier. Ouais. Le brun finit par rire, clairement réaliste sur la finalité de cette soirée.

« La question c’est plutôt combien de temps on va mettre en roulant pour rentrer, ouais ! »

Le patron du bar leur prépara la même chose que d’habitude et Andy attrapa les verres avant de suivre Doom à l’endroit indiqué par le patron. La joie de vivre se répandait dans les lieux comme le pollen au printemps. Le fameux groupe de filles semblait bien joyeux et déjà entamé par l’alcool. Le bruit fusait de toute part et donnait automatiquement le sourire.

Andrew prit place sur la banquette avant de foncer les sourcils en entendant ce que son frère lui disait. Qu’est-ce qu’il allait faire ? Il le regarda partir en direction des jeunes filles tout en attrapant un des verres et un pichet. Il tentait de comprendre et entendre ce qu’il se disait à quelques mètres de lui mais entre les discussions et la musique, le bruit ambiant masquait la discussion. Damn. Qu’est-ce que le châtain préparait encore comme connerie !

Il le vit revenir, sourire aux lèvres alors que le brun avait rempli deux des verres. Il haussa un sourcil en le regardant fixement, soupçonneux mais trop content d’être là pour vraiment s’offusquer de tant de cachotteries. Quand il lui demanda où ils en étaient, Andy lui tendit simplement l’un des verres avant qu’ils ne trinquent et ne commencent à boire. Bon sang, la soirée s’annonçaient mouvementée et longue, une soirée inoubliable en sommes !

Mais au bout de quelques minutes, Andrew ne réussit pas à se contenir, ou plutôt à contenir sa curiosité qui était déjà de base maladive chez lui. Il craqua et alors qu’il terminait déjà son premier verre, d’un léger cul sec, il pointa du doigt son frangin.

« Toi ! Aller, dis-moi tout. Qu’est-ce que t’es allé leur susurrer aux minettes d’à côté ? Je suis sûr que t’en as mandaté une pour me pousser sous la table quand je serais plus en état de faire autre chose que de rouler ! »
Codage par Libella sur Graphiorum

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

The pianist man, i know him.
I don't remember my past. Just that I suffered a lot. I was tortured. He destroyed me ... But then I met him, I saw his smile, heard his laughter, touched his skin. I don't remember everything, but I know. I know I need him. I know he can help me. He can fix me
 
© sweet peach
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H01-003
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Last night of the rest of your life. || Ft. H03-14   Mar 27 Juin - 18:05

Last night of the reste of your life.
Ft. H03-14


Je portais le verre à mes lèvres après avoir trinqué pour en boire trois longues gorgées. C'est qu'il faisait grand soif! Je n'avais pas pu rater l'air suspicieux qu'Andy m'avait lancé, de toute façon son visage n'avait aucun secret pour moi, mais je n'avais pas réagis. Pas un geste ni un regard. Hors de question de lui donner satisfaction. J'avais seulement siroté ma bière sans rien ajouter, attendant avec impatience le plat de snacks qui n'allait pas tarder à nous rejoindre. Et puis finalement, comme je m'y attendais, il ne pouvait se retenir de poser des questions et j'explosais exagérément de rire.

Je suis le seul à être légitimement autorisé à te pousser sous les tables. Ce serait de l'hérésie de laisser quelqu'un d'autre le faire! - On avait nos habitudes quand même, un peu de dignité! Je buvais une nouvelle gorgée, plus courte pour bien marquer mon silence. - Et je te dirais rien du tout. Bois, je gère le reste! - J'avais dû parler plus fort pour me faire entendre mais mon sourire malicieux était sans équivoque. Et il le connaissait trop bien pour savoir que quelque chose l'attendait. Ou alors c'était juste ma tronche normale de Moi bourré. Je pouvais pas savoir, je voyais pas ma tronche.

Je m'étais rapproché de lui pour ne pas avoir à m'égosiller et lorsque l'un des employés nous amenait enfin la divine nourriture, je m'exclamais un peu trop fort. Oignons ring, bâtonnet de fromage, frites et poulet épicé avec sa sauce. Rien de bien diététique mais la bière compensait. Oui, la bière c'est des céréales, c'est bon pour le corps les fibres. Non? - Bon appétit! - Avais-je dis, déjà un bout de poulet entre les dents. J'étais affamé. Une bouchée, une gorgée, j'atteignais dangereusement le fond du verre mais là encore, on était connu pour avoir une bonne descente. Imaginez nous ensemble maintenant... C'était comme si on cherchait à savoir qui allait finir son verre le plus vite, à part qu'on cherchait pas. On buvait juste comme ça.

C'était festif au moins!

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Revenir en haut Aller en bas
 
Last night of the rest of your life. || Ft. H03-14
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SMOOTH.NIGHT
» problème life time map updater
» Little Life the story worm
» Trailer: Fate stay night
» GTA Real Life ! La vrai vie sur GTA IV !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: IL ÉTAIT UNE FOIS :: Flashback-
Sauter vers: