Partagez | 
 

 [EVENT] Ain't no rest for the wicked || H01-001 & F04-014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
H02-001
H02-001
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: [EVENT] Ain't no rest for the wicked || H01-001 & F04-014   Ven 5 Mai - 21:06

Bon matin la ruche! Je suis un jovial du matin visiblement. C'est tout de même préférable à la mine basse et la gueule caféinomane qu'il vaut mieux ne pas approcher avant que le café ne soit ingurgité non? J'admets que ce n'est pas l'amour fou entre moi et cet endroit. Surtout pas depuis la disparition trop soudaine de mon jumeau. Bon d'accord, je déteste cet endroit. C'est trop blanc. C'est trop morne. C'est trop tout. Comme si la moindre chose avait été pensée de façon exagérée. On a pas qu'un niveau de divertissement. Tout est concentré là. Tout. Je suis bien décidé d'ailleurs à y retourner sur ce niveau. Surtout parce que la dernière fois ça s'est terminé en Armageddon de peinture et ce n'est pas même moi qui a commencé. Hum... en voilà une bonne idée de planning pour la journée. Pas un Armageddon. Avec le truc robotique ça serait du suicide. Je vais plutôt tirer ce vieux grognon de coloc hors du lit et on va aller faire de l'art. Essayer du moins. Ça au moins je suis certain que ce n'est pas mon domaine. Hormis le petit bonhomme allumette je ne suis pas certain d'arriver à faire quelque chose de remarquable. Ce sera un superbe bonhomme allumette, pour la peine. Il ne sera assurément pas parfait, mais il y aura de l'effort. C'est ce qui compte apparemment. Voilà qui est décidé! Aujourd'hui nous allons donner un peu de vie à ce logement! Ça reste une meilleure idée que le convertir en camp de nudistes, il faut l'admettre. Tout comme j'admets volontiers que je ne suis pas le roi de la bonne idée. Ce matin par contre je me sens inspiré par tout ce blanc qui me file la nausée. Je me sens... comme d'habitude, mais motivé à quelque chose... D'accord, peut-être que j'ai besoin d'un café tout compte fait.

Je commence tout de même par m'en tenir à mes petites habitudes. Je m'assis dans le lit. Je m'étire un peu. Je me lève dans l'optique d'aller prendre ma douche, parce que c'est bien le seul avantage qu'il y a à m'éveiller avant mon coloc. Je suis tranquille pour prendre ma douche et abuser un peu de l'eau chaude. J'ouvre donc la porte et... et il manque pas une porte là? Un... deux... et la mienne ça fait trois... C'est quoi ce bordel encore? D'un pas prudent, je vais au moins chercher des vêtements propres pour me changer avant de pousser plus loin mon exploration de la situation. Pourquoi est-ce que j'ai celle vilaine impression de m'être fait kidnapper par des extraterrestres? Quoique c'est peut-être le cas jusqu'à preuve du contraire. Après tout on ne connait rien de cet endroit et une ruche ça pourrait être une forme intéressante pour un vaisseau spatial. Pas des plus aérodynamique, mais une forme de vie apparemment supérieure à nous aura bien trouvé une solution. C'était quoi déjà cette histoire sur les extraterrestres et ce qu'il font. Je l'ai sur le bout de la langue... Bon sang pourquoi est-ce que je ne me souviens que des bêtises et pas le reste? Ça en devient ridicule à ce point. Rien ou presque de ma vie, mais comment on joue au doigt momifié à ça oui par contre. Je suis un cas désespéré.

Je soupire en prenant mon courage à deux mains avant de me diriger vers l'une des portes closes. Ma main se pose sur la poignée que je tourne lentement en essayant de ne pas faire trop de bruit. Je ne m'attends pas à trouver un monstre de l'autre côté, mais on est jamais trop prudent. La poignée tournée au maximum, je pousse la porte qui émet un petit craquement et je me crispe un instant avant de continuer. La chambre est à première vue exactement comme toutes les autres. Normale. Elle ne ressemble pas à une salle de torture extraterrestre, ce qui est un bonus. Je distingue tout de même clairement une masse dans le lit. Il y a quelqu'un. Bien... « Hum... salut? » Si seulement c'était mon coloc. Il va se foutre de ma gueule un bon coup, mais je n'ai tout de même jamais autant eu envie de voir sa tête à celui-là. Trouillard? Moi? Un peu perturbé par la soudaine nouveauté. Rien de plus...

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


One day after the other


BADGES:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: [EVENT] Ain't no rest for the wicked || H01-001 & F04-014   Ven 19 Mai - 13:58

Ain't no rest for the wicked
H01-001 & H02-001 & F04-014

Il fait sombre dans cette maison et tu sais exactement ce qui s’y trouve. Ou plutôt, ceux qui s’y trouvent. La famille dont le sang recouvre déjà tes doigts, l’absence de ta proie et, plus que tout, cette forme sombre et enfantine encore endormie dans son lit.
Tes pas sont inaudibles tandis que tu remontes le corridor, l’air froid et décidé à donner la mort. Tu connais déjà l’issue de ce combat et, cette fois, tu ne luttes pas. C’est comme un rêve éveillé sauf que tu sais qu’il s’agit de ton passé. De ce que tu as fait et que tu as oublié. Tu sais aussi qu’il te manque un morceau important, un morceau que tu n’arrives pas encore à voir. La clé de toute cette histoire…
Tu marches, évitant de faire grincer les lattes en te cantonnant au tapis si semblable à l’hémoglobine qui tapisse tes vêtements. Leur sang. Mais il reste encore un survivant. Cet enfant dont tu n’as pas pu voir le visage l’autre soir. Celui qui hante tes rêves, entouré de tout ce mystère. L’as-tu tué comme tu as écorché père et mère ? Tu veux savoir. Tu en as besoin.
Tes pas s’arrêtent devant sa porte que tu ouvres dans un lent grincement. Il est là, emmitouflé sous les draps. Tu entres dans la chambre, t’approches de ce gosse et, d’un geste mesuré, le retourne sur le dos. Putain de…


« Hum… salut ? »
Tu te réveilles brusquement la respiration sifflante et le front couvert de sueur. C’est impossible ! Ton rythme cardiaque s’accélère encore tandis que tu tentes d’assimiler cette nouvelle vérité. Peut-être la fiction s’est-elle mêlée à la réalité. Peut-être l’as-tu simplement imaginé parce que tu es tout simplement terrifié à l’idée de le blesser. Ouais, ça doit être ça, ça ne peut être que ça.
Tes yeux errent rapidement dans la chambre avant de tomber sur l’homme t’ayant tiré des bras de Morphée. Chevelure ébouriffée, corps trempé et souffle saccadé. Tu dois faire peur à voir et l’idée qu’il t’ait surpris dans un tel moment a le don de te faire bouillir le sang. Il fout quoi celui-là ? Depuis quand as-tu gagné un colocataire ?
« Tu fous quoi dans ma putain de chambre ? » grognes-tu entre tes dents.
Tu cherches du regard Nic et te crispes encore plus en avisant la place vide à tes côtés. Depuis l’abolition du couvre-feu, tu t’es fait un plaisir de le traîner dans ton lit et ce, chaque nuit. Pas instant de répit. Tu n’aimerais pas qu’il pense à son « ami » alors tu lui occupes l’esprit…
« Nic ?! » appelles-tu.
Seul le silence te répond et tu sors rapidement du lit en croisant les bras, méfiant. Il veut quoi cet étranger ? Aurait-il squatté l’une des chambres d’à côté ? Depuis quand est-il entrain de te mater ?
« Eh beau gosse t’es sourd ? » le cingles-tu en enfilant rapidement un pantalon. « Pourquoi t’es là ? »
Quelques pas et te voilà à sa hauteur, prêt à le dégager vite fait bien fait. Tu n’aimes pas qu’on empiète dans ta vie privée et, ta chambre en fait carrément partie. Seul Nic peut s’y installer sans que tu ne cherches à l’étrangler.
« Au passage si tu as vu un petit brun boiter à moitié dénudé il serait temps de parler. J’ai pas toute la journée. »
Tu as besoin de le voir. Tu ne peux pas rester une minute de plus sans t’assurer qu’il n’a rien. Qu’il ne se souvienne de rien.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F04-014
F04-014
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: [EVENT] Ain't no rest for the wicked || H01-001 & F04-014   Mar 30 Mai - 20:26


Les lumières me réveillent. Comme d'habitude. Ici, on n'a apparemment pas le droit à la grasse matinée puisqu'une fois une certaine heure passée toutes les veilleuses laissent place à une lumière blanche aveuglante. Je crois que j'ai fait un cauchemar, mais je n'en suis pas sûre... Je ne suis plus sûre de rien depuis que je suis dans ce qu'on appelle La Ruche. Je n'ai aucune idée de ce qu'est cet endroit, et ça m'angoisse profondément. J'aimerais retourner à une vie normale... si seulement je savais à quoi ressemblait ma vie avant "ça". Avais-je seulement une vie ? C'est sur cette pensée que je me lève, chaque matin. Mais ce matin... c'est différent. Ma colocataire n'est pas dans le lit voisin. Il n'y a pas d'autre lit. Je suis dans une chambre semblable en tous points à la mienne, mais ce n'est pas la mienne. Je le sens. J'ai cette capacité de reconnaître les endroits que j'ai l'habitude de fréquenter et d'en voir les changements, or ici ce n'est pas seulement un changement, c'est un tout autre endroit. Je me lève du lit et observe la petite pièce dans laquelle je suis. Il a l'air d'y avoir une salle de bains, c'est déjà ça. Des vêtements semblables à ceux que je porte déjà sont posés sur une chaise non loin d'une porte close. Je m'y dirige, les prends, me change en douceur. Puis je tire sur la poignée de la porte à côté de la chaise, et me retrouve dans une autre chambre, où se trouvent deux hommes que je n'ai jamais vus. Ah, si, l'un d'eux... C'est celui à qui je rappelle quelqu'un, je crois.

- Euh... salut... je souffle.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

IT'S JUST
A NUMBER
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H02-001
H02-001
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: [EVENT] Ain't no rest for the wicked || H01-001 & F04-014   Dim 4 Juin - 22:26

Celui-là, il a la tête de quelqu'un qui a passé une bien mauvaise nuit... ou une nuit un peu trop agitée tout dépendant du point de vue. Les cheveux en bataille. Le corps en sueur comme s'il venait de se faire un marathon. Le souffle confirmant presque la théorie. Il y a au moins une chose de sûre, ce n'est pas mon coloc même s'il y a étrangement quelques ressemblances entre leurs statures, couleur de cheveux, les yeux... Bref, on comprend le concept. Ce crétin s'est fait faire une transformation par les extraterrestres! Pas tout à faire au point, mais j'imagine qu'il devra faire avec. « Tu fous quoi dans ma putain de chambre ? » Même l'humeur est similaire. Ça en est vraiment bluffant. J'allais lui répondre, par pure politesse, lorsque j'ai vu qu'il semblait chercher quelque chose. Plutôt quelqu'un à en juger par le nom qu'il a prononcé comme un mec semblant totalement paniqué. « Nic ?! » Un nom qui ne me dit absolument rien. J'imagine que pour le coup je vais être bien en mal de l'aider. Surtout que je ne sais pas même ce que moi je fiche ici alors l'aider à trouver quelqu'un d'autre dont le nom ne m'évoque rien... Déjà que ce chanceux a un nom autre que les numéros. Ça en est presque perturbant. Un jour j'arriverai à me rappeler autre chose qu'une vulgaire recette de cookies que je ne peux pas cuisiner au profit d'un prénom à me coller sur la tronche. J'y crois. Peut-être un peu trop. Ça explique peut-être pourquoi mon cerveau se fou de ma gueule en fait. À trop croiser les doigts pour m'éveiller un beau matin en hurlant mon prénom il préfère me filer des infos inutiles pour le fun. Il doit croire que ça me distrait. Étrange petite tête. « Eh beau gosse t’es sourd ? » Ah oui le coloc 2.0 qui est toujours vivant. J'ai eu une absence il faut croire. Perdu dans les méandres de ma petite cervelle incompréhensible. « Pourquoi t’es là ? » J'hausse les épaules à défaut d'avoir autre chose à répondre à monsieur réveil tout en douceur. Il devait être de ces personnes hurlant à la tête de leur chat le matin d'aller se faire foutre. Tout le contraire du morning sunshine que je suis.

« Au passage si tu as vu un petit brun boiter à moitié dénudé il serait temps de parler. J’ai pas toute la journée. » Oh... La bonne nuit donc. Ce pauvre mec quand même. S'il boîte c'est qu'il ne l'a pas raté. « C'est bon? C'est mon tour de parler maintenant? Parce que je veux bien te répondre tu vois, mais il faut me laisser le temps de placer deux mots. » On croirait que je me parle à moi-même. « Donc... je sais pas ce que je fiche ici. Je sais que c'est étrange et que je dois sembler être un étrange dit comme ça, mais tu vois je vis dans un logement quatre portes moi en temps normal. Je vis avec un grand brun qui te ressemble un peu et personne d'autre. Visiblement c'est pas mon logement et visiblement t'es pas mon coloc. Ceci étant dit, j'ai croisé personne depuis que je me suis levé. » Ça fait le tour des questionnements je crois bien. Une question subsiste tout de même. Si moi j'étais dans la première chambre et lui dans la seconde... qui est dans la troisième? Et... il suffisait visiblement de demander pour le savoir et c'est une jolie surprise que voilà. « Euh... salut... » Je souris avant de lui faire un petit signe de la main. « Hey toi! Enfin un visage connu! Quoique ça ne me rassure pas vraiment que tu sois là. Pas que je ne suis pas content de te voir, mais... Vous êtes colocs vous? Histoire que je sache si c'est moi qui me suis par mégarde endormi au mauvais endroit hier soir. » Pourquoi? Ça serait la nouvelle question.

« Sinon... ça c'est 014 et moi c'est 001. L'un des deux. Apparement qu'il y en a un autre. » C'est devenu une habitude à force de le dire depuis que je suis ici et que j'ai su que je n'étais pas le seul. Pas le seul avec ma tête. Pas le seul avec mon numéro... bonjour l'unicité. « Et toi tu es qui? » Parce qu'avec tout ce qu'il m'a sorti de façon un peu trop paniqué il n'a pas pris le temps de se présenter. Trop dans l'urgence de retrouver ce Nic qui n'est visiblement pas ici. Ça n'augure rien de bon tout ça en fait. Comme tout de cet endroit. Ça en devient presque lassant comme ça en devient commun et habituel...

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


One day after the other


BADGES:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: [EVENT] Ain't no rest for the wicked || H01-001 & F04-014   Mar 6 Juin - 22:49

Ain't no rest for the wicked
H01-001 & H02-001 & F04-014

Tu ne peux pas croire que tu as fait ça. Que tu as tué tous ces gens. Ces gens vivant sous le même toi que lui. Que Nic. Est-ce donc réellement le souvenir que tu n’arrivais pas à retrouver ? Cet homme que tu cherchais était-il l’un de ses amis ? Non. Il semblait plus âgé. Moins insouciant, moins innocent. Son frère sûrement. Maintenant que tu y repenses c’est vrai qu’il y a un petit air de ressemblance…
Tu sens la nausée monter en toi tandis que tu comprends enfin toute l’étendue du merdier dans lequel tu t’es fourré. Est-ce que tu as vraiment fait ça ? Massacrer la famille d’un pauvre môme avant de quoi… ? Te le taper ? Non ce n’est pas ton genre, bien sûr que tu aimes les corps mûrs et déjà bien formés. Tu es loin d’être attiré par les adolescents et encore moins les enfants… Mais alors quoi ? Qu’as-tu vraiment fait ce soir là ? Comment c’est fini la soirée ? C’est le trou noir dans ta mémoire.

« C'est bon? C'est mon tour de parler maintenant? Parce que je veux bien te répondre tu vois, mais il faut me laisser le temps de placer deux mots. Donc... je sais pas ce que je fiche ici. Je sais que c'est étrange et que je dois sembler être un étrange dit comme ça, mais tu vois je vis dans un logement quatre portes moi en temps normal. Je vis avec un grand brun qui te ressemble un peu et personne d'autre. Visiblement c'est pas mon logement et visiblement t'es pas mon coloc. Ceci étant dit, j'ai croisé personne depuis que je me suis levé. »
Tes yeux se plongent dans les siens tandis qu’un grondement agacé t’échappe. Qu’il aille se faire foutre avec ses histoires de coloc qui te ressemble. T’es un peu trop unique dans ton genre et le seul qu’on a déjà assimilé à toi… Un pathétique minet qui te fout la nausée. Un mec que tu rêves de dépecer comme un chasseur devant un futur trophée. Un connard faible et arrogant qui n’avait pas hésité à poser tes mains sur l’homme qui t’appartenait. Celui que tu aimais. A ta manière.
« Ouais et bien j’espère que tu vas au moins m’épargner les détails de vos folles soirées parce que rien que d’y penser j’ai déjà la gerbe. Moi j’ai écopé d’un putain de tatoué effrayé comme pas deux et d’un taré plutôt sympa dans son genre. Dire que je me plaignais… On dirait que je suis un petit veinard finalement. Je suppose que tu parles de 003 ? Si tu veux t’en débarrasser je peux aider. Ça nous fera même du steak pour le dîner. »

Tu étires un sourire mauvais et te lèche lentement les lèvres, satisfait. C’est alors que tu les entends, doux frottements contre le sol devant ta porte. Un son que tu as appris à reconnaître avec cet adorable 909 qui tente tant bien que mal de passer tous les matins devant en se faisant discret. Est-ce lui ? Non… Le bruit est trop diffus.
« Euh... salut... »
La première chose qui te vient à l’esprit c’est : c’est qui celle-là ? Depuis ton arrivée dans la Ruche tu as très peu fréquenté la gent féminine. Superficielle et parfois démentielle, certains énergumènes ont eu tôt fait de te repousser. Tu les évites donc comme la peste et en voir une dans ta chambre n’aide pas à renouer le dialogue.
« Hey toi! Enfin un visage connu! Quoique ça ne me rassure pas vraiment que tu sois là. Pas que je ne suis pas content de te voir, mais... Vous êtes colocs vous? Histoire que je sache si c'est moi qui me suis par mégarde endormi au mauvais endroit hier soir. Sinon... ça c'est 014 et moi c'est 001. L'un des deux. Apparemment qu'il y en a un autre. Et toi tu es qui? »

Tu dardes tes yeux venimeux dans ceux de la jeune femme, furieux qu’elle ose pénétrer dans ton putain de logement. La testostérone te suffit amplement pas question qu’elle commence à y ramener ses foutues hormones.
« Je peux savoir ce qu’une paire de nibard fout dans MA piaule ?! » craches-tu l’air mauvais. « Et j’en ai strictement rien à faire de son numéro ou du tien, bande d’imbéciles ! La notion d’intimité vous connaissez ?! Merde alors après ça s’étonne qu’il y ait un ou deux coups qui se perdent ! »
Tu t’avances brusquement vers l’intruse et te saisit soudainement de ses cheveux, la tirant de quelques pas en arrière jusqu’à ce qu’elle soit assez éloignée de ta porte. Ton regard meurtrier se porte alors sur l’autre con resté à l’intérieur et tu aboies en la lâchant, te hâtant d’essuyer ta paume sur le premier tissu à ta portée.
« Tu sors de là l’idiot ou crois-moi que je vais m’en charger ! Maintenant je me fous duquel de mes colocs vous avez baisé. Mais vous avez intérêt à dégager vite fait bien fait sans quoi je m’assure que vous vous souveniez de cette matinée… »
Tu grondes, les dents serrées, les muscles contractés. C’est encore trop frais dans ta mémoire. Tout ce sang qui fait bouillir tes veines et alimente le brasier de ta colère. Rien que de penser à ce que Nic risque de se rappeler tu as la soudaine envie de hurler. De tuer. Bordel qu’ils te tentent avec leurs grands yeux innocents, leurs corps si faibles et attirants.
« Au passage t’as intérêt à te trouver un autre petit nom parce que le seul 001 qui mérite un tant soit peu de garder cette appellation c’est moi. JE suis 001, je suis le seul et l’unique. Le premier arrivé et sûrement le premier de nous deux qui a eu les couilles de tabasser ceux qui le faisaient chier. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F04-014
F04-014
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: [EVENT] Ain't no rest for the wicked || H01-001 & F04-014   Mer 7 Juin - 23:29

Comme lors de notre dernière rencontre, l'homme que je reconnais, H02-001 si je me souviens bien de son nom, me lance un flot de paroles sans respirer lorsque je pénètre dans la pièce. Je lui lance un sourire, plutôt rassurée de voir une tête qu'on peut presque qualifier de familière vu l'étrangeté du lieu. Seulement, mon sourire s'évanouit bientôt quand je croise le regard de l'homme que je ne connais pas. Ses yeux expriment une haine que je n'ai jamais rencontré, du moins pas ici. Il demande ce qu'une paire de seins fait dans sa piaule, et nous parle d'intimité. Je meurs d'envie de lui répondre qu'ici l'intimité n'est vraiment qu'une conception théorique étant donné la proximité de nos chambres et l'ambiance générale. Je me retiens de justesse. L'homme semble impitoyable, et je n'ai le temps de rien que je le vois se diriger brusquement vers moi. D'un geste rapide, il me saisit par les cheveux et un cri m'échappe, plus de peur que de douleur. Sans que je puisse riposter, il passe légèrement derrière moi par l'intermédiaire de la porte et me tire en arrière d'un geste violent. Lorsqu'il me lâche, je me retrouve à nouveau dans la chambre dans laquelle je me suis réveillée, partagée entre l'incompréhension et la peur. Qui est cet homme, bon sang, et pourquoi réagit-il aussi violemment à quelque chose qu'on est sans doute trois voire plus à ne pas comprendre ? Je reste tout à fait silencieuse, sous le choc, et dès qu'il sort de mon champ de vision après avoir hurlé sur 001, je ferme violemment la porte qui nous sépare. Je jette un oeil sous la poignée : pas de verrou. Je me dirige en tremblant vers le lit et m'y assois. Les larmes me montent aux yeux. Qu'est-ce qui se passe ce matin ? Pourquoi sommes-nous bloqués dans cette pièce apparemment sans issue ?

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

IT'S JUST
A NUMBER
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H02-001
H02-001
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: [EVENT] Ain't no rest for the wicked || H01-001 & F04-014   Mer 21 Juin - 21:15

Ce mec s'est levé du mauvais pied c'est évident. Et pas seulement parce que sa tête toute échevelée lui donne une allure de scientifique un peu cinglé. Principalement parce qu'il a une humeur de merde. Vraiment. Le type d'humeur que j'essaie normalement de faire changer pour coller un sourire dans le visage de la personne qui me fait face, mais lui... Lui il vient de parler de tuer et bouffer mon coloc comme on dit qu'on va prendre sa douche. Avec juste un peu trop de normalité et de sérieux pour que j'aie envie de pouffer de rire. Là non c'est bon j'arrive à retenir le petit rire qui me dévisage de l'intérieur. Ce petit rire qui fini par sortir presque nerveusement hors de mes lèvres avant l'arrivée de 014. ENFIN un visage connu oui! Parce que ce cinglé de première aurait bien été capable de me bouffer je le sens. À se lécher les lèvres avec ce petit sourire un peu trop satisfait de ses paroles... Je le plais se pauvre Nic. Enfin, s'il est toujours parmi nous. À l'écouter parler celui-là on croirait presque qu'il l'a bouffé pendant son sommeil ce Nic dont il parle comme s'il avait fait la fête à ses pauvres fesses durant des jours. Tout sauf tentant. C'est probablement la raison qui m'a poussée à me concentrer sur la miss pour user d'un minimum de bonnes manières face à elle. Poser quelques questions. Essayer de comprendre ce qui se passe en ce moment entre moi qui théorise mentalement sur les extraterrestres, Hannibal et 014 qui semble un peu perdue de son côté aussi. Hannibal... Merci encore une fois cerveau de toujours avoir réponse à ces questions que je n'ai pas posé.  Bref, je fais tout dans les règles de l'art. Calmement. Posément. Logiquement même. Ce qui n'est assurément pas le cas du bouffeur de personnes. Les bonnes manières il ne connait assurément pas à hurler ce flot de rage qu'il expulse à grands coups de marteau dans la gueule. « Je peux savoir ce qu’une paire de nibard fout dans MA piaule ?! Et j’en ai strictement rien à faire de son numéro ou du tien, bande d’imbéciles ! La notion d’intimité vous connaissez ?! Merde alors après ça s’étonne qu’il y ait un ou deux coups qui se perdent ! »

« Respi... Oh merde... » Ouais j'ai presque fait l'erreur de lui dire de respirer, mais j'ai plutôt figé pour le coup de le voir s'avancer comme ça. Si gratuitement pour attraper 014 sans la moindre retenue. Elle crie forcément et avec raison alors que j'ai la mâchoire qui me tombe au sol de voir un truc si barbare. Ok... « Tu sors de là l’idiot ou crois-moi que je vais m’en charger ! Maintenant je me fous duquel de mes colocs vous avez baisé. Mais vous avez intérêt à dégager vite fait bien fait sans quoi je m’assure que vous vous souveniez de cette matinée… » J'ai soupiré. Un peu plus en entendant la porte de la troisième chambre claquer. Encore un peu plus en avançant dans sa direction pour venir me poster devant ce... ce... « Au passage t’as intérêt à te trouver un autre petit nom parce que le seul 001 qui mérite un tant soit peu de garder cette appellation c’est moi. JE suis 001, je suis le seul et l’unique. Le premier arrivé et sûrement le premier de nous deux qui a eu les couilles de tabasser ceux qui le faisaient chier. » ...quoi? C'est lui LE 001? Évidemment. Ça ne pouvait pas être un petit modèle sympa avec qui j'aurais pu avoir une petite crise à la fan boy devant sa célébrité favorite. Depuis le temps que j'attends d'enfin mettre une tête sur celui que je mentionne presque trop naturellement dès que je me nomme. Lui. Ce... Oh puis merde.

Je n'ai pas vraiment retenu le coup de poing que je lui ai donné en pleine gueule. Parce que je n'en avais pas vraiment envie. Je ne suis pas du genre violent. Jamais eu envie de frapper avant de croiser ce mec, mais ce mec... Hurler sur de parfais inconnus et faire mal à une pauvre fille qui ne lui a rien fait parce que visiblement il a un problème avec les paires de seins. Ça non c'est trop pour ma conscience de bon garçon. Et PUTAIN QUE ÇA FAIT MAL. J'essaie de faire mon gros dure et ne pas le montrer forcément, mais cette saleté. C'est qu'il a la gueule dure en fait. « T'as raison. Il y a des coups qui se perdent. » Je lui en ai même donné un autre pour la peine en secouant les doigts dans toutes les directions après. « Ah merde que ça fait mal en fait. » Je me racle la gorge en le fixant. Levant le mention pour essayer de profiter un peu de ma grande taille même s'il fait bien deux fois ma largeur. « T'es pas content? Bien retourne dans ta piaule et oublie nous plutôt qu'agir comme le pire des imbéciles. » Je ne le quitte pas des yeux avant de hurler en espérant qu'elle entendra... « ÇA VA ALLER 014? » Parce qu'une part de moi me hurle que les coups vont forcément me revenir dans la gueule alors tourner les talons pour lui montrer mon joli dos ça sent le mauvais plan.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


One day after the other


BADGES:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PNJ
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: [EVENT] Ain't no rest for the wicked || H01-001 & F04-014   Ven 30 Juin - 7:49

FIN DE L'EVENT
explication

Un déclic. Simple petit bruit vous indiquant que la porte s'est déverrouillée. Voilà bien la seule chose vous indiquant que vous êtes de nouveau libre. Pourquoi étiez-vous enfermé? Dans quel logement vous trouvez-vous? Comment êtes-vous arrivé là? La Ruche n'a visiblement pas terminée de jouer avec vous...

Suite de l'event
Puisqu'il s'agit d'un event n'étant pas associé à une fête en particulier et dans le but de vous accommoder en raison des nombreux ralentissements depuis le début de ce dernier pour des raisons d'examens, vacances, etc. voici le fonctionnement que nous vous proposons. Ce rp est désormais archivé puisque désormais associé à l'event. Ainsi, vous en êtes libres si vous le souhaitez. Si au contraire vous aimeriez poursuivre, nous vous invitons à ouvrir un rp régulier dans le niveau des logements de votre choix en postant le lien vers ce rp au tout début pour les petits curieux qui vous stalkent.




Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT] Ain't no rest for the wicked || H01-001 & F04-014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wicked Witches - Ouverture !
» THE ENTIRE REST OF ETERNITY SPENT IN OBSSESSION.
» Event en gml
» best-pokemon-event
» Maker vx ace, demande d'aide pour un évènement.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: Archives :: Events-
Sauter vers: