Partagez | 
 

 Strangely close ( F04-089 )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Strangely close ( F04-089 )   Dim 21 Mai - 7:58

Pourquoi étais-je ici ? La curiosité peut être ? Quelque chose de plus grand ? Un dessein qui dépassait l'entendement ? Mon esprit vagabondait dans une réflexion pesante qui me semblait bien insignifiante. Que s'était-il passé ? Pourquoi avais-je l'impression que mon corps était lié à un objet, une masse corporelle, un autre corps peut être ? Mon menton apposé contre le haut de mon torse ne daignait relever ma tête. Cette même caboche qui me faisait atrocement mal. Mon crâne vrillait sous l'impulsion des battements de mon cœur toujours intact. Ce que j'avais entrevue de cette pièce n'était en rien inhabituelle à ce que j'avais perçu depuis mon réveil. Je n'avais pas eut l'occasion de dire ouf qu'il était trop tard pour fuir ou même reculer. Je m'étais risqué à entrer et j'en payais le prix. Ma nuque était lourde, ma gorge et mes lèvres étaient sèches. L'ensemble de mes muscles me faisait souffrir. Une position inconfortable et des liens qui semblaient profondément fixés qu'ils en entailleraient la chair. Mes mains endolories s'animaient progressivement. Avais-je perdu connaissance ? Je n'en savais foutrement rien. Le picotement se fit sentir, des fourmillements dans les doigts jusqu'au prolongement des phalanges et des paumes. Mes mains calleuses avaient l'impression d'être en contact avec quelque chose, ou plutôt quelqu'un. Étrangement mes pieds étaient au contraire du reste libre de mouvements. Des gestes qui jusqu'ici n'allait pas réellement me servir. Je relevais lentement mon corps alourdis et tombant en avant. Je feintais une légère grimace sur mon faciès. J'animais ma mâchoire endolorie dans un râle gutturale.

Mes souvenirs me rappelaient une femme qui c'était présentée elle aussi devant cette porte. Au début je pensais qu'il ne s'agissait là que d'une simple pièce, d'un couloir à traversé, un de plus et puis plus rien. Les souvenirs sont rares dans cet endroit m'interpellais-je. Ce que j'effleurais du bout des doigts c'étaient à n'en pas douter ses mains. J’entrouvrais mes yeux à la pigmentation céruléenne. Je me forçais à reprendre mes esprits, le plus rapidement qu'il m'était possible. Rien ne semblait désigner un endroit différent de celui que j'avais pu connaître depuis mon réveil. Un espace clos sur fond blanc. La couleur si l'on pouvait la considérée comme telle était omniprésente. Le contraste n'était pas d'actualité ici. Je tendais mon cou, dans un craquement de vertèbres me soulageant légèrement j'essayais de voir si la personne attaché tout comme moi dans mon dos était conscience. Comment allions nous sortir de là ? Cette question taraudait mes pensées depuis plusieurs secondes maintenant. « Hey... Psst, tu e... Tu m'entends ? »  Interpellais-je la silhouette accolé à mon dos.
Revenir en haut Aller en bas

En ligne
avatar
F04-089
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Strangely close ( F04-089 )   Lun 22 Mai - 8:20

Strangely close

Ft. H05-613

J’ étais devenue complètement folle. Il y a deux jours je m’étais faite agresser physiquement par ... par je ne sait quoi ! Il fallait que j’en parle à mes amis mais je n’en avais pas eu la force, étant encore en pleine convalescence et remise en question. Les IAs y étaient pour quelque chose, j'en étais persuadée... Moi qui m’étais jurée de ne jamais aller au niveau 13, je ne tenais pas ma promesse. Je ne savais pas pourquoi mais suite à ce que j’ai vécu à l’infirmerie il me fallait une preuve que je pouvais devenir une femme forte pour ne pas sombrer dans la folie. Cette ruche renfermait des personnes exceptionneles mais aussi des êtres avides d’expériences douteuses et dangereuses. J’en avais fait les frais et plus jamais je me laisserais faire. Alors le niveau 13 était un test. Ceux qui avaient traversé ce couloir en sont ressortis changés. Je voulais en ressortir plus forte, je voulais retrouver cette confiance en moi et pouvoir me battre pour me défendre. J'en avait besoin, c'était devenur vital.

Lorsque je longeais ce couloir angoissant, pour une fois je ressentais beaucoup moins de peur qu’il y a quelques semaines. J’étais prête à survivre à cette expérience. Folle, mais prête. Soudain, je vis un homme au loin la main sur une poignée. « Hé, attendez !! » Pas la peine de crier, il avait déjà ouvert la porte. Alors je couru jusqu’à lui avant qu’il la referme. Je m’y engouffrais, essoufflée et referma derrière moi. Le moment où je me retournais je ne m’en souvenais plus trop … tout devenait flou. Je vis ces deux yeux bleus me regarder avant de sombrer.

Voilà ce dont je me souvenais à mon réveil. Ma bouche sèche avait un goût de fer comme si j’étais malade. Je pris peu à peu conscience essayant de bouger mes orteils mais aussi le bout de mes doigts … mais j’avais un mal de chien. C’est du cordage ? Je suis attachée ? Cela me réveilla complètement entendant la voix d’un homme me dire « Hey... Psst, tu m'entends ? ». Ma tête et mes muscles étaient lourds, j’essayais de me remettre en place, le dos collé au dossier de la chaise. Ce que je sentais entre mes doigts n’étais pas seulement du cordage. Il bougeait. C’était l’homme qui m’avait parlé. Je déglutis essayant d’avoir un minimum de salive avant de parler. « Mmhoui, je t’entends ». Au moins il savait que j’étais vivante et qu'il n’était pas seul. Je m’éclaircissais la gorge et regarda autour de moi. Nous étions dans une pièce, prisonniers et ligotés. Il faisait sombre, seule une fenêtre en haut du mur derrière moi éclairait la pièce. Ok, tout cela avait l’air bien réel. Alors qu’il y a quelques minutes on s’évanouissait tous les deux, la douleur qui émanait de mes poignets et de ma tête me faisait comprendre que j’étais dans une réalité. Celle de la ruche et de ces expériences à la con.

« Ça va, rien de cassé ? » fis-je à l’inconnu ligoté derrière moi. Nous étions dos à dos, cela n’allait pas faciliter les choses. « Tu es fou d’être venu ici. Ce couloir et ses portes, sont un aller-retour au purgatoire ». En avait-il conscience ? Je ne savais pas mais dans tous les cas nous étions dans le même bateau désormais.



DEV NERD GIRL


⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


crédit : code par quantum mechanics || image/gif par crédit || #codecouleurdialogue
Take me down to the river bend, Take me down to the fighting end, Wash the poison from off my skin, Show me how to be whole again, Cause I'm only a crack in this castle of glass, Hardly anything there for you to see, For you to see *LP* \
Revenir en haut Aller en bas
 
Strangely close ( F04-089 )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yamapi for me please ! [CLOSE]
» Ryeo Wook CLOSE
» I need your help, please. ♥ [CLOSE]
» Miss.MiHo needs something. (close)
» Déplacer le bouton "Close" de la chatbox Latérale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: Archives :: Rp-
Sauter vers: