Partagez | 
 

 • And let's spark a new flame • Ft 369

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
H01-172
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: • And let's spark a new flame • Ft 369   Sam 27 Mai - 12:18



Chaleur étouffante. Soleil brillant haut dans le ciel. Un ciel en manque de nuage comme de vent qui amène de la fraîcheur. Une fenêtre offrant une vue paradisiaque, de la ville de Calabasas dans l'état de Californie. Mais surtout sur un lit, pouvant sans doute accueillir trois à quatre personnes. Planté en plein centre de la pièce. Là où se trouvant deux corps allongés sous les draps. Leurs iris souvent posés sur le plafond si clair. Leurs mains se cherchant sous les draps. En de furtive caresse. Joyeuses, elles s'attrapaient quelques fois avant de se détacher tandis qu'un petit sourire venait flétrir sur le visage de l'une des deux personnes. Celui masculin. Perdu dans des pensées folles qui lui donnaient l'envie, une nouvelle fois... de tout envoyer valser. Ce monde. Ces règles. Les faux-semblants. « J'ai envie de me casser. » Dit-il simplement alors que les doigts s'entrelaçaient une nouvelle fois. À peine, le matin. Et déjà l'esprit rebelle. Il l'avait dite plusieurs fois cette phrase. Même sa partenaire ne s'était pas gênée de la prononcer. Si bien que dès qu'elle était dite, le souhait était réalisé. Inconscient de tout ce qui pouvait leur tomber dessus. La jeunesse. Accompagné de cette envie de liberté qui ne cessaient de les parcourir. Les cheveux aux vents. Le cœur battant. Les jambes fatiguées d'avoir couru. Et pourtant. Un sourire sur le visage. Éclairant. Stupide. « … Partir dans une autre ville... et pas juste à côté comme on le fait d'habitude. » Avoua-t-il dans une grimace. Non... cette fois, il voulait bien plus. Découvrir un autre état. Encore et toujours, la chaleur. Voyager. Il adorait cela. Un peu trop sans doute. « Et si on se cassait à Las Vegas ? » Finit-il par dire calmement. Démontrant qu'il y pensait depuis un moment. Que cette idée ne lui était pas venue d'un coup. Après avoir bu le fond d'une bouteille d'alcool déjà entamée. 

Flash-back
Girl, you know you still got time
Le silence lui répondait. Chose dont il n'était pas vraiment habitué. Pas de la part de la personne qui partageait sa vie depuis plusieurs mois. Partager... Ils étaient seuls au monde. Que tous les deux. Contre tout le reste. Étrange. Il se releva légèrement, de sorte à avoir la possibilité de voir ton visage. Un peu plus mât que la sienne.. Même si la différence n'était pas immense. Aux premiers coups d'œils, on ne pouvait nier les origines différentes qu'ils avaient. Mélange de culture. Jeunesse dorée. Pourtant si semblable. « Tu ne vas pas me dire que tu as peur ? » Sourire au coin. Déjà moqueur. Prêt à lancer le défi. Encore un. Sans fin. Il se retourna, de sorte à être allongé sur le ventre tandis que sa main s'approchait de la joue. Ses phalanges contre la peau, te forçant à garder le visage dans sa direction. « Hm bébé... C'est pas parce que tes vieux t'ont ressortie la même rengaine qu'ils vont vraiment le faire. » Il secoua la tête légèrement de droite à gauche. Trouvant ridicule la fameuse menace de l'école catholique et tout ce qui s'en suit. Il était certain qu'on ne pouvait pas les séparer. Pas eux. Beaucoup trop besoin de l'un et de l'autre. Et tous en avaient conscience, rien qu'en les regardant. « S'il t'éloigne de moi, je te suis... et je doute qu'une quelconque école supporte de nous avoir tous les deux ensembles. » Rajouta-t-il dans un petit rire. Cherchant surtout à te rassurer. Mais aussi certainement à faire de même pour lui-même. Il ne voulait même pas envisager une telle idée. Ils étaient des adolescents. Pas encore adulte. Qui étaient convaincu que leur vie tournait autour de l'autre. Amoureux. Amant. Meilleur ami. Un petit tout. Qui ne pouvait être arraché. Ses lèvres ne tardèrent pas à rejoindre celle de sa petite-amie. Les frôlant doucement avant de s'y presser un peu plus. Approfondissant le baiser. Frisson. Pulpe des doigts qui bougent tandis qu'un soupir se fait entendre. Ignorance de qui cela provient. « T'inquiètes pas. » Nouveau sourire au coin. Accompagnée d'une tape sur la fesse droite avant qu'il détale comme un lapin en direction de la salle de bains. Sous une vague de rire et de protestation qui ne tarde pas à lui tomber dessus. 

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
 
• And let's spark a new flame • Ft 369
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Avenir du Compositing (Flame)
» Bomberman
» Question bêtes sur le flame

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: IL ÉTAIT UNE FOIS :: Flashback-
Sauter vers: