Partagez | 
 

 [F05-882] SOMEBODY TAKES MY MEDICINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: [F05-882] SOMEBODY TAKES MY MEDICINE   Dim 28 Mai - 14:03

somebody takes my medicine
H01-000 & F05-882

Son regard erre sur les pages noircies par ses croquis d’anatomie. Des bras, des jambes, un crâne et des poumons… Il doute, se questionne, tente de trouver une raison à tout ceci. Au fond il a déjà émis quelques déductions. Il possède trop de connaissances, connaît bien trop de choses sur des matières parfois peu connues du grand public. Enzymologie, anatomie, histologie. Des noms qui flashent parfois sous ses paupières avant de s’évanouir dans les méandres de son esprit. Dans ce pan de sa mémoire qu’il ne peut plus voir.
Médecin, infirmier ou carrément étudiant. Tant de possibilités qui obsèdent ses pensées. La mine de son crayon se brise sur le papier et il soupire. Aujourd’hui encore, il a trop réfléchi. C’est ce qui l’aide à avancer. Se concentrer pour ne plus penser à son fiancé nouvellement retrouvé bien que le mystère reste entier. Se concentrer pour éviter de trouver des alternatives à ce bonheur bancal. Se concentrer pour réapprendre à être heureux après toutes les tragédies qui se sont abattues sur lui.

« Fait chier. »
Il lâche ce qu’il tient entre les mains et se relève pour s’étirer, décidé à prendre une pause bien méritée. Ses doigts s’enroulent autour de la couverture blanche du livre et il le replace sur l’une des étagères, prenant garde à mémoriser son emplacement. Peu de gens viennent ici pour lire de toute façon. Il est statistiquement peu probable qu’il ait changé de place demain matin.
Il sort de la bibliothèque et traverse la salle commune avant de s’approcher de l’ascenseur. Depuis quelque temps, cette effroyable machine lui fait peur. Il a entendu les rumeurs à son sujet. On y entre et, parfois, on n’en ressort jamais. Peut-être était-ce ainsi qu’Hélios avait été enlevé. Toujours est-il qu’il hait s’y engouffrer, seul qui plus est. Aucun témoin… La belle aubaine !
Samaël entre tout de même dans l’appareil et effleure le niveau où se trouve la Cafétéria. Un peu plus et le voilà en retard pour le dîner. L’engin s’élève soudainement dans les airs et il ferme les yeux, posant une main moite sur l’une des parois. Méfiant. Aucun bruit hormis celui de son souffle erratique qui trouve écho dans l’habitacle fermé. Il est stressé.
Puis, les portes s’ouvrent et il s’enfuit presque, accélérant la cadence pour passer les portes de la cafétéria. En un l’espace d’un instant, un brouhaha assourdissant explose à ses tympans et il grince des dents en s’emparant de l’un des plateaux, peu décidé à rester bien longtemps.

Un rapide coup d’œil à sa nourriture lui annonce qu’il va sûrement repartir le ventre vide comme c’est à présent le cas depuis deux semaines. Il ne mange pas ou presque et arrive tout juste à rester hydraté. Il se laisse mourir. Ça fera peut-être les pieds au mec qui les a enfermés ici. Ou pas mais au moins il ne sera plus là pour le savoir.
Le jeune homme se laisse tomber sur l’une des chaises et il regarde à peine sa voisine de tablée, se contentant de plisser le nez à l’odeur écœurante de la tambouille qu’on lui a versé. Ça lui fout la nausée rien que de respirer.
« Dégueulasse… »
Il se saisit de son verre d’eau et le vide en quelques gorgées, prêt à s’en aller tout de suite. Si il ne mange pas autant regagner rapidement la sécurité de sa chambre. Tout ce monde autour de lui alors qu’il n’est pas disposé à jouer la comédie… ça lui fout le cafard putain. Toutes les abeilles qu’il a pu manipuler ont disparu au fur et à mesure des jours et il craint d’être le prochain. @H01-000. Il est ici depuis bien plus longtemps que certain et son numéro laisserait presque présager qu’il aurait dû être le premier à partir. Pourtant, le voilà. Un truc ne colle pas ou, plutôt, il ne comprend pas.
« Putain de Ruche. » marmonne-t-il plus pour lui-même qu’autre chose.
Il se tourne alors vers la jeune fille à ses côtés et lui tend son assiette sans même lever le nez vers elle.
« T’en veux ? »
Revenir en haut Aller en bas
 
[F05-882] SOMEBODY TAKES MY MEDICINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» + it takes two to tango.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: Archives :: Rp-
Sauter vers: