Partagez | 
 

 Let's talk... in boxers. || Ft. H04-12 & H03-14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
H01-003
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Let's talk... in boxers. || Ft. H04-12 & H03-14   Jeu 1 Juin - 18:29

Let's talk... in boxers.
Ft. H04-12 & H03-14


A week ago...
Je veux bien l'avouer sans soucis, je n'étais pas sûr d'avoir bien compris ce qui s'était passé ce jour-là, quand il m'avait demandé de venir avec lui. J'avais connu 12 par 14. Je l'avais déjà croisé bien sur, comme beaucoup d'autres, mais je ne l'avais vraiment connu que par 14 et surtout cette nuit coincés dans son logement. Mais au final, on avait jamais vraiment discuté, on c'était jamais vraiment retrouvés seuls. J'en avais jamais ressenti le besoin non plus et surtout vu l'attitude qu'il semblait avoir envers moi, il ne m'en avait jamais vraiment donné envie. Je pouvais sentir sa jalousie dans l'air qu'il respirait, dans son regard, et même si moi je savais qu'il n'avait rien à craindre de moi, lui ne semblait pas l'avoir compris. Alors forcément, quand il m'avait proposé de venir faire du sport avec lui, je m'étais posé des questions.

J'en avais vaguement parlé à 14 au détour d'une conversation sans vraiment rentrer dans les détails, parce que j'en avais pas vraiment à partager, et le moment venu je ne lui avais pas fais faux bond. Bien sur je n'avais pas oublié cette nouvelle et stupide règle, à se demander si l'IA ne débloquait pas d'ailleurs, mais une fois devant la porte ouverte de la salle de sport je m'étais délesté de mes vêtements et les avais empilé contre un mur, avec plusieurs autres piles de fringues, mes chaussures en dessous pour ne pas que ça traîne. La sensation de me balader en boxer devant tout le monde m'était à la fois étrange et amusante. Une bonne chose que ce genre de situation ne me gêne pas.

J'avais rapidement repéré 12 et avais traversé la distance non sans profiter qu'il regarde ailleurs pour l'observer en détail en me disant que 14 avait quand même bon gout. Fallait être honnête. Je n'étais pas certain qu'il ait pensé à cette nouvelle règle lorsqu'il m'avait proposé cette petite séance de sport, mais si c'était le cas, je m'étais ça sur le compte d'un test. Savoir jusqu'où je pouvais aller. Où étaient mes limites peut être? Aucune idée, je verrais au fur et à mesure. Une fois à portée de voix sans avoir à crier, je m'étais annoncé. - Déjà en action à ce que je vois?

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Revenir en haut Aller en bas

avatar
H04-12
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Let's talk... in boxers. || Ft. H04-12 & H03-14   Sam 3 Juin - 18:27





Let's talk... in boxers.

H01-003 & H04-12

Maintenant qu’il repensait, Douze se trouvait abruti. Du genre ... vraiment très abruti. Sérieusement, qu’est-ce qu’il lui était passé par la tête lorsqu’il avait demandé à Zéro-Trois de faire du sport avec lui ? Bon après il arrivait à comprendre son choix, il avait besoin de discuter avec lui pour mettre les choses au clair mais le problème c’est qu’il n’était pas sûr de réellement faire face à ses réponses. Il avait besoin de savoir quel relation lui et Quatorze entretenait ensemble, parce que putain plus les jours passaient et plus son besoin d’être avec le brun était violente, importante, primordiale et il ne voulait pas s’attacher pour apprendre qu’en réalité il n’avait pas ses chances. Donc comme on dit, mieux vaut prévenir que guérir. Donc lorsqu’il s’était réveillé, il était partit prendre sa douche mais à cause de son ventre noué il avait été incapable de manger, il était sûr qu’en plus il était en train de se stresser pour rien. Zéro-Trois ne semblait pas être un tyran pourtant mais c’était plus fort que lui, ce n’était pas la confrontation qui le stresser, c’était ce qu’il allait apprendre de lui en réalité. Alors habillé de son survêtement, il se dirigea vers la salle de sport et s’arrêta devant en ayant un énorme bug. C’était une blague n’est-ce pas ? Il ne pouvait décemment pas faire ça, question de bon sens. Sauf que voilà, il avait besoin de se défouler puisqu’il était venu en avance juste pour ça donc il soupira et retira son t-shirt ainsi que son pantalon avant de rentrer dans la salle de sport avec le rouge aux joues.

Douze s’approcha du banc avant de plié ses affaires et de les posés dessus, putain il était horriblement pas à l’aise et en tout et pour tout il n’était que trois dans la salle, c’était horrible putain de devoir faire du sport à moité nu. Il se calma, prenant une longue respiration avant de s’étirer légèrement pendant quelques minutes avant de commencer à aller vers la barre des tractions pour s’entraîner. Sentir la barre sur son torse à chaque fois qu’il remontait n’était pas vraiment agréable mais bon. Ça devait faire un moment qu’il n’en avait pas fait puisqu’il sentit ses muscles être rapidement douloureux et travailler, à part quelques pompes, n’étaient pas encore aller à la salle de sport donc c’était une nouveauté. Sauf qu’il sursauta soudainement en entendant la voix du brun, relâchant a barre pour retomber sur ses jambes alors que ses muscles étaient contractés sur son torse. Contrairement d’avec Quatorze, Douze ne ressentait pas le besoin de placer son regard sur lui, de le détaillé, c’était étrange, comme si aucun garçon ne l’intéressait sauf le brun, c’était d’ailleurs sûrement le cas. Il fit un léger sourire, un peu forcé avouons le. « Disons que j’avais un trop plein d’énergie à évacuer. »

by tris

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

his smile was a perfect gift
When i knew what happened, i screamed, a lot and i cried. Because the only man who meant everything to me was gone and will never returns to me. It was the only time in my life i put a gun to my head. ▬ But now, he's here and i don't remember him. But i know, he's everything to me.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H01-003
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Let's talk... in boxers. || Ft. H04-12 & H03-14   Sam 3 Juin - 20:07

Let's talk... in boxers.
Ft. H04-12 & H03-14


Je passais sur l'anaconda pour mieux accrocher les muscles tendus lorsque sa voix me répondait. - « Disons que j’avais un trop plein d’énergie à évacuer. » - Faut dire qu'on a tellement de choses à faire ici... - Faute de pouvoir mettre mes mains dans mes poches, je croisais les bras dans mon dos en me rapprochant. - Je viens ici tous les jours, ça m'épuise. Sinon je dors pas la nuit, je cogite et... Je préfère dormir. - Je jetais un œil au sac de sable que j'avais l'habitude de torturer. Je ne courais pas, une fois avec suffit à me vacciner. J'utilisais parfois les altères et les bancs de musculation mais je passais surtout mon temps à frapper. Le bon point c'était que mes mains s'étaient endurcies et je ne sentais presque plus rien à force de frapper et encore frapper.

Mon regard passait en revu les différentes personnes présentent dans la salle avant de revenir au corps de 12 puis au miens, puis à 12 à nouveau. - Tu avais pensé à la nouvelle règle quand tu m'as invité à venir ou t'as été pris au dépourvu? - Pas comme moi, mais il savait déjà que j'étais loin d'être pudique, sans être trop libéré non plus. Lui en revanche, le rouge de ses joues n'avait rien à voir avec l'effort physique qu'il avait pu produire, et je pouvais le voir. Oh je crachais pas sur ce "dépourvu" bien sur. Les yeux c'est fait pour voir, non?

J'entreprenais de m'étirer un peu, manière de pas me faire mal ensuite. - Alors, muscu? - Même si j'avais bien conscience que quelque chose coinçait entre nous un quelque chose d'environ un mètre quatre-vingt bruns aux yeux bleus, je n'étais pas du genre à lui en tenir rigueur. A vrai dire tant que ça n'allait pas au delà des piques habituelles, je m'en fichais. C'était pas comme Neuf qui avait interdiction de m'approcher parce que son abruti de petit copain était trop mal dans sa peau pour être capable de laisser son mec avoir une vie. Je me comportais avec lui comme je me comportais avec d'autres. - A moins que t'ai autre chose en tête? - Parce qu'il m'avait pas fais venir que pour ça, et ça j'en étais persuadé.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Revenir en haut Aller en bas

avatar
H04-12
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Let's talk... in boxers. || Ft. H04-12 & H03-14   Sam 3 Juin - 20:25





Let's talk... in boxers.

H01-003 & H04-12

Douze hocha doucement la tête en l’entendant. A vrai dire il ne venait pas à la salle de sport parce qu’il avait un peu de mal à se mélanger avec les autres, c’était sûrement pour ça qu’il ne savait pas du tout qu’il y avait une règle vestimentaire sinon il serait partit ailleurs, ils auraient mangé un morceau ensemble ou aurait visité la serre mais la salle de sport était à son simple avis le meilleur élément. Comme ça, si la réponse ne lui plaisait pas, il pouvait se défouler sur le sac de sport, ou sur la tronche de Zéro-Trois sans que ça paraisse suspect, à voir. Il passa une main dans ses cheveux doucement avant de faire un sourire amusé et de secouer la tête de gauche à droite, cette foutue règle. Jusqu’ici il n’en avait jamais entendu parler donc elle devait être nouvelle, d’où la raison pour laquelle il ne l’a connaissait pas. Putain, quel idiot il était quand même de ne pas savoir ça, la prochaine fois il allait falloir qu’il se renseigne avant de proposer des trucs. « Du tout, sinon je ne t’aurais pas proposé la salle de sport. » Bon, après il ne fallait pas se mentir, Douze avait un corps de rêve, n’importe qui devait bavé en le voyant et même le brun en face de lui avait dévisager son corps plus d’une fois, mais ça ne voulait pas dire pour autant qu’il appréciait ça.

Il attendu donc qu’il s’étire correctement avant d’hocher la tête, oui, faire de la musculation allait lui faire du bien parce que même si il se débrouillait très bien avec ses pompes, faire plus ne pouvait pas lui faire de mal. Sauf que son ventre se retourna légèrement en l’entendant parler et il hésita un moment sur ce qu’il devait faire, ce qu’il devait dire. Aucun doute qu’il savait de quoi il voulait lui parler, il ne lui aurait pas proposé de venir ici sinon mais est-ce qu’il était capable de mettre tout ses sentiments par oral alors que jusqu’ici ce n’était que des suppositions dans sa tête ? Autant être franc avec lui, il allait passé pour un idiot mais au moins il serait fixer putain et il saurait le fin mot de l’histoire. « Tu te doutes bien que je t’ai pas fais venir pour étaler un trop plein de testostérone. Non, j’ai juste une question en fait. » Douze se sentait anxieux de poser cette question, et si c’était positif ? Qu’est-ce qu’il allait faire ? Qu’est-ce qu’il allait dire au juste ? « Qu’est-ce que tu entretient comme relation avec Quatorze ? »

by tris

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

his smile was a perfect gift
When i knew what happened, i screamed, a lot and i cried. Because the only man who meant everything to me was gone and will never returns to me. It was the only time in my life i put a gun to my head. ▬ But now, he's here and i don't remember him. But i know, he's everything to me.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H01-003
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Let's talk... in boxers. || Ft. H04-12 & H03-14   Sam 3 Juin - 21:20

Let's talk... in boxers.
Ft. H04-12 & H03-14


« Tu te doutes bien que je t’ai pas fais venir pour étaler un trop plein de testostérone. Non, j’ai juste une question en fait. » - Bien sur que je m'en doutais, j'étais pas stupide, ni aveugle. On était pas assez proche pour s'inviter l'un l'autre et je voyais clairement pas 12 du genre à se dire "oh tiens et si je me faisais un nouveau copain!". - Dis moi. - « Qu’est-ce que tu entretient comme relation avec Quatorze ? » - Je l'avais fixé, sans rien dire. Paradoxalement, je m'attendais à ce genre de question et pourtant, lorsque je l'entendais, ça sonnait tellement ridicule que j'étais pas sur de quoi ou de comment répondre.

Et d'un autre côté, est-ce que ça sonnait si ridicule que ça? Je soupirais pour bien lui montrer ce que j'en pensais et me laissais tomber sur le banc voisin, attrapant machinalement la barre de traction sans pour autant tirer dessus. - Rien de plus que ce que tu peux voir. - Je commençais à faire les tractions, n'ayant même pas vérifié la masse à soulever, réalisant bien vite que c'était légèrement plus lourd que prévu. Pour autant je poursuivais, seulement plus lentement. - On est amis, très bons amis même, mais ça va pas plus loin. - Et amnésie ou pas amnésie, je ressentais parfaitement que je ne voulais rien de plus. J'en voyais avec qui je voudrais coucher, j'en voyais avec qui je pourrais tenter quelque chose, j'en voyais aussi pour qui je n'avais aucun intérêt. 14 était l'entre deux parfait: un personne que je voulais garder proche de moi mais dont je n'attendais rien de plus.

Je finissais par abandonner les tractions et me lever pour retirer quelques poids, subissant la sensation désagréable de la peau se décollant du cuir, enfin si c'était bien du cuir. - Il est drôle, malin, mignon... Mais tu sais déjà tout ça. - J'avais dis ça sur un ton neutre, comme si n'importe qui avait pu remarquer ces choses là. - Et d'ailleurs, puisqu'on parle sérieux je te retourne la question. Qu'est-ce que tu entretiens comme relation avec lui? - Non parce que si la Ruche était aveugle, moi j'avais déjà tout vu depuis le premier regard.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Revenir en haut Aller en bas

avatar
H04-12
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Let's talk... in boxers. || Ft. H04-12 & H03-14   Sam 3 Juin - 21:35





Let's talk... in boxers.

H01-003 & H04-12

Une boule s’était formé dans sa gorge en attendant la réponse, est-ce qu’il était sûr de vouloir savoir finalement ? Parce que l’idée que ce soit positif, qu’il lui dise qu’il aimait le brun et qu’il voulait tenter quelque chose avec lui lui noué l’estomac. Il ne voulait pas l’avouer à voix haute mais putain, il s’était tellement attaché à lui qu’il ne voulait pas le perdre dans les bras d’un autre gars. Et puis ses sentiments se voyait sûrement à vu d’oeil, tous le monde devait avoir remarqué la façon qu’il avait de le regarder, de s’approcher de lui, de le toucher subtilement .. Il avait besoin d’avoir un contact avec le brun, peu importe comment. Donc oui, il avait besoin de savoir, c’était presque maladif.

Douze serra la mâchoire lorsqu’il l’entendu soupirait alors qu’il se retenait de perdre patience. C’était quoi cette réponse sérieusement, de ce qu’ils voyaient, ils étaient proche. Est-ce qu’il était idiot ou quoi ? Il fronça les sourcils, près à répliquer quelque chose lorsque Zéro-Trois continua de parler en lui disant qu’ils n’étaient rien de plus qu’amis. Vraiment ? Rien de plus ? Il allait qu’il calme sa jalousie, peut-être qu’elle n’était pas fondée, peut-être que tout ça n’était qu’un gros malentendu qu’il avait mal comprit ou quelque chose du genre ? Après tout, tout était possible avec lui, il voyait ce qu’il voulait voir par moment, comme avec Adélaïde, il avait cru que c’était sa femme alors que pas du tout, il était plus sûr que c’était une soeur ou une meilleure amie qu’une femme.

De son côté il n’était pas loin des barres de traction et il attendait d’avoir la suite de l’histoire, parce qu’il était sûr que le brun en face de lui n’avait pas finit de déballer son sac en entier, ses poings se serrèrent soudainement lorsqu’il entendu tant de compliment et il se maudit d’être si jaloux pour un homme qui ne devait pas en avoir grand chose à faire de lui. C’était à sens unique, il le savait parfaitement. Cela dit son souffle se bloqua dans sa gorge en l’entendant poser sa question par la suite et il hésita sur quoi répondre. Il ne pour décemment pas lui dire ce qu’il ressentait pour Quatorze parce que ce mec allait tout simplement tout balancer et Quatorze refuserait de le voir par la suite, il en était sûr. Alors il haussait les épaules, mettait ses mains sur la barre après les avoir talquer avant de recommencer à se hissait pour essayer de paraître neutre, alors que ce n’était pas du tout le cas. « Il est gentil, et je suis curieux, c’est tout. »

by tris

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

his smile was a perfect gift
When i knew what happened, i screamed, a lot and i cried. Because the only man who meant everything to me was gone and will never returns to me. It was the only time in my life i put a gun to my head. ▬ But now, he's here and i don't remember him. But i know, he's everything to me.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H01-003
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Let's talk... in boxers. || Ft. H04-12 & H03-14   Sam 3 Juin - 21:52

Let's talk... in boxers.
Ft. H04-12 & H03-14


J'avais débloqué les poids et en avais déverrouillé deux pour être plus à l'aise sans pour autant que ce soit trop facile. - « Il est gentil, et je suis curieux, c’est tout. » - Je m'étais retourner pour poser mon regard sur lui, lui qui était revenu à soulever des poids, lui qui évitant le contact visuel en se concentrant sur ses tractions. - C'est ça. - J'avais été sec sur ce coup là, comme vexé sans réellement l'être. Je l'étais même pas du tout, c'était juste un moyen d'extorquer une réaction. Je m'étais posé sur le banc à nouveau et avais tiré sur la barre pour sentir immédiatement la différence. J'y allais doucement, loin de moi l'envie de me faire mal, mais cette conversation m'occupait de toute façon l'esprit.

Je sais qu'on se connait pas beaucoup tout les deux, mais tu me prends vraiment pour un con ou c'est juste ton attitude naturelle? - Délicatesse quand tu nous tiens. J'avais tourné la tête vers lui aussitôt ces mots prononcés pour le dévisager sans la moindre honte. L'avantage c'était que les autres sportifs étaient assez loin pour ne rien entendre, l’inconvénient pour lui c'était que loin ou pas loin, j'avais aucun mal à dire ce que j'avais à dire. - T'as conscience quand même que si y'en a bien un qui a vu tes regards et tes gestes envers lui, c'est bien moi? - J'avais soupiré entre deux tractions. - C'est sur que c'est pas lui qui admettrait quoi que ce soit... Idiot... - Avais-je ajouté à pour moi-même, marmonné dans ma barbe.

Je gardais le silence un temps, me concentrant sur mes tractions plus que sur lui d'ailleurs. Je sentais les muscles de mes bras se tendre et chauffer, je sentais le poids de mon propre silence et finalement la pression du besoin de rouvrir ma grande bouche. - Dis, tu comptes lui parler à un moment ou t'attends le déluge? Non, que je puisse préparer l'arche quoi.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Revenir en haut Aller en bas

avatar
H04-12
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Let's talk... in boxers. || Ft. H04-12 & H03-14   Dim 4 Juin - 20:17





Let's talk... in boxers.

H01-003 & H04-12

Son regard se braqua dans le sien un instant alors qu’il continuait de se hissait par la force de ses bras sur la barre, croisant les jambes ensembles pour ne pas qu’elles touchent le sol. Putain mais qu’est-ce qu’il voulait qu’il lui dise au juste ? Que oui, il appréciait Quatorze, qu’il avait envie de le serrer dans ses bras, de l’embrasser, de le toucher parce qu’il était déjà fou amoureux du brun et que la simple idée que les deux abrutis soient plus que des amis lui donnés envie de cogner très fort le visage de Zéro-Trois ? C’est ça qu’il voulait entendre ? Parce que lui, il ne voulait pas le dire. C’était dans sa tête et ça resterait dans sa tête, point à la ligne. « De toute façon qu’est-ce que ça change au juste que tu ai vu la façon dont je le regarde ? Lui il ne l’a pas vu, personne n’a rien vu et c’est bien mieux comme ça. » Douze s’attendait tellement à se prendre un vent qu’il ne voulait tout simplement pas tenter l’expérience de lui dire en fait.

Il arrêta finalement de faire des tractions avant de se diriger vers les altères et de chercher le bon poids à soulever. Lui dire ? Comme ci il allait faire ça, il tenait trop à lui pour prendre le risque de le perdre pour quelque chose de si insignifiant que des sentiments. Et puis, ils n’avaient pas besoin de sauter cette étape, ils étaient de très bon amis, ils discutaient bien ensemble et riait bien ensemble et oui putain Douze se perdait dans son regard et sentait sa bouche s’assécher lorsqu’il pensait au goût que pouvait avoir ses lèvres mais ça s’arrêter là bordel. Son altère resta en suspend un moment avant qu’il ne secoue la tête, il ne lui dirait pas, c’était trop risquait et il ne voulait pas le perdre pour des conneries. « Non je compte pas lui dire. Et j’ai plein de raison de ne pas le faire. » Notamment sa femme qu’il oubliait un peu plus chaque jour malgré son manque déjà cruel de mémoire.

by tris

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

his smile was a perfect gift
When i knew what happened, i screamed, a lot and i cried. Because the only man who meant everything to me was gone and will never returns to me. It was the only time in my life i put a gun to my head. ▬ But now, he's here and i don't remember him. But i know, he's everything to me.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H01-003
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Let's talk... in boxers. || Ft. H04-12 & H03-14   Mer 7 Juin - 8:58

Let's talk... in boxers.
Ft. H04-12 & H03-14


« De toute façon qu’est-ce que ça change au juste que tu ai vu la façon dont je le regarde ? Lui il ne l’a pas vu, personne n’a rien vu et c’est bien mieux comme ça. » - Heeu non? - Je le regard, comme abasourdi par tant de déni. - Tu te souviens la nuit chez toi? Quand la lumière s'est rallumée? - Je n'avais pas besoin de développer, il savait parfaitement de quel moment je parlais. Il ne pouvait pas nier ça. Et je ne parlais pas du moment où il m'avait tripoté sur le canapé en pensant que j'étais "lui".

Je lâchais la barre pour masser mes bras tendus. Ok, traction, douloureux. J'avais peut être été sportif dans mon ancienne vie, mais c'était clairement pas mon grand amour non plus. - « Non je compte pas lui dire. Et j’ai plein de raison de ne pas le faire. » - Je le regardais, l'air d'attendre la chute de la blague, avant de soupirer. - Irrécupérable... - Je pivotais sur le banc pour m'asseoir dans sa direction. - Et ce serait quoi ces raisons? Hmm? T'as peur que ça casse quelque chose si tu lui dis? - Je jaugeais sa tronche avant de me lever, consterné. J'étais pas certain d'avoir jamais vu autant de déni dans une seule personne, sans savoir qu'en fait, si.

Comme quoi on peut être aveugle et pourtant avoir des yeux qui fonctionnent. - Je croisais les bras en marchant et me rapprochais de lui avant de poser une main sur l'altère qu'il tenait, l’empêchant de faire ses mouvements, assez proche pour être écouté, pas assez pour que ça devienne indécent. - T'as conscience que le seul qui voit pas ses regards à lui, c'est toi, hein? - Parce que bien sur, s'enlacer dans le noir ça veut rien dire. Tout le monde fait ça, c'est bien connu. - Ouvre les yeux un peu. Vous me filez le vertige à vous tourner autour sans rien faire.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Revenir en haut Aller en bas

avatar
H04-12
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Let's talk... in boxers. || Ft. H04-12 & H03-14   Sam 24 Juin - 17:44





Let's talk... in boxers.

H01-003 & H04-12

Douze ne voulait tout simplement pas se voilait la face et espérait quelque chose qui n’arriverait jamais. Il était persuadé que jamais il ne pourrait se passer quoi que ce soit entre lui et Quatorze, il n’y avait rien qu’à voir la façon dont il s’était brutalement reculer lorsque la lumière était revenu pour s’en rendre compte. Douze avait l’impression d’être un éternel optimiste, il avait l’impression cela dit de tout faire de travers, certes il arrivait à discuter avec Quatorze, il arrivait à rire avec lui et ils s’étaient rendu compte qu’ils avaient fait la guerre ensemble mais pourtant il avait l’impression d’être un idiot qui espérait quelque chose d’impossible. « Bien sûr que je m’en souviens. » Il s’en souvenait même sûrement mieux que lui. Il s’était sentit tellement idiot lorsqu’il s’était reculé aussi soudainement, peut-être avait-il été trop loin à ce moment là. Enfin, il ne pouvait pas encore déchiffrer tout les gestes du brun, parfois il avait l’impression de le comprendre et puis il se rendait compte qu’il se plantait simplement profondément.

Il commença à faire jouer ses muscles en soulevant les altères alors qu’il ne disait rien. Il n’était même pas sûr qu’en lui disant il brise quelque chose en eux. A vrai dire il n’y avait déjà rien entre eux, Douze avait l’impression qu’ils étaient proches mais peut-être qu’il se trompait lourdement et qu’il n’avait pas plus de signification pour Quatorze que lui n’en a pour Douze. Finalement, demander à Zéro-Trois de venir avait été une grave erreur parce que cet idiot était surtout en train de lui faire comprendre que tout ça n’était que des fabulations de sa part. Il fronça les sourcils lorsqu’il sentit sa main sur l’altère qu’il soulevait et afin de ne pas se faire mal il rabaissa le bras en secouant la tête de gauche à droite. Qui était finalement le plus idiot entre eux deux sérieusement ? « On ne se tourne pas autour. J’ai tendance à être un peu trop proche de lui, mais ce n’est pas son cas. Il est naturellement proche des autres donc il n’avait sûrement pas d’arrière pensée en étant proche de moi. » Il était juste déviant par rapport à Quatorze, tout simplement.

by tris

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

his smile was a perfect gift
When i knew what happened, i screamed, a lot and i cried. Because the only man who meant everything to me was gone and will never returns to me. It was the only time in my life i put a gun to my head. ▬ But now, he's here and i don't remember him. But i know, he's everything to me.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H01-003
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Let's talk... in boxers. || Ft. H04-12 & H03-14   Sam 24 Juin - 20:29

Let's talk... in boxers.
Ft. H04-12 & H03-14


« On ne se tourne pas autour. J’ai tendance à être un peu trop proche de lui, mais ce n’est pas son cas. Il est naturellement proche des autres donc il n’avait sûrement pas d’arrière pensée en étant proche de moi. » - Mon regard s'était vidé de toute expression face à ce choc imprévu. Ok. Donc. Réactiver la zone du cerveau qui gère la connerie, parce qu'elle avait explosé sur le coup. Je perdais même la pression que j'exerçais sur l'haltère et le regardais, l'air largué. - On parle toujours du même type là? 14? Grand brun aux yeux bleus? Socialement inadapté? - Mon sourire se faisait narquois. - Non parce que 14 il est proche de personne hein. Moi, toi, c'est tout. - Je faisais deux pas pour m'éloigner, secouant la tête devant tant de stupidité. - ... au point de s'inventer des histoires...

Je me rapprochais d'un sac de sable et frappais une fois dedans. Un simple coup. - Et pour ton information, moi il me fait pas des câlins dans le noir. - On avait, techniquement, déjà dormis ensemble plusieurs fois mais c'était pour des raisons bien spécifiques et surtout très valables. - Il serait peut être temps d'ouvrir les yeux... - Avais-je lâché tout en continuant de frapper. - Parce que les seuls qui ne voient pas à quels points vous vous tournez autour, c'est vous deux. - Et puis je m'étais tu, ayant accroché du regard un tatouage qui m'était bien trop familier pour le rater. Le même que le mien, sur le corps du brun qui approchait. Quand on parle du loup...

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-14
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Let's talk... in boxers. || Ft. H04-12 & H03-14   Dim 25 Juin - 22:04



Let’s talk… in boxers.

H04-12, H01-003 & H03-14


Quatorze avait passé le plus clair de son temps à trainasser dans sa chambre. Pas franchement enclin à aller se balader, son cerveau réfléchissant beaucoup trop depuis que Trois lui avait annoncé que Douze lui avait donné rendez-vous dans la salle de sport. La nouvelle l’avait plus que surprise et il se demandait bien pourquoi le blond voulait voir le châtain.

La chose l’intriguait plus qu’il ne voulait bien l’admettre et sa curiosité plus que tenace lui criait depuis déjà un moment d’aller faire un petit tour dans la salle de sport, totalement par hasard, bien entendu ! Mais il avait résistait. Du moins un temps en tout cas. Il était resté dans sa chambre à tourner comme un lion en cage. Même quand il se posait sur son lit, fixant le plafond, il ne pouvait s’empêcher de faire bouger une de ses jambes, nerveusement.

Autant il ne savait pas ce que Douze voulait à Trois, autant Trois lui, savait quelques petites choses sur le blond puisque Quatorze lui avait parlé de lui. Ou plutôt d’eux. Enfin, de ce qu’il ressentait et à quel point il était paumé, aussi. Il avait inconsciemment peur que le châtain lâche une information compromettante à son sujet. Pas qu’il ne faisait pas confiance à son ami, mais plutôt parce qu’en voulant l’aider, peut-être que cela ferait fuir le blond. Et dans le doute… Il se leva précipitamment de son lit pour prendre la direction de la salle.

Il y arriva rapidement et faillit s’engouffrer dedans avant de retenir un pas de plus, en équilibre précaire à la limite de la porte d’entrée. Et merde ! Il venait de voir des gens complètement en sous vêtement dans la salle. La nouvelle règle venait de le frapper en plein visage. Il avait failli l’oublier celle-là. Quelle règle débile ! Il n’avait vraiment pas envie de se retrouver presque à poil au milieu d’autres gens, d’inconnus pour certains. Pas qu’il était spécialement pudique, quoi qu’un peu, mais c’était surtout mettre à nu ses cicatrices qui le dérangeait…

Le doute le tirailla un instant, hésitant à rentrer avant qu’il ne retire finalement ses vêtements en bougonnant. Il le jeta en boule dans un coin près de l’entrée avant de se diriger automatiquement par une pile de serviette. Il en attrapa une avant de la caler contre lui et plus précisément contre son bras gauche, tentant de cacher les marques qu’il pouvait. C’était déjà suffisamment moche comme ça, pas besoin de les exposer non plus.

Chose faite, il chercha du regard deux têtes connues et n’eut pas trop de mal à repérer ceux qu’il cherchait. Trois et Douze étaient dans un coin de la salle, en train de faire de la musculation, en… sous-vêtements. Great. Ne pas paniquer, ne pas rougir et… ne pas mater. Non parce que vu le gabarit des deux gars, c’était quand même vachement tentant et Quatorze n’aimait pas les mecs pour rien.

Il tenta de rester le plus naturel possible, profitant d’être un peu loin pour détailler Douze un instant avant d’être trop près pour que cela ne se remarque. Il arriva finalement à leur hauteur, constatant qu’ils avaient tous les deux des visages contrariés. Qu’est-ce qui avait bien pu se passer au juste ?

Quatorze se racla la gorge avant de faire un signe de main, tentant de feindre l’ignorance concernant ce fameux rendez-vous.

« Tiens, je vous cherchez. Si on m'avait dit qu'il fallait se désaper pour vous trouver, j'aurais essayer avant. De quoi vous parliez ? »

Il avait fait un sourire qui se voulait amusé et engageant, son regard faisant le ping-pong entre les deux hommes pour essayer de comprendre la situation.
Codage par Libella sur Graphiorum

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

The pianist man, i know him.
I don't remember my past. Just that I suffered a lot. I was tortured. He destroyed me ... But then I met him, I saw his smile, heard his laughter, touched his skin. I don't remember everything, but I know. I know I need him. I know he can help me. He can fix me
 
© sweet peach
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H04-12
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Let's talk... in boxers. || Ft. H04-12 & H03-14   Ven 30 Juin - 17:49





Let's talk... in boxers.

H01-003 & H04-12 & H03-14

Douze serra les dents en l’entendant, n’appréciant pas vraiment le ton qu’il était en train de prendre avec lui. Trois se sentait clairement supérieur et avait l’air de le prendre pour le dernier des abrutis et sérieusement ça commençait à faire chauffer ses nerfs, il avait juste envie de l’envoyer se faire foutre. Si il avait voulut avoir ce “rendez-vous”, c’était simplement pour comprendre le lien qui l’unissait avec Quatorze et il n’arrivait pas à entendre une réponse qui lui convenait, il était probablement trop compliqué. En fait il s’attendait tellement à entendre de la bouche du brun que lui et Quatorze avait un semblant de relation qu’il n’entendait quasiment pas le reste, il ne voulait pas le croire en fait. Il ne pouvait tout simplement pas assimilait le fait qu’il puisse plaire au brun, aussi simplement que ça. Alors il se tût pendant un instant avant de se tourner vers lui, près à lui lancé un pique sanglant parc qu’il n’arrivait tout simplement plus à garder son calme, c’était trop par rapport à son manque de patience sauf que son regard accrocha celui d’un autre homme et son coeur s’emballa un petit instant en le voyant alors qu’il était presque à la limite de se mettre à rougir à l’idée qu’il le voit torse nu, et que lui aussi le sois par la même occasion.

Alors il se figea, se contentant de le fixer avant que son regard ne descende sur son torse, un cour instant alors que ses yeux accrochaient le tatouage qu’il avait sur les hanches. Il fronça les sourcils un cour instant alors qu’il lui semblait étrangement familier alors qu’il se tournait finalement vers Trois et que son regard se fixait sur son tatouage. Et il déglutit en se rendant compte de ce qu’il voyait. Ils avaient un tatouage commun, un putain de tatouage, marqué sur le corps à jamais. Son souffle se bloqua dans sa gorge avant qu’il ne reprenne contenance et ne fasse un sourire à moitié faux, il n’arrivait pas à être pleinement content de la présence du brun parce qu’il se sentait soudainement de trop. Mais il ne dit rien parce qu’il n’avait pas envie de s’écraser pour une fois, et ceux même si l’envie de se barrer était très présente.

« Rien de particulier, on parlait de technique de sport. Tu viens t’entraîner aussi ? »

Demande Douze avant de repartir vers les barres de tractions et de s’y accrocher d’un petit saut et de commencer à faire des mouvements dessus, se hissant par la force de ses bras alors qu’il faisait de légère grimace lorsque l’effort faisait chauffer ses muscles. Mais ça restait le meilleur moyen pour rester en pleine forme, réussir à supporter son poids était important.

by tris

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

his smile was a perfect gift
When i knew what happened, i screamed, a lot and i cried. Because the only man who meant everything to me was gone and will never returns to me. It was the only time in my life i put a gun to my head. ▬ But now, he's here and i don't remember him. But i know, he's everything to me.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H01-003
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Let's talk... in boxers. || Ft. H04-12 & H03-14   Ven 30 Juin - 20:57

Let's talk... in boxers.
Ft. H04-12 & H03-14


« Tiens, je vous cherchez. Si on m'avait dit qu'il fallait se désaper pour vous trouver, j'aurais essayer avant. De quoi vous parliez ? » - « Rien de particulier, on parlait de technique de sport. Tu viens t’entraîner aussi ? » - Je tournais la tête vers 12 qui s'éloignait de quelques pas vers les barres de traction et un sourire passait sur mon visage. Le masque de timidité et de gêne était revenu, énième preuve de ce que je lui avais dis sans la moindre retenue.

Mon regard revenait à 14 et je croisais le sien, perdant mon air victorieux en réalisant l'évidence: il était là. - T'as pas pu t'en empêcher hein? - Avais-je dis de façon à ce que 12 ne m'entende pas. Il savait très bien où on était, parce que je le lui avais dis. Et je le lui avais dis dans l'idée que peut être, il viendrait. Oui, c'était à ce point. On me dirait manipulateur, je dirais simplement que certaines choses devaient être faites pour que l'évidence devienne réalité.

J'étais entrain de lui vanter les mérites de frapper dans un sac. - Bien sur que non, et 14 n'était pas assez stupide pour me croire. Pour autant je m'en tiendrais à ce mensonge. - C'est comme avoir un mur en face, mais en moins douloureux. - Ça c'était cadeau. - Au moins ça défoule. - Et après cette conversation stérile et usante, j'en avais bien besoin.

Mon regard courrait distraitement sur le corps de 14 pendant que je frappais encore, il longeait ses hanches, passait ses abdos et remontait doucement long de son bras, lent, attentif, avant d'atteindre ses yeux. Une seconde et je lui souriais avant de reprendre mes frappes. - Tu fais porte-manteaux ou tu te joins à la fête?

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-14
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Let's talk... in boxers. || Ft. H04-12 & H03-14   Sam 1 Juil - 0:01



Let’s talk… in boxers.

H04-12, H01-003 & H03-14


Quatorze avait haussé un sourcil après avoir entendu la réponse de Douze, mais surtout en constatant que oui, il était contrarié. Il avait cette tendance à sourire de travers par moment et le brun avait fini par comprendre qu’il était souvent assimilé à des moments gênants. Qu’est-ce qu’ils avaient bien pu se dire bon sang ? Est-ce qu’ils s’étaient engueulés ? Est-ce que Trois l’avait balancé et Douze n’avait pas aimé la nouvelle ? Merde. Trop de questions, pas assez de réponses…

Il avait suivi le blond du regard pour essayer de comprendre mais son esprit fut bien vite dévié de son objectif premier. Douze avait commencé à se pendre aux barres de tractions et ni une ni deux, il avait commencé à travailler. Deuxième merde. Chacun des muscles sollicités se contractait, offrant une vue plus que satisfaisant et captivante pour le regard bleuté de Quatorze. Il se rendit compte qu’il le fixait un peu trop quand Trois se rapprocha de lui et qu’il vint lui faire une remontrance sur sa présence dans la salle de sport. Evidemment qu’il n’avait pas pu s’en empêcher ! Les deux personnes qu’il aimait le plus dans cet endroit se donnaient rendez-vous ici, sans lui pour parler d’un sujet dont il n’avait pas connaissance. Il était Quatorze bordel, il voulait savoir. Il avait besoin de savoir. Point barre. Et encore, il s’était retenu de ne pas venir plus tôt.

Il fit donc une grimace d’enfant râleur pas content qu’on le reprenne avant de finalement continuer d’écouter le châtain. Taper dans un sac, être face à un mur, moins douloureux ? Pourquoi est-ce que ses mots donnaient comme une impression d’attaque à peine dissimulée ? Quelque chose n’allait pas, mais il fit comme si de rien n’était, regardant les deux jeunes hommes d’un air suspicieux.

Trois avait commencé à frapper dans son sac pendant que Douze continuait ses tractions, Quatorze restant debout au milieu de cette scène pour le moins peu naturelle. Il capta le regard du châtain et lui fit sourire avant d’observer un peu les équipements de la salle. Trois le chambra un peu et il ne pu s’empêcher d’esquisser un sourire, amusé.

« On n’a pas de manteaux ici, donc quitte à avoir l’air con en sous-vêtements, autant que je rende le temps passé ici utile. »

Il se dirigea vers une poulie haute, une des rares machines qu’il avait déjà utilisées ici avec les bancs de développé couché et les presses à cuisses. Quitte à ne pas se ridiculiser fasse à deux gars qui avaient l’air plus sportifs que lui, autant choisir quelque chose qu’il connaissait. Il s’installa dessus, gardant sa serviette posée sur un de ses cuisses et commença à ramener la barre contre son torse. Il sentit rapidement ses muscles s’échauffer et trouva le silence très rapidement gênant. Il tenta donc de faire un brin de conversation pour dissiper le malaise qu’il semblait y avoir.

« Et sinon, vous venez souvent ici ? Vous avez l’intention de refaire des séances collectives régulièrement ? »

L’information l’intéressait grandement. Autant savoir si les chances qu’il se fasse griller ou balancer, aussi partant d’une bonne intention soit-il, allaient augmenter ou non.
Codage par Libella sur Graphiorum

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

The pianist man, i know him.
I don't remember my past. Just that I suffered a lot. I was tortured. He destroyed me ... But then I met him, I saw his smile, heard his laughter, touched his skin. I don't remember everything, but I know. I know I need him. I know he can help me. He can fix me
 
© sweet peach
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H04-12
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Let's talk... in boxers. || Ft. H04-12 & H03-14   Mar 11 Juil - 13:50





Let's talk... in boxers.

H01-003 & H04-12 & H03-14

Douze gardait un œil discret vers le brun alors qu’il forçait sur ses muscles pour se hissait au dessus de la barre, le faisant plusieurs fois de suite. Ses muscles le brûlaient, il forçait tellement dessus alors que depuis qu’il était arrivé, à part quelques pompes il ne faisait pas énormément de sport. Il avait presque commençait à prendre ses aises, à se relâcher un peu. Il sentait déjà qu’avant de venir ici il devait s’être relâcher parce qu’il avait trop de difficulté à se remettre dans le sport, il avait probablement végété pendant longtemps pour que ses muscles se relâchent à ce point. Mais ce n’était pas grave, il allait faire le nécessaire, parce qu’il n’avait pas de raison de se laisser aller. N’est-ce pas ? La façon que les deux abrutis en sa compagnie avaient de se regarder le dissuada un peu de cette idée. Il voulait tellement éloigner Quatorze de ce mec, et pourtant il savait qu’il ne pouvait pas faire une telle chose, il n’avait strictement aucun droit par rapport à lui et c’était horriblement agaçant. Alors avec un regain de force il commença à se hissait plus rapidement sur la barre, croisant les jambes en arrière alors que sa mâchoire restait serrer sous l’effort qu’il dépensait. Douze ne mit pas longtemps à sentir une légère pellicule de sueur le recouvrir. Le silence était gênant et il voulait dire quelque chose, ne serait-ce que pour combler le vide sauf qu’à la place c’est Quatorze qui engagea la conversation et il laissa prendre ses bras un instant avant de décroiser ses jambes et de se laisser tomber sur le sol. Ses bras lui faisaient un mal de chien, mais il aimait bien, ça l’avait plutôt détendu de se lâcher d’un coup.

« J’étais pas encore venu, mais ça m’a manqué de faire du sport. Juste, être en sous-vêtement n’est pas hyper agréable. »

Dit-il avec un petit sourire amusé, il haussa rapidement les épaules à sa secondes questions avant de s’approcher du tapis de course, il restait à proximité des gars mais il n’était plus vraiment présent mentalement. Le sport c’était presque sacré et maintenant qu’il était ici, qu’il se donnait à fond, il pouvait le dire à haute voix, ça lui avait horriblement manquer. Il activa la machine pour que le tapis démarre avant de commencer à monter dessus mais il grimaça, n’appréciant pas vraiment être sans chaussure pour courir mais ce n’était qu’une question d’habitude, il fallait qu’il s’habitue à la sensation et tout irait bien par la suite alors il se contenta de courir rapidement sur le tapis, augmentant par moment un peu la vitesse pour voir à laquelle il pouvait aller. Il avait une endurance qui le surprenait, il ne s’attendait pas à tenir aussi bien la cadence et le fait qu’il soit en sous-vêtement, de la sueur sûrement coulant de son dos doucement contracter ne le déranger qu’à peine finalement, il pourrait revenir ici pour s’entraîner, mais sûrement seul cela dit.

by tris

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

his smile was a perfect gift
When i knew what happened, i screamed, a lot and i cried. Because the only man who meant everything to me was gone and will never returns to me. It was the only time in my life i put a gun to my head. ▬ But now, he's here and i don't remember him. But i know, he's everything to me.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H01-003
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Let's talk... in boxers. || Ft. H04-12 & H03-14   Dim 16 Juil - 10:46

Let's talk... in boxers.
Ft. H04-12 & H03-14


« On n’a pas de manteaux ici, donc quitte à avoir l’air con en sous-vêtements, autant que je rende le temps passé ici utile. » - T'as pas l'air con, soit pas bête. - Bien sur que non qu'il avait pas l'air con. Et puis s'il avait l'air con, alors moi aussi, et 12 aussi, et les quelques personnes avec nous aussi. Et la jeune femme un peu plus loin qui utilisait le vélo elliptique n'avait certainement pas l'air conne, bien au contraire.

14 allait s'installer sur l'un des appareils et je continuais de frapper dans mon sac pendant que 12 faisait ses tractions. Plus vite qu'avant d'ailleurs. Je n'y prêtais pas vraiment attention. Au fur et à mesure de mes coups, je contournais le sac et lorsque 14 parlait à nouveau, mon coup se perdait et une douleur désagréable partait de mon poignet pour remonter le long de mon avant-bras. - « Et sinon, vous venez souvent ici ? Vous avez l’intention de refaire des séances collectives régulièrement ? » - « J’étais pas encore venu, mais ça m’a manqué de faire du sport. Juste, être en sous-vêtement n’est pas hyper agréable. » - Oh, c'est pas si atroce. - Avais-je lâché, pensif, en tournant mon regard vers la jeune femme de l’elliptique.

Bah quoi?

Je m'appuyais sur le sac de sable pour répondre à 14. - Moi je viens tous les jours, tu le sais, alors seul ou ensemble... Je viens quand même. - 12 s'éloignait vers les tapis de courses et je voyais son regard se fermer. Il s'isolait dans son effort et je lâchais mon sac de sable pour me rapprocher de 14. Mon corps entier était brillant et humide et mes bras chauffaient. - Et puis une fois dedans, on est toujours seuls. - Avais-je dis en faisant un signe de tête vers 12. Dans l'effort, la concentration, on s'isole forcément.

Je m'appuyais à l'un des appareils proches pour laisser à mon corps le temps de se calmer tout en massant mon poignet douloureux. C'était rien, rien de grave, mais assez pour conclure ma session du jour. J'aurais pu continuer avec 12 qui tirait la gueule dans mon dos, mais là c'était autre chose. Mon regard se posait sur 14, plus précisément juste au dessus de son boxer, et je souriais. - Tu t'es senti d'humeur à exhiber ton beau tatouage? C'est ça?

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-14
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Let's talk... in boxers. || Ft. H04-12 & H03-14   Dim 16 Juil - 17:34



Let’s talk… in boxers.

H04-12, H01-003 & H03-14


Quatorze s’était contenté de hausser les épaules quand Trois lui avait dit qu’il n’avait pas l’air bête dans la salle de sport. Mouais. Il n’était pas vraiment de cet avis, mais c’était un autre débat. Il ne savait même pas pourquoi sa curiosité l’avait poussé à se foutre dans cet accoutrement alors qu’il n’était pas friand de se montrer comme ça. Déjà qu’il avait du mal à accepter une partie de son corps, alors bon, le montrer hein…

Il se concentra donc sur ses mouvements, gardant une oreille attentive à ce qu’on lui répondait. Pas de doutes, les deux autres étaient bien plus sportifs que lui. Il ne pouvait pas dire que faire du sport lui était désagréable, finalement il se sentait plutôt bien maintenant qu’il avait commencé un peu. C’était juste que pour trouver la motivation de venir ici… C’était autre chose.

Il tenta de suivre discrètement les mouvements de Douze, essayant de ne pas se faire griller, bien qu’il se doutait que Trois le fliquait déjà. Tant pis, Douze ne trouvait pas très agréable le fait d’être en sous-vêtements, tout comme le brun, mais dans le fond ce dernier trouvait la vue bien agréable…

Trois sorti d’ailleurs une remarque accompagnée d’un petit matage gratuit en direction d’une jeune fille et Quatorze ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel en rigolant doucement.

« Tu m’étonnes que c’est pas si atroce pour toi ! Tu passes déjà la moitié de ta vie ici en sous-vêtements. Et gardent tes yeux baladeurs dans tes orbites, voyeur, je te vois t’es en train d’en profiter ! »

Il avait ricané encore un peu alors que malgré lui, ses yeux avaient virés vers Douze qui semblait toujours concentrés sur sa machine de course. Il était transpirant et la plupart des gonzesses devaient trouver ça relativement dégoutant, mais pas le brun… Pouvoir reluquer Douze en sous-vêtements était plutôt un privilège actuellement.

« Ouais je sais que tu viens. Je devrais peut-être venir plus souvent. »

Il avait quand même gardé une partie de son attention sur la conversation pour ne pas trop éveiller les soupçons. A croire que surveiller et rester focaliser sur plusieurs choses à la fois était quelque chose dans lequel il était doué. Peut-être que c’était des aptitudes qu’ils avaient acquises grâce à son passé…

Il était toujours dans ses pensées, ses mouvements sur la machines gardant le rythme, quand Trois se rapprocha de lui pour le vanner une nouvelle fois. Il avait parlé de son tatouage cette fois. Dessin d’encre qu’il avait en commun avec le châtain.

« Ouais, j’aurais pu tenter de l’exhiber pour voir si ça disait pas quelque chose à quelqu’un, mais tu sais comme moi y’a que nos deux cerveaux vaseux qui connaissent sa signification. Je n’ai toujours pas de souvenirs précis sur notre tatouage en commun, et toi ? »

Il avait tenté de se focaliser dessus mais sans vraiment obtenir une quelconque information. C’était assez rageant mais Quatorze commençait à avoir l’habitude. Son cerveau lui donnait bien ce qu’il voulait lui donner, il n’avait pas du tout le contrôle sur sa mémoire enfouie et il devait faire avec.
Codage par Libella sur Graphiorum

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

The pianist man, i know him.
I don't remember my past. Just that I suffered a lot. I was tortured. He destroyed me ... But then I met him, I saw his smile, heard his laughter, touched his skin. I don't remember everything, but I know. I know I need him. I know he can help me. He can fix me
 
© sweet peach
Revenir en haut Aller en bas
 
Let's talk... in boxers. || Ft. H04-12 & H03-14
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» N&M Ҩ Teach me to act like a man, talk like a man, walk like a man, and spit like a man.
» vfxtalk
» [Membres] Module de messages éclairs
» Le fichier Hosts : A quoi sert-t-il ?
» √ Présentation de la Troll Talk Tv

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA RUCHE :: Niveaux 2 à 5 :: Salle de sport-
Sauter vers: