Partagez | 
 

 Take a deep breath | ft F05-117

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
F05-093
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Take a deep breath | ft F05-117   Lun 5 Juin - 14:12


F05-093 & F05-117

Take a deep breath


Elle pensait dormir en paix, au moins pour cette fois. Toutes les nuits elle a ce fol espoir de pouvoir fermer les yeux sans frissonner, sans cauchemarder de ce néant qui l’attend. Et à chaque fois, c’est la même chose. La même routine s’installe : elle va pour se coucher, tourne et retourne dans son lit avant d’abandonner la bataille et d’occuper ses pensées. Elle n’était pas de la même trempe que les autres gens, qui n’hésitaient pas à vagabonder en plein milieu de la nuit pour vaincre l’ennui. 093 préférait largement se rouler en boule et attendre que le temps passe plutôt que de jouer les braves femmes prêtes à tout pour animer la Ruche. Elle repensait encore à la seule fois où elle était sortie, pour courir après un aspirateur. C’était totalement ridicule. Et ça n’avait pas mené à grand-chose. A sociabiliser avec des personnes dont elle ne distinguait à peine les traits, et encore. Ce n’était pas comme si elle avait noté leur numéro et leurs logements pour venir toquer à leurs portes non plus. Non, elle avait repris son triste quotidien après, ne sortant pas. Même son colocataire, elle ne l’avais jamais croisé. De temps en temps elle entendait une porte claquer, mais ça pourrait être 36 inconnus qu’elle n’en verrait pas la différence. Au final, 093 était horriblement seule. Mais au moins, elle ne craignait pas les attaques potentielles des autres. Oui, c’était sa façon à elle de survivre.

Cette nuit, pourtant, elle était différente. La brune n’aurait su expliquer pourquoi ses pas l’ont guidé en dehors de son logement. La sueur suintant sur son front, son cœur battant à tout rompre. Elle n’avait croisé personne, et s’il avait existé quelque chose en quoi croire, elle aurait peut-être remercié un être supérieur. Mais il ne fallait pas trop en demander. La jeune femme était bien trop paumée pour remettre son sort entre les mains de qui que ce soit. Tout ce qu’elle savait, c’est qu’inconsciemment, elle avait atterri à la piscine. La peur faisant trembler ses membres, la brune avait regardé à droite, à gauche, derrière elle et même devant elle pour s’assurer qu’elle était bien seule avant de s’approcher de la surface tant convoitée. Convoitée était un bien grand mot, à bien y penser. 093 désirait juste être apaisée, elle ne cherchait que la paix intérieure pour qu’enfin elle puisse dormir. Ou au moins supporter sa condition sans vouloir s’enterrer six pieds sous terre. Il manquait certainement à quelque chose à 093 pour qu’elle puisse un minimum avoir le goût de vivre. Elle ne savait pas quoi, elle avait tout oublié alors forcément, il était compliqué pour elle de chercher ce qui lui manquait. Mais il était évident que la jeune femme n’était pas complète. Était-elle vraiment une trouillarde née ? La métissée se plaisait à penser que non, même si son attitude démontrait tout le contraire.

Un soupir échappa à la jeune femme, qui s’autorisa à glisser un pied dans l’eau. Puis un deuxième. Elle était encore toute habillée, elle hésitait à se débarrasser de ses vêtements. Personne était présent après tout. Mais son corps si meurtri, si marqué, elle ne l’assumait pas. Bien qu’elle n’avait pas le choix de le supporter. Il lui fallu plusieurs minutes où l’eau venait frotter agréablement son corps pour qu’enfin elle s’autorise à retirer son haut, puis son bas. Gardant ses sous-vêtements, pudique de nature, pudique aussi par obligation. On ne pouvait pas lui en vouloir. Ses cicatrices étaient anciennes mais certaines restaient douloureuses. Basculant de manière à ce que son corps se retrouve totalement immergé dans l’eau, elle savourait le contact bienfaisant du liquide sur sa peau, noyant ses blessures, noyant sa peur. 093 était plus ouverte, plus assurée. Le silence accompagnait les quelques clapotements qu’elle provoquait en profitant de la piscine. Elle n’était pas certaine de savoir nager à l’origine, mais il semblerait qu’elle soit plutôt apte à évoluer dans un tel cadre. Rien de tel que l’eau pour la soulager. L’eau et peut-être… quelqu’un en particulier ? Elle ne le savait pas encore, mais sa solitude apparente serait bientôt troublée. Tout son être entier serait troublé. Pour l’heure, elle fermait les yeux et s’étendait de tout son long en se laissant flotter sur l’eau, anormalement bien. Bien et capable d’apprécier un moment pour elle.

AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


F05-093

To enjoy freedom, we have to control ourselves. Again.



#TeamKokoForever:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F05-117
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Take a deep breath | ft F05-117   Jeu 8 Juin - 6:40

Take a deep breath

ft. F05-093

Ses gestes calqués sur sa respiration, 117 frappait sans discontinuer le sac de sable qui se trouvait devant elle, plaçant ses coups avec précision et rapidité. Boxer un malheureux sac de sable en plein milieu de la nuit pouvait sembler saugrenu, mais elle n'arrivait pas à dormir. Trop de pensées en tête, trop de questions auxquelles elle n'avait pas les réponses, et elle n'aimait pas ne pas avoir de réponses. Lorsqu'elle était dans cet était d'esprit, elle pouvait bien se tourner et se retourner dans son lit pour essayer de trouver le sommeil, rien n'y faisait. Et aussi bizarre que cela puisse paraitre, frapper sur ce sac avait tendance à la calmer. Des gestes simples, répétitifs, que son corps n'avait pas eu le moindre mal à intégrer, comme si ce dernier y était pleinement habitué. Qui qu'elle ait pu être, elle avait du passer beaucoup de temps à faire du sport, et son corps s'en souvenait bien mieux que son cerveau. Quelques maigres brides de son passé avec lesquelles elle devait malgré tout spéculer, et qui ne comblaient en rien les pages désespérement vides que représentaient sa vie. Il n'y avait pas à réfléchir quand elle cognait, juste à se laisser guider par le rythme des coups.
Décidant que s'en était assez pour cette fois, elle tâtonna jusqu'à retrouver ses affaires, attrapant la serviette qu'elle avait emporté avec elle afin d'essuyer la transpiration que sa séance de boxe nocturne l'avait fait sécréter. Elle enfila à nouveau son haut, avant de prendre la direction de ses quartiers. Comme d'habitude, il n'y avait pas âme qui vive dans les environs, et même si c'était le cas... bah, elle avait le droit de se ballader comme bon lui semblait dans les couloirs, et ses petites affaires ne concernaient qu'elle. Quand elle n'était pas trop occupée à courir après des robots aspirateurs avec d'autres. On pouvait dire que cette nuit-là avait été intéressante de bien des façons, et elle ne regrettait pas d'avoir sorti la tête de son logement pour le coup. Elle n'était pas forcément la plus sociable des filles, mais ils étaient tous dans la même galère, alors autant se serrer les coudes autant que possible. Finalement, elle arriva devant sa porte, mais elle resta plantée là, comme si quelque-chose l'empêchait de rentrer. Elle n'avait pas envie de dormir, et même si ses pensées était plus calmes que lorsqu'elle avait quitté ses quartiers plus tôt, elle savait que si elle allait se coucher, elle allait tourner comme une lionne en cage dans son lit en espérant trouver un sommeil décidé à la fuir. Tournant les talons, elle prit la direction de la piscine d'un pas vif, bien décidée à faire quelques longueurs. Nager était de loin une de ses activité favorite ici, et elle savait qu'elle ne mettrait pas longtemps avant de décharger ses batteries pour de bon, et qu'elle pourrait ensuite s'effondrer sur son lit pour s'endormir aussitôt après.
117 afficha un sourire lorsqu'elle sentit l'odeur caractéristique du chlore lui chatouiller les narines, et elle longea un peu la piscine, se plaisant à écouter le léger clapotis de l'eau. Finissant par s'arrêter, elle retira ses vêtements l'un après l'autre, avant de les plier soigneusement. Elle n'avait pas le moindre problèmes à s'afficher entièrement nue, et vu l'heure particulièrement tardive, elle ne risquait pas de croiser beaucoup de monde. Et puis, l'idée de se taper le chemin du retour jusqu'à sa chambre avec des sous-vêtements trempés ne l'enchantait pas vraiment, pour ne pas dire pas du tout. Prenant une brêve inspiration, elle plongea dans l'eau, avant de commencer à nager. Alors qu'elle se laissait aller dans ce qu'elle faisait, elle remarqua une forme proche d'elle, à la limite de son champ de vision. Hé ben, elle qui pensait être seule, voila qu'elle se trompait. Visiblement, il n'y avait pas qu'elle qui avait l'air d'avoir besoin d'évacuer un trop-plein d'énergie. Mais alors qu'elle aurait très bien pu se contenter d'aller vers une autre partie du bassin pour être tranquille, elle nagea doucement dans sa direction, avant de sourire lorsqu'elle finit par mettre un visage sur la personne. Elle connaissait cette fille. Enfin, connaitre était un bien grand mot, mais elle l'avait rencontrée lorsqu'elle était partie à la chasse à l'aspirateur « Hey. » Lança-t-elle doucement en s'arrêtant à une distance respectable « Moi qui pensait être seule ici. Laisse-moi deviner, toi aussi tu as du mal à trouver le sommeil? » Elle ne savait pourquoi, mais cette jolie brune l'attirait bien plus que n'importe qui d'autre ici. Et elle détestait ne pas avoir de réponses à ses questions.

made by roller coaster

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Calcium in our bones, iron in our veins, carbon in our souls, nitrogen in our brains, 93 percent stardust.

Souls made of flames, we are all just stars.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F05-093
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Take a deep breath | ft F05-117   Mar 27 Juin - 10:43


F05-093 & F05-117

Take a deep breath


F05-093 se laissait complètement immerger. L’eau avait un aspect bienfaisant qu’elle ne pouvait comprendre, mais qu’elle appréciait dans sa plus grande mesure. La solitude était loin de lui peser en cet instant précis. Ses yeux fermés, elle se laissait bercer au son du liquide léchant son corps, se faisant également bercer par cette même eau qui guidait sa silhouette dans de petites vagues. Rien ni personne ne semblait apte à troubler le calme apparent que la métissée venait de trouver. Rien ne laissait non plus deviner que cette femme, au corps si bien dessiné mais meurtri, à l’air si tranquille et innocent, craignait pour sa vie à chaque seconde. Qu’elle préférait vivre recluse dans son coin que d’affronter la dure réalité de la Ruche et de ses résidents. Non, décidément, 093 n’avait plus rien de la femme qu’elle était au quotidien. Elle n’était plus une âme en peine, seulement une prisonnière comme tout le monde qui trouvait enfin le moyen de se détendre et d’appréhender ses démons. F05-093 n’était plus que l’égal de tout le monde, s’autorisant elle aussi à profiter de ces étranges niveaux qui permettaient à tous de se faire à leur situation. Personne n’avait le choix, mais aussi bizarre cela était, les machines gérant cet endroit faisaient en sorte qu’ils soient tous bien traités. Quelle sorte de prison autorisait des niveaux de divertissement et de piscine ? La brune ne comprenait pas grand-chose à cet endroit, et elle n’était pas certaine de le vouloir dans tous les cas.

Bientôt pourtant, son calme fut troublé. Ses réflexions brisées alors que des bruits de vêtements qui tombent et d’une personne plongeant dans la piscine résonnèrent à ses oreilles. La jeune femme se figea, et sa pose naturelle éclata en morceaux. Se redressant pour se remettre debout au sein même de la piscine, 093 voyait son laisser-aller disparaître au profit d’un comportement alerte et méfiant. L’avait-on suivi ? Prévoyait-on de l’attaquer ? Elle se posait des questions grotesques, comme à chaque fois qu’elle croisait quelqu’un en ces lieux. Rien n’avait de sens et ne justifiait ce pessimisme si énorme, malgré l’absurdité de la situation et l’enfermement dont elle était victime. Personne ne l’avait brutalisé au sein de la Ruche, mais elle ne cessait de se raidir et de voir le mal partout autour d’elle. Sa respiration s’était sensiblement accélérée alors qu’elle dardait son regard incertain sur la silhouette qui venait bientôt la rejoindre. Alors, ça y était, son tour ? Ce fut sa réflexion naturelle lorsque l’inconnue émergea enfin de l’eau. Et en quelques secondes, son comportement craintif fondit comme neige au soleil alors qu’elle reconnue le visage de la brune à la peau pâle de l’autre soir. Celle qui l’avait aidé, elle et ses compagnons, à autopsier un vulgaire aspirateur. Nerveusement, stupidement peut-être, 093 rit, d’un rire fébrile, évacuant la pression qui venait de se nouer autour de son ventre lorsqu’elle avait senti une présence à ses côtés. Avalant sa salive avec difficultés, elle ne quittait pas l’inconnue des yeux. « Hey. » Elle dû se racler la gorge pour lui répondre une nouvelle fois, se sentant plus ridicule que jamais. Elle hochait lentement la tête alors qu’elle ajoutait : « Depuis que je suis ici, le sommeil me fuit. Je ne sais pas comment on peut vraiment dormir sur ses deux oreilles, à vrai dire. » Elle ponctua ses propos d’un petit sourire triste, sa remarque s’assimilant à une faible question dont la jeune femme était libre d’y répondre ou non.

Le regard de 093 se perdit quelques instants dans le vague. Un frisson parcourut ses épaules, l’obligeant à serrer ses bras contre son corps. Elle ne savait si c’était vraiment la fraîcheur du lieu qui la faisait avoir ce réflexe ou si elle ressentait le besoin d’être protégée. Pourtant, en reportant son attention sur la brunette, elle était convaincue d’être en sécurité avec elle. Sentiment étrange et irrationnel qui interrogea soudainement la métissée. Elle ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam cette femme, alors elle ne comprenait pas pourquoi, soudainement, ses convictions et sa méfiance voleraient en éclats. 093 avait besoin de se sentir en danger pour être préparée à toute éventualité, et pour rien au monde elle ne voudrait abaisser ses barrières. Toutefois, plus elle se perdait dans la contemplation de la brunette, plus elle se sentait liée à celle-ci. Si la pénombre était ambiante, la piscine était suffisamment éclairée pour qu’elle se permette de la détailler plus efficacement que lors de leur première rencontre. Et 093 fut forcée d’admettre que jamais elle n’avait vu pareille femme auparavant. L’assurance de l’inconnue la déstabilisait quelque peu, et elle dû se reprendre à plusieurs reprises avant d’oser lui demander : « Je… je ne crois pas que la dernière fois on ait eu le temps d’échanger nos… noms ? Numéros ? » Elle hésita, prise d’une bouffée de chaleur soudaine alors qu’elle espérait ne pas la confondre avec quelqu’un d’autre. « Enfin je veux dire… Tu es bien la demoiselle qui nous a aidé à ouvrir le robot, n’est-ce pas ? » Elle attendit sa confirmation avant d’enchaîner, oubliant même de bafouiller tant elle s’accrochait à son besoin impérieux d’échanger avec elle : « Je suis F05-093. Mais si tu as un autre nom, je t’en serais reconnaissante. Tu viens souvent ici la nuit ? C’est la première fois que je m’y autorise. C’est un peu bête, mais je regrette de ne pas être venue plus tôt pour te croiser. » Ses révélations la frappèrent de plein fouet alors que ces paroles franchissaient ses lèvres sans qu’elle ne puisse plus les arrêter. Et alors qu’elle refermait vivement la bouche, honteuse, elle réalisa : elle voulait côtoyer cette femme, voulait la sentir près d’elle. Elle la connaissait, d’une autre vie peut-être, ou son esprit lui jouait des tours. Mais elle ne pouvait détacher son regard des iris de la jeune femme, comme hypnotisée.

AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


F05-093

To enjoy freedom, we have to control ourselves. Again.



#TeamKokoForever:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Take a deep breath | ft F05-117
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Problème Deep Freeze
» Logiciels de 3D comme Body Paint 3D ou Deep Paint 3D... ?
» Deep compositing
» Breath of Life
» convertir avi en dvd

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA RUCHE :: Niveaux 11 à 15 :: Piscine-
Sauter vers: