Partagez | 
 

 I'm only human and I bleed when I fall down [H03-112 & F01-555 & H01-9]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: I'm only human and I bleed when I fall down [H03-112 & F01-555 & H01-9]   Mer 5 Juil - 21:23

I'm only human and I bleed when I fall downIl regarda la forme étalée entre les draps, s’autorisant un discret sourire. Lentement ses doigts vinrent effleurer la peau dénudée qu’il avait déjà tant de fois caressée. Le bel endormi frémit et il réprima un rire moqueur. Si seulement Nic savait à quoi il occupait toutes ses matinées… Depuis qu’ils avaient entamé leur relation, cette fameuse soirée, il ne se passait pas une nuit sans qu’il ne profite de ce corps qu’il ne pensait toujours pas mériter. Il avait fini par mémoriser chacune de ses courbes, embrasser chacune de ses imperfections… A tel point qu’il se sentait capable de les redessiner de mémoire même au creux de l’obscurité. Dieu qu’il l’aimait.
Son estomac gargouilla et il se força à rétracter ses doigts, roulant plus loin sur le matelas. Il avait faim mais n’avait pas le cœur à tirer Nicola du sommeil où il était plongé. Son regard erra une dernière fois sur son visage serein et enfantin et il balança ses jambes hors du lit, se levant. Son amant marmonna, emmêlé au milieu des draps et il haussa un sourcil en enfilant rapidement son caleçon. La veille ce dernier avait rejoint le reste de ses vêtements nonchalamment jetés plus loin. Dans sa hâte il n’avait pas du tout pensé à les plier. En y repensant, il n’avait aucun regret.
Caïn finit de s’habiller avant de jeter un énième coup d’œil à l’homme qu’il avait appris à aimer. Un brin possessif ? Non… Il préférait se dire protecteur et à raison quand on savait dans quelle sorte de prison ils se trouvaient. Il passa cependant le pas de la porte et prit soin de fermer la porte du logement, peu désireux de voir un quelconque petit curieux y découvrir son petit-ami.

Il bailla en marchant dans les couloirs, se dirigeant presque instinctivement vers l’ascenseur. Aucune envie de prendre l’escalier alors qu’il était à peine éveillé. Son doigt appuya sur le bouton et il s’apprêtait à entrer dedans lorsqu’il se figea légèrement. Quelque chose le titillait et il avait beau chercher, il n’arrivait pas à mettre le doigt dessus. C’était comme une démangeaison dont on n’arrivait pas gratter le bouton. Il fit alors demi-tour et retourna devant la porte de leur chambre. Là, il toqua fortement avant de crier.
« Chéri je vais bouffer, grouille toi de sortir de là ! »
C’était peut-être égoïste mais il avait un mauvais pressentiment aujourd’hui et il préférait savoir Nic avec lui. Question de sécurité. Caïn se sentait assez fort pour assurer leur protection et son homme avait beau avoir tenté de le rassurer, il n’avait pas vraiment confiance en ses petits bras musclés.
Il attendit donc de le voir sortir avant de nouer ses doigts aux siens pour le tirer vers lui et l’embrasser langoureusement. Le regard ensommeillé de Nicola lui arracha un rire et il le tira à sa suite.
« Désolé je meurs de faim et puis tu sais il y a cette règle avec les plateaux… tu n’aimerais pas que je le partage avec un quelconque inconnu non ? » se justifia-t-il, soudainement de meilleure humeur.
Il fit quelques pas dans le couloir ignorant les grincements que produisaient les portes des logements voisins au sien. A cette heure-là, tout le monde se rendait à la cafétéria.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H01-9
H01-9
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: I'm only human and I bleed when I fall down [H03-112 & F01-555 & H01-9]   Sam 15 Juil - 12:55

Un frisson te parcouru l'échine lorsque tu sentis le contact de sa peau contre la tienne. Te tirant un peu des vapes du sommeil dans lequel tu t'étais laissé sombrer. Profitant de l'une de ces trop rares nuits où tu arrivais réellement trouver un sommeil un moindrement paisible. Un sommeil qui n'était pas perturbé par les frasques du passé ou le flot d'éléments perturbateurs s'acharnant à faire de ta vie un enfer. Le flot de la vie qui t'a fichu une sacré baffe dans la gueule alors que tu venais à peine de poser le pied dans cet endroit maudit. Ce que tu aurais donné pour ne jamais retrouver la mémoire. Pour ne pas te trouver coincé au pied du mur à merder avec toutes les connaissances que tu avais par le passé ou que tu as rencontré entre les murs trop blancs de l'endroit. Pour ne pas revoir la Boss que tu n'as pas revu depuis une éternité alors que tu te sentais si proche d'elle. Pour ne pas revoir ce connard avec qui tu as visiblement un passé bien trop houleux pour avoir envie de t'en rappeler. Ne pas gâcher tout ce que tu as pu construire avec la patience infinie de Trois à ton égard. Ne pas croiser la route de ce psychopathe dans la salle de sport. De toutes ces autres personnes dont le visage peine à s'imprimer dans ton petit crâne si près de l'implosion. Puis Caïn... Il a fallut qu'il y ait Caïn. Caïn qui a chambouler tout de ton existence. Qui a fait exploser ton univers pour t'enfermer dans cette petite bulle où tu te sens à la fois si bien et si mal. Cette bulle où tu arrives en dormir en te sentant en sécurité avant de t'éveiller plus tourmenté que jamais. Cette bulle de chaleur que tu sens se percer dès lors qu'il se lève pour ne plus être à tes côtés. Terminant de t'éveiller même si tu restes couché et te contente de râler.

« Chéri je vais bouffer, grouille toi de sortir de là ! » Tu soupires en râlant un peu plus fortement ta non envie de sortir. Tu avais envie de simplement rester là. Enroulé dans les couvertures à oublier le monde extérieur, mais tu sais qu'il ne te laissera pas le faire. Si Caïn a quelque chose derrière la tête tu peux toujours compter sur lui pour mener la chose à terme. Même si la chose est aussi insignifiante qu'un petit déjeuner dans les règles. Tu fais donc le nécessaire pour te libérer de l'emprise des couvertures avant d'attraper tes vêtements pour les enfiler rapidement. Ouvrant ensuite la porte du logement de ta tête pas tout à fait éveillée qu'il s'empresse de s'approprier. Sa bouche se pressant si langoureusement sur la tienne dès lors que ses doigts arrivent à suffisamment t'approcher de lui. « Désolé je meurs de faim et puis tu sais il y a cette règle avec les plateaux… tu n’aimerais pas que je le partage avec un quelconque inconnu non ? » Tu soupires en glissant tes mains à tes yeux pour les frotter. « Tu sais tant que tu ne partages pas ton lit avec un inconnu la nourriture c'est pas si mal. Sauf si tu confonds les deux. » Ta bouche affiche un mince sourire alors que tu t'étires et lui emboîte le pas pour prendre la route de la cafétéria. « T'aurais tout de même plus me laisser profiter de toi encore un peu pour compenser le mal de cul que je me colle pour toi tous les jours. »

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Will I always be define by my mistakes?


BADGES:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-112
H03-112
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: I'm only human and I bleed when I fall down [H03-112 & F01-555 & H01-9]   Sam 22 Juil - 21:22

Everybody has a little bit of the sun and moon in them. Everybody has a little bit of man, woman, and animal in them. Darks and lights in them. Everyone is part of a connected cosmic system. Part earth and sea, wind and fire, with some salt and dust swimming in them. We have a universe within ourselves that mimics the universe outside. None of us are just black or white, or never wrong and always right. No one. No one exists without polarities. Everybody has good and bad forces working with them, against them, and within them.
I fall down

On aurait pu pensé qu’après avoir passé plusieurs mois dans la ruche, Izaak aurait finit par connaître les lieux quasiment par coeur, sans risque de se gourer de chambre et dormir ailleurs sans le vouloir, comme lorsqu’il avait rejoins la chambre de Sam ou de sa colocataire mais lorsqu’il se réveilla se matin là, il sû que quelque chose était différent, il n’était pas chez lui, pas à sa place dans ce lit deux places. Il fronça les sourcils, se redressant brusquement, le corps tendu comme un arc alors qu’il essayait de comprendre. Ça faisait plusieurs jours qu’il se réveillait d’une façon différente dont il s’était endormis, la première fois c’était totalement habillé, il s’était endormis en caleçon et s’était réveillé couvert pour un mois d’hiver, la deuxième fois il s’était retrouvé à dormir par terre, mais pas comme si il était tombé du lit, son matelas avait carrément été mit par terre. Et maintenant, il était carrément dans un autre lit, une autre chambre et ce n’était pas celle de Lysandre. Bon sang, quand est-ce que ça allait s’arrêté ? Sa mâchoire se serra et il mit ses mains sur sa tête, essayant de faire fuir les restes de l’enfer qu’il avait vécu dans ses rêves. Il devait trouver une solution, il savait ce qu’il devait faire pour retrouver la paix mais jamais, oh grand jamais alors que pourtant il avait cherché, il n’avait recroisé Caïn ou Nic, aucun des deux. Il commençait presque à perdre espoir dans le fond. Le châtain se frotta les yeux, sentant quand même son corps détendu avec la longue nuit de sommeil qu’il avait eut. Izaak se leva du lit, le visage à moitié dans le brouillard alors qu’il sortait finalement de la chambre mais tout son corps se figea en voyant les silhouette en face de lui. No fucking way.

Un rire intérieur, nerveux, ironique se fit entendre dans sa tête alors qu’il voyait les deux amoureux marchaient ensembles, rire ensembles. Ils étaient dos à lui, dans leur petite bulle de bonheur et sans se préoccuper de se qui les entouré. C’était le moment, putain c’était le moment parfait pour buter ce petit fils de putain. Nic serait un petit plus cela dit puisqu’il était complice de sa déchéance, c’était parfait, vraiment parfait. Izaak eut une vague pensé pour Lysandre qui lui avait déconseillé de faire ça, qui avait essayé de le dissuader de mener à bien sa vengeance car il ne voulait pas que ça se retourne contre lui. Izaak n’avait jamais fuit un combat, et si il devait perdre, alors il crèverait aujourd’hui. Un frisson remonta le long de son dos et il s’approcha des deux hommes, rapidement mais aussi discrètement que possible, son coeur augmentait de vitesse à chaque pas, son souffle se bloquer et une partie de lui, celle qui avait été brisé, lui hurlait de faire demi-tour et de ne pas rester ici, mais il s’était assez fait marché sur les pieds, il était temps qu’il se venge. D’un violent coup dans la jambe de Caïn, il le fit chuter en avant et profita de sa descente pour mettre sa main sur sa tête afin de lui éclater la tête sur le sol, se préoccupant peu de l’autre abruti à côté, il n’avait de toute façon pas la force de l’arrêter. Avant qu’il n’ait eut le temps de réagir, il se plaça sur son dos pour l’empêcher de bouger avant de tirer sa tête en arrière en serrant ses cheveux avant de lui éclater le visage sur le sol de nouveau et horriblement fort pour qu’il souffre beaucoup.

« Alors Caïn, tu t’attendais pas à une vengeance ? »

Il allait le rendre méconnaissable et si il faisait le fier, il buterait son précieux Nic devant ses yeux et le forcerait à bouffer ses yeux pour qu’il comprenne qu’on ne pouvait pas s’en prendre à lui sans risque.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

you have to fight back
Revenir en haut Aller en bas

En ligne
avatar
F01-555
F01-555
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: I'm only human and I bleed when I fall down [H03-112 & F01-555 & H01-9]   Sam 29 Juil - 12:32

Elle marchait dans les couloirs, essayant de faire partir les énièmes cauchemars de son esprit. Mais comme d’habitude, ça ne suffisait pas. Peut-être parce qu’elle ne voulait pas faire partir ce qui était clairement des indices de son passé, ou peut-être parce qu’ils lui rappelaient que la vie n’était faite que de mensonges et de trahisons. Mais à bien y réfléchir, elle n’avait pas besoins de ces cauchemars pour ce le rappeler, elle avait juste besoin de penser à Nicola. Nicola et sa traitrise. Nicola qui même après avoir avoué sa faute, avait continué à clamer sa loyauté envers elle. Ça l’avait presque fait rire. Si elle lui avait ordonné de se tirer une balle dans le pied, est-ce qu’il l’aurait fait ? Peut-être. Mais qu’en aurait été-il si elle lui avait demandé d’aller trouver son Caïn et de l’étrangler ? Probablement pas. Loyal jusqu’à un certain point jusqu’à ce que ce qu’il doive donner de sa personne. Ou de la personne pour qui il l’avait trahis dans ce cas-ci. Elle n’avait pas besoin de demi-loyauté.

Alors 555 marchait dans les couloirs, sans vraiment savoir à quel niveau elle se trouvait, se forçant à réfléchir plutôt qu’à foncer dans le logement de Caïn pour lui arracher ses yeux. L’envie n’était que trop là, mais le risque était trop grand. Elle avait vu comme l’homme bougeait, et 555 n’aurait pratiquement aucune chance contre lui si elle ne le prenait pas par surprise. Sans compter que Nicola se trouverait surement à ses côtés, et elle avait vu où allait sa loyauté … Alors elle se prêchait patience. Se forçait à chercher un plan, elle avait même trouvé des armes à cet effet. Quoique de ce mot était bien vite utilisé pour décrire ce qu’elle avait. Dans l’étrange niveau 15, elle avait trouvé une petite pelle. Après la déception passagère, 555 avait commencé à voir les possibilités ce cette arme pour finalement en être extrêmement satisfaite. Mais sa découverte la plus intéressante fut le pistolet qu’elle trouva un jour dans sa chambre, sagement posé sur son lit. Ça avait été comme un coup de foudre. L’avoir dans la main avait été aussi naturel que respirer, son poids lui était familier, le bruit du chargeur chantait dans ses oreilles, et ce n’est qu’en regardant s’il était chargé qu’elle se rendit compte qu’il n’y avait que de l’eau à l’intérieur. Encore une pseudo-arme. Mais qu’importe, si elle avait été bernée, les autres le seraient également.

555 leva la tête, et son visage se tordit d’une expression furieuse. Au bout du couloir, Nicola appuyé contre un homme qui ne pouvait-être que Caïn, l’air abjectement heureux. Ça lui donnait envie de vomir. Dieu qu’elle voulait le tuer. La jeune femme commença à se forcer à faire demi-tour quand un homme sortit d’une des chambres, regarda les deux transits un instant, et sauta sur Caïn pour l’immobiliser au sol. « Alors Caïn, tu t’attendais pas à une vengeance ? » 555 sentit son visage se fendre d’un énorme sourire, alors qu’elle se précipitait à grand pas vers la compagnie. Dieu c’était parfait. Elle n’aurait pas de meilleure occasion. En quelques seconde, elle arriva derrière Nicola, et envoya le jeune homme s’écraser au sol d’un grand coup de pelle sur le crâne. Elle ne permettrait pas qu’il les dérange. 555 regarda le fléau de son existence avec un grand sourire froid. « Caïn je présume ? », avant de s’adresser à l’homme le retenant. « Si ton but est de le faire souffrir, puis-je me joindre à toi ? »

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡




Venez voir mes Padawans ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: I'm only human and I bleed when I fall down [H03-112 & F01-555 & H01-9]   Jeu 3 Aoû - 16:34

I'm only human and I bleed when I fall downIl lui avait toujours dit et bien que cela le vexerait trop pour qu’il se plaise à l’appeler à nouveau ainsi… Nic était un gamin. Grande gueule, adorable, capricieux et vulnérable. Ouais, Caïn était amoureux d’un gamin. Surprenant voire carrément stupéfiant quand on connaissait un tant soit peu son caractère impatient.
Il le regarda se frotter les yeux en se retenant de lui tirer gentiment le nez devant son air ensommeillé. S’il y avait bien une chose qu’on ne pouvait pas nier face à Nicola, c’était bien sa capacité à paraître séduisant en toutes circonstances. A cet instant, Caïn aurait presque aimé avoir la possibilité de le photographier histoire de garder cette image de lui sous l’oreiller.
« Tu sais tant que tu ne partages pas ton lit avec un inconnu la nourriture c'est pas si mal. Sauf si tu confonds les deux. » fit son amant de manière nonchalante. « T'aurais tout de même pu me laisser profiter de toi encore un peu pour compenser le mal de cul que je me colle pour toi tous les jours. »
A ces mots il haussa un sourcil et éclata de rire. Peut-être bien qu’il lui arrivait de confondre oui… Surtout quand il s’agissait de délaisser les deux fesses potelées de Nic qu’il prenait un peu trop souvent pour son dîner.
« Mouais t’as pas tort mais tu sais que j’ai tendance à bouffer tout ce qui me passe sous la dent. Littéralement. » ajouta-t-il avec un clin d’œil, lui prenant la main pour la serrer. « Et puis… On dit bien que le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt non ? Si je fais ça c’est pour ton bien, tu devrais me remercier au lieu de râler. Surtout que tu n’avais pas vraiment l’air de protester hier soir… »
Il rit légèrement et se fit un plaisir de l’embrasser quand un mouvement dans son dos lui fit relever la tête. Trop tard. Il n’eut pas même le temps de se retourner avant de se faire soudainement faucher les jambes. Son corps bascula en avant et il poussa presque instinctivement Nic sur le côté, évitant de s’écraser contre son amant.
Il n’eut pas l’occasion de se protéger de ses mains alors que des doigts inconnus vinrent agripper son crâne pour l’exploser contre ce carrelage au blanc impeccable. Trop sonné pour crier, trop surpris pour agir, il ferma simplement les yeux, les muscles bandés face à la soudaine douleur qui irradiait dans son nez. Bam. Nouveau coup, nouvelle souffrance. Il pouvait sentir son arcade sourcilière en morceaux tandis que le sang envahissait sa vie. Le même sang qui ne quittait jamais ses rêves, jamais ses pensées. Pour autant rien de tout ça ne lui semblait familier et il avait trop mal pour faire le tri dans toutes les pensées qui l’assaillaient.
« Alors Caïn, tu t’attendais pas à une vengeance ? »
Une voix qui parvint à ses oreilles dans un brouhaha indistinct, presque occultée par les battements sourds de son cœur qui résonnaient à ses tempes. Une voix masculine, inconnue. Des mots dénués de sens tandis qu’il se faisait violence pour garder conscience. Ses paupières papillonnèrent et il émit un grognement qui tenait plus du geignement, tentant de chercher Nicola du regard. A cet instant, il se fichait bien de tout ce sang qu’il perdait tant que son amant, lui, s’en sortait.
Son regard accrocha le sien et il tenta d’ouvrir la bouche, tenta de lui faire passer le message. « Laisse-moi là, ça ira, pars et ne te retourne pas. » Oh il aurait aimé avoir réussi à lui dire ces quelques mots. Il aurait aimé avoir été assez fort pour lui crier de s’enfuir. Pour autant, il se contenta de regarder, impuissant, la pelle s’abattre sur le crâne de Nicola qui s’effondra.
« Caïn, je présume ? »
Ses yeux s’arrondirent sous le choc et il resta quelques instants immobile, le regard hagard et vide. Tout ça le dépassait, il ne comprenait pas. Qu’est-ce qu’il foutait là, qu’est-ce qu’ils foutaient là ? Pourquoi lui, pourquoi Nic ? En un instant il sentit son rythme cardiaque grimper en flèche tandis qu’une sourde colère pris possession de son être. Ainsi, étalé sur le sol glacial, son amant paraissait bien innocent. Bien vulnérable. Et Caïn ne pouvait pas accepter ça. Il ne pouvait pas se replier sachant qu’il le laisserait derrière lui, à la merci de Dieu-sait-qui. Il ne pouvait pas lui tourner le dos. Pas à lui. L’amour de sa vie. Putain de faiblesse pas si passagère que ça hein… Ironique pour un mec comme lui.
« Nicola… » articula-t-il difficilement en toussant, crachant littéralement ses tripes.
Il se redressa violemment, déstabilisant son agresseur, se souciant peu de ce qui lui arriva. S’aidant de ses bras tremblants il se traîna près de @H01-9, se fichant de ce que ses ennemis prévoyaient pour la suite.
« Nic ! Réponds-moi ! Putain de merde, réveille-toi ! »
Cri déchirant alors qu’il agrippait son corps pour le serrer contre lui, effleurant sa tête à la recherche d’une plaie dont il ne pourrait de toute façon pas se charger. C’était stupide, insensé mais on disait bien que la peur annihilait parfois la rationalité. Au fond de lui, Caïn savait qu’il aurait dû se retourner, tenter de défaire ses adversaires avant de chercher à sauver un mec simplement assommé. Il était déjà amoché au point d’avoir du mal à différencier les formes qui l’entouraient. Sauf que ce mec c’était Nic. Il n’avait jamais su se calmer à ses côtés. Il suffisait de voir comment il s’était comporté avant qu’il n’accepte finalement de se donner une chance de l’aimer.
« Enfoirés… »
Il se retourna vers eux, le visage méconnaissable, déformé par la haine et les ecchymoses qui se formaient déjà sous la couche d’hémoglobine. Ainsi il faisait presque peur à voir. Un savant mélange d’agressivité et d’anxiété, de puissance et de souffrance. Quand il se redressa sur les genoux, il refusa de lâcher Nicola avant de se rendre compte qu’il le mettait en danger à s’en servir presque comme d’un bouclier. Il décida donc de le laisser allonger, essuyant rageusement le sang qui troublait sa vision, serrant les dents pour retenir le cri qui menaçait de lui échapper alors qu’il effleurait son visage brisé.
« Je ne sais pas qui vous êtes… Mais vous allez me le payer. » fit-il dans une promesse meurtrière.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-112
H03-112
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: I'm only human and I bleed when I fall down [H03-112 & F01-555 & H01-9]   Jeu 3 Aoû - 18:16

Everybody has a little bit of the sun and moon in them. Everybody has a little bit of man, woman, and animal in them. Darks and lights in them. Everyone is part of a connected cosmic system. Part earth and sea, wind and fire, with some salt and dust swimming in them. We have a universe within ourselves that mimics the universe outside. None of us are just black or white, or never wrong and always right. No one. No one exists without polarities. Everybody has good and bad forces working with them, against them, and within them.
I fall down

Izaak se sentit grisé par l’adrénaline, combien de nuit avait-il rêvé de le chopper et de le tuer ? Que ce soit dans la ruche, ou même avant d’être dans cet endroit. Ces nuits étaient toutes remplis de cauchemars plus dur l’un que l’autre. Et il était enfin là, prêt à se venger, prêt à assouvir cette noirceur au fond de lui qui lui donner envie de se gratter la peau jusqu’à ce qu’il soit à sang. Toute cette rage qu’il ressentait, c’était Caïn qui allait la mangé, il allait le faire hurler de douleur, le faire pleurer, supplier. Izaak n’était pas aussi vicieux que lui donc il ne s’amuserait pas à le violer avec toute sorte d’objet mais ... même si Caïn crèverait, il graverait son nom dans sa peau, il ne savait pas encore comment mais il allait bien finir par trouver. Sa main serrait ses cheveux de toute ses forces alors qu’il mettait toute sa force pour lui faire le plus de mal possible sauf qu’il vu une ombre approchait rapidement et par simple instinct de défense, il se recula brusque de Caïn avant de voir une femme donner un fort coup de pelle dans le crâne de Nicola. Parfait, parfait timing. Il se redressa, un sourire un peu fou se dessinant sur ses lèvres alors qu’il se sentait plus puissant que depuis le premier jour où il s’était réveillé. Elle devait haïr Caïn, ou Nicola, peu importe mais elle ne les aimait pas et il n’allait pas craché sur une potentiel allié, surtout si ce sale fils de pute essayer de se redresser pour se venger.

« Comment puis-je refuser après ce si jolie coup de pelle ? »

Une flaque de sang était déjà en train de s’étaler sur le sol et il le voyait essayer de reprendre contenance pour comprendre ce qui venait de l’attaquer, pauvre petit chou, Izaak avait les mains qui trembler. Il avait envie de le frapper encore pour qu’il cesse de bouger mais en même temps il voulait qu’il souffre le martyr et qu’il se sente comme la pire des victimes, bon sang, il voulait le voir pleurer comme un bébé, le briser, le torturer. Un frisson se glissa dans le creux de son dos lorsqu’il le vu commencer à prononcer le prénom de son amant d’un air paniquer avant qu’il ne se retourne vers eux, Nic dans les bras. C’était si jouissif de voir la peur dans son regard, un cour instant avant que la rage ne prenne le dessus. A qui est-ce qu’il croyait faire peur au juste ? Izaak se sentait presque vexé qu’il ne se souvienne pas de qui il était, de la souffrance qu’il lui avait fait subir, mais en même temps, c’était un exact retour des choses, lui même s’était fait attaqué sans raison, alors Caïn allait penser exactement la même chose de son côté, c’était presque poétique.

« J’ai peur, avec ton nez éclater. Tu es vraiment effrayant. Tu avais plus de prestance la dernière fois quand même. »

Son regard se tourna un instant vers Nic, il avait la haine comme cet enculé aussi parce qu’il était la cause de sa souffrance mais en même temps, il était presque “innocent”. Un rire sortit de sa gorge, il n’était pas plus innocent que son bourreau, peut-être même qu’il avait su ce qu’il avait prévu de faire. La petite princesse qui sucer très bien d’après les dires du brun en face de lui. Il serra le poing et s’approcha de nouveau mais pour lui donner un coup de pied pour qu’il tombe sur le dos, de toute façon il était déjà déséquilibré avec tous le sang qu’il avait sur la tronche donc c’était presque facile de le coucher après lui avoir éclater la tête sur le sol.

« Reste à terre comme une chienne, salope. »

Il profita de sa confusion pour venir rapidement s’asseoir sur lui, comme il avait pu le faire dans cette cave avant de lui mettre un premier coup sur le visage, faisant craquer son nez une nouvelle fois alors qu’il souriait, grandement. Parce qu’il avait le dessus sur lui ce coup ci, son poing cogner, encore et encore sur son visage alors que des gicler de sang éclaboussaient un peu partout autour d’eux. Son poing lui faisait mal, alors il s’arrêta de cogner un instant avant de se reculer de lui, il voulait le finir maintenant mais c’était beaucoup trop simple, et puis il n’était pas le seul à vouloir lui faire du mal alors il se tourna vers la jeune femme, un petit sourire un peu à l’ouest sur les lèvres, le regard figer sur le brun.

« Cogne le aussi, mais ne le tue pas, c’est moi qui le tue. Est-ce que t’as un couteau sur toi ? »

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

you have to fight back
Revenir en haut Aller en bas

En ligne
avatar
F01-555
F01-555
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: I'm only human and I bleed when I fall down [H03-112 & F01-555 & H01-9]   Lun 14 Aoû - 18:09


⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡




Venez voir mes Padawans ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: I'm only human and I bleed when I fall down [H03-112 & F01-555 & H01-9]   Mer 16 Aoû - 8:20

Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-112
H03-112
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: I'm only human and I bleed when I fall down [H03-112 & F01-555 & H01-9]   Dim 20 Aoû - 14:18


⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

you have to fight back
Revenir en haut Aller en bas

En ligne
avatar
F01-555
F01-555
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: I'm only human and I bleed when I fall down [H03-112 & F01-555 & H01-9]   Jeu 24 Aoû - 20:52


⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡




Venez voir mes Padawans ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
 
I'm only human and I bleed when I fall down [H03-112 & F01-555 & H01-9]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sunset Shimmer est de retour!
» Liam ♠ An ordinary human? Not really ...
» [Emy] falling into darkness
» (m) - RICK MALAMBRI - i think i'm fall in love ♥
» WHY DO WE FALL ? - HP alternatif (OUVERTURE LE 10/04!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: Archives :: Rp-
Sauter vers: