Partagez | 
 

 Not that empty anymore. Damn it. || Ft. F05-394, F07-451 & H02-001

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
H01-003
H01-003
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Not that empty anymore. Damn it. || Ft. F05-394, F07-451 & H02-001   Sam 8 Juil - 17:29

Not that empty anymore. Damn it.
Ft. F05-394, F07-451 & H02-001


Une semaine. On avait pas de calendrier mais j'avais presque compté les jours. Une semaine jour pour jour depuis que ce souvenir m'était revenu dans la salle commune. Une semaine jour pour jour que j'avais cessé de me présenter sous un vulgaire chiffre. Une semaine jour pour jour que je connaissais mon véritable prénom et une semaine que je ressentais pour la première fois depuis des mois une forme étrange de liberté. Après tout, sur ce détail, la Ruche n'avait plus d'emprise sur moi. C'était comme une libération. J'avais brisé une maillon de la chaîne qui me rattachais à cet endroit maudit et ça faisait du bien. J'avais bien conscience que je pouvais ne briser que celui-ci, que je pouvais même disparaitre dans la seconde, happé par un mur ou un bras, mais peu importe. Ça faisait du bien d'avoir l'impression d'avancer. Six mois sans le moindre souvenir à envier les autres, ceux qui eux se souvenaient. A avoir l'impression de stagner, de m'enfoncer... Plus maintenant.

Bien sûr si Andy avait été le premier au courant, parce qu'il était là et aussi parce qu'il était lié à ce souvenir, 001 avait été le second à savoir. Oh il dormait déjà quand je suis rentré, mais je m'en fichais. J'avais ouvert sa porte sans toquer, j'avais sauté sur son lit sans la moindre douceur, je lui avais annoncé la nouvelle en le chahutant comme ça. Outre le ton sans douceur d'un homme qu'on réveille en sautant partout, j'avais perçu dans sa voix une pointe de jalousie que j'avais compris. Parce que durant six mois, j'avais ressenti cette même jalousie.

J'avais ainsi passé la semaine à me dire et me redire ce nom dans ma tête, comme une drogue, un plaisir personnel. C'était trop énorme pour que je m'en lasse et pourtant je m'en lasserais bien un jour. Je l'avais dis aux filles lorsqu'elles avaient débarqué. Plus question de me faire appeler par un nombre désormais.
Les filles? Oui. Parce que durant cette semaine, mon prénom n'était pas le seul changement qui s'était opéré et du jour au lendemain, de deux nous étions passés à quatre. Cinq mois à vivre seul avec mon boulet personnel et voilà qu'en quelques jours, les deux dernières chambres avait été attribuées. Quelques jours seulement et le logement était complet. C'était  bien trop rapide. J'avais aimé mon mois en solitaire avant que 001 n'arrive. J'avais mis un temps à m'habituer à l'avoir ici. Mais à quatre maintenant... Le temps d'adaptation risquait d'être long. Et notre grand rêve d'avenir, de créer le premier logement nudiste de la Ruche, risquait bien de tourner au vinaigre.

Une semaine. Une semaine de changements. Et au final qu'est-ce qui avait changé? Je me retrouvais comme d'habitude sur le canapé. Comme d'habitude avec ma guitare entre les mains. Comme d'habitude je jouais une mélodie qui n'avait pas de sens pour ma mémoire mais qui sonnait bien quand même à l'oreille. - Ça rend bien ça, non? - Je rejouais les quelques accords et notait ça sur une page de mon carnet. Je ne me souvenais pas de l'écriture musicale, aussi était-ce plus schématique. Je savais que ce n'était pas ça, mais en attendant, fallait bien que je me débrouille et entre symboles informatiques et suites de chiffres sans queue ni tête, quelques accords s’enchaînaient en une mélodie simple mais agréable. All the pretty little horses m'avait aidé à me souvenir de mon prénom. Peut être qu'une nouvelle mélodie aiderait à ramener autre chose? Si ça marchait comme ça pour moi, alors je comptais pas m'arrêter.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Revenir en haut Aller en bas

avatar
F07-451
F07-451
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Not that empty anymore. Damn it. || Ft. F05-394, F07-451 & H02-001   Mer 12 Juil - 21:16

Not that empty anymore. Damn it.Cela fait trois jours. Trois jours que je suis arrivée dans cet enfer. Enfin, enfer pourrait ne pas être le mot adéquat pour qualifier cette prison entièrement blanche. Ironie du sort, on devrait plutôt dire paradis. Mais qui donc a décidé que la blancheur était apaisante, que la blancheur était associée à un lieu idyllique et sans soucis ? Une personne qui n’a pas connu la Ruche.

L’état dans lequel j’étais au départ a mis du temps à se calmer. Et je sais qu’il ne l’est pas encore totalement.  Je la sens encore, là au fond de mon estomac, cette panique sourde et irrépressible qui n’attend que d’être déclenchée à nouveau. Il ne manque pas grand-chose pour qu’elle ressurgisse, et c’est avec peine que je la refoule. Dès mon premier regard posé sur la Ruche, je sus par quoi elle était causée. Par ces murs d’albâtre, par l’oppression et l’isolation qu’ils causaient. Et j’ai vraiment l’impression que cette terreur n’est pas née avec la Ruche. Elle était présente bien avant. Que se passera-t-il alors, quand je me rappellerais de la raison de cette terreur ? Sera-t-elle amplifiée ? Si je m’en rappelle un jour.

Ce même jour, après m’être apaisée, je suis allée à mon logement, et ai très vite fait connaissance avec ce qui serait mes colocataires. Pour pas longtemps, j’espère. Je ne veux pas passer ma vie ici. Ils ne m’inspirent pas vraiment d’hostilité, à vrai dire, mais je n’ai pas encore appris à les connaître en profondeur. Je suis juste heureuse de ne pas être seule - on m’a dit que ça existait -, je crois que j’aurais basculé dans la folie.

Interrompant mes réflexions, j’entends un de mes colocataires commencer à jouer de la guitare. Qui sait, peut-être que cela me bercera ? Je retourne mon oreiller et change de position pour une plus confortable. Il faut que je fasse passer le temps. Et pour cela, quelle meilleure façon que de sombrer dans l’inconscience du sommeil ? Tout pour ne plus voir ces murs. Mais les minutes passent, et je me rends compte que cette mélodie tend plus à perturber mon sommeil, qu’à le faciliter. Alors je me lève rapidement, et passe le seuil de ma chambre.

C’est Elijah qui joue. A peine sortie, il m'adresse la parole assez distraitement, toujours concentré sur sa guitare. Je m’assieds à côté de lui sur le canapé :

"Oui, ça sonne bien... Quoique je ne m’y connaisse pas vraiment en la matière.", dis-je en essayant de décocher un sourire amical.

Je m’adosse et ferme les yeux, me concentrant sur la mélodie, me demandant si elle me rappelle quelque chose. Après quelques secondes,  les yeux toujours fermés, j’ajoute :

" Tu sais jouer d’avant ?"

Je ne sais pas du tout si je le dérange, mais j’ai envie de parler, après ces quelques jours sans réelles interactions.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: Not that empty anymore. Damn it. || Ft. F05-394, F07-451 & H02-001   Mar 18 Juil - 5:07


not that empty anymore. damn it.
F07-451, H02-001, H01-003 & F05-394
Du temps s’était écoulé. Depuis ton réveil, des jours se sont écoulés. Le nombre n’est pas certains, ayant des difficultés à faire la différence entre le jour et la nuit. Ton corps est complétement déréglé, le sommeil est facilement absent et le temps facilement trop long. Alors enfermé dans un premier logement, à gribouiller dans un cahier plus vraiment vide, tu commençais à devenir folle. Ce trou noir dans ta tête fait écho à la folie. Finalement ils t’ont fait quitter ce logement vide pour un autre. Un plus grand, plus remplis. Complet même. Chacune des chambres est prient d’un membre de la ruche et cela t’a étrangement déplu au départ. De solitaire tu passes en meute. Des étrangers en qui tu n’as pas confiance. Par choix tu avais été à la rencontre de peu de personne. Par choix ou par crainte.
Mais la cohabitation t’avait obligé de te rapprocher de chacun d’eux. De faire leur connaissance. Et finalement cela ne t’a pas déplu. Savoir qu’il n’y a pas besoins de s’éloigner dans la ruche pour trouver un peu d’humain était aussi apaisant. Finalement la solitude n’est pas totalement faite pour toi. De plus en plus tu ressentais les besoins d’aller vers les autres. Non pas pour faire plus connaissance, mais pour te sentir moins seule dans cette galère.
Tu es dur le chemin de retour de ta ballade quotidienne dans cette prison. Parti à la recherche de 110, tu rentres bredouille. Le beau jeune homme fut introuvable et tu montres ta déception sur ton visage. Comment allais-tu occuper ta journée à présent ? Il te suffit d’approcher de ton logement pour entendre de la musique. De la guitare, tu en reconnais le son. Depuis ton arrivé tu n’as aucuns souvenir de ta vie d’avant mais à présent tu es sûre d’avoir un passé tout comme tu sais que tu as des connaissance en musique. Tu sais jouer du violon à la perfection et tu reconnais des morceaux de piano.
Apaisé de voir Elijah et 451, tu les salue d’un grand sourire et prend place à côté d’eux. Juste le temps d’entendre les réponses de la jeune femme, tu acquiesces « Oui, sa sonne plutôt bien… » Puis tu ajoutes « Essai d’allonger la dernière note et de reprendre sans pause pour voir… » Tu ne voulais en rien l’obliger à quoique se soit, mais dès que tu étais en présence de musique tu te sentais pousser des ailes. Remarquant alors que ton avis n’était peut être pas le bienvenue, tu regardes Elijah « Excuses-moi, tu n’as peut être pas besoins de moi pour composer. » Un petit rire nerveux accentuant ta phrase. Tu ne voulais pas passer pour celle qui veut tout contrôler.


⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H02-001
H02-001
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Not that empty anymore. Damn it. || Ft. F05-394, F07-451 & H02-001   Mar 18 Juil - 20:36

Il a suffit de l'arrivée de deux filles dans le logement pour que je sois complètement dérouté. C'est bien peu me direz-vous et peut-être que oui j'en fait tout un cas mentalement pour pas grand chose. Le truc c'est que moi et mon coloc on est seuls depuis des mois. Seuls à se balader trop vêtus ou pas assez. Seuls à se réveiller en plein milieu de la nuit pour des bêtises. Même si j'imagine que je ne peux pas vraiment considérer comme une bêtise le fait qu'il ait retrouvé son prénom. Le chanceux. Seuls à se croiser au réveil peut importe l'état dans lequel on peut bien se trouver. Surtout qu'on a assez partagé tous les deux pour ne plus vraiment faire de cas de quoi que ce soit nous concernant nous ou notre gueule au réveil. Sauf peut-être le prénom. Il faut donc comprendre que nous sommes passés du stade d'hommes primitifs à celui de parfait gentlemen en l'espace de quelques journées et ça demande un temps d'adaptation. Surtout sur la liberté de vêtements. Réflexe que je n'ai pas encore totalement enregistré il faut le dire. Ma chambre est mon royaume, mais le reste du logement c'est autre chose. Ça change tout le processus de sortie de douche. Je pouvais me contenter de m'essuyer sommairement avant de sortir pour aller chercher mes vêtements. Je ne peux plus réellement le faire sans me faire étiqueter comme un exhibitionniste et un pervers. En plus d'afficher ce que les dames ne veulent pas nécessairement regarder. Un plus que ce soit ma principale préoccupation non? Puisque outre ce fait je sais ne pas pouvoir changer du tout au tout en un claquement de doigts. Même pour sembler être un minimum civilisé. Je resterai donc un grand gamin expulsant avec un peu trop de force de ses cordes vocales un flot plutôt démesuré de bêtises. Chose que je ne tarderai sans doute pas à faire je n'en doute pas.

Il a suffit que je coupe le débit d'eau de la douche pour entendre les notes de musique de la guitare qui suit Elijiah partout comme une extension de sa personne. C'est tout juste s'il ne dort pas avec. Encore là je n'ai pas réellement vérifié. Ce sera à voir à un moment ou un autre. Ce n'est pas comme s'il n'avait pas l'habitude que je le réveil pour un tout et un rien. Il y a des circonstances qui ne changent pas les comportements. J'entends également les filles parler des multiples notes dont il abuse un peu trop. Pour elles c'est peut-être tout nouveau tout beau, mais pour moi... DES SEMAINES que je l'entends se lamenter du bout des doigts. Pas qu'il ne soit pas doué. Avec la guitare. Quoique bon... C'est juste qu'il y a un point où mon cerveau en vient à saturer d'entendre des notes que j'ai le pressentiment de connaître sans réellement arriver à mettre le doigt dessus. Ça me rend dingue de chercher une mélodie que je ne peux pas continuer. Alors l'entendre en jouer si souvent... Disons que mon niveau de santé mentale déjà bien bas as pris une bonne baffe pour continuer de descendre en chute libre. J'ai soupiré et attrapé une serviette pour me sécher rapidement. Me préparant à poser la main sur la poignée de porte avant de réaliser. Au moins le pantalon... ouais bon le haut aussi. J'enfile donc le tout avant de finalement sortir de la salle de bain pour me diriger vers la petite meute.

« Faut pas l'encourager sinon il ne va jamais arrêter. Croyez-moi. D'ici quelques jours, semaines peut-être, vous allez commencer à chantonner dans votre sommeil. Après ça ne vous sort tout simplement plus de la tête. La seule cure c'est le silence. » Évidemment que je dis des bêtises. Après tout c'est ce que je fais de mieux. Je vais me laisser tomber dans l'un des canapés en m'étirant et fixant la guitare démoniaque. « Je suis semi sérieux tout de même. Il faut vraiment qu'on te trouve un passe-temps silencieux. Que diriez-vous qu'on décore un peu l'endroit? Il y a bien une façon de faire ça. Que ça devienne un peu le chez soi de tout le monde. Non? »

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


One day after the other


BADGES:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H01-003
H01-003
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Not that empty anymore. Damn it. || Ft. F05-394, F07-451 & H02-001   Jeu 20 Juil - 18:15

Not that empty anymore. Damn it.
Ft. F05-394, F07-451 & H02-001


451 était sorti de sa chambre et j'avais posé ma question. Une réponse et elle était venue s'asseoir pas loin de moi. - Ouais. Je sais pas vraiment comment, mais je sais jouer. - Je me souvenais toujours pas d'un seul cours, d'une seule leçon. Je savais jouer, point. C'était assez déroutant mais à l'évidence ça me prouvait aussi une chose: j'étais capable de m'abandonner à mon instinct. Bonne chose, mauvaise chose, le temps le dirait.

La porte d'entrée s'ouvrait et je levais la tête pour voir arriver 394, un grand sourire sur les lèvres avant de s'installer aussi et de me faire une suggestion sur l'une des notes. - « Excuses-moi, tu n’as peut être pas besoins de moi pour composer. » - Un rire passait ma gorge. - Je suis pas parfait, hein. Une suggestion ça fait pas de mal. - « Faut pas l'encourager sinon il ne va jamais arrêter. Croyez-moi. ... »

Mon regard était attiré par un 001 encore humide sous ses vêtements et un sourire passait sur mes lèvres. Je rejouais la mélodie, sans le lâcher une seule seconde du regard, et allongeais la note comme 394 l'avait proposé avant de reporter mon attention sur elle. - Bien vu la note! - Je marquais ça dans mon carnet pendant que 001 se remettait à parler. Cette fois de décoration et je levais la tête pour balayer la pièce du regard. Décorer quoi? Comment?

Je t'ai déjà dis non, on affichera pas un tableau de nu de toi dans le salon. - Quoi que je voyais pas bien l’intérêt, moi nu je l'avais vu, et les filles le verraient aussi. Cette tête de linotte oublierait bien de s'habiller un jour ou l'autre. Heureusement sa chambre était la pièce voisine de la salle de bain, il n'avait que quelques pas à faire pour y retourner et du salon on ne voyait rien. Mais quand même.

Enfin moi j'en avais rien à faire alors pour ce que ça me changeait...

Je m'adossais au canapé, cessant de jouer quelques minutes, gardant la guitare contre moi. - On peut peut-être utiliser la peinture du niveau 12? Ou quelque chose de là-bas? - Je haussais les épaules. - Si quelqu'un se sent l'âme d'un artiste..

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Revenir en haut Aller en bas

avatar
F07-451
F07-451
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Not that empty anymore. Damn it. || Ft. F05-394, F07-451 & H02-001   Ven 25 Aoû - 20:56

Not that empty anymore. Damn it.Mon interlocuteur a à peine le temps de répondre, que je tourne la tête vers la porte s'entrouvrant. Un grand sourire aux lèvres, c'est 394. Par politesse, je lui rends un sourire timide, puis me renfonce dans mon fauteuil. C'est moi ou bien le nombre d'habitants de la ruche ayant des connaissances en musique est réellement élevé ? Ou alors peut-être est-ce simplement amplifié par le fait que je ne me sois trouvé encore aucune aptitude ... En ai-je au moins ? J'étais peut-être une bonne à rien, avant. Eux, au moins, ont quelque chose auquel se raccrocher.

Leur conversation ne dure heureusement pas, interrompue par l'arrivée du quatrième et dernier résident de ce logement. Comme les trois autres avant, il sera gratifié d'un simple sourire, amical mais légèrement distant. Malgré la dimension comique évidente de ses dires, il me fallut réprimer une parole qui lui auraient répliqué que non, c'est le bruit qui est le remède au silence - même si il semblerait que je sois une des seules à rechercher l'activité plutôt que la "solitude rassurante de la chambre". Je ne veux pas passer pour une rabat-joie. Sûrement que, dans d'autres conditions, un peu plus détendue, j'aurai laissé échappé un gloussement. 001 est certainement le genre de type un peu pitre, qui détend l'atmosphère - du moins de ce que je peux observer là -, alors pas la peine de lui asséner une réplique amère.

La suite de son discours me plaît un peu plus, et je crois que ça s'est vu sur mes traits. Peut-être même qu'on a pu voir une esquisse de sourire amusé au coin de mes lèvres, - plus spontané cette fois - après la remarque de 003. Je les cerne un peu mieux, et je sens que cohabiter avec eux pourrait enlever un poids à mon calvaire.

Toujours est-il que leurs propositions valent le détour, j'y avais d'ailleurs déjà réfléchi auparavant.

"Peut-être que peindre, c'est détériorer les lieux ... Ce qui est interdit, il me semble, non ?", dis-je en fronçant les sourcils, marquant une pause.

"J'avais pensé à accrocher des dessins... Si quelqu'un a un talent.."

Je tus le fait que j'avais envisagé, à mes tout débuts, de crayonner frénétiquement les pages d'un livre de la salle commune jusqu'à les noircir totalement, puis de les accrocher aux murs de ma chambre. Au risque de passer pour une folle névrosée - si je n'en étais pas déjà réellement une.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
 
Not that empty anymore. Damn it. || Ft. F05-394, F07-451 & H02-001
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Empty World.
» Conseil Clés de Registre
» Damn... Yeahhhh !
» Porcelain Heart. "Hell is empty and all the devils are here"
» "Menuactif" - pour forums en phpbb3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA RUCHE :: Niveaux 6 à 10 :: Niveau 8-
Sauter vers: