Partagez | 
 

 Supermassive black hole || H01-003

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
H01-9
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Supermassive black hole || H01-003   Sam 8 Juil - 21:46

Des heures. Une infinité de secondes interminables durant lesquelles tu as tourné en rond dans ta chambre sans arriver à prendre une décision pourtant simple. Aller le voir ou ne pas aller le voir. Finalement admettre après tout ce temps que tu as fait une horrible bêtise pour laquelle tu n'as jamais réellement cessé de t'en vouloir. Profiter de ces trop rares instants où Caïn n'est pas dans ton sillage sans doute pour t'empêcher de penser à ce qui te tourmente. Précisément. Quoi d'autre alors qu'il s'acharne si obstinément à te garder occupé la majorité du temps depuis cette journée où tu es allé frapper à sa porte? Ce moment où tu ne savais réellement à quoi t'attendre et qui s'est avéré douloureusement agréable malgré les éléments ayant tôt fait de faire surface. Les éléments de ton existence passée qui sans être d'un précis absolu ne manquaient pas de confirmer les doutes toujours plus présents. Un peu plus terrifiants à chaque nouvelle journée passant et te dévoilant le caractère des êtres ayant foulé ton passé. Le caractère si glacial et tranchant de la Boss scandant à la trahison. Le caractère si dominant, possessif et dangereux de Caïn menaçant d'écraser toute personne osant ne serait que t'approcher. Ce connard tentant de te tuer et possédant visiblement une partie de ton passé que tu es sans doute heureux d'avoir oublié. Le cocktail mortel pour te faire comprendre qu'une bonne personne tu ne l'as jamais réellement été. Te faire réaliser que cet endroit est peut-être une chance inespérée pour toi d'arriver à faire mieux de ton existence. Toucher du bout des doigts ce que tu essaies de faire de bien dans le flot sadique de la manipulation que tu t'es trop vite approprié. Une chose que tu sais ne pas pouvoir faire seul. Parce que la seule chose qui t'a vraiment donné l'impression d'être quelqu'un un moindrement bien dans ce putain d'endroit tu l'as repoussé. Tu l'as éloigné de toutes tes forces pour ne pas retrouver son cadavre dans un coin de cet endroit parce que tu aurais merdé. Encore. Décision que tu as prise bien égoïstement et il n'a pas manqué de te le faire remarquer la dernière fois que tu l'as croisé. Il y a longtemps.

Bien trop longtemps pour ta conscience. Pour ton esprit ayant bien trop besoin de lui. Pas de vos rapprochements et tout ce qui venait avec. Pas que ça. Juste sa présence si compatissante. Ses paroles toujours parfaites et prononcées au moment toujours parfait. La seule présence amicale dans ton existence. La seule personne à qui tu t'es toujours senti à l'aise de parler. L'homme que tu as blessé par ton attitude et bordel que tu le regrettes même si les excuses n'étaient pas suffisantes. Ton attitude de la dernière rencontre loin de suffire à colmater la brèche que tu n'as pas réellement fait d'efforts pour colmater à ce moment-là. Peut-être le moment est-il arriver. Le moment de lui faire confiance lorsqu'il t'a dit qu'il est apte à prendre ce genre de décision seul. À décider de lui-même s'il se sent capable de repousser Caïn s'ils doivent en venir aux mains. Le moment d'avoir des couilles et admettre ton erreur même si c'est déjà trop tard. Parce que tu ne t'en voudras que davantage s'il lui arrive quelque chose et que tu n'as pas essayé d'arranger ça.

Alors tu t'es assis sur ton lit quelques minutes. Beaucoup trop de secondes supplémentaires à frotter ton visage et chercher les mots sans les trouver. Décidant finalement que tu verrais à ce moment-là ce qui quitterait tes lèvres pour vendre ta cause. Tu as donc laissé tes pas te porter en direction de son logement. Trop près de celui de Caïn. Si près de la grenade prête à t'exploser au visage et pourtant tu n'as pas reculé. Tu as inspiré profondément jusqu'à te stopper devant sa porte pour y cogner et attendre en jouant de ton haut du bout des doigts. Zieutant nerveusement le couloir pour t'assurer de ne pas voir la masse imposante de ton amant s'y dessiner. Observant frénétiquement sa porte en espérant ne pas la voir s'ouvrir.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Will I always be define by my mistakes?


BADGES:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H01-003
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Supermassive black hole || H01-003   Dim 9 Juil - 10:53

Supermassive black hole.
Ft. H01-9


Une silhouette dans le couloir.

Le temps passe et il s'étire. On fait mieux comme simple concept. On fait pire aussi. Parfois des phrases du genre me venaient et j'avais la sensation que je les inventais plus que je m'en souvenais. On m'avait déjà dis sortir des choses toutes faites, je l'avais déjà entendu. Pourtant je ne citais rien, je ne faisais que dire ce qui me venait et soit j'étais très bon dans le genre, soit je citais sans m'en rendre compte. Pourquoi ça me travaillait? Sans raison véritable, je ne faisais que cogiter du vide en revenant de la salle de sport.

La veille avait été un grand soir, pour ainsi dire. L'officialisation de l'invasion féminine. Ce logement n'avait jamais été aussi rempli que depuis ce début de semaine et j'avais encore du mal à m'y faire. Ce matin-là j'avais profité de ma session de sport quotidienne aussi pour évacuer cette frustration là. Évacuer que je me sentais étouffé dans ce logement. J'avais mis un temps considérable à tolérer 001 mais un était suffisant. Trois était trop et si j'avais mis tout ce temps pour lui, combien de temps est-ce que ça me prendrait pour supporter les deux autres? Je n'osais pas y penser et ma chambre me semblait bien minuscule désormais.

Sur mon épaule droite nue était roulé et posé mon t-shirt humide et mes mains étaient fourrées dans mes poches alors que je revenais lentement mais surement vers mon logement. J'avais emprunté les escaliers plutôt que l'ascenseur, préférant donner à mes jambes un dernier effort pour ne pas avoir arrêté immédiatement. J'avais vite compris qu'il valait mieux que ce soit progressif pour éviter les douleurs et si je n'étais pas une machine de sport comme certain, je faisais ma part chaque jour. Ça m'aider à ne pas penser. Ne pas penser à bien des choses et bien des questionnements.

Ne pas penser à lui non plus.

Lui qui se trouvait là, debout devant la porte. Lui qui attendait en silence. Lui que je venais de voir toquer et que je voyais maintenant s'agiter, se balancer d'un pied sur l'autre en lisant sur son visage la hantise que cette porte s'ouvre. Lui que la simple vision me serrait la gorge. Lui qui produisait chez moi cette froideur irrépressible. J'avais senti mon visage se figer, se tendre, et je l'aurais voulu je n'aurais fais que grimacer en tentant de sourire. - Qu'est-ce que tu fais là? - Je levais le regard vers le numéro sur ma porte. - Ton mec il vit là-bas, si jamais t'es là par erreur. - Avais-je dis en désignant la porte au bout du couloir.

C'était pas une erreur, j'étais pas assez stupide pour le croire. Il était de toute façon trop agité pour que ce soit une erreur, quand bien même il aurait oublié quelle porte il devait rejoindre. Je voulais seulement être désagréable. Ou le voulais-je vraiment? C'était peut être plus simple comme ça. Pour moi. Je lui passais devant et ouvrais la porte pour entrer. Le logement était vide, tout le monde était sorti et je laissais la porte ouverte sans me retourner. - Qu'est-ce que tu veux, Neuf. - Nic je ne le connaissais pas. Nic il m'avait abandonné. Il ne m'avait pas fais confiance. Je ne connaissais que Neuf.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Revenir en haut Aller en bas
 
Supermassive black hole || H01-003
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Black Hole RPG is coming
» Black Hole RPG recrute des graphistes passionnés :)
» Black Hole RPG : Vous laisserez-vous tenter ?
» The Black Hole aura son remake
» Page de caractères spéciaux +

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA RUCHE :: Niveaux 6 à 10 :: Niveau 8-
Sauter vers: