Partagez | 
 

 Jour 1...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
PNJ
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Jour 1...   Jeu 31 Aoû - 21:07

EVENT DE SEPTEMBRE
partie 2 - jour 1

Le début de l'event se trouve ici



-La première étape de la vérité-
Étage : B01.
T-30 jours restant
Observez / Vous n'aurez que cette chance.


LA PREMIÈRE DESCENTE DANS L'ASCENSEUR...
L’ascenseur, pré-programmé, enclenche sa manœuvre. Descendant les premiers étages et s'enfonçant un peu plus profondément à chaque seconde. Le temps passe et fait place à une perspective beaucoup plus vaste, si vaste que vous ne savez pas combien d'étages vous traversez. De quelle grosseur est ce bâtiment ? La luminosité de l’ascenseur change, passant du blanc au bleu, au rythme du mouvement de celui-ci.

L'effet d'un ralentissement et d'un arrêt complet. À quoi peut-on se préparer ? Les portes s'ouvrent dans un grincement métallique à peine perceptible, signe de l'usure d'un environnement qui n'a pas reçu de visiteurs depuis un moment.

La pièce est sombre. Au pied des murs, sous une lisse en métal, une luminosité discrète et timide éclaire le sol. Seule source de lumière disponible. L'environnement est vaste et vide comme s'il avait été dégarni de ses biens, ne laissant qu'un mince tapis de poussière comme ornement.

La pièce, étrangement conçue, donne cette impression d'être courbée légèrement vers l'intérieur comme si vous vous retrouviez dans une section d'un bâtiment de forme annulaire. À chaque extrémité de la pièce se trouve une porte métallique comme celles qui séparent les diverses sections des sous-marins, exposant une roue circulaire pour les ouvrir. Toutes deux sont scellées par un verrou d'acier contrôlé par un accès électronique. Au plafond, encastrées, des caméras de surveillance. Toutes identifiées par un voyant rouge clignotant, signe d'une mise sur pause ou d'un processus de visionnement en boucle pour celui qui doit surveiller cet endroit... mais pour combien de temps encore.

Vous vous aventurez prudemment dans cet espace vide, cru et frais. Explorant ce qui jadis avait une fonction qui vous échappe pour le moment. Tout semble avoir été condamné. Accès pour l'électricité, installations pour des luminaires, approvisionnement pour l'eau, tout. Quelques placards vides ou presque, restent des curiosités pour certains d'entre vous, mais deviennent rapidement sans intérêt.

La pièce offre néanmoins un attrait plus significatif. En face de vous, une vingtaine de mètres à marcher. Un orifice sans porte, seulement couvert d'un rideau, s'offre à vous. Déplaçant celui-ci afin de pénétrer dans la seconde pièce qui semble faire partie du milieu de ce bâtiment circulaire, vous découvrez ce qui s'apparente à une salle de théâtre, de cinéma, ou encore de présentation. Le plancher s'incline légèrement vers le bas, exposant trois rangées de cinq sièges en cuir.  

Au bout de cette salle...  un rideau métallique fait office d'écran et dissimule ce qui semble être le principal intérêt de cette salle. Au mur, un contrôle manuel permet d'actionner le rideau. À coté de celui-ci, un second contrôle, celui-ci électronique, semble activer une devise audio qui pour l'instant est inopérante.

Le rideau glisse lentement, au mouvement de son mécanisme, exposant une baie vitrée proposant un spectacle troublant. Vous constatez avec stupeur ce qui se trouve de l'autre coté. Entre colère, panique, vous assimilez à mesure l'étendue de votre vision.

La salle est immense, gigantesque, près de 250 mètres de diamètre. Une superficie un peu plus grande que deux terrains de football. Elle est illuminée de blanc, lisse, parfaitement ronde en forme de dôme avec en son centre un unique ascenseur conique transparent fait de vitres qui traverse la pièce de bas en haut et se perd dans le sommet de la structure. De la baie vitrée, vous constatez que vous êtes à 20 mètres au-dessus du sol de cette immense pièce blanche et que vous regardez en hauteur un parterre épuré, presque exempt de matériel, à l'exception du centre de la pièce.

Tout autour de l’ascenseur, bien cordées en rangées... des civières. Plus d'une soixantaine de ces lits, tous dédiés à leur fonction, supporter un corps... immobile.... inerte... nu et recouvert d'un simple drap blanc sur les hanches. Des hommes et des femmes gisant dans l'attente, yeux clos, endormis. Chaque être est connecté à un engin électronique médical à première vue, difficile à dire avec la distance, et semble être en liste pour quelque chose.

Encore sous le choc, vous observez le visage de tous ces malheureux, l'émotion neutre d'un sommeil sans rêve. Cherchant à confirmer ce que votre instinct vous dicte sur ce lieu, vous observez que plusieurs d'entre eux sont identifiés par un code sur une bâche au bout de chaque civière. Une sorte de cryptogramme de reconnaissance identitaire débutant par H ou F et suivi d'un nombre se situant entre 01 et 12... laissant un espace additionnel pour y ajouter des chiffres... exactement comme vous...


FONCTIONNEMENT DE L'EVENT
Puisque nous aimons expérimenter, nous vous présentons ci-dessus le fonctionnement de cet event un peu particulier. Il sera en effet réalisé sous forme de journées. Tel qu'indiqué sur le panneau de l'ascenseur, le niveau vous sera accessible durant 30 jours et 30 jours uniquement.

Le texte ci-dessus représente l'environnement dans lequel vous vous trouvez plongé lors de votre descente au niveau B01. C'est-à-dire une pièce de forme circulaire sous forme de dôme se trouvant au centre de ce que vous pouvez supposer être un anneau bien que vous ne le voyez pas en totalité. Ce dernier vous est accessible en une seule section où vous pouvez trouver une petite pièce emplie de sièges vous donnant une vue parfaite sur le dôme un peu plus bas que vos regards, son contenu, ainsi que sur des "miroirs" reflétant l'environnement et vous empêchant de voir si d'autres personnes peuvent se trouver ailleurs dans l'anneau.

À chaque jour, un nouveau sujet sera ouvert. S'il ne se passe rien de particulier, le texte ci-dessus reste votre base. Si au contraire vous rencontrez un événement en particulier, son détail vous sera donné. OBSERVEZ. Voilà le meilleur conseil que nous pouvons vous donner en vous rappelant que toute action peut avoir une conséquence que vous pourriez regretter...

En terme de rp, vous pouvez poster dans les sujets qui vous plaise en prenant en compte qu'ils se déroulent lors de différentes journées. Priorisez les réponses courtes et surtout ne vous forcez pas à rp. Si une journée reste vide ce n'est pas problématique. Bonne expérimentation et bonne chance. Vous allez en avoir besoin... Ne lancez exceptionnellement pas le sérum de vérité pour les rp réalisés durant l'event.




Revenir en haut Aller en bas

avatar
F01-555
F01-555
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Jour 1...   Ven 1 Sep - 9:18

555 n’arrivait pas à croire ce qu’elle voyait. Elle se serait presque crue dans l’un de ses cauchemars. Mais non. C’était bien réel. Et c’était pire que tout ce qu’elle aurait pu imaginer. Sous ceux qui comme elle, avaient bravé l’ascenseur, dans cette salle en verre, des corps se trouvaient sous leurs pieds. Des centaines, des milliers de corps. Elle les aurait cru mort si ce n’était pour l’étrange appareil médical qui était relié à eux, elle supposait que ça en était un en tout cas. Et ces numéraux … « C’était nous … » chuchota-t-elle. La jeune femme avait longtemps réfléchi à comment elle était arrivée ici. Et naïvement, elle avait pensée qu’on l’avait enlevé, lui avait pris sa mémoire et qu’ensuite elle s’était réveillée. Mais ça … après avoir vu tous ces corps endormis, elle ne pouvait plus qu’ajouter un nouvel élément : le temps. Depuis combien de temps ces corps étaient-ils là ? Depuis combien de temps était-elle là ? Et elle se rendit compte qu’elle avait peur de connaitre cette réponse. Jurant doucement, 555 commença à chercher des informations dans la pièce. N’importe quoi ferait l’affaire plutôt que de rester dans l’inconnu.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡




Badges du swag :
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F04-089
F04-089
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Jour 1...   Ven 1 Sep - 13:45

En clair j'étais curieuse, trop curieuse. Qu'est ce qui m'avait pris de les suivre ? En même temps tout n'était pas net ici. Et avec ce que la ruche me faisait subir, pas la peine de reculer. Je voulais connaître tous ces secrets. Courageuse ou bête, la question ne se posait même plus ... Alors j'avais suivis les autres et j'entendis 555 prononcer quelques mots. Certaines personnes étaient sous le choc. Cette salle d'entrée me faisait peur. Mais au-delà de l'imagination, jamais je n'aurais cru voir ça. J'approchais de ce verre qui nous séparait de l'espace derrière. Une main devant la bouche, j'étais choquée. Mes yeux brillaient ce qui m'empêchait de voir les écritures sur les civières. Mais eux, ils étaient en plein sommeil. Ils allaient ... ils allaient se réveiller dans une salle blanche. Tout comme nous. Mais qui sommes nous ? Putain, pourquoi on est ici ? Des analyses, des recherches. Au mon dieu c'est ... J'étais pas en état de parler et pourtant je dis "Qu'est ce qu'ils nous ont fait ?" d'une voix étranglée. 555 commença à chercher partout. Peut-être des indices de quoi les sauver ou nous sauver. Tout comme elle, je n'allais pas rester les bras croisés.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


crédit : code par quantum mechanics || image/gif par crédit || #codecouleurdialogue
Take me down to the river bend, Take me down to the fighting end, Wash the poison from off my skin, Show me how to be whole again, Cause I'm only a crack in this castle of glass, Hardly anything there for you to see, For you to see *LP*

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-14
H03-14
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Jour 1...   Ven 1 Sep - 21:45

Andrew était tranquillement en train de réfléchir dans Ruche quand il avait entendu des coups de feu. Comme beaucoup, il s’était approché un maximum de l’endroit de l’événement pour espérer en savoir plus. Quand tout était terminé et que l’ascenseur avait permis d’atteindre un nouveau niveau, il avait un instant paniqué. Descendre avec les autres ou ne pas descendre… Il n’avait rien pour se défendre comparé à d’autres, il n’était pas encore passé à la salle d’arme. Il avait donc pressé le pas pour aller tenter sa chance, quitte à découvrir un lieu, avoir quelque chose sous la main pourrait aider. Il fut surprit que la pièce lui donne un club de golf, un vrai, en métal. Il ne s’en offusqua pas, bien au contraire et couru dans les couloirs pour rejoindre les autres.

Arrivé sur place, son club de golf dans la main, il avait découvert cette nouvelle salle. Complètement différente des autres. Elle ressemblait à une espèce de cinéma pour public en nombre réduit. Quelque chose dans l’air ne disait rien de bon et son instinct avait eu raison. Derrière ce qui servait d’écran, ils avaient tous découvert une grande bais vitrée qui donnait sur une grande salle blanche en forme de dôme. Au sol, des corps allongés et branchés à des machines. Des morceaux de matricules étaient visibles. Un grand tube au milieu de la salle aussi.

Le poing d’Andy s’était crispé tout seul alors qu’il s’attardait sur les visages. Il ne les reconnaissait pas mais quelque chose le troublait. Des 01 étaient présents, jusqu’au 12. C’était évidant, c’était surement les mois de l’année, mais quelque chose clochait. Les huit premiers mois étaient déjà passés, alors pourquoi d’autres individus portaient encore les numéros de ces mois-là ? Son poing cogna la vitre, de frustration.

« Je comprends pas. Si c’était nous, s’ils nous ont vraiment stockés ici… Pourquoi y’a encore des corps avec les débuts de matricules qui sont déjà sortis ? Du 01 au 08, il devrait plus y’en avoir non ? »

Kiki, alias 089 était non loin de lui, pendant 555 semblait chercher des indices. Bon sang, cette nouvelle pièce à plusieurs compartiments ne faisait que rajouter plus de questions et de mystère qu'avant...

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Let your memories grow stronger and stronger
'Til they're before your eyes

Revenir en haut Aller en bas

En ligne
avatar
F01-834
F01-834
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Jour 1...   Ven 1 Sep - 22:38

event de septembre
          jour 1

Tu restes là, un moment, à attendre que nouveaux bruits fassent surface. Que quelque chose d'autres se fassent entendre. Du mouvement, n'importe quoi. L'ascenseur attendra. Ton rythme cardiaque est redevenu normal et tu espères naïvement que tout n'est pas terminé de l'autre côté, mais il ne se passe rien ... Rien du tout. Tu soupires donc, découragé, avant de reporter ton attention sur l'ascenseur qui a attiré l'attention de quelques personnes plus tôt. Certaines semblent l'avoir pris, tu l'as entendu s'activer. Tu te diriges vers ce dernier, déterminé à éclaircir toute cette histoire. Tu joues un peu du coude pour t'y rendre, les curieux sont nombreux, mais ils sont peu à oser y monter. Tu pénètres dans la cage métallique alors que des regards curieux se posent sur toi ...« Vous montez ? Non ? Personne ? ... » Tu grommelles un peu avant d'actionner l'ascenseur qui se met en marche rapidement. Tu commences rapidement à trouver que cette descente prend du temps et tu te demandes bien ou l'ascenseur va te mener ... La Ruche est-elle si grande ? Es-tu encore dans la Ruche ? Alors que tu commences à trouver le temps long et qu'une envie subite te sortir te prend aux tripes, l'ascenseur s'arrête et les portes s'ouvrent sur une pièce sombre.

Tu n'y vois pas grand chose et il n'y a pas grand chose à voir, tu choisis plutôt de suivre le son des voix qui s'élèvent dans ce qui semble être une pièce annexe. Tu pénètres dans une pièce ou se trouves déjà un petit comité, mais ce n'est pas ce qui retient ton attention, non ... C'est cette grande baie vitrée. Tu t'en approches, machinalement, en faisait fis des gens qui t'entourent. Tu n'as même pas la décence d'afficher une mine horrifiée. Tu dois avouer, que tu n'es même pas surprise ... Même si l'horreur de la chose te frappe pleinement en voyant tous ces corps allongés plus bas. Depuis combien de temps sont-ils là ? ... Combien de temps toi-même es-tu resté là, allongée, en attendant qu'on te catapulte dans la Ruche. Tu sers les poings. Tu écoutes vaguement ce que les autres disent autour de toi, tu reconnais certaines voix. Tu te retournes, pour découvrir les visages de 089 et 14, puis de celle qui se nomme 555, si tu ne te trompes pas. Tu serres les dents. Mais bordel, c'est quoi ce truc ? « Il prévoit de nous garder ici plus d'un an ... » Tu figes, les dernières paroles que tu prononces manque de rester coincé dans ta gorge. C'est horrible et ça le devient encore plus lorsqu'on rend la chose réelle, qu'on la prononce à voix haute. Tu jettes un regard effaré à 14. Pourquoi a-t-il posé cette question ? Tu te retournes vers la baie vitrée, alors que 089 et 555 se mettent à fouiller la pièce. « Il y a forcément un moyen de les attendre ... » Tu marmonnes ... En te demandant pourquoi une telle pièce à été créee. Qui donc viendrait admirer les nombreux corps allongés plus bas pour passer le temps ? Tu frissonnes. Tu observes la baie vitrée et l'envie de la faire volée en éclat se fait sentir ... Simplement pour détruire cet observatoire de l'horreur.
Made by Neon Demon

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

human stupidity
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F01-555
F01-555
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Jour 1...   Sam 2 Sep - 10:16

Du coin de l’œil, 555 vit une jeune femme (@F04-089) commencer à l’aider dans la fouille de la pièce. Elle lui fit un signe de tête. C’était toujours bien d’avoir plusieurs mains pour chercher des indices. Surtout quand on ne savait pas nous-même ce que l’on cherchait. La jeune femme s’éloigna de la vitre pour aller inspecter les sièges, mais entendit tout de même @H03-14, si elle se rappelait bien, parler. « Peut-être qu’ils sont le deuxième arrivage et qu’ils comptent les réveiller l’année prochaine ? Ou alors on a la réponse d’où terminent les disparus … » Aucunes de ses deux propositions n’était franchement réjouissantes. Bordel, 555 n’avait jamais eu autant envie de sortir de cette prison qu’en cet instant. La jeune femme finit par atteindre les ranges de sièges. Elle commença à les inspecter, cherchant une inscription, un papier, n’importe quoi. Elle aperçut une autre femme (@Adélaïde Larsen) s’approcher dangereusement de la baie vitrée, et se demanda si elle allait tenter de la briser.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡




Badges du swag :
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H01-003
H01-003
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Jour 1...   Sam 2 Sep - 11:36

First step to the Truth
Ft. Bees


Lorsque les coups de feu avaient retenti, je me trouvais avec 14 à ne pas faire grand chose sinon lui trouver de nouveaux slips. Enfin, techniquement c'est moi qui lui cherchais les slips les plus roses que je pouvais trouver, mais en réalité on cherchait surtout d'autres vêtements pour se débarrasser de ces uniformes blancs. J'avais déjà fais un petit tour moi-même, mais Andy voulait renflouer sa garde-robe alors autant l'y aider. Mais ce jour là était devenu bien différent en l'espace de quelques secondes alors que la voix, familière mais inconnue, délivrait son discours.

Discours, explosion, tirs et conversations entendues à travers le mur avec l'air le plus inquiet qui soit sur le visage. La suite avait été simple et rapidement effectuées à vrai dire, comme un déclic dans le crâne d'Andy qui m'avait traîné à al salle d'arme avant de rejoindre l'ascenseur. On avait bien vu qu'un nouveau niveau était accessible, mais il n'avait pas voulu descendre de suite. Il avait préféré récupérer ce club de golf et si j'étais bien content de ce résultat, j'avais moi-même préféré ne pas m'équiper. Question de choix.

A peine sortis de l'ascenseur que mon regard avait balayé la salle, à la fois curieux et inquiet. J'avais laissé Andy passer devant, lui et son club de golf faisaient la paire, et je le suivais. Lui, moi, d'autres, nous nous étions dirigés vers l'ouverture en face après avoir réalisé que les portes latérales étaient fermées et découvrir cette salle de théâtre avait été une surprise en soit. Pas aussi grande que la suivante.

J'étais descendu jusqu'au rideau métallique alors qu'il s'ouvrait, insouciant, trop curieux de ce qui se trouvait derrière et lorsque je l'avais vu, cette salle circulaire d'un blanc éclatant, ce dôme, ce tube, ces lits et ces corps endormis allongés dessus... Je m'étais accroupis au sol, une main contre la baie vitrée pour ne pas tomber. L'autre posée sur ma bouche alors que ma voix était coupée. - « Je comprends pas. Si c’était nous, s’ils nous ont vraiment stockés ici… Pourquoi y’a encore des corps avec les débuts de matricules qui sont déjà sortis ? Du 01 au 08, il devrait plus y’en avoir non ? » - Parce que ce n'est pas nous... - Mais 555 venait à cette conclusion également.

Ils n'étaient pas nous. Ils seraient nous. A notre place, dans une autre Ruche. Ce bâtiment était immense et on en découvrait de nouvelles zones en permanence. Qui disait que ce tube ne menait pas à une autre Ruche adjacente à la notre? J'avais toujours pensé que nous n'étions pas seuls ici et les voix derrière le mur après l'explosion me laissait à penser que j'avais peut-être raison. Le soucis? Je n'en dirais rien. J'essayais encore d'accepter l'idée d'avoir participé à la conception de tout ça et ça me dégouttait. Andy savait, il gardait mon secret, il comprendrait certainement le double sens de l'expression sur mon visage.

A moins de briser la vitre... Peut-être les portes en haut? - J'avais dis ça après m'être raclé la gorge, serrée jusque là. Je ne comprenais pas ce que j'observais. J'avais des idées, oui, mais quoi de plus? A part supposer que ces installations médicales servaient à les garder en sommeil et peut-être même à injecter le produit qui effacerait leur mémoire...

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Revenir en haut Aller en bas

avatar
H06-403
H06-403
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Jour 1...   Sam 2 Sep - 13:52

Je ne suis pas le premier sur place. Et ça m'énerve. Beaucoup. Il s'agit peut-être d'un des événements les plus marquants depuis le début de la Ruche, et évidemment, je ne suis pas celui qui le découvre. J'ai pris l'ascenseur aussi vite que j'ai pu et j'ai traversé l'étrange pièce aussi vite que possible pour ne pas perdre une miette du spectacle. Et quel spectacle ! Tous ses corps. Toutes ses personnes. L'un des plus gros mystère de la Ruche qui se révèle enfin : on sait désormais que nous venons (ou atterrissons, pour ce que j'en sais) tous quelque part. Et cette énorme pièce ressemble fort à un centre de stockage à échelle humaine.

Bien évidemment, comme n'importe quel mystère ici, une réponse soulève plusieurs questions : qui sont ces gens, pourquoi certains ont-ils dépassé leur mois de matricule ? Depuis combien de temps sont-ils là ? Etions nous à leur place ? Y'a-t-il une sélection pour entrer dans la Ruche ? Un hasard ? Qu'importe. Un sourire carnassier passe sur mes lèvres sans que je ne prenne la peine de le dissimuler : tout ce que j'attendais dans cette Ruche se trouve là, enfin ! Un vrai challenge, une provocation ultime de ceux qui nous gèrent (car c'est certains maintenant que nous sommes plus sujets d'une expérience que rescapés de la fin du monde). Je regarde les gens autour de moi, qui ont tous l'air horrifié, et malgré mon affinité avec certains (14, en fait, qui ne m'a il semblerait pas encore vu) je lève les yeux en l'air. Pas la peine de regarder avec des yeux de merlans frits, si on peut faire quelque chose, faut se bouger. Je Sors mon carnet de ma poche, griffonne le schéma de la pièce et tourne les talons pour aller examiner ce qui m'intrigue le plus : les portes dans la pièce précédente, qui mènent forcément quelque part.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Unreal
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-14
H03-14
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Jour 1...   Sam 2 Sep - 14:50

Plus Andy regardait les corps disposés en bas, inertes, sans même conscients d’où ils étaient… Et plus ça le révoltait. Bordel, il avait une violente envie de dégommer cette baie vitrée. Sauf qu’il n’était pas sûr de pouvoir le faire sans mettre en danger les personnes endormies, comme celles réveillées, dont ses amis. Alors pour le moment, il n’en ferait rien… Observer, réfléchir et agir ensuite. Du moins, c’est qu’il essaierait de faire, même s’il était conscient de ne pas être la meilleure tronche du coin. C’était Elijah et Chris les têtes, pas lui.

Il était donc resté à regarder en contrebas avant de finalement se retourner vers les autres quand chacun avait répondu à sa question. Adélaïde et 555 s’accordaient toutes deux pour dire que les corps stockés là seraient ceux de l’année prochaine. 555 émit même l’idée que cela pouvait être les disparus, mais peu problème, et il savait de quoi il parlait. Il ne voyait aucun de ses 6 colocataires ou amis disparus.

« Je pense pas que ce sont les disparus de La Ruche. Je n’en reconnais pas un seul et ce n’est pourtant pas mes colocs évaporés qui manque. »

Il avait dit ça sur un ton faussement amusé. En réalité la situation ne lui faisait pas rire, du tout même. Cette capacité qu’avait cet endroit à toujours les désarçonner commençait sérieusement à l’agacer. Toujours plus de questions, jamais de réponses, c’était à s’en arracher les cheveux.

Quelque chose dans la réponse d’Elijah fit tilt dans son esprit. Ce n’était pas eux. Une conversation qu’il avait eue avec le châtain lui revint en mémoire. C’était un soir, ils avaient parlé ensemble de toutes leurs théories concernant La Ruche. Ce qui était possible, pourquoi et comment ils avaient atterris ici. Une des possibilités qu’ils avaient évoquées ? Celle qu’ils n’étaient pas dans la seule Ruche.

« Elijah a peut-être raison, ce n’est peut-être pas nous. On n’est peut-être pas dans la seule Ruche. C’est peut-être aussi pour ça qu’il y a encore tous les numéros des mois. »

Ça pouvait aussi se tenir… Ce qui n’enlevait pas de mystère. Quand Elijah avait mentionné la possibilité de briser la vitre, Andy se dit qu’il n’était pas le seul à avoir envie de faire péter cet endroit. Mais l’idée d’examiner les portes semble plus sage pour commencer. Une porte, ça mène forcément quelque part. Il répond donc positivement de la tête avant d’emboiter le pas à ceux qui voudront bien venir voir aussi. Mais visiblement, quelqu’un les as devancés. 403 est là aussi, arrachant un sourire à Andy.

« Salut, toujours à la recherche de défis bouclettes ? Celui-là est de taille je crois. T’as trouvé un truc sur cette porte ? Faut qu’on arrive à aider ces gens. »

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Let your memories grow stronger and stronger
'Til they're before your eyes

Revenir en haut Aller en bas

avatar
F02-021
F02-021
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Jour 1...   Sam 2 Sep - 19:28


F02-021 & People

Jour 1


A son tour, elle les avait rejoint. Dans le silence, elle avait pris l'ascenseur, s'était ramenée dans ce... lieu, dont il ne valait mieux pas savoir le nom. La vision des corps endormis, loin de la choquer, avait eu le don de réveiller une sorte de colère sourde, montant en elle. Mais quelque chose, également, pétillait. L'enquête reprenait, elle en était persuadée. Ils obtenaient petit à petit des informations. Pour quelle raison ? Qui voudrait dévoiler pareille chose ? C'était encore impossible à savoir. Mais la lieutenant mettrait sa main à couper que bientôt, ils allaient obtenir de vraies réponses. Et cela commençait maintenant.

Des visages familiers passent devant elle. Discutent, hypothétisent, s'horrifient. Tasha n'est pas vraiment du parti à prendre la parole. Pas encore. Beaucoup d'observation à faire, d'informations à assimiler. Partir dans des théories dès le début, bien que naturelle, n'est pas encore la chose à faire. Parce qu'elle n'a pas détaillé tout ce qui se passe, elle n'a pas décortiqué tous les indices encore. Pour autant, elle se rapproche d'Adélaïde, reconnaissant 403, Elijah et un brun qu'elle a eu plusieurs fois l'occasion de croiser, non loin d'elle également. Tous agglutinés devant la vitre, du moins jusqu'à ce que les hommes détournent leur attention pour se concentrer sur les portes de la pièce précédente. Rodriguez soupire, hésitant quelques secondes. Pas la peine de se mettre à dix sur une même énigme. Alors elle reste où elle, se rapprochant d'Adélaïde. La blonde n'est pas la femme avec qui elle s'entend le mieux, mais leurs tensions ont su être apaisées avec le temps. Ou du moins le prétendent-elles chacune de leurs côtés. Mais la brune devait bien l'avouer, elle avait déjà collaboré avec la blonde qui ne faisait pas un mauvais partenaire. Alors c'est presque naturellement qu'elle suivi le mouvement, toquant contre la baie vitrée, comme pour mesurer le renforcement de celle-ci. « Je ne comprends pas encore l'intérêt de nous montrer tout ça... serait-ce un avertissement ? » La phrase est prononcée plus fortement qu'elle ne le voulait, de sorte à ce que les autres personnes non loin de leur position puissent l'entendre aussi. Tant pis, au point où Tasha en était, elle ne craignait plus grand chose. « L'agencement de cet endroit, cette sorte de spectacle... On dirait que c'est comme ..une démonstration. Une expérience. Un show raté. Ou au contraire une mise en scène qui nous impliquent... » Rodriguez lâcha ces paroles pour finir par se murer dans un silence troublant. Son regard croisant celui d'Adélaïde, incertaine, mais une lueur d'excitation brillant malgré elle dans ses yeux. Elle allait enfin pouvoir faire quelque chose pour élucider cet énorme mystère.

AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡



It's time to find your own way, Love.

Badges du Swagg:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H01-003
H01-003
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Jour 1...   Dim 3 Sep - 9:02

First step to the Truth
Ft. Bees


Je me relevais, le regard toujours perdu vers la salle. Les miroirs au plafond du dôme donnait une impression d'espace infini qui donnait à ma théorie une profondeur dérangeante. - « Je ne comprends pas encore l'intérêt de nous montrer tout ça... serait-ce un avertissement ? » Je me retournais pour voir le visage de Tasha et soupirais.

« L'agencement de cet endroit, cette sorte de spectacle... On dirait que c'est comme ..une démonstration. Une expérience. Un show raté. Ou au contraire une mise en scène qui nous impliquent... » - Si on s'en tient à ce que le type a dis dans son discours, c'était peut-être ça justement. Une expérience. Et des gens venaient voir.

Je faisais quelques pas en arrière pour me rapprocher d'elle, voyant Andy s'éloigner vers 403. - Mais "nous montrer tout ça"? Je pense qu'on a jamais voulu nous montrer ça. Ce qui s'est passé derrière ce mur, à mon avis c'est ce que ces gens voulaient nous montrer. - Je tournais la tête vers la baie vitrée, finissant à mi-voix. - L'IA ne nous aurait surement jamais montré ça...

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Revenir en haut Aller en bas

avatar
F04-089
F04-089
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Jour 1...   Dim 3 Sep - 9:03

Plusieurs personnes étaient désormais présentes dans cet endroit de malheur. Plusieurs questions subsistaient. Pourquoi ces numéros ? Qui étaient-ils ? Est-ce que la ruche voulait nous montrer ce spectacle assez terrifiant ? Elijah avait émis une hypothèse : Ce n'était pas nous. Le début d'année était déjà passé. Un numéro pour chaque mois de l'année. Alors il semblerait qu'une autre ruche existent ... ou plusieurs. Elle eut un frisson de dégoût. Ou bien, 555 avait raison : C'était les nouveaux arrivants pour l'année prochaine. Mais alors, ils allaient dormir pendant presque 5 mois ? Ou plus car ça faisait longtemps qu'ils étaient entreposés là ! Enfin j'imaginais. Ils auraient le temps de leur pomper tous leurs souvenirs. Robots de tarés.

Je continuais de chercher accompagné de 555. Je lui fis un signe de tête en réponse. Je vis pendant mes recherches le sourire du brun avec son carnet. Un croquis ? Bonne idée. J'entendis Andy parler de colocataires disparus. Il ne m'en avait jamais parlé. Je me souvenais avant que 678 rentre dans mon appartement pour m'annoncer qu'elle habitait avec moi, que mes deux précédents colocataires avaient disparus eux aussi. Je n'ai jamais su comment c'était possible. Si un autre appart leur était attitré ou non ... Eux aussi, qu'étaient-ils devenus ? Je secouais la tête. Un seul problème à la fois.

J'écoutais attentivement Elijah et Tasha parler. Bonnes questions et sûrement qu'il avait raison. Aucune raison pour les IA de nous montrer tous ça. Pourquoi le feraient-ils ?"Peut-être qu'il y a eu un dysfonctionnement ? Peut-être que les robots ne contrôlent plus rien ? Où sinon ils nous montrent ça pour nous faire peur, ce serait plutôt con de leur part".

Ne trouvant rien qui pourrait nous aider dans cette salle, j'accompagnais les hommes vers les portes. Serais-je vraiment utile ? Je ne savais pas je devais juste, combattre cette peur qui me ligotait constamment depuis plusieurs mois déjà et essayait de devenir courageuse pour une fois ...

Arrivant dans ce lieu, il faisait un peu plus froid que dans la précédente. Les caméras nous observaient. Je décroisais les bras, ouvris les placards qui étaient vides bien évidemment. Ils ne restaient que ces portes métalliques verrouillées. Et comme toutes portes, elles fonctionnaient avec un code.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


crédit : code par quantum mechanics || image/gif par crédit || #codecouleurdialogue
Take me down to the river bend, Take me down to the fighting end, Wash the poison from off my skin, Show me how to be whole again, Cause I'm only a crack in this castle of glass, Hardly anything there for you to see, For you to see *LP*

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F01-555
F01-555
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Jour 1...   Dim 3 Sep - 9:23

Rien. Il n’y avait strictement rien dans, sur ou sous les sièges. Hormis de la poussière bien sûr. Poussière qui ne faisait que confirmer que cet endroit n’avait pas servi depuis un long moment maintenant. Fronçant les sourcils, 555 se releva en essuyant son pantalon maintenant sale. On ne pouvait pas dire que cette recherche avait été très fructueuse. La jeune femme laissa son regard courir le long de la salle. Que faire maintenant ? Elle pourrait aller inspecter les casiers, voir si elle pouvait faire marcher le système audio ou bien aller voir l’une des deux portes. Voyant que la jeune femme l’aidant à chercher fouillait les casiers, elle décida de l’aide également, mais tout comme elle, ne trouva rien. Finalement, passant à côté de ceux toujours collés à la vitre, elle choisit de remonter et d’aller voir les portes, elle pourrait toujours aller voir les autres choses plus tard. A ce qu’elle savait, ils n’étaient pas vraiment pressés.

Lorsqu’elle arriva, plusieurs personnes s’y trouvaient déjà : @H03-14, @H06-403 et la jeune femme qui l’avait aidé à chercher (@F04-089). Les portes avaient le même style que les sous-marins, mais malheureusement le mécanisme pour l’ouvrir était verrouillé par un cadenas électronique. La jeune femme se tourna vers sa camarade qui venait de parler. « Possible, ou bien c’est justement ceux qui se sont fait descendre qui nous ont amené ici. Ils avaient parlé de faire passer un virus avant de se faire exécuté, non ? » La brune de tourna une nouvelle fois vers les cadenas. « Par le plus grand des hasards, est-ce que l’un d’entre vous serait bon en informatique ? »

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡




Badges du swag :
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-14
H03-14
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Jour 1...   Dim 3 Sep - 11:29

Avant que 403 n'ait pu lui répondre, concentré sur une des portes, Andrew avait entendu plusieurs personnes se ramener dans la première partie de la salle. En tournant la tête il avait pu constater que 089 fouillait les placards, aidée de 555 qui elle aussi les avait rejoint.

Visiblement elles n'avaient rien trouvé puisqu'elles se rapprochèrent un peu, notamment la grande brune dont les yeux bleus étaient encore plus mis en valeur à cause de la lumière de la salle. Elle reparla des voix qu'ils avaient entendu. L'histoire du virus, il s'en souvenait. Des gens qu'ils ne connaissaient pas leur avaient permis d'accéder à cette salle, et de ce qu'ils en avaient entendu... Ils étaient aussi morts. Glauque.

« L'IA nous aurait jamais laissé voir ça, j'en suis convaincu. Des gens sont morts pour pirater tout ça, mais nous aussi on a des doués en informatique. »

Il le savait, il l'avait vu à l'oeuvre plus d'une fois. D'abord dans une vieille salle couverte de cendres dans laquelle ils avaient trouvés un ordinateur avec 001, mais aussi dernièrement, avec une certaine tablette. Elijah était doué en informatique, même si ça ne lui plaisait pas franchement de l'être dernièrement. Lui saurait peut-être quoi faire.

« Elijah ! Ramènes-toi ! Y'a un cadenas électronique pour toi ici. »

Il avait un peu gueulé au beau milieu de la pièce mais qu'importe. 555 demandait un expert informatique et il en connaissait un, il n'y avait plus qu'à voir ce qu'il pourrait faire.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Let your memories grow stronger and stronger
'Til they're before your eyes

Revenir en haut Aller en bas

avatar
H01-003
H01-003
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: Jour 1...   Dim 3 Sep - 13:38

First step to the Truth
Ft. Bees


La voix d'Andy me tirait de ma conversation avec Tasha et je levais la tête vers l'ouverture en haut des séries de sièges. D'un signe de la tête je lui disais que j'arrivais. - Honnêtement je pencherais plutôt pour le dysfonctionnement, mais je me dis que c'est peut-être pas une erreur. - Après tout, vu les conversations qu'on avait entendu à travers ce mur, c'était plus plausible qu'on ait voulu nous montrer ça. Nous le montrer... Ou nous indiquer une voie? Mais laquelle?

Je m'excusais auprès des filles et gravissais les marches pour rejoindre Andy, et 555 entre autres. - Où ça? - Tout ce qui était relié à cette tablette de merde me pesait, mais ça? Ça c'était rien. Juste une boite et une porte. Si derrière cette porte se trouvait une photo de moi avec une cible je me raviserais, mais pas encore.

Je prenais position devant le boitier et l'observais. - C'est un lecteur de carte magnétique... - Je le savais comment? Parce que je le savais. Et parce que dans la quantité de choses que ce souvenir gros comme l'univers m'avait ramené, il y avait ça aussi. Je glissais mes doigts le long de la jointure entre le boitier et le mur et trouvais un point souple sur lequel je pressais de chaque côté pour sentir un léger clic et le boitier qui se détachait.

Je lançais un regard vers les autres. - A moins que vous ayez la carte qui va avec, il n'y a pas trente six solutions... - Et l'intérieur du boitier qui tenait encore par deux fixations amovibles en bas? Un merdier sans nom de fils électriques et de circuits imprimés. Et je parvenais à m'y retrouver, même je voyais déjà le boulot que ça allait demander.

J'écartais quelques fils pour avoir une meilleure vue et tournais finalement la tête vers les autres. - Ok donc, je vois ce que c'est mais ça me demander du temps alors... Allez papoter ailleurs pendant que je travaille et je vous avertirais quand j'aurais trouvé. - Du balais les gêneurs, papa a besoin de silence pour ce concentrer. C'est pas le tout de savoir ce qu'on fait, il fallait également que j'arrive à me souvenir correctement de ce que je devais faire et ça, c'était pas en ayant du bruit autour que j'allais le faire.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Revenir en haut Aller en bas

avatar
PNJ
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: Jour 1...   Lun 4 Sep - 9:25

Ce sujet sera ouvert jusqu'à la fin de la journée. Outre le panneau déjà ouvert, merci de ne pas interagir avec l'environnement pour conserver la logique. (Si vous souhaitez souffrir suffit de demander Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
 
Jour 1...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Résolu]Mis a jour impossible avec Antivir
» Spécial réveillon du jour de l'An
» Attention : Fausse mise à jour qui cache un cheval de Troie !
» Mises à jour des logiciels du pack
» antivir périmé, mise à jour KO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: Archives :: Events :: Niveau B01-
Sauter vers: