Partagez | 
 

 I'M STARVING

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
F10-01
F10-01
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: I'M STARVING   Jeu 26 Oct - 16:38

I'M STARVINGLa faim qui tiraillait son estomac faisait vriller son cerveau. Si elle était bien arrivée - ou au moins réveillée - à l'heure du déjeuner, le stress lui avait complètement coupé l'appétit et puis franchement, elle était bien trop occupée à comprendre où elle était, pourquoi elle était là et pourquoi elle s'évertuait à vouloir se souvenir d'une vie antérieure qui ne semblait pas avoir existée. La visite des lieux indiqués par la carte qu'elle avait eu de la main mécanique s'était faite rapidement, ne s'attardant pas vraiment à tout ça, pas même aux autres qui l'entouraient. L'envie de comprendre était trop forte. Elle avait besoin de comprendre, réellement, mais après plusieurs heures à chercher des indices, il fallait se rendre à l'évidence, elle avait trop faim et trop soif pour continuer à s'agiter dans tous les sens dans l'espoir vain de trouver une sortie. Elle s'était alors de nouveau armée des règles données par la machine qui semblait diriger l'endroit d'une main de maître. Il faut être deux pour se présenter à la cafétéria afin d'avoir deux portions de repas... « C'est une blague? » Se disait-elle à elle-même. C'était quoi la différence entre se présenter seul et avoir une portion ou à deux pour deux portions? Elle était pas assez blonde pour voir la différence... hormis peut-être obliger les personnes à entrer en contact avec les autres. Hum... c'était une idée qui ne la satisfaisait pas vraiment. Elle ne connaissait personne ici de toute façon et probablement que tout le monde avait déjà son partenaire pour manger ou s'était arrangé pour tourner avec d'autres personnes aux différentes heures des repas. Elle allait devoir se débrouiller seule...

Vagabondant dans les couloirs, elle ne pipait pas un mot à la recherche d'une idée pour duper la machine. Bien entendu, elle avait tenté de s'y rendre seule... aucune résultat... il fallait bien tenter le coup malgré tout! D'un couloir à l'autre, elle arrivait à la salle de sport, grimaçant un peu de douleur abdominale quand ses iris bleus se posaient sur ces mannequins noirs, sans bras ni jambes, placés là pour se faire taper dessus à coups de pieds ou de poings. Quitte à tenter le tout pour le tout! F10-01 s'armait de ses dernières forces pour traîner l'un des mannequins en dehors de la salle sous le regard interrogateur de certains. Ils pouvaient bien la penser complètement cinglée qu'elle s'en tamponnait le cocotier avec un coquillage comme de l'an 40... d'ailleurs on était en quelle année au juste? Une question qui lui échappait en chemin tandis, qu'essoufflée, elle arrivait enfin devant la machine avec son nouvel ami. Quelques secondes... quelques grosses secondes, et toujours rien. Cette saloperie reconnaissait l'humain d'un mannequin, elle reconnaissait la petite blonde aux nerfs montants d'un homme de plastique - rempli de sable sans doute mais là n'était pas la question. Enervée - et affamée - F10-01 se mettait à appuyer sur le bouton tactile de distribution des plateaux avec frénésie - pour ne pas dire presque folie. « COME ON, je meurs de faim bordel! »
© CRIMSON DAY

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H09-13
H09-13
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: I'M STARVING   Lun 6 Nov - 14:44

La salle de sports était devenu mon niveau de prédilection. Mon échappatoire à tout le bordel de cet endroit même si avouons-le il n'avait pas que de mauvais côtés. Cela n'empêchait pas mon besoin d'évacuer stress et pression de se faire présent à l'occasion. Comme une petite bombe accumulant de l'essence avant que la mèche n'en vienne à s'illuminer pour annoncer que le pire était à venir. Bombe que je me devais de désamorcer avant le moment fatal. D'autant plus que je n'avais pas la moindre idée du résultat dans l'environnement actuel. Je n'arrivais qu'à supposer qu'à être d'un calme toujours si admirablement plat perdre mes nerfs engendreraient une explosion catastrophique. Un hurlement démesurément fort voir même un coup donné rapidement à regret vu la transgression d'une règle. Je ne doute pas même que je ne saurais pas réfléchir sur le coup, mais là encore ce n'est que spéculations. Parce que malgré le temps qu'y passe je ne sais toujours rien de plus que ce qu'on a bien voulu me montrer. Je n'arriverais pas à dire à quel point je serais réellement capable d'exploser ou si réellement j'exploserais. Peut-être que je ne fais que sainement évacuer un stress normal et qu'en bout de compte je serais simplement épuisé de ne rien faire pour contrer la situation. Comment le savoir sans le tester? Pas sans se souvenir et le test ne me disait pas réellement. M'attirer des ennuis ici ne me disait pas du tout à dire vrai. J'espérais faire mon petit chemin sans créer davantage de remous. La mésaventure sur la plage ayant calmé toute forme d'ardeur à l'encontre de cette pensée. Si cet endroit pouvait rendre d'un réaliste une situation comme celle-ci... je ne voulais pas même imaginer le pire. Cet endroit était bien assez divertissant comme ça.

D'autant plus à cet instant où je diminue le rythme de ma vitesse au vélo d'exercice pour observer la blonde venant d'entrer d'un pas plutôt déterminé. Craignant d'abord de la voir transgresser l'une des dites règles je suis plutôt surpris de la voir prendre l'un des mannequins... et le déplacer? Qu'est-ce qu'elle fait? Curieux j'en viens à descendre du vélo et attraper mes vêtements. M'essuyant brièvement sans la quitter du regard. Amusé, mais pas suffisamment déterminé à stopper son élan pour l'aider. Ce serait dommage de ne pas la laisser mener à terme le projet qu'elle semble avoir en tête. J'enfile plutôt mes vêtements et entreprend de la suivre afin de voir ce qu'elle compte fait de ce gros tas de sable si ce n'est le frapper. Peut-être contourner la règle la forçant à s'entraîner en sous-vêtements en déplaçant le mannequin dans une autre pièce. Une façon comme une autre de détourner la règle. Du moins c'est la pensée traversant mon esprit jusqu'à ce que je la vois poser le pied dans la cafétéria et s'approcher des trapes. C'est qu'elle a de la tête cette petite. Dommage que la chose ne semble pas fonctionner.

J'en viens à m'approcher d'elle pour l'entendre hurler et appuyer frénétiquement sur le bouton. La trape s'ouvrant enfin lorsque je me poste tout près de cette dernière et de la jeune femme. « C'était une bonne idée, mais cet endroit est très... à cheval sur les règles. Je suppose que tu n'es pas là depuis très longtemps. » J'attrape le plateau dans la trape pour le lui donner. Il y a bien assez pour deux, mais ce n'est pas dit qu'elle a envie de partager et comme elle semble nettement plus affamée que moi il vaut mieux le lui laisser. Je ne suis tout de même pas un monstre au point de l'aider simplement pour lui voler le repas sous son nez. « J'admire tout de même le geste. Je suis 13 et toi? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
F10-01
F10-01
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: I'M STARVING   Mer 15 Nov - 20:28

I'M STARVINGL'esprit humain s'avérait compliqué dans les détails mais tellement simple quand il s'agissait de l'essentiel. Dès l'instant où la survie entrait en jeu, ça devenait une obsession. Sa faim l'était. D'abord une gêne puis, par moment, une véritable douleur d'estomac qui se tord. Ça ne faisait que quelques heures qu'elle s'était réveillée mais depuis combien de temps avait-elle dormi? Ses entrailles criaient assez famine pour lui faire comprendre que ça allait sûrement au delà de quelques heures, au delà d'une nuit classique. Elle avait faim, elle était affamée, elle ne connaissait personne à qui demander alors elle avait fait travailler ses méninges une dernière fois. En vain. La trappe ne s'ouvrait pas, aucun plateau ne pointait le bout de son nez et une bouillonnante colère venait titiller ses nerfs après ce système qu'elle qualifiait en silence de merde. Dès lors où l'obsession survenait, le reste n'existait plus. Son estomac vide lui faisait porter des œillères, ne remarquant pas le jeune homme qui s'était approché, assez pour se faire détecter par la machine, jusqu'à ce que sa voix retentisse aux oreilles de la blonde, perdant l'attention qu'elle avait mise sur cette trappe s'ouvrant enfin sur le précieux. « Merci... » c'était le seul mot qui arrivait à ses lèvres, attrapant le plateau tendu, quand son esprit voulait lui hurler "De quoi je me mêle." Les gens qu'elle avait pu croiser et observer jusque-là, ces personnes dans la cafétéria, ils semblaient tous vivre la situation comme si tout était normal, comme si la vie était ainsi faite et qu'il ne fallait pas chercher à comprendre. La jeune femme trouvait ça assez suspect pour n'accorder que peu de confiance aux personnes qui peuplaient ses lieux pour le moment, même à lui, le héros de sa journée... ou du moins de son estomac.

Mais devait-elle s'isoler pour autant? Ce n'était pas de cette façon qu'elle allait découvrir quel était sans endroit, pourquoi ils étaient là, quel était le but et toutes ces questions sans réponses qu'elle pouvait se poser. « 01... il paraît. » Elle avait encore du mal à accepter de ne pas avoir de prénom - et par extension d'identité, c'était douloureux à penser - et surtout de ne pas avoir de souvenir, ni relier à un quelconque prénom ni à ce numéro stupide qu'on leur donnait. Ses iris se reportaient sur le plateau alors que son estomac manifestait bruyamment son mécontentement. Un sourire plus tard - mêlé à la gêne de ne pas savoir quoi lui dire - elle lui tournait les talons, se dirigeant vers une place vide quand sa mémoire lui rappelait que ce plateau n'était pas prévu que pour une seule personne. Posant le plateau sur la table, elle finissait par se retourner. « Hé 13! Est-ce que j'avais l'air à ce point acharnée? » pour qu'il lui donne sa part? Haussant les épaules, elle ne lui laissait pas vraiment de temps de réponse. « Une partie de ce plateau va finir à la poubelle si tu viens pas m'aider. Je crains de ne pas pouvoir tout manger. » Il ne fallait pas se leurrer, elle était enflée comme une allumette et il était impossible pour elle de manger pour deux. En plus elle ne pouvait même pas faire de stock pour manger plus tard, c'était interdit.

Prenant place, elle attendait que la chaise en face d'elle - ou à côté d'elle selon le choix de Monsieur - trouve preneur pour diviser les plats du plateau. Rien de compliqué, ils étaient parfaitement identiques. « Personne n'a jamais pensé à se donner des prénoms? Je veux dire, même des faux ça ferait l'affaire. » Elle lui balançait ce qui la perturbait le plus. Ces fichus numéros étaient-ils vraiment nécessaires? Picorant dans son entrée, elle ne le lâchait pas du regard, comme si elle l'étudiait un court instant avant de laisser quelques mots glisser entre ses lèvres. « Toi par exemple, t'as la tête d'un mec à avoir un prénom court je trouve. » Elle le sentait comme ça en tout cas. Une ou deux syllabes, pas plus. « Je suis pas sûre de retenir tous les numéros des personnes que je rencontre. » Il fallait se rendre à l'évidence. Si elle n'avait pas mangé jusque-là c'est parce qu'elle flippait de ne se souvenir de rien. Et si demain au réveil, elle ne se souvenait pas de cet instant, de cet échange et du goût des aliments qui embobait sa bouche?
© CRIMSON DAY

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H09-13
H09-13
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: I'M STARVING   Mar 5 Déc - 14:41

« 01... il paraît. » J'esquisse un fin sourire en l'observant tourner les talons et jugeant bon de m'appuyer sur le mannequin qu'elle a traîné jusqu'ici. Ne serait-ce que le temps de voir ce qu'elle compte faire. Je ne la connais pas après tout. Je la trouve simplement... disons un peu rude sur les manières, mais je ne peux pas lui en vouloir. Un parfait inconnu qui arrive près d'elle pour lui montrer que son plan à la con ne fonctionne pas sans même prononcer le moindre mot ne doit pas sembler des plus agréable. Sans doute pas davantage en la fixant simplement plutôt que tourner les talons de mon côté également. Après tout je lui ai dit qu'elle peut prendre tout ce qu'elle veut dans ce plateau non? Certes il faudra que je mange à un moment ou un autre de la journée, mais je ne doute pas de pouvoir faire sans le temps d'un repas. Malgré le fait que je me suis un peu trop acharné sur ce vélo dans la salle de sport. Ce qui m'a fait un bien fou il faut le dire. Ne serait-ce que pour oublier tout ça en fixant un point fixe que je n'atteindrais jamais. Comme une carotte pendue devant la tête de l'âne qui croit bêtement un jour arriver à l'attraper en avançant toujours dans sa direction. À l'exception que dans mon cas je sais trop bien qu'il s'agit d'une mesure temporaire me permettant de m'évader avant de retrouver le monde réel. Cet endroit où je sens le besoin de m'établir une routine cartésienne pour ne pas avoir de mauvaises surprises telles que celle rencontrée en passant une porte du niveau 13. Chose qui n'est pas près de se reproduire. L'expérience aillant laissé une marque indélébile en mon esprit. « Hé 13! Est-ce que j'avais l'air à ce point acharnée? » Je me rends compte que je m'étais perdu dans mes pensées à fixer un point lorsque j'entends sa voix me faisant relever les yeux dans sa direction. « Une partie de ce plateau va finir à la poubelle si tu viens pas m'aider. Je crains de ne pas pouvoir tout manger. » Un large sourire s'étire sur mes lèvres alors que je délaisse la compagnie du mannequin pour venir prendre place face à elle. « Je dirais débrouillarde plus qu'acharnée, mais malheureusement cet endroit est un peu trop pointilleux sur les détails. Merci de partager le résultat. »

Je pris l'une des deux portions de nourriture pour la placer devant moi. Chipotant dans mon assiette en la fixant du regard. La mine songeuse. « Personne n'a jamais pensé à se donner des prénoms? Je veux dire, même des faux ça ferait l'affaire. » On ne peut pas lui donner tord sur ce point même si je dois admettre qu'après quelques semaines on s'y fait. À défaut d'avoir autre chose à quoi se raccrocher. « Toi par exemple, t'as la tête d'un mec à avoir un prénom court je trouve. Je suis pas sûre de retenir tous les numéros des personnes que je rencontre. » Je soupire et hausse les épaules. « Je crois que la préoccupation première des gens n'a pas été de se souvenir de leurs noms, mais juste comprendre un peu cet endroit. Je crois. Je ne suis pas ici depuis très longtemps non plus alors c'est difficile à dire. » Je pique la nourriture sur le bout de ma fourchette avant de continuer. « On s'y fait à force de temps aux numéros. Ça rend tout ça un peu moins réel. Avoir des noms, nos noms, c'est... admettre que ça nous arrive réellement. Je crois que c'est épeurant. » Apeuré je le suis un peu. Comme tout le monde sans doute. L'inconnu a ce don d'effrayer. Les situations que je n'arrive à m'expliquer ont ce don pour me perturber et pourtant je le sens bien que mon attitude n'en paie en rien le prix. Comme si tout le stresse et la tourmente que je pouvais accumuler trouvaient une façon de s'enfermer tout au fond de mes tripes pour ne pas me faire hurler et paniquer. Trop calme. Voilà ce que je et ça me perturbe plus que ça me rassure.

Je glisse une première bouchée entre mes lèvres en réfléchissant. Un nom... « Qu'est-ce qui t'empêcherais de nommer les gens? Si ça peut t'aider. Sans nécessairement leur dire rien ne t'empêche de le faire. Juste un outil pour ta tête. Ça ou faire des jeux de mots pour t'aider en te souvenir des numéros. Ce qui t'inspire le plus. Moi par exemple. Comment est-ce que tu me nommerais? Elle t'inspire quoi ma tête? »

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Keep calm and carry on


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
F10-01
F10-01
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: I'M STARVING   Mer 13 Déc - 21:09

I'M STARVINGElle l'avait finalement invité à partager le plateau avec elle. Sa raison était celle d'un trop petit estomac pour tout avaler. La vérité voulait que, quelque part au fond d'elle, elle trouvait normal de lui proposer de déjeuner avec elle. « Il y aurait pas eu de résultat sans toi. » lui lançait-elle avec le sourire, piochant enfin dans son assiette. S'il n'était pas intervenu, soit elle aurait eu de la chance avec quelqu'un d'autre et en aurait fait de même, soit elle serait partie dormir sans manger pour faire taire son estomac, pour tenter de l'oublier. Elle avait été chanceuse de le croiser quasiment tout de suite dans cette petite aventure à la recherche de nourriture. Ses efforts avaient été vains mais la gentillesse du bonhomme avait été remarquée. « J'espère que tu n'avais pas de partenaire de déjeuner régulier quand même. » C'était une chose auquel elle pensait inévitablement. Trouver une personne avec qui passer une accord pour toujours avoir un partenaire pour manger sans jamais se soucier s'il allait être possible ou non de se nourrir. C'était juste de la logique selon elle et elle espérait bien trouver quelqu'un de son côté assez rapidement. Et non, elle n'allait pas demander à 13, pas maintenant. Ils ne connaissaient même pas, c'était un coup à se retrouver coincé avec une personne dont les affinités ne sont pas particulièrement développées. Il fallait mieux attendre un peu, bien qu'il serait aisé de se retrouver pour quelques secondes, de partager le plateau pour manger chacun de son côté mais bonjour l'ambiance.

« Tu y es parvenu à comprendre un peu cet endroit? Malgré que tu ne sois pas là depuis longtemps. » Elle avait déjà plus ou moins demandé à son colocataire de chambre mais il semblait tout aussi perdu qu'elle sur la définition du pourquoi et du comment. Peut-être que lui allait pouvoir l'éclairer davantage sur le fonctionnement de ce qu'ils appelaient tous la ruche, la voix robotique y compris. Elle comprenait un peu mieux ce terme désormais. Ça grouillait de monde ici. Ça aurait très bien pu s'appeler la fourmilière mais ça aurait perdu de sa classe... Elle l'écoutait attentivement, sans être forcément d'accord avec lui d'ailleurs. Elle aurait préféré avoir son prénom, une piste même si elle ne menait à rien. Elle aurait préféré avoir une identité à laquelle se raccrocher, toute une vie à inventer et son prénom à faire sonner aux oreilles des autres si des fois ça pouvait leur rappeler quelque chose. « Est-ce qu'on fini tous par s'en souvenir un jour ou l'autre de notre identité? Certains ont de nouveau des souvenirs? » Les souvenirs manquaient terriblement parce que c'était eux qui définissaient plus ou moins nos façons de réagir. Ça ne lui était pas encore arrivé - probablement parce qu'elle était trop récente dans la ruche pour le moment - mais elle était persuadée que sans souvenir, on pouvait avoir des réflexes ou des attitudes savérant étonnants parce qu'il n'y a aucun souvenir pour nous expliquer le pourquoi d'une telle réaction.

S'attardant un instant pour calmer sa fin tout en l'écoutant, elle réfléchissait un peu à comment elle pourrait le nommer si elle devait lui choisir un question. « C'est difficile comme question, il en existe tellement. » Pourtant elle était bien loin de tous les connaître et devait en avoir oublié en route. « Tony? Scott? Woody? Sam? Charly? Reed? » Elle le fixait droit dans les yeux, pointant sa fourchette vers lui avec une moue convaincue. « Ouais, t'as une bonne tête de Reed toi. Ça devient ton prénom officiel... enfin pour moi quoi. » Elle voulait pas le faire flipper non plus, d'autant plus après qu'il ait clairement dit que d'avoir une identité lui faisait peur et qu'il se contentait très bien de son numéro. « Enfin treize ça devrait pas être trop difficile non plus. » Parce qu'elle n'avait pas rencontré une centaine de personnes en si peu de temps et surtout parce qu'elle ne voulait rien lui imposer. En étant dans les premiers, elle avait carrément plus de chance de s'en souvenir. « Je pensais que ça serait dégueulasse mais c'est pas si mauvais en fait. » balançait-elle sur la nourriture, passant clairement du coq à l'âne. Tant pis, il finirait par s'habituer.
© CRIMSON DAY

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H09-13
H09-13
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: I'M STARVING   Sam 6 Jan - 20:30

« J'espère que tu n'avais pas de partenaire de déjeuner régulier quand même. » Je secoue négativement la tête puisqu'il s'agit tout de même partiellement de la vérité. « Mon grand frère partage à l'occasion avec moi, mais disons que je suis l'impulsion du moment. Si j'ai faim et qu'il n'est pas là je trouve une autre solution. Il est partiellement régulier. » Ce qui n'empêche en rien le fait qu'il s'agit d'une chance que je sais les autres ne pas tous avoir. La possibilité d'avoir à porté de main une personne sur qui on peut compter dans diverses situations. Pas seulement pour se sustenter malgré le pratique de la chose. « Tu y es parvenu à comprendre un peu cet endroit? Malgré que tu ne sois pas là depuis longtemps. » Là encore je secoue négativement la tête. S'il y a bien une chose que je ne comprends pas c'est cet endroit. Surtout parce que je n'ai pas cherché à le comprendre. Davantage encore depuis l'épisode de l'île qui ne cesse de me hanter et sur ce point je sais ne pas être le seul. Espérant assurément ne pas être confronté à cette situation de nouveau prochainement, mais ne sachant rien de cet endroit quelle certitude puis-je réellement avoir? Aucune et c'est bien le problème. « Je préfère peut-être à tord simplement éviter d'explorer un peu trop cet endroit. Je me sens plus à laisse comme ça. Je visite le minimum de niveaux et j'assimile comme je peux. Je me doute que ce n'est pas l'idéal, mais j'aime maîtriser mon environnement. Vu la taille de cette chose quelques niveaux ça me suffit. » Je continue de chipoter dans mon assiette. Pensif. Il serait difficile d'en faire autrement alors que les questions de la jeune femme poussent justement à remettre en question beaucoup d'éléments de cet endroit et notre façon d'y vivre. « Est-ce qu'on fini tous par s'en souvenir un jour ou l'autre de notre identité? Certains ont de nouveau des souvenirs? » Je hausse les épaules. Une mine désolée s'affichant sur mes traits. « J'aimerais vraiment pouvoir te répondre, mais je n'en sais honnêtement rien du tout... J'aimerais que ce soit le cas. Une identité et des souvenirs... Qui aurait cru qu'un jour on se contenterait de si peu. »

Je complète en lui parlant justement des prénoms et ce que j'en sais pour le moment. De ce qu'elle pourrait faire pour remédier à la situation même si ce n'est que temporairement. Fourrant ensuite une bouchée du repas entre mes lèvres tout en l'écoutant énumérer ses options. « Tony? Scott? Woody? Sam? Charly? Reed? » Aucune d'entre elles n'évoquant quoi que ce soit à mon esprit. Ça aurait presque été une chance inespérée à ce point, mais il ne faut pas non plus trop en demander vu l'état des choses. « Ouais, t'as une bonne tête de Reed toi. Ça devient ton prénom officiel... enfin pour moi quoi. » Je hausse les sourcils en hochant la tête. « Enfin treize ça devrait pas être trop difficile non plus. » Je souris et termine ma bouchée avant de lui répondre. « Reed ce sera alors. Ne m'en veut pas par contre si je me souviens de mon prénom dans quelques jours et oublie que je me suis appelé Reed en attendant. Si c'est plus facilitant pour toi tu peux oublier 13. » Je place une seconde bouchée de la nourriture dans ma bouche en l'observant. Toujours pensif. « Je pensais que ça serait dégueulasse mais c'est pas si mauvais en fait. » J’acquière vigoureusement de la tête à défaut de répondre la bouche plein. Tout me semble meilleur que ce qu'on a pu manger sur l'île. Tout de cet endroit me semble mieux que ça, mais pourtant... C'est comme si presque tout de cet endroit était trop confortable. C'est réellement à n'y rien comprendre. Cette façon qu'à mon esprit de me torturer en laissant planer de si désagréables sentiments sans y accompagner une quelconque forme d'explication.

« Comment tu t'en sors toi depuis que tu es ici? Tu as quelques personnes sur qui te reposer? Tu arrives à manger règle générale ou est-ce que tu dois toujours déplacer ce pauvre mannequin jusqu'ici? » Je pique une nouvelle bouchée sur la pointe de ma fourchette sans détacher mon regard d'elle. « Je n'y comprends peut-être toujours rien à cet endroit, mais je crois que la pire chose à faire est de s'isoler. Si cet endroit pour une raison ou une autre en vient à devenir hostile il vaut mieux avoir quelques personnes sur qui on peut compter. Du moins c'est mon avis. » D'autant plus si d'autres personnes sont victime de cette chose que je ne sais pas réellement qualifier encore. Seul sur cette île... je ne serais peut-être pas si saint d'esprit en cet instant et là encore je doute de réellement avoir toute ma tête. « Il faudra te trouver un nom à toi également. Que je ne sois pas le seul à être nommé. Hum... Zoey? Il me semble que tu as une tête de Zoey. Qu'est-ce que tu en penses? »

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Keep calm and carry on


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
F10-01
F10-01
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: I'M STARVING   Lun 15 Jan - 16:29

I'M STARVINGQuand il évoquait son frère, la gamine ne pouvait pas s'empêcher de se poser un bon nombre de questions, d'autant plus quand il répondait à ses autres interrogations tout de suite après. Il ignorait si quelqu'un dans ces murs avaient déjà retrouvé de la mémoire. Il ignorait le but de cet endroit, son réel fonctionnement. Il se contentait de se laisser vivre sans chercher à comprendre le pourquoi et le comment. Ca la dépassait complétement. Dès l'instant où elle s'était réveillée, elle avait senti une vraie curiosité vis-à-vis de cet endroit, un besoin de le comprendre et de se comprendre aussi tout court. Qu'est-ce qui avait fait qu'elle était ainsi aujourd'hui? Pourquoi étaient-ils tous là? Quel était le but? Une vraie vie? Une expérience? Qui a bien ou mal tournée? Tellement de questions sans aucune réponse de la part du si peu de personne qu'elle avait croisé. Mais elle ne pouvait pas le juger non plus. Vu les règles qu'elle avait lu, c'était peut-être la meilleure chose à faire que se laisser vivre sans rien chercher en retour, moins dangereux sûrement. Moins effrayant aussi. L'idée même de découvert qu'ils étaient peut-être les derniers de l'espèce humaine, ça lui faisait froid dans le dos, préférant évincer le sujet qu'elle avait pourtant engendré d'elle-même en demandant ce qu'il savait de ce lieu. « Comment est-ce que tu sais que c'est ton frère si tu n'en as aucun souvenir? Tu n'as pas peur de te faire une fausse idée de lui? » Question bête, moins bancale, moins dangereux et pourtant si légitime. A vrai dire, elle ne pensait même pas à des jumeaux sinon il aurait probablement utilisé ce terme et du coup, elle se demandait comment il pouvait être si sûr. C'était peut-être un pur hasard après tout.

Un sourire plus tard suite à sa réflexion sur l'oubli du prénom, elle ne pouvait pas s'empêcher une petite pique détendue. « Que tu n'y répondes pas, je peux comprendre. En revanche, c'est probablement le seul prénom de ton répertoire de numéros à retenir. Si tu n'y parviens pas... Je donne pas cher de ton cerveau. » ce petit sourire malicieux à la limite de la moquerie, avant qu'elle ne mange encore, laissait voir qu'elle ne cherchait pas à le blesser quand il ne s'agissait que d'une évidence. Ils devaient être peu nombreux à avoir un prénom ici et encore... elle doutait presque que quelqu'un en ait un sans l'avoir inventé de toute pièce, exactement comme ils étaient en train de faire. « A vrai dire, c'est mon premier repas et mon ami le mannequin n'a pas été d'une grande aide. » La conversation revenait sur quelque chose de plus sérieux, sur la nécessité de se sociabiliser pour se faire des amis sur qui compter en cas de problème. Haussant un peu les épaules, elle souhaitait quand même lui expliquer que sa silhouette frêle n'était pas dû à un manque de nourriture des jours durant. « Je me suis réveillée sur les coups de midi il me semble, aujourd'hui. J'avais faim mais vous me foutiez trop les boules pour bouger de ma chambre. » Qu'elle balançait dans un rire moqueur envers elle-même. « J'ai rencontré un de mes colocataires de chambre mais sans plus. Je pense pas qu'on puisse qualifier qu'on peut compter l'un sur l'autre pour le moment. Je me suis contenté de modifier le plan qu'on nous a donné en visitant un peu. » En rajoutant des cases, des étages, des noms de salle quand elle arrivait à définir à quoi elle servait. Décidément, sur ce plan là, elle était bien différente de treize.

Un temps de silence, court. Une connerie de plus, courte. « J'ai plus qu'à prier que les problèmes n'arrivent pas maintenant du coup. » Qu'on lui laisse du temps de se faire des amis, si elle doit en avoir. Au premier abord, elle ne semblait pas très sociable, la preuve en était qu'elle avait préféré aller chercher un mannequin que de demander et lorsque quelqu'un s'était présenté, elle avait presque fuit tout aussi vite. Pourtant, elle était persuadée qu'il lui fallait du temps, juste du temps pour s'acclimater à ce lieu, à cette ambiance très carrée, suite à quoi elle pourrait envisager des relations quelles qu'elles soient. Bientôt il l'affublait à son tour d'un prénom et elle ne pouvait s'empêcher de lever une épaule. « J'ai pas spécialement pris le temps de me regarder dans le miroir pour savoir si j'ai la tête pour porter ce prénom mais on va dire que là-dessus je te fais confiance. Va pour Zoey. » Et même si c'était faux, même si ça n'avait probablement rien à voir avec elle, l'hypothèse d'avoir un prénom pour quelqu'un la rendait plus humaine, moins stressée, moins cataloguée également. Tous ces numéros, sur les portes, sur les gens, sur les objets, c'était trop, beaucoup trop et ça faisait du bien de ne pas s'y identifier même le temps d'un instant. Finissant rapidement son assiette, elle s'attaquait à son fruit, le regard suspicieux. « C'est pas humain ça, c'est pas possible, ça vient d'ailleurs. » Quelques ramboutans, de simples ramboutans et son cerveau n'arrivait pas à s'en souvenir, à identifier ce fruit qu'elle avait pourtant déjà goûté. Ça promettait d'être du lourd en termes de rééducation cérébrale... surtout quand elle tentait de croquer dedans sans même enlever la coque.
© CRIMSON DAY

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H09-13
H09-13
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: I'M STARVING   Ven 2 Fév - 22:11

« Comment est-ce que tu sais que c'est ton frère si tu n'en as aucun souvenir? Tu n'as pas peur de te faire une fausse idée de lui? » La réponse me semblait d'une évidence frappante même si en soit nous n'avions à proprement parlé pas eu de souvenirs à ce sujet. Nos visages à eux seul avaient suffit à engendrer le questionnement en mon esprit encore embrumé lorsque je m'étais éveillé sur la plage. Notre familiarité naturelle au fil du temps n'ayant que concrétisé ce qui me semblait être une évidence. La différence d'âge ne me semblant pas assez significative pour qu'il en soit autrement. Peut-être que je me trompe. Peut-être qu'un jour nous apprendrons qu'il en est tout autrement, mais d'ici là la chose restait tout de même plus rassurante que quoi que ce soit d'autre dans cet endroit. « Tu comprendras si tu le vois un jour. » Je souris toujours en mentionnant qu'il faudrait également lui trouver un prénom. Mentionnant qu'il se peut que j'oublie celui dont elle vient de me gratifier. Tellement de choses à prendre en compte dans cet endroit que je ne doute pas même être en mesure de perdre le fil à un moment ou un autre malgré toute ma bonne volonté. Ce dont elle ne tarde d'ailleurs pas à se moquer et instinctivement je n'arrive qu'à répondre à son commentaire sur mon cerveau par une petite grimace. Voir même une mou à la fois amusée et porteuse d'une certaine promesse de vengeance à un moment ou un autre. Il faut croire que la situation m'amuse à sa façon. Du moins jusqu'à ce que j'enligne le fil de la discussion sur quelque chose d'un peu plus sérieux. Important même vue la situation. Pas que je l'aie pris en pitié de la voir ainsi brillamment se démener avec le mannequin pour arriver à ses fins. Surtout parce que je me sentais une soudaine âme de protecteur ayant besoin de m'assurer que ça irait pour elle. Presque désolé d'entendre comme ça n'avait pas semblé facile pour elle et ne le serait pas forcément non plus. On ne pouvait pas réellement lui en vouloir dans cet endroit et cette situation nous prenant à la gorge. « J'ai plus qu'à prier que les problèmes n'arrivent pas maintenant du coup. »

« Ça ira. Tu me sembles pas du genre à te laisser marcher sur les pieds. » Ce qui était vrai même si j'avais semblé arriver à détendre un peu l'attitude qu'elle avait eu de prime abord. Du moins c'était mon impression. Tout comme j'avais eu cette impression que Zoey lui collerait bien. L'inspiration du moment, mais là encore le nom ne sembla pas évoquer quoi que ce soit de plus que pour moi. « C'est pas humain ça, c'est pas possible, ça vient d'ailleurs. » Son commentaire me sorti finalement de mes pensées par rapport à son prénom et levant les yeux dans sa direction la bouchée que j'avais dans la bouche passa bien mal. Toussant pour ne pas m'étouffer en la voyant essayer de manger le fruit sans en enlever tout ce poil. « Hum... » Et forcément je ne pus empêcher un rire de s'échapper de mes lèvres une fois la menace d'étouffement écartée. Pas tant pour me moquer d'elle que de la situation. « Pardon. Désolé. Je ne ris pas de toi c'est juste... Je ne comprends pas comment on peut songer manger cette chose comme ça. C'est aussi poilu qu'un ours. Ça doit être étrange en bouche non? » Et voilà que je m'enfonce dans les explications que j'essaie de servir pour exprimer la cause de mon rire. Bien. Il ne me reste qu'une chose à faire visiblement. Haussant les épaules j'attrape donc un fruit à mon tour et le glisse dans ma bouche. Grimaçant bien rapidement avant de le ressortir. « C'est... intéressant? »

Je repose le fruit dans mon assiette en toussant un peu. Réprimant une envie de me gratter la langue pour chasser la texture tout juste bonne à me donner un haut le cœur. « Je paris que ça s'ouvre ce truc. » Sans doute, mais l'envie n'y est pas. Je pousse plutôt le plateau plus loin sur la table pour la fixer de nouveau en croisant mes mains devant moi. Cherchant à rapidement changer de sujet avant de m'empêtrer davantage dans mes propos. L'action me semblant bien davantage une force chez moi que le parlé sous toutes ses formes. « Écoute Zoey. Pour ce que ça vaut si jamais tu sens que tu as besoin à un moment ou un autre de quelque chose fait-moi signe d'accord. N'importe quoi. On est tous dans le même bateau ici alors il vaut sans doute mieux se serrer les coudes tu crois pas? » Je souris brièvement avant de continuer. « Je suis dans le 701. Te gêne pas pour venir. Mes colocataires semblent pas trop méchants. Si ça peu te foutre un peu moins les boules de savoir que t'as quelqu'un à aller voir si t'as besoin. Je sais qu'on se connait pas vraiment, mais je crois que c'est le cas d'un peu tout le monde ici de toute façon. Sauf quelques exception. Du genre mon grand crétin de frère. C'est mon portrait craché en blond... et en plus... il dit trop de bêtises pour son bien. »

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Keep calm and carry on


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
F10-01
F10-01
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: I'M STARVING   Mer 14 Mar - 14:22

I'M STARVING« Il vaut mieux pas dans cet endroit j'ai bien l'impression. » Se laisser marcher sur les pieds. Autant faire des conneries pour essayer de contrer cette ruche ne semblait pas malin, autant s'écraser totalement et se laisser mener par le bout du nez par les autres, ça l'était encore moins. C'est ce qu'elle avait déjà compris avec le colocataire qu'elle avait rencontré à son réveil et l'idée se trouvait renfoncer par Reed. Elle ne se connaissait pas elle-même finalement, elle n'avait pas compris certaines de ses réaction face à 77 et encore moins d'où était venue l'idée de prendre un mannequin pour tenter de berner le distributeur de repas mais instinctivement, elle était intimement persuadée que si elle voulait envoyer paître quelqu'un, elle n'aurait pas à réfléchir pour le faire, ça viendrait naturellement. L'instinct. Ils avaient gardé au moins ça d'humain même s'ils étaient incapables d'expliquer telle ou telle réaction. Naturellement, elle se découvrait une force de caractère relativement marquée, le genre de gamine discrète mais qui sait se débrouiller pour ne pas se faire monter la tête, qui sait très bien se défendre sans avoir besoin de courir dans les jupons de sa mère.

Ça se voyait déjà, ce petit côté aventureux/peur de rien, a directement foutre un fruit louche dans sa bouche... à moins que ça ne soit le côté débile. « On sait jamais, sur un malentendu. » riait-elle d'elle-même, bien consciente après l'expérience que ça se mangeait définitivement pas comme ça. Quand il sous-entendait que ça devait s'ouvrir, contrairement à lui, elle n'abandonnait pas. C'était le côté débrouillarde cette fois qui parlait, cette tendance a pas vouloir lâcher l'affaire jusqu'à avoir raison - ou plus précisément, jusqu'à obtention de la chaire du fruit. Le coup de dent qu'elle avait donné avait naturellement écarté la coque. Elle n'avait plus qu'à attraper quelques poils et finir de tirer, le fruit lisse et blanc se révélant à eux. Cette fois, elle se méfiait un peu plus et plantait son couteau dedans. « Noyau. » Et son instinct, une fois de plus, lui dictait de ne pas tenter le diable en croquant dedans ou en l'avalant, comme si naturellement elle était consciente du mauvais goût qui risquait d'altérer la douceur du fruit. « Tu devrais essayer, c'est pas mauvais je trouve. » Elle aimait même plutôt ça et juré que s'il en voulait toujours pas, elle allait manger les siens.

Elle était prête à en déboîter un autre de sa coquille quand il captait son attention et la stoppait naturellement dans ses gestes en piquant sa curiosité de ses mots. Chacun d'eux ne tombait pas dans l'oreille d'une sourde et son regard ne quittait pas le sien. Il n'avait pas tort. Ils étaient tous logés à la même enseigne, même si certains semblaient être arrivés bien avant les autres vu leur acclimatation à l'endroit. « Ça tombe bien, je suis pas très loin. C'est gentil de proposer, j'y penserais. » Le sourire qui commençait à s'afficher sur ses lèvres sentaient la connerie à plein nez. « Je t'aurais bien dit la même chose mais je crois pas que tu ais spécialement besoin d'une gamine qui vient à peine d'arriver... Sauf pour passer dans un trou de souris, un jour, éventuellement, mais j'ai pas l'impression que cet endroit va nous laisser l'occasion de tester cette théorie. » Parce qu'il était trop grand, lui, pour passer dans un trou de souris. Parce que la ruche semblait bien trop parfaite, bien trop calculée au centimètre près pour avoir ce défaut. « Je te remercie en tout cas. Même sans spécialement se connaître, c'est rassurant de constater qu'il y a pas que des abrutis ou des égoïstes ici. » Ça aurait pu être le cas. La loi de la jungle, la loi du plus fort. Ça aurait pu mal tourner avant même qu'elle n'arrive ici. « Tu as d'autres conseils à me donner sur cet endroit avant que j'aille remettre ce mannequin à sa place? » Rien que d'y penser ça lui fichait presque la trouille d'être punie pour ça... elle l'aurait été bien avant d'avoir fini le repas si c'était le cas, n'est-ce pas?
© CRIMSON DAY

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H09-13
H09-13
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: I'M STARVING   Lun 2 Avr - 12:12

Je l'observe s'attaquer au fruit d'une façon me semblant en tout point plus adéquate que la précédente utilisée. Surtout en ayant tout aussi stupidement testé le truc. Sans doute un besoin démesurée de lui montrer que le ridicule ne tue pas plutôt que me contenter de rire d'elle. Comme si je ne voulais pas qu'elle se sente mal d'une quelconque façon face à son geste. À la limite du protecteur tout en me disant que je ne devrais pas trop pousser sur ce côté avec une rencontre nouvellement réalisée pour ne pas l'effrayer. Ne voulant pas non plus sembler être insistant d'une quelconque façon devant elle même si ça ne m'a pas empêché de lui signifier que je serais disponible si elle en a besoin. Là encore une certaine nécessité de protection ou le simple besoin d'aider mon prochain tout en sachant comme cet endroit joue sur l'esprit. Même en étant pas ici depuis très longtemps. J'ai pu faire l'expérience de bien plus que je l'aurais souhaité. Chose que je ne souhaite assurément pas à personne. Surtout pas à une enfant. Enfin plutôt une jeune adulte à qui il manque probablement des outils que j'ai visiblement accumulé par le passé. Mes compétences de survit dépassant bien trop mes faibles espérances lorsque je me suis éveillé sur cette île déserte avec mon frère. Je voulais simplement aider. Un besoin plus fort que la perte de mémoire et le passé inconnu. Je voulais aider les autres d'une façon ou d'une autre. Et pas qu'elle. C'est simplement elle qui se trouvait sur mon chemin aujourd'hui. Face à moi à manger ce drôle de fruit dont l'intérieur me fit étrangement penser à un œil. En rien appétissant même si elle m'assura du contraire. Lui faire confiance? Pourquoi pas. Après tout ce n'est pas en se faisant ennemi de tous en cet endroit qu'on arrivera à s'en sortir un jour. Si un jour il y a vraiment une opportunité de sortie qui s'ouvre à nous.

J'en viens donc à reprendre le fruit que j'ai délaissé plus tôt entre mes doigts. Forçant fortement sur la coquille jusqu'à ce que je l'entende craquer tout en écoutant sa réponse à ma proposition. Enfin si je peux expliquer la chose comme une proposition. Plutôt une chose bonne à savoir en cas de soucis. « Ça tombe bien, je suis pas très loin. C'est gentil de proposer, j'y penserais. » Commença-t-elle avant de laisser un large sourire déformer ses traits alors que je me battais à l'aveugle avec la coquille pour ne pas la quitter du regard. Lui jetant simplement de bref regards occasionnels pour ne pas écraser le fruit au passage tout en haussant sourcils. Simple réflexe. « Je t'aurais bien dit la même chose mais je crois pas que tu ais spécialement besoin d'une gamine qui vient à peine d'arriver... Sauf pour passer dans un trou de souris, un jour, éventuellement, mais j'ai pas l'impression que cet endroit va nous laisser l'occasion de tester cette théorie. » Ce fût à mon tour de sourire. Surtout à l'image. « À la taille que j'ai assurément je ne passe pas dans un trou de souris. Je tâcherai de penser à toi si l'occasion se présente. On ne sait jamais avec cet endroit. Il est... bourré de surprises. » Et c'est même peu dire. Il y aurait une souris géante que je crois que je ne serais pas étonné. Pas rassuré pour autant cela dit. « Je te remercie en tout cas. Même sans spécialement se connaître, c'est rassurant de constater qu'il y a pas que des abrutis ou des égoïstes ici. » J'arrive finalement à sortir le fruit de sa coquille et le pince entre mes doigts en me souvenant qu'elle a mentionné un noyau. Toujours septique sur le goût. Encore davantage en sentant la drôle de texture sous mes doigts qui ne renforce que davantage l'image de l'oeil. C'est réellement tout sauf appétissant cette chose. Ça où je suis plus sensible aux textures et apparence que je l'aurais cru même en ayant dû manger des choses que je n'aurais pas cru manger dans cet état sur l'île. Sans doute est-ce vrai que l'instinct de survis peut changer le comportement du tout au tout. Fascinant les êtres humains. « Je me dis que sans avoir mon frère pour me donner un coup de main j'aurais aimé avoir le coup de main de quelqu'un si quelque chose en vient à arriver alors pourquoi pas offrir le mien aux autres? Je ne sais pas si j'ai pu être égoïste en dehors d'ici, mais ça ne me semble pas un bon comportement à adopter ici. » D'autant plus que non je n'ai pas le pressentiment d'être de nature égoïste en général.

Je grimace avant de mettre le fruit dans ma bouche presque à contre cœur. Le grugeant autour du noyau en affichant finalement une mine un peu plus convaincue. Ce n'est pas si mal en fait. « Tu as d'autres conseils à me donner sur cet endroit avant que j'aille remettre ce mannequin à sa place? » Je termine de manger le fruit avant de poser le noyau dans l'assiette non loin tout en me pinçant les lèvres en réfléchissant. « Hum... C'est difficile à dire en fait. Éviter le niveau 13 est probablement le meilleur que je peux te donner. Je ne sais pas ce qui se passe-là, mais ce n'est en rien agréable croit-moi. Pour le reste... je ne suis pas ici depuis très longtemps également. Je ne sais pas comment réagit l'endroit, mais j'imagine qu'éviter de transgresser les règles est toujours une bonne idée. » Je me gratte le menton du pouce avant de finalement ajouter à ma phrase. « Tu as besoin d'aide avec le mannequin? Je peux t'aider à le remettre à sa place si tu veux. »

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Keep calm and carry on


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
F10-01
F10-01
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: I'M STARVING   Ven 11 Mai - 9:03

I'M STARVINGElle imprimait dans son esprit tout ce qu'il pouvait lui dire. Un endroit bourré de surprises, éviter d'avoir un comportement égoïste. Ça la rassurait autant que ça pouvait l'angoisser. Il était en train de lui dire que tout et surtout n'importe quoi pouvait arriver ici tout en la rassurant sur le comportement de la plupart des habitants de la ruche. Ils avaient tendance à se serrer les coudes plus qu'à rester dans leur coin. Pour le moment, et compte tenu de son arrivée plus que récente, elle avait cette tendance à se méfier, à observer plus qu'à se manifester mais déjà avec son colocataire, son fort caractère avait sut se montrer. Elle ne doutait pas de sa capacité à se faire respecter si cela était nécessaire et elle comptait, bien sûr, sur son ingéniosité et son instinct pour se sortir de certaines situations. Elle tenterait autant que possible de s'intégrer, de se montrer disponible pour les autres en cas de besoin. Elle pensait réellement que le choix d'altruisme de Reed était le bon choix à faire, ça permettrait très certainement d'avoir un retour naturel des choses et de pouvoir compter sur autrui en cas de besoin. Elle allait probablement devoir prendre sur elle pour ne pas exploser entre les murs de la ruche, se faisant la promesse intérieure d'évacuer ses angoisses et son envie de sortir trop grande dans des activités ou sur le matériel plutôt que de s'en prendre à ses camarades. Comme il l'avait très bien souligné, ils étaient tous dans le même bateau après tout. « Tu as certainement raison. »

Finissant ses fruits, elle l'observait, sourire aux lèvres, se questionner sur le goût de ce fruit à la texture étrange qu'il tenait entre ses doigts - non sans s'être un peu battu avec pour l'ouvrir. Finalement il tentait et son sourire ravi de cette découverte engendrait celui de la gamine. « C'est noté pour le niveau 13. » Et étrangement, ce chiffre seul lui semblait être de mauvaise augure. Comme un mauvais pressentiment ou une croyance populaire dont elle ignorait l'origine. Un ressenti qu'elle mettait de côté alors qu'elle revenait à la conversation, secouant doucement la tête. « Non merci, ça va aller. C'est un peu lourd mais au moins ça m'occupera un petit moment, c'est pas plus mal. » 5 minutes si elle prenait le temps. A l'échelle du temps, ce n'était même pas un grain de sable, tout au plus un microbe, une cellule, mais ici, 5 minutes d'occupation c'était 5 minutes d'ennui en moins. Se redressant, elle ajoutait quelques mots, prête à s'en aller. « Merci encore pour le repas, je te revaudrais ça. Je sais pas encore comment mais je le ferais. On se croisera souvent je pense. » Même étage, quelques portes qui les sépare, rien de plus. Comme un coup du sort, un joyeux coup de hasard qui la rassurait une nouvelle fois. Un dernier sourire, un dernier regard et elle s'en allait de la cafétéria, traînant le mannequin avec elle comme elle le pouvait.

FIN DU SUJET
© CRIMSON DAY

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I'M STARVING   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'M STARVING
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: Archives :: Rp-
Sauter vers: