Partagez | 
 

 Killing me softly (suite de l'event d'octobre) || F01-555

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H01-9
H01-9
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Killing me softly (suite de l'event d'octobre) || F01-555   Dim 3 Déc - 11:19



Tu farfouilles dans la caisse devant toi pour tenter de trouver ce costume de dinosaure qu'Eli a mentionné. Pas réellement des plus déterminé à l'enfiler, mais tout de même. Tu le sens bien que tu n'es pas dans une bonne journée. Grognon voir même avec forte tendance à t'isoler parce que ce n'est pas la tronche que tu te plais le plus à afficher aux autres. Même si tu voudrais te faire croire que l'avis des autres tu t'en moques. Tu ne sais surtout plus où te situé. Ayant bien trop de difficulté à remonter la montagne te semblant insurmontable en haut de laquelle devrait se trouver 'toi'. Ce que tu es supposé être. Qui tu es supposé être. Pas cette loque humaine qui n'a qu'envie de se pieuter et ruminer cette existence lui revenant au compte goutte sans que tu ne puisses y changer quoi que ce soit. Tu aimerais arriver à faire comme tout le monde, mais tu ne le peux pas. Il y a quelque chose de brisé en toi et tu ne sais pas comment le réparer. Tu ne sais pas comment réussir à agir comme si tout ceci était normal et qu'il ne fallait pas en faire de cas. Raison pour laquelle tu appréhendes sans doute un peu trop la discussion avec cette inconnue. Soupirant en sortant finalement le dit costume de dinosaure pour l'admirer d'une moue boudeuse. « Beaucoup de choses. Mais comme tu es de nouveau amnésique, ça ne servirait à rien que je t’en parle si tu ne sais pas ce que je raconte. Je vais juste me contenter de dire ceci pour l’instant … » Tu te relèves et glisses le costume contre tes bras que tu croises en la fixant. Confirmant à ses propos qu'elle te connaissait bel et bien avant l'amnésie. La seconde amnésie. Peut-être même avant la première pour ce que tu en sais. Elle en connaissait même beaucoup. « Mes condoléances pour Caïn. Je le haïssais, et franchement sa mort ne me fait ni chaud ni froid. Mais toi tu l’aimais. Et je suis désolé que sa disparition t’aie fait souffrir. » Beaucoup trop pour ton corps qui se crispe de ses paroles. Tes poings se serrant. Ton être retenant des tremblements alors que tu pinces les lèvres.

Tu laisses passer une minute. Peut-être même deux avant de finalement lui répondre. « C'est tout? Parce que si c'est tout ce que tu voulais me dire on va retourner voir les autres avant qu'ils croient que je me suis sauvé pour pas enfiler ce truc. » Puis tu te mords l'intérieur de la joue avant d'ajouter quelques mots. Visiblement enragé et perturbé, mais pas au point de devoir lui faire subir tes émotions alors qu'elle a voulu être gentille. Du moins c'est ce qui semble être le cas. « C'est gentil... mais il est mort et je peux rien y faire. Je me souviens pas et... que je m'en souvienne y changerait rien. Ça le fera pas revenir. Alors... je veux pas en parler... » Tu te frottes le bout du nez en observant autour de toi. Évitant intentionnellement son regard comme si tu avais peur de ce que tu y verrais. Comme si tu craignais... tu ne sais pas quoi en fait. Tu soupires. Fortement. Presque désespérément. « Écoute... je sais pas de quoi t'as envie de parler s'il y a autre chose, mais c'est pas le meilleur moment. Je suis... j'ai vraiment du mal à digérer tout ça encore et j'essaie juste de... stabiliser un peu les choses... » Ce qui te semble si difficile... d'autant plus depuis qu'Eli t'a parlé de l'anneau et sa signification. Malgré ce qu'il a pu dire en t'incluant au petit groupe. La façon dont il t'a présenté aux autres. Une part de toi craint visiblement le pire de cette révélation même si tu essaies de ne pas l'admettre et ne pas laisser transparaitre le doute en sa compagnie. Parce que sa présence te fait tout de même tellement de bien que ça en est presque malsain. « Visiblement on se connaissait tous les deux, mais comme t'as dit si je sais pas ce que tu racontes la discussion est probablement inutile. »

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Will I always be define by my mistakes?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Killing me softly (suite de l'event d'octobre) || F01-555   Dim 31 Déc - 20:03

Cette rencontre ne se passait pas comme elle l’avait imaginée. Pas qu’elle ait vraiment imaginé cette rencontre. Mais même si ça avait été le cas, elle ne se serait pas attendue à ça. Nic était amnésique. Encore. Et contrairement à la dernière fois, sa présence ne lui rappelait rien. Aigrit et agressif comme il était en cet instant, 555 avait presque l’impression de voir l’homme qu’elle avait entre aperçue il y a pratiquement un an de cela. Encore aujourd’hui elle ne savait pas si ce qu’elle avait vu était la véritable personnalité de Nicola ou juste celle crée par le manque de souvenirs. Mais sur le moment, ça n’avait pas parut important comparé u fait de retrouver un bout de son passé. Maintenant, ça semblait l’être bien plus. Particulièrement quand elle ne comprend plus comment marche le cerveau de ce nouvel inconnu en face d’elle. Comme elle s’y attendait, il se crispa à la mention de son ancien amant, mais pas pour les raisons qu’elle attendait cependant.

Une minute passe dans le silence pendant qu’elle attend patiemment sa réponse, et peut être même une deuxième, mais toujours Nicola garde le silence. « C'est tout ? Parce que si c'est tout ce que tu voulais me dire on va retourner voir les autres avant qu'ils croient que je me suis sauvé pour pas enfiler ce truc. » La jeune femme pencha la tête sur le côté, l’observant attentivement, curieuse de voir quelle sera sa prochaine réaction.  « C'est gentil... mais il est mort et je peux rien y faire. Je me souviens pas et... que je m'en souvienne y changerait rien. Ça le fera pas revenir. Alors... je veux pas en parler... » 555 émit un petit bruit dans la fond de sa gorge. Ça, ça ne lui posait aucun problème. Moins elle parlait de Caïn, mieux elle se portait. Il avait beau être mort depuis plusieurs mois maintenant, encore aujourd’hui penser à lui l’énervait au plus haut point. Et par procuration, ravivait sa colère et son sentiment de trahison envers Nicola. Chose qui n’était pas très productive quand on essayait de se réconcilier avec quelqu’un.

Elle le regarde pensivement, profitant qu’il n’ose visiblement pas croiser son regard pour pouvoir l’observer. Il a l’air … fatigué. Et probablement stressé également. Elle se demanda comment quelqu’un d’amnésique pouvait être stressé et ce qui pouvait bien cause cela. 555 se reconcentra sur Nicola quand elle l’entendit soupirer fortement. « Écoute... je sais pas de quoi t'as envie de parler s'il y a autre chose, mais c'est pas le meilleur moment. Je suis... j'ai vraiment du mal à digérer tout ça encore et j'essaie juste de... stabiliser un peu les choses... Visiblement on se connaissait tous les deux, mais comme t'as dit si je sais pas ce que tu racontes la discussion est probablement inutile. »

555 garda le silence pendant un instant, se contenant de le regarder fixement. « Tu as raison » finit-elle par dire, brisant le silence qui s’était alors installé. « Ça sert à rien de continuer une discussion dont tu ne comprends pas le sens. Alors on en parlera pas. » La jeune femme pencha la tête sur le côté, l’observant de nouveau attentivement, jaugeant ses réactions. « Je propose qu’on recommence depuis le début, toi et moi. » Elle lui tendit sa main, un sourire presque invisible sur les lèvres. « Salut. Moi c’est 555. Ça fait presque un an que je suis là, et je me rappelle toujours pas de mon nom. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H01-9
H01-9
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Killing me softly (suite de l'event d'octobre) || F01-555   Ven 12 Jan - 21:44

« Tu as raison » Tu l'observes en serrant dans tes bras le costume comme on serre un coussin devant un film d'horreur. Pas tant effrayé de la situation que oui réellement stressé d'un niveau qui ne semble pas vouloir s'amenuiser. Encore tes tripes devant tenter de te faire comprendre que quelque chose devrait coincer. Quelque chose avec elle peut-être puisque visiblement elle n'a pas démenti que oui à un moment vous vous êtes connus tous les deux. Bien avant que tu ne perdes la mémoire pour la seconde fois et ne devienne que ce fantôme en quête de réponses qui tardent à se profiler. Et pourtant... Tu aurais pu lui poser davantage de questions. Chercher à comprendre ce qu'il en a été de vous deux. Si vous étiez proches ou non. Si tu as des raisons d'être stressés plus que tu ne l'étais déjà par sa présence. Tu aurais pu, mais tu ne l'as pas fait. Braqué lorsqu'elle a mentionné Caïn. Par cette façon qu'elle a eu d'en parler. D'exprimer comme elle ne l'appréciait pas alors que tu n'arrives pas même à clairement te le remémorer. Tu sais simplement. Tu sens. La simple mention de son prénom te soutirant un désagréable frisson que tu ne veux pas expliquer. Les frissons de ce genre tu préfères les éviter. Les oublier. Même si tu sais qu'un jour ou l'autre le détail te reviendra et ce jour-là tu ne sais pas ce que tu feras. Tu ne sais pas ce que tu feras lorsque tout te reviendra. Te rappelant sans doute à tord sans cesse le goût de l'alcool te brûlant la langue lorsque tu t'es éveillé attaché à cette chaise. Il faut que tu parles à cet homme... « Ça sert à rien de continuer une discussion dont tu ne comprends pas le sens. Alors on en parlera pas. » Tu jètes un bref coup d'oeil en direction de la cafétéria. Commençant à te dandiner presque inconsciemment sur tes pieds. Embêté par tout ceci. Ne trouvant surtout pas ce que tu pourrais apporter de plus à cette inconnu alors que vous semblez d'accord sur le fait que même si elle a visiblement des choses à te dire ça ne servirait à rien. Parce que peu importe ce que ça concernera tu ne t'en souviendras pas alors lui répondre adéquatement... Tu ne rêves pas.

« Je propose qu’on recommence depuis le début, toi et moi. » Tu stoppes ton mouvement pour la fixer en fronçant les sourcils. Observant la main qu'elle tend dans ta direction puis son visage. Pinçant les lèvres tout naturellement. « Salut. Moi c’est 555. Ça fait presque un an que je suis là, et je me rappelle toujours pas de mon nom. » Tu hésites. Te demande si c'est vraiment pour le mieux. Si tu ne devrais pas plutôt t'en tenir à tes bonnes résolution du moment et ne pas te saturer de drames que tu ne sauras plus comment gérer. Parce que pour une raison ou un autre c'est tout ce qu'elle t'inspire. Du drame et de la peur. Une peur s'insinuant perfidement dans tes tripes alors que tu fixes les doigts tendus dans ta direction avec insistance. Comment peux-tu avoir peur à ce point si soudainement et pour un si petit détail? C'est ridicule. Si ridicule que tu en viens finalement à déglutir pour relâché le costume d'une main qui se glisse dans la sienne pour la serrer doucement. Tes yeux se posant dans le bleu si acéré de ceux de ton vis à vis. « Nicola... Elijah dit que je suis là depuis un moment aussi... » Tu relâches sa main pour te gratter le bout du nez puis la glisse dans ta poche. Observant toujours si nerveusement la cafétéria avant de reporter ton attention sur 555. « Pourquoi est-ce que tu veux faire ça? Recommencer depuis le début comme tu le dis. On étaient proches tous les deux? » Tu te poses la question oui. Partiellement par curiosité et partiellement aussi parce qu'à ton souvenir personne n'est venu te voir à l'exception d'Eli. Personne. Alors tu te demandes. Qui était donc cette femme pour toi? « J'ai pas envie de... te décevoir. Je sais pas ce qu'on avait, mais peu importe ce que c'était on pourra peut-être plus l'avoir. Je suis plus... Je me sens pas moi-même. Je sais pas à quel point je peux être différent d'avant. »

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Will I always be define by my mistakes?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Killing me softly (suite de l'event d'octobre) || F01-555   Ven 19 Jan - 18:03

Est-ce qu’elle était une mauvaise personne ? Elle se posait la question des fois quand elle se perdait trop loin dans sa propre tête. 555 savait, et devinait surtout, qu’elle avait fait beaucoup de choses moralement répréhensibles. Pourtant elle n’éprouvait aucune culpabilité les concernant. Peut-être était-ce tout simplement parce qu’elle ne s’en rappelait pas bien. Ou alors juste parce que ce n’était pas dans son caractère. Encore maintenant, après Caïn, la jeune femme attendait le choc de ce qu’elle avait fait. Elle attendait le poids écrasant de la culpabilité et celui étouffant du regret. Ils ne venaient toujours pas. Elle ne ressentait que soulagement et satisfaction face à la disparition de ce gêneur et de ce voleur. Et voilà qu’elle venait, elle et ses mains tâchées de sang, se réconcilier avec Nicola, l’amant de Cain, et dont la mort de celui-ci avait profondément affecté. Et elle avait conscience qu’elle abusait siéent de l’amnésie de celui-ci. Qu’elle le manipulait sur beaucoup de points et qu’elle continuerait de le faire s’il acceptait sa proposition. Et ça ne la dérangeait pas. Parce qu’à chaque fois qu’elle se demandait si elle était une bonne personne, elle arrivait toujours à la même conclusion. Non. Elle n’était pas une mauvaise personne. Elle était un monstre. Un monstre cruel, égoïste, manipulateur et sans scrupule. Et ça, elle l’avait accepté depuis longtemps. Alors à quoi bon s’attarder dessus ?

555 lui tendit sa main et attendit patiemment qu’il la prenne ou la rejette, l’un ou l’autre lui importait peu. Non, c’était un mensonge. Il allait lui prendre sa main. Elle le savait. Il n’avait pas de raisons de ne pas le faire et elle ne lui avait donnée aucunes autres raisons de se méfier d’elle. Et ça malgré la nervosité évidente qu’elle lisait sur son visage. Nicola avait toujours eu de bons instincts. Sauf quand il s’agissait de ne pas prendre de mauvaises décisions, évidemment. Et sans grande surprise mais non sans grande satisfaction de la part de 555, Nicola lui prit sa main. La jeune femme sentit son sourire s’agrandir. « Nicola... Elijah dit que je suis là depuis un moment aussi... » 555 remit ses mains dans ses poches lorsque le brun lâcha sa main et hocha la tête, pour affirmer ses dires. « Ouais, t’es arrivé quelques jours après lui, si je me rappel bien. Et Elijah est là depuis le début de toute cette merde. » Tout comme elle. Mais ça, elle ne le dit pas. Il n’avait pas demandé, après tout.

Elle regarda ses tiques nerveux sans rien dire, attendant patiemment qu’il pose sa question. Elle n’avait rien d’autre à faire de toute façon. « Pourquoi est-ce que tu veux faire ça? Recommencer depuis le début comme tu le dis. On était proches tous les deux ? » Ah. Evidemment. 555 aurait dû penser qu’il allait poser cette question. Elle était logique en même temps, elle-même n’aurait pas manqué de la poser. La jeune femme se dit qu’il ne lui coûterait rien de dire la vérité pour cette question là. La jeune femme pencha légèrement la tête sur le côté avant d’hausser les épaules. « Plus ou moins. C’est compliqué. On l’était mais on s’est disputés assez violemment toi et moi, et on ne s’est pas reparlé depuis. » La brune se gratta doucement l’avant-bras et se mordit doucement la joue. « Tu me manquais. C’est un eu égoïste mais c’est pour ça que je t’ai parlé tout à l’heure. Je voulais vois si on pouvait pas faire la paix. » Elle haussa les épaules de nouveau. « Mais ça sert à rien maintenant vu que t’es amnésique. ‘Pour ça que je t’ai proposé de recommencer : je voudrais qu’on réapprenne à se connaître toi et moi… »

« J'ai pas envie de... te décevoir. Je sais pas ce qu'on avait, mais peu importe ce que c'était on pourra peut-être plus l'avoir. Je suis plus... Je me sens pas moi-même. Je sais pas à quel point je peux être différent d'avant. » 555 eut presque envie de lâcher un rire amer quand il dit qu’il ne voulait pas la décevoir, ses paroles faisant douloureusement écho à la conversation qu’ils avaient eu il y a tout ces mois maintenant. Oh Nic. Si tu savais. Ça a déjà été le cas. Et pourtant elle était là. A essayer de renouer une quelconque forme de relation avec lui. Ça en était presque triste. 555 laissa échapper un sourire triste. « Je sais. Je m’attends pas à autre chose. Mais je veux quand même essayer. » Elle renifla légèrement l’air légèrement amusée. « Et oui tu es différent. Bien moins confiant et un peu plus amer que ce que je me rappel de toi. On dirait un petit vieux. » Le taquina-t-elle gentiment. Elle avait presque envie de lui pincer les joues, bien qu’elle était pratiquement sûre qu’il allait lui bouffer la main si elle osait.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H01-9
H01-9
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Killing me softly (suite de l'event d'octobre) || F01-555   Dim 4 Fév - 15:27

« Plus ou moins. C’est compliqué. On l’était mais on s’est disputés assez violemment toi et moi, et on ne s’est pas reparlé depuis. » Disputés violemment. Les mots ne te rassurent réellement en rien. D'autant plus qu'elle ne donne pas le détail de la dite dispute pour faire suite à la conversation. Te laissant dans le néant le plus total comme presque toute chose depuis que tu as perdu la mémoire de nouveau. Des visages familiers. Des situations tracassant tes méninges autant que tes tripes. Trop de flou pour que tu arrives réellement à te faire une tête sur tout. Même Elijah avec qui tu passes beaucoup de temps te semble encore parfois être un inconnu à tes yeux. D'autant plus lorsque tu sais le nombre de mois qui a passé et que tu as totalement oublié. Toutes les discussions que vous avez pu avoir. Tous les moments que vous avez pu passer. Il t'aurait mentionné sa couleur favorite que tu ne pourrais pas même la nommer. Alors tu ne sais pas réellement comment interpréter les paroles de la zombie te faisant face. Tu ne sais pas si tu dois t'inquiéter. Tu ne sais pas si elle va te reprocher quelque chose face à quoi tu ne pourrais qu'hausser les épaules et lever les mains à défaut de savoir quoi répondre. Ce qu'elle ne fait pas et une part de toi semble presque... étonnée. Simplement davantage sur la défensive face à ses propos. « Tu me manquais. C’est un peu égoïste mais c’est pour ça que je t’ai parlé tout à l’heure. Je voulais vois si on pouvait pas faire la paix. Mais ça sert à rien maintenant vu que t’es amnésique. ‘Pour ça que je t’ai proposé de recommencer : je voudrais qu’on réapprenne à se connaître toi et moi… » La chose ne fait que te questionner encore plus sur la nature de la dispute et qui a bien pu l'engendrer. Elle pour qu'elle ressente le besoin de venir vers toi plutôt qu'attendre des excuses à un moment ou un autre? Toi, mais elle ne s'en est pas formalisé? Tu ne sais pas même si tu devrais lui fournir des excuses pour compenser. Tout ce que tu arrives à faire sur le coup c'est lui exprimer que même si oui vous pouvez peut-être faire la paix pour le moment tu ne seras peut-être jamais comme avant. Tu ne te rappelleras peut-être jamais la cause de la dispute. Tu n'agiras peut-être plus jamais de la même façon parce que le peu de bagage que tu as derrière-toi a changé.

« Je sais. Je m’attends pas à autre chose. Mais je veux quand même essayer. Et oui tu es différent. Bien moins confiant et un peu plus amer que ce que je me rappel de toi. On dirait un petit vieux. » Tu hausses les sourcils à son commentaire. Ne sachant pas comment réagir à ça. Un petit vieux? Et pour le reste... Sans doute aimerais-tu oui être plus confiant et moins amer. Sans doute voudrais-tu être en mesure d'être comme tu l'as été durant quelques journées après cette nouvelle perte de mémoire. Prêt à marcher sur la tête de quiconque se mettrait en travers de ton chemin. Jusqu'à ce qu'Eli vienne te voir et que tu en perdes tout tes moyens. Jusqu'à ce que les souvenirs reviennent. Jusqu'à ce que presque tout de ton existence te semble amer... Alors à défaut de savoir quoi répondre à ça tu la fixes en silences quelques minutes. Pensif. Hésitant. Te demandant si tu ne devrais pas simplement lui dire que ce n'est sans doute pas une bonne idée parce que tu ne sais pas ce qui arrivera lorsque le détail de la dispute te reviendra. Même si d'un autre côté... « Ok... » Tu glisses une main dans tes cheveux en soupirant. « On peut réessayer. Si t'as voulu venir me reparler j'imagine que c'était une dispute stupide et que... peu importe ce qu'on a pu avoir nous deux ça vaut la peine d'y mettre plus d'énergie que continuer de se disputer. Surtout que j'ai pas le moindre souvenir d'une dispute... ou de toi. Alors ça serait con que je dise non probablement. » Tu continues de serrer le costume dans tes bras en te mordillant le coin de la lèvres avant de continuer. « Et... je sais pas si je vais redevenir comme avant. Le comportement. J'ai juste... C'est beaucoup à encaisser en ce moment et j'essaie juste de garder la tête hors de l'eau alors... ouais je suis sans doute amer un peu. Je suis... fâché par tout ça... » Tu soupires fortement avant de terminer. « Et on devrait pas tarder. Eli va s'inquiéter si je reviens pas... »

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Will I always be define by my mistakes?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Killing me softly (suite de l'event d'octobre) || F01-555   Lun 26 Fév - 12:52

« Ok... » Ok. Simple abréviation de deux lettres signifiant l’acceptation. Un simple mot qui replie la jeune femme d’un puissant sentiment de victoire alors qu’elle le regarde passer une main dans ses cheveux. Car s’en était une : après tout ce temps, elle avait relancé un début de dialogue avec le brun. Et ce dialogue, elle comptait bien le garder encore très, très longtemps ouvert. « On peut réessayer. Si t'as voulu venir me reparler j'imagine que c'était une dispute stupide et que... peu importe ce qu'on a pu avoir nous deux ça vaut la peine d'y mettre plus d'énergie que continuer de se disputer. Surtout que j'ai pas le moindre souvenir d'une dispute... ou de toi. Alors ça serait con que je dise non probablement. » Peut-être pas tant que ça, Nicola. Ça se voyait sur son visage qu’il n’était aussi sûr de sa décision qu’il voulait le laisser croire. Le brun avait toujours eu de bons instincts. Et un talent naturel pour les ignorer, comme à présent. Oh, Nic … N’apprendras-tu donc jamais ? Le jeune homme devait avoir l’impression de faire un pacte avec le diable en cet instant. Et vraiment, il n’était pas si loin de la vérité. « Et... je sais pas si je vais redevenir comme avant. Le comportement. J'ai juste... C'est beaucoup à encaisser en ce moment et j'essaie juste de garder la tête hors de l'eau alors... ouais je suis sans doute amer un peu. Je suis... fâché par tout ça... » Il soupira fortement avant de finir en ajoutant « Et on devrait pas tarder. Eli va s'inquiéter si je reviens pas... »

« Ok. » se contenta-elle de dire. « Je comprends. Comme je te disais tout à l’heure, je ne te demande pas de redevenir qui tu étais avant, c’est impossible. Je veux juste refaire partie de ta vie comme je veux que tu refasses partie de la mienne. C’est tout. » Et c’était le cas, elle ne voulait que ça pour le moment. Et peut-être que ce sera toujours le cas ou peut-être qu’un jour elle se réveillerait et voudrait plus de Nicola, elle ne savait pas. Elle ne savait jamais avec elle-même. Mais pour le moment, 555 se contenta d’hausser un sourcil dans la direction de Nic, l’air amusée. « Le connaissant, il doit penser que je t’ai kidnappé ou un truc comme ça. » Elle lui sourit. « Allé viens, allons montrer ton adorable costume à ton cher et tendre. Je suis sûre qu’il va l’adorer. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Killing me softly (suite de l'event d'octobre) || F01-555   

Revenir en haut Aller en bas
 
Killing me softly (suite de l'event d'octobre) || F01-555
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» alfie ≡ killing me softly
» EVENT D'OCTOBRE : Bientôt...
» RESOLU works suite 2004 (word) non installé ??
» Outpost Security Suite FREE
» [Résolu] comment mettre plusieurs animationa la suite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: Archives :: Rp-
Sauter vers: