IMPORTANT de lire cette annonce pour tous les membres.

Partagez | 
 

 Do you remember ? (ft. Andrew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Do you remember ? (ft. Andrew)   Mar 9 Jan - 17:33


H13-111 & Andew Garwin

Do you remember ?


Est-ce que certains ici sont déjà fous ? Je ne connais pas assez de monde encore pour me faire une idée, pour connaître les ragots et les potins qu'il doit se raconter. Ce genre de choses ne m'intéresse pas, mais si je les connais, je saurais au moins de qui je dois me méfier plus que les autres. Il me faut des noms, des cibles, pour ne pas devenir complètement parano. En fait, j'ai l'impression qu'une part de moi devient parano. J'ai l'impression qu'on me regarde, qu'on me fixe, mais chaque fois je ne croise le regard de personne. Pourtant, ce sentiment persiste, comme si j'étais une proie lâchée dans une cage remplie de fauves. A moins que ce ne soit quelqu'un de mon passé, mais dans ce cas pourquoi tant de mystère ? Non, c'est seulement moi, ça ne doit être que mon imagination. Finalement, être entouré d'inconnu n'est pas de tout repos. Je pensais pouvoir me reposer au moins sur certains d'entre eux, mais j'imagine qu'il est trop tôt pour ne pas baisser ma vigilance. J'ai entendu parler d'armes d'ailleurs, il y en a ici ? Rien pour me rassurer en somme. Je n'ai aucune arme moi et je ne sais même pas comment en obtenir, peut-être une des salles que je n'ai pas encore visité. Mes seules armes sont mes poings et bien que je semble avoir une carrure parfaite pour donner des coups, je ne sais pas, ou ne sais plus, me battre. Je suis donc réellement une proie aux milieux de prédateurs.

Pourtant, j'ai aussi l'impression de me fondre dans la masse la plupart du temps, de n'être rien de plus qu'un énième gars habillé en blanc. Pourtant, cette sensation. Encore. Bon sang, ça en devenait agaçant. Arrête la parano, tu vas devenir complètement taré à force. Pourtant, cette fois encore je tourne le visage, comme pour chercher qui pourrait me regarder. Mais cette fois, je croise un regard. Un regard clair, deux yeux bleus qui me fixent. Mais à l'instant où nos yeux se croisent, il détourne le regard et je le perd rapidement de vue. Pourtant, cette fois, j'ai vu quelqu'un. Je ne suis pas fou. Quelqu'un me regarde bizarrement. Un homme. Au moins, je suis rassuré. Cela dit, j'ai toujours besoin de réponse et maintenant que j'ai vu son visage, je ne compte pas le laisser s'en tirer de la sorte. Il faut que je le retrouve, que je lui demande. Une idée me vient alors en tête et je me contente d'attendre que le temps passe. Je finirais par comprendre.

L'heure du repas. J'entre, accompagné d'un inconnu. Nos plateaux arrivent, je file m'installer à une table pleine, pour être discret et au lieu de manger, je fixe la porte d'entrée. Il sera bien obligé de venir manger et à ce moment, il ne pourra plus m'échapper. J'attends, j'attends et enfin, il est là ! Seul, parfait, c'est ma chance. J'attends qu'il aille s'asseoir à une table avant d'attraper mon plateau et de me lever. En un rien de temps j'arrive face à lui et je m'installe. Il va vouloir fuir, j'en suis certain, mais je ne vais pas lui en laisser l'occasion. " Excuse-moi, j'aurais une question à te poser. " Il ne va pas oser s'en aller maintenant que je lui ai adressé la parole, pas vrai ? De toute façon, même s'il le faisait, je le poursuivrais. Je veux mes réponses. Je ne lui laisse pas le temps de me répondre, sachant que la vitesse serait mon alliée face à sa fuite. " Est-ce que tu peux m'expliquer pourquoi tu me fixes de cette façon ? " Cela dit, il ne faut pas que je sois trop présent non plus, il ne faudrait pas lui faire peur. Je ferme les yeux un très court instant, comme pour me calmer. " Peut-être... Peut-être qu'on s'est connus ? Je ne me souviens pas, mais... Si c'est le cas, j'aimerais savoir. S'il te plait. " Je ne préfère pas lui demander s'il compte me tuer ou je ne sais quoi, mieux vaut garder ça pour moi.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H03-14
H03-14
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Do you remember ? (ft. Andrew)   Sam 3 Fév - 21:12



Do you remember ?

H13-111 & Andrew Garwin


Une journée assez banale, c’était tout ce qu’Andrew aurait souhaité ce jour-là. Sauf que voilà, karma ou pas, il n’avait définitivement pas eu de chance. Quoique tout avait plutôt bien commencé. Il n’avait pas mal dormi, s’était levé sans trop de difficultés pour finalement aller déjeuner avec son frère, Elijah. Jusque-là, rien de bien nouveau. La vie dans la Ruche suivait son cours. Du moins, c’est ce à quoi il s’était habitué au fil des semaines, à défaut de mieux. Une petite vie bien rangée, sans grande nouveauté. Grand bien lui fasse, il avait eu besoin de calme pour reprendre un peu du poil de la bête. Seuls les souvenirs d’Elijah qui remontaient petit à petit rythmaient son quotidien et ses pensées. Ce qui était une bonne chose. Le souvenir d’avoir été parrain et d’avoir une filleule seule dehors quelque part le poussait de jour en jour à se remotiver pour sortir de ce foutu endroit.

Se balader dans les couloirs de la Ruche ne lui demandait plus toute son énergie. Il n’avait plus besoin de rester crispé et aux aguets, à l’affut du moindre bruit suspect. Se réveiller avec une énorme cicatrice sur le flan restait encore ancré en lui, mais aujourd’hui cicatrisée, il était plus serein. Du moins, il pensait qu’il pouvait l’être. A son plus grand regret il avait vite découvert qu’il n’aurait pas dû se réjouir trop vite.

Au détour d’un couloir, au milieu d’autres résidents il avait un instant cru défaillir. Un visage était apparu, devant lui, tel un fantôme du passé qui refaisait surface pour le hanter. Une bouille qui lui manquait encore aujourd’hui énormément, ce même visage disparu pour lequel il avait pleuré et déprimé des semaines durant. Chris ne pouvait pas être revenu, c’était impossible. Et pourtant, même s’il l’avait aperçu à plusieurs mètres de cela, il aurait juré l’avoir vu. Alors il avait fui, tel un lâche. Et il s’était débrouillé pour ne pas recroiser ce visage. Sauf que vivre à huit clos avait ce désagréable désavantage de faire en sorte de connaître et croiser tout le monde. C’était de cette manière qu’il s’était retrouvé dans une situation si délicate, se demandant s’il devait fuir ou ouvrir la bouche.

Un repas banal, comme souvent. Il s’était dirigé vers la cafétéria, seul cette fois, attendant de trouver quelqu’un pour récupérer un plateau. Cela n’avait pas été dur et il s’était finalement installé seul à une table pour manger. Un temps de repas qui aurait pu être le plus banal du monde s’il n’avait pas fini par se retrouver avec le mec au visage de Chris devant lui. Andy s’était figé sur place, complètement tendu alors qu’il pouvait maintenant constater à quel point la ressemblance était frappante. Alors certes, il pouvait discerner quelques détails que le vrai Chris, son Chris n’avait pas. Mais mise à part ça, on aurait pu les prendre pour des jumeaux, ou des sosies. Et ça faisait mal d’avoir en face de lui quelqu’un qui lui ressemblait autant.

Alors oui, il aurait aimé fuit, sauf qu’il ne pouvait pas. Le gars en face de lui déblatérait des phrases bien trop vite pour lui laisser le temps de bouger. Ce qui le décontenança un instant. Les questions ne le laissèrent pas en reste non plus, la dernière encore moins. Il en lâcha un rire légèrement sarcastique alors qu’il regardait son plateau comme pour éviter d’affronter les traits trop familiers devant lui. Qu’est-ce qu’il pouvait bien lui dire de toute façon ? Oh puis dans le fond, quitte à passer pour un fou, il jugea qu’il valait mieux être honnête. Il planta donc son regard dans le sien, serrant un peu les points pour ne pas dévier encore une fois son regard.

« Si on s’est connu ? Ça je ne pense pas, fin j’en sais rien en fait. Mais ta tronche, moi je la connais bien. Un peu trop même. »

Il s’était passé une main dans les cheveux avant de croiser les bras contre lui, sur la défensive malgré lui.

« Tu ressembles presque comme deux gouttes d’eau à Chris. Mon mari. Il était ici, puis du jour au lendemain il a disparu. Voilà pourquoi je te dévisage. Parce que même si je sais que t’es pas… lui. J’peux pas m’empêcher de scruter tes traits en me disant que j’aimerai bien que ce soit lui. »

Voilà, c’était dit. Voir son visage le perturbait et il aurait peut-être préféré ne jamais la croiser. Pas maintenant qu’il allait un peu mieux. Mais c’était comme ça, et visiblement, il allait devoir faire avec. Soit… Andrew avait soufflé avant de finalement détourner le regard pour le reporter sur le contenu de son plateau, à défaut de vraiment pouvoir le fixer sur autre chose que ça et le clone de Chris.

« Maintenant tu sais. Mais bon, pour ce que ça t'apporte… ».

P.S. :
 
Codage par Libella sur Graphiorum

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Let your memories grow stronger and stronger
'Til they're before your eyes


Allez voir mes Padawans, ils sont top

Mes badges
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Do you remember ? (ft. Andrew)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remember Austen - le RPG du XIXe
» SUTTON+POPPY-ANN ø we used to be friends, remember ? ø APPARTEMENT#4
» But you will remember me Remember me for centuries [555] /!\

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: Archives :: Rp-
Sauter vers: