Partagez | 
 

 [ESPACE VERT] Team bambinos en exploration... [172/Six/Baby/31]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
F13-31
F13-31
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: [ESPACE VERT] Team bambinos en exploration... [172/Six/Baby/31]   Ven 12 Jan - 10:21

The suicide squad

I will be the leader  


Pour une fois qu'elle s'était levée avec un peu plus de motivation, elle comptait certainement s'en servir pour rendre cette journée productive. Son petit doigt lui disait qu'il était temps de bouger dans un sens moins chaotique et plus productif. Comme si sa tête s'était remise sur le droit chemin et qu'elle arrivait enfin à se concentrer correctement. Pleine de confiance, elle fouilla la ruche à la recherche d'une personne en particulier. Rien de difficile comme enquête, chercher un roux dans un environnement aussi blanc, c'était comme chercher Charlie au milieu d'une page blanche. Tu mets le doigt dessus aussi rapidement que de crier bingo. D'ailleurs, elle finit par l’apercevoir, alors qu'il semblait tout juste sortir de son logement. Il allait sûrement regretter de ne pas y être resté. Le plus subtilement du monde, elle fonça dans sa direction. Une fois à sa hauteur, la brunette lui agrippa solidement le bras, avant de le plaquer contre le mur. « Salut Roussi... » Un large sourire amusé étira ses lèvres à la mention de ce surnom bête, alors que son regard se planta dans le sien. Gentiment, elle le relâcha avant de poursuivre. « Tu veux toujours sortir d'ici oui ou non? » Inutile d’entamer une conversation avec les modalités de bases, ce n'était pas son genre de perdre du temps. Elle maîtrisait surtout l'art de piquer l'attention des autres de la meilleure manière possible pour réussir à les manipuler à sa guise. Comme pour se la jouer plus théâtral encore, elle baissa la voix. « Suis-moi alors... » Un ton sans appel. S'il refusait l'offre, il la forcerait à insister de façon plus désagréable encore. D'un geste de la main, elle lui fit signe de lui emboîter le pas sans plus attendre. La jeune rebelle monta ensuite dans l’ascenseur, seule avec son compagnon de fortune. Vrai qu'elle avait une idée derrière la tête, mais pas un plan très concret en soi. Elle avait juste envie de fouiner ici et là les endroits qu'elle n'avait pas exploré depuis son arrivée. Rien qui impliquait réellement de sortir. C'était qu'un petit piège tendu pour que le rouquin effrayé accepte de se bouger le cul pour une fois. Une fois sur le niveau de l'espace vert, elle quitta l’ascenseur, avec le roux sur les talons. Observant la pièce, elle ne mit pas très longtemps à remarquer qu'ils n'étaient pas seuls. Croisant les bras contre sa poitrine, la brunette s'approcha de ce qui ressemblait à ce cher @"H01-172", lui-même flanqué de son boulet @H07-223. « Et bien...qu'avons nous là? » Elle afficha un sourire un peu sarcastique, visiblement forcée de faire affaire avec ses deux-là maintenant qu'ils squattaient la serre pour faire elle ne savait quoi au juste.  


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

i'm only human after all



My Squad:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H13-6
H13-6
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [ESPACE VERT] Team bambinos en exploration... [172/Six/Baby/31]   Ven 12 Jan - 21:56

The suicide squad



Elle était la pire chose de cet endroit. Ce fut la première pensée qui lui traversa l'esprit quand il se retrouva plaqué contre le mur par la brunette folle. Elle, 31. Furiosa. Cette fille avait définitivement des cases en moins. Et tomber sur elle n'était certainement pas dans ses plans de la journée, mais voilà, elle ne lui laissait pas tellement le choix puisqu'elle était pratiquement venu le kidnapper dans sa propre chambre. Six la toisa d'un air ahuri pendant quelques secondes alors qu'elle étirait un large sourire presque diabolique. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien lui vouloir cette fois? Ce n'était pas qu'il détestait sa compagnie, ils avaient au moins un truc en commun; elle était aussi déterminé que lui à trouver une façon de sortir de cet endroit. Ça faisait d'elle une bonne alliée en cas de besoin, enfin dans la limite où ils ne finiraient pas mort tous les deux pour avoir outrepassé les règles. Elle lui relâcha finalement le bras et il fronça les sourcils en la toisant. Roussi n'était pas content non, même s'il avait effectivement envie de sortir de là. Elle lui souffla de le suivre et il le fit, enfin techniquement. « Mais attends, pour faire quoi? T'as trouvé quelque chose? » Avec elle, difficile de savoir, c'était une vraie harpie malicieuse. Enfin du moins, c'était l'impression qu'elle lui donnait. Pourquoi il continuait de la suivre? C'était le grand mystère du moment. L’ascenseur les amena au niveau de l'espace vert et le rouquin, bien que de moins en moins convaincu qu'il s'agissait d'une bonne idée, descendit à la suite de la brunette, traînant un peu les pieds par manque d'enthousiasme face à la perspective de sa peut-être mort prochaine. Machinalement, il observa les lieux, rien de semblait avoir réellement bougé depuis la fois où il y avait jeté un bref coup d’œil, au détour de ses explorations sur les niveaux. C'était un jardin, une serre. Qu'est-ce qui pouvait bien attirer 31 dans cet endroit? Elle n'avait quand même pas une passion pour les pâquerettes? Six s'apprêta à l'interroger mais il s'interrompit en captant la présence de deux autres personnes. Il reconnu bien évidemment l'abrutit qui l'avait entraîné dans une horrible situation, mais passons. L'autre, celui qui semblait beaucoup plus jeune, il n'était pas certain de l'avoir déjà croisé, ou alors vaguement. Il ramena son attention vers la brunette, l'interrogeant du regard. « Alors quoi? »


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


   - What if I find out who I am and don't like it ? -


Suicide Squad:
 

Team Roussi:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H01-172
H01-172
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [ESPACE VERT] Team bambinos en exploration... [172/Six/Baby/31]   Sam 13 Jan - 19:12

The suicide squad

I will be the rebel 


Assis en tailleur. Un énième livre aux pages noircis de croquis sur les genoux. Dos courbé. Un crayon retenu étroitement entre ses doigts. Lèvre inférieure mordillée sous la concentration, la tête se levant quelques fois pour jeter de brefs coups d’œil sur la scène qu'il essayait de retranscrire. Beaucoup trop de jours s'étaient écoulés, comme certains événements qui l'avait malgré tout chamboulé. Le dessin était le meilleur remède. - de préférence hors de sa chambre. Certain que les fantômes pourraient l'atteindre. Tournant la tête vers la gauche, il observa d'un œil critique la forme – qu'il jugea très étrange – du jeune châtain à ses côtés. Secouant la tête de droite à gauche, un sourire moqueur au coin des lèvres, il prit la parole. « Plus noircit la forme des fenêtres de la serre... » Son regard se reporta sur son propre dessin. « Tu risques de t’emmêler les pinceaux ensuite lorsqu'il faudra s'occuper de ce qu'il y a l'intérieur.» Jeune homme qu'il avait rencontré quelques jours plus tôt. Passion pour le dessin qu'ils partageaient tout deux. Ce qui était rare. Il n'aurait pas cru rencontrer un jour quelqu'un qui pourrait comprendre pour quelle raison, il était plus satisfaisant de rester des heures assis au sol à dessiner, qu'à marcher et courir pour s'épuiser. Il avait été curieux. Voulait savoir de quoi il était capable dans ce domaine. Quoi de mieux que de l'encourager à sa manière. De plus, cette activité ne l'obligeait pas à parler. Et s'il se fiait aux bégaiements qui arrivaient très souvent de la part du plus jeune. C'était une bonne idée. Pourtant, une ombre se forma, de sorte qu'il fronce les sourcils d'agacement. Appréciant guère les petits curieux, mais ce n'était pas un curieux, non, c'était bien pire. Si bien qu'un coin des lèvres du syrien ne purent s'empêcher de s'étirer. Sentant d'avance qu'un combat de joute verbale pointait le bout de son nez. « Comment se fait-il que tu ne sois pas en prison toi... » Ce n'était pas réellement une question. Plus une taquinerie. Elle était tellement tête brûlée qu'un jour ou l'autre, elle allait s'y trouvait. Lysandre pouvait y parier tous ses souvenirs. « Oh... Tu as trouvé un acolyte de choix... » Son sourire s'élargit pour se faire plus carnassier alors que ses prunelles se posaient sur le jeune homme en sa compagnie. Qu'il connaissait un minimum. L'ayant croisé quelques jours auparavant.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Pack:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H07-223
H07-223
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [ESPACE VERT] Team bambinos en exploration... [172/Six/Baby/31]   Dim 14 Jan - 20:31

The suicide squad

I will be the baby  



Une journée qui aurait dû être ordinaire, mais qui ne l’était finalement pas. 223 était sorti de sa chambre dans l’optique de retrouver Zéro, qu’il n’avait pas vu depuis longtemps, à son grand désarroi. Il ne l’avait trouvé nulle part, si bien qu’il avait fini par abandonner l’idée de retrouver sa trace. La mine mi triste mi contrariée, il s’était rabattue sur la seule idée qu’il avait en tête et qui pourrait lui changer les idées : dessiner dans la serre.
Il aimait dessiner, il s’en était très vite rendu compte à force de trainer dans l’air de jeux. Il s’était amusé un temps avec la peinture avant de finalement préféré le crayon de bois ou les crayons de couleurs. C’était devenu un passe-temps, passe-temps qui l’avait conduit ce jour-là à prendre son matériel et rejoindre l’espace vert. Il y faisait chaud et accueillant dans cette salle. Pas de murs blancs trop voyants, de la verdure, de la terre. De quoi salir cet endroit aseptisé.
Mais voilà, il n’était pas le seul à aimer cet endroit puisque lorsqu’il y arriva, ce fut pour tomber sur quelqu’un d’autre. Le brun tatoué qui n’aimait pas manger était là. Il s’attendait à se faire jeter en s’approchant pour regarder ce qu’il dessinait, mais contre tout attente, il s’était retrouvé à ses côtés, à dessiner également.

Le jeune châtain n’aurait su vraiment expliquer comment ils en étaient arrivés là, mais le fait est qu’il était penché sur son carnet de dessin, sa langue coincée entre ses lèvres sous la concentration. Il essayait de faire de son mieux, redécouvrant petit à petit comment manier l’objet, se rappeler comment retranscrire ce que ses yeux captaient. Mais il ne savait pas vraiment retranscrire le réel sans y ajouter une touche étrange, tout droit sortie de son imagination, ou de ses cauchemars, allez savoir.
A chaque conseil que le brun lui donnait, 223 ne disait rien. Il hochait simplement la tête et s’appliquait pour se corriger, tel un élève en plein cours avec son mentor. Qui aurait cru qu’ils en seraient là alors que plusieurs jours de cela, leur première rencontre avait été pour le moins… étrange. Le jeune apprenti avait bien du mal à la décrire d’ailleurs. Mais les passions communes faisaient des miracles.

Miracle qui fut bien vite perturbé par des bruits de pas que 223 n’avait même pas entendu, perdu dans sa concentration. Il ne comprit vraiment que deux personnes étaient arrivées, que lorsqu’il entendit 172 parler sur un ton bizarre, qu’il n’arrivait pas à qualifier. Animosité ? Moquerie ? Sarcasme ? Agacement ? Bonne question.
Ils se connaissent ?
Levant la tête, le plus jeune constata qu’une fille et un garçon étaient entrés dans la pièce. Il était certain de ne pas connaître la demoiselle, mais été presque sûr d’avoir déjà capté la chevelure rousse du garçon au détour d’une salle commune.
Il suivit distraitement la conversation d’une oreille, restant focaliser sur son dessin avant de finalement lever la tête pour de bon. La concentration n’était pas quelque chose dont il était capable alors que les phrases fusaient juste à côté de lui. Il en ressorti une moue contrariée alors qu’il fixait tout le monde, curieux et perplexe quant à la situation. Analyser tout ça n’allait pas être facile, encore une fois…

« Pourquoi elle devrait aller en prison ? Et c’est quoi un acolyte de choix ? »

Alors qu’il regardait les deux nouveaux arrivants d’un œil perplexe, les questions étaient sorties toutes seules, comme tout droit échappées de la bouche d’un enfant trop curieux. C’était plus fort que lui, quand il ne comprenait pas quelque chose, il fallait qu’il pose la question, même si cela faisait par moment empirer les situations… Il n’arrivait jamais à anticiper la portée des mots, de toute manière.

AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

 


Living your life as if it were the last day



My Squad:
 


Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
F13-31
F13-31
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [ESPACE VERT] Team bambinos en exploration... [172/Six/Baby/31]   Lun 15 Jan - 14:16

The suicide squad

I will be the leader  


C'est flanqué du rouquin qu'elle déboucha dans l'espace vert de la ruche, ignorant royalement sa question au sujet de ce qu'elle avait découvert. Il aurait bien assez tôt les réponses lorsqu'elle se sentirait prête à lui donner le moment venu. Pour l'instant, il n'avait pas besoin d'en savoir plus. Elle fit quelques pas dans la pièce, repérant les deux autres intrus sans difficulté. La brunette croisa les bras contre sa poitrine, observant monsieur l'artiste en action. Elle guettait surtout sa réaction, prête à parier qu'elle serait intéressante, comme toujours. Lorsqu'il rebondit enfin, elle étira un large sourire sarcastique, ravis de voir qu'il ne perdait jamais la main, aussi vif que son crayon. « J'ai pas besoin de te rappeler qu'entre nous, c'est toi qui s'y es retrouvé et heureusement que je suis plus maline d'ailleurs... la preuve étant que j'suis toujours là » Et devant lui, en pleine forme, prête à l'emmerder comme jamais s'il continuait sur ce ton. Elle ne le détestait pas, au contraire, les joutes verbales aidaient à maintenir sa bonne humeur. Évidemment, c'est sans surprise que l'Artiste critiqua son choix d’acolyte. Haussant simplement les épaules, elle tourna la tête en direction du sien. Le nombre de "pourquoi" qui venait de sortir de sa bouche lui laissait présager qu'il avait l'esprit aussi rapide qu'un poisson rouge. Il n'avait rien suivi de la conversation ? Son petit doigt lui disait donc que son roux pouvait être plus utile que ce Baby. À vérifier plus tard. « Et toi, tu fais encore du baby-sitting ? » Ils étaient mignons comme ça tous les deux, avec leur crayon et leur gribouillage. Sauf que personnellement, elle n'était pas venue pour s'abaisser à ce type d'activité plus ou moins productive. Son regard se tourna plutôt vers Roussi, qui attendait sagement à ses côtés. Il aurait enfin une ou deux réponses. « Tu vois, y'a un truc qu'il faudrait vérifier avec le jardin...» D'un geste du menton, elle désigna le grand espace alloué à la plantation de légumes et autres plantes dont elle n'avait pas connaissance du nom. Il faut dire que le jardinage n'était pas dans ses cordes. «...quand on s'en approche, on sent un drôle de courant d'air, je ne sais pas si ça vient d'un truc sous la terre ou alors...» Ses yeux se levèrent en direction du plafond avant de poursuivre d'un ton songeur. « ...de là-haut...» La brunette glissa ensuite les mains dans les poches de son pantalon, observant tour à tour ses trois observateurs. Bha quoi? Elle n'était pas folle! Ça valait bien le coup de fouiller un peu la pièce. « Ou bien, on s'assoit tous par terre en se tapant dans les mains tout en récitant de jolies comptines, c'comme vous voulez » Si c'était les activités de ce genre qu'ils préféraient, elle passerait son tour. Son intérêt était l'exploration et rien d'autre. « Bon aller, je parie que Baby ici présent raffole des tartes à la terre et que Roussi creuse aussi bien qu'une marmotte » La furie éclata de rire, avant d'afficher un sourire amusé. Fallait bien rigoler un peu, ce n'était tout de même pas une mission sérieuse à ce point, bien qu'elle rêverait de mettre le doigt sur quelque chose, peu importe quoi. Sa curiosité se devait d'être satisfaite, parce que s'occuper l'esprit, c'était bon pour la santé mentale. En particulier la sienne, qui lorsqu'il n'y avait rien d'assez dingue d’intérêt, avait tendance a vite dégénérer.  


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

i'm only human after all



My Squad:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H13-6
H13-6
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [ESPACE VERT] Team bambinos en exploration... [172/Six/Baby/31]   Lun 15 Jan - 19:47

The suicide squad



Il n'allait pas prétendre le contraire, après leur petit trip hallucinatoire à Catastrophville, il n'appréciait guère ce type. Il s'était fait avoir une fois, c'était bien assez. Malgré tout, il devait admettre que sa question, à la brunette, était juste à point. Pourquoi diable elle n'était pas encore en prison cette foldingue? Ceci dit, loin de lui l'idée de se mêler de cette discussion qui ne le concernait, ni ne l'intéressait vraiment. D'ailleurs, il doutait fortement que tout ça allait bien se finir et s'il n'avait pas eu si peur de se prendre un coup de pelle par la tête, de la part de Furiosa, il aurait probablement déjà rendu sa démission. C'est donc à la fois d'un air perplexe et douteux qu'il les regarda tour à tour échanger leurs balivernes. Entre le brun qui ouvrait les hostilités, le garçon qui posait les questions stupides et 31 qui s'agitait à attaquer et contre-attaquer comme une véritable nord-coréenne, il ne voyait pas trop ce qu'il pouvait ajouter de plus à la situation. Son attention fut surtout captée quand la brunette se décida à dévoiler la nature de son agitation à venir dans l'espace vert. Un courant d'air? Sceptique, il haussa aussitôt les sourcils en parcourant machinalement la place des yeux. Est-ce qu'il y avait vraiment un courant d'air dans cette pièce ou c'était dans sa tête qu'il y en avait un? Suivant ses explications, il regarda en direction du sol, avant de lever les yeux vers le plafond. Donc en somme, elle n'avait pas vraiment envie de jardiner? Une bonne nouvelle, car s'il ne se souvenait pas être doué avec les plantes, il n'espérait pas vraiment l'être non plus. À ses dires, c'était soit ça, soit les comptines. Pour le coup, ça lui filait presque l'envie de chanter l'alphabet, presque. Le sourcil du rouquin s'arqua involontairement quand elle boucla sa boucle en ajoutant que le dénommé Baby -le pauvre quoi- raffolait des tartes à la terre, et que lui, Roussi par conséquent, devait savoir creuser comme une marmotte. À son éclat de rire, il jeta même un regard aux deux autres, un regard qui pouvait presque se traduire par un grand "HELP" ou un simple "what the fuck?" « Donc...en gros, tu veux qu'on cherche un courant d'air? » Haha? Non? Non. Elle était sérieuse. « Et qu'est-ce qu'on fera avec si on le trouve? » Ce n'était pas comme s'ils allaient pouvoir l'interroger. Et comme apparemment il était interdit de briser quoique ce soit...Il n'avait surtout pas envie de finir en prison, ça n'avait pas l'air amusant du tout, et surtout pas pour avoir suivit le plan d'une fille qui avait clairement des bardeaux de partie au vent. « Et pourquoi faut creuser? » L'air ça ne venait pas du sol, pas à sa connaissance du moins. À nouveau, il tourna son regard vers les deux autres garçons, comme espérant que personne n'allait sauter à pieds joints dans cette idée. Bon, en vrai, peut-être que Six allait le faire, parce que ce serait tout de même un avancement dans son projet de quitter les lieux.


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


   - What if I find out who I am and don't like it ? -


Suicide Squad:
 

Team Roussi:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H01-172
H01-172
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [ESPACE VERT] Team bambinos en exploration... [172/Six/Baby/31]   Lun 15 Jan - 20:36

The suicide squad

I will be the rebel


Surpris. Il ne s'attendait clairement pas à ce que baby prenne la parole. Il était facile pour lui d'être discret, il en avait eu la preuve pendant près de deux heures, durant lesquels ils avaient discutés, tout en jouant avec la nourriture dans cette assiette. « Parce qu'elle est intenable... je serais pas surpris qu'une pétition soit lancé dans les prochains jours pour l'y envoyer. » Il haussa les épaules, comme si tout cela lui était égal, puis reporta son attention sur la brune, ne pouvait pas s'empêcher de remarquer l'air paniqué du jeune homme en sa compagnie. Il n'était visiblement pas là de plein gré. Est-ce cela l'étonnait qu'elle soit  capable de kidnapper une personne ? Non. « Et je me ferais une joie de la signer. » Large sourire mesquin. Voyons, c'était beaucoup trop tentant pour qu'il se retienne de le lui rappeler. C'était pas vraiment une envie d'être cruel envers elle.... ou juste un peu. Un tout petit peu. Que les compteurs soient mis côte à côte. Trois... ou quatre mois s'étaient écoulés avant qu'il ne se retrouve enfermé entre les murs d'une prison. Même s'il avait été en compagnie d'un homme. Qui était responsable de leur condition d'aujourd'hui... il avait eu tellement envie de le tuer lorsqu'il avait compris cette réalité. « C'est ironique... Je sais de quoi il est capable... » Il laissa en suspens la phrase, laissant les deux autres entendre ses dires, qu'il ne cherchait absolument pas à cacher. Pourquoi faire ? Il l'avait rencontré. Avait dû faire face à un événement loin d'être banal. « Voyons Darling, cela ne fait même pas un mois que tu es réveillée... » Il passa sa langue sur ses lèvres lentement, ses prunelles rieurs ne quittant pas la furie face à lui « … ne crie pas victoire trop vite. » Elle comprenait assez tôt qu'être rebelle ici était plus un poids qu'autre chose. Il était même surpris lui-même de s'être pas trouvé plus d'une fois, beaucoup trop de mésaventure effectuée durant toute une année. Il ne pu pourtant s'empêcher d'éclater de rire, s'attendant bien évidemment à une telle action de sa part. Elle était aussi... chiante que lui. Si ce n'était plus. C'était toujours un bon moment de lui répondre, sachant qu'aucun des deux n'accepteraient la défaite, à croire que leur vie ou leur honneur était en jeu. « Le mien au moins peut être discret. » Fit-il remarquer en jetant un bref coup d’œil sur la chevelure flamboyante. Il devait pas facilement se fondre dans la masse celui-là. Surtout qu'il avait quelques centimètres de plus que lui. Frustrant. Ses sourcils se froncèrent cependant vis à vis des suggestions. Un courant d'air ? Et en une année il aurait rien capté ? Bon, il fallait avouer qu'il ne venait pas très souvent en ces lieux. Mais tout de même. « Personne t'a invitée pour participer.. » Fit-il remarquer en reprenant le trait laissé à l'abandon. « Et tu vas atteindre ce plafond en volant ou creuser à l'aide de tes griffes de lionne la terre ? »

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Pack:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H07-223
H07-223
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [ESPACE VERT] Team bambinos en exploration... [172/Six/Baby/31]   Lun 15 Jan - 22:11

The suicide squad

I will be the baby  



L’atmosphère était rapidement devenue comme électrique. Un concours de joutes verbales commençait dans la pièce, la brune contre 172. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils ne se faisaient pas de cadeaux. Le tatoué avait tout de même pris la peine de répondre à ses questions que les autres trouvaient apparemment stupides. Pour le coup, 223 n’avait pas besoin de faire une analyse bien poussée, cela se voyait sur leurs figures. Pas qu’il en avait grand-chose à faire de ce qu’ils pensaient. 172 lui avait répondu, et il avait compris, c’était tout ce qui importait. En revanche, ce qui sortait de la bouche de la fille le fit rapidement tiquer et hausser un sourcil. Les joutes verbales le concernaient, il n’était peut-être pas très vif en matière de relation sociale mais il comprenait parfaitement le sarcasme, étrangement.
Du babysitting ? Elle était sérieuse ? Il voulait bien admettre que par moment un peu d’aide pour lui expliquer ce qu’il se passait était nécessaire… Mais de là à le considérer comme un enfant ? Non. Il n’en n’était pas un. Il avait juste un peu de mal, et pas en tout et pour tout. Sans pouvoir réellement le contrôler, 223 commençait à s’agacer. D’où se permettait-elle en plus de l’appeler Baby ? Comment connaissait-elle ne serait-ce que l’existence de ce petit nom que certains lui donnaient ici… Pour qui se prenait-elle ? Et pourquoi il irait faire des gâteaux de terre, hein ? C’était ridicule comme raisonnement. Son cerveau ne devait pas fonctionner correctement, il ne voyait que ça.

Fulminant intérieurement, 223 avait pris son crayon pour gribouiller sur une page de son carnet, piqué à vif. Se concentrer là-dessus l’empêcher d’ouvrir la bouche, il pourrait le regretter. Après tout, il n’était pas réputé pour sa délicatesse et l’expression tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler aurait pu être créée pour lui.
Sauf que voilà. Le rouquin leur avait envoyé un regard complètement éberlué, à croire qu’il ne demandait qu’une chose : qu’on fasse taire l’autre fanatique de la brise d’air. Et chasser le naturel, il revient au galop… Baby ne put pas se retenir bien longtemps, parlant pour personne et tout le monde à la fois. Mais surtout à 172, parce qu'il avait pris l'habitude de s'adresser à lui. Et puis les remarques du roux n’avaient pas qu’à lui tendre une perche pareille.

« Oh, ben si on le trouve on n’a qu’à le prendre par la main et lui demander gentiment la sortie, sur un malentendu hein… »

Il avait lâché un petit râle agacé et moqueur alors qu’il retournait griffonner le papier, laissant la parole au tatoué qui souleva un point non négligeable : qui allait faire le sale boulot dans la terre et comment elle comptait gagner d’un coup trois mètres de hauteur la grande gueule ? Même pas elle avait la présence d’esprit de se demander si des plus vieux ici avaient déjà tenté le coup ! Gâchis de temps, gâchis d’énergie, gâchis de salive… Malgré lui, la situation l’obligée à parler, ce qui ne lui plaisait pas vraiment. Il ne voulait pas parler lui, mais sa bêtise l’y contraignait.

« Pourquoi je ferais des gâteaux de terre d’abord ? Je l'ai déjà fouillé ce coin en plus. Je l’ai pas attendu pour ça l’autre brune là. En plus quand elle fait la gueule, ça lui donne une tête de hamster gonflé à l’hélium. »

Et c’était bien une espèce de reproduction du visage de la demoiselle qu’il avait griffonné de manière bien caricaturale. En deux autres coups de poignets, il l’a transforma en mini hamster qui donnait l’air de hurler.

«  Et ça se dit intelligente mais c'est pas foutu de voir que j’suis p-pas un enfant. Même pas elle demande si certains ont déjà fouillé… Perte de t-temps. La p-prison est peut-être pas si loin, finalement. »

Il s’était finalement décidé à leur accorder de nouveau son attention, le dessin terminé, les phrases déblatérées. Évacuer, aussi simple que cela, évacuer et attendre, composer avec les conséquences. Ce sur quoi son cerveau avait bien du mal à se focaliser, pensant déjà au côté pratique. Il connaissait bien les lieux, il les avait suffisamment observés par le passé.

« Il faut arriver à se hisser là-haut. Et s-sans rien c-casser. »

AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

 


Living your life as if it were the last day



My Squad:
 


Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
F13-31
F13-31
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [ESPACE VERT] Team bambinos en exploration... [172/Six/Baby/31]   Mar 16 Jan - 20:06

The suicide squad

I will be the leader  


Chercher un courant d'air? Son regard se fixa dans celui du roux, perplexe par ce commentaire des plus...inutile. Sans mot, elle lui fit clairement comprendre qu'elle était exaspérée, avant de finalement lui répondre quelque chose. « L'air doit venir de dehors, c'est par où elle entre qu'il faut trouver » Comment ça il n'avait pas fait ce lien dans sa tête? Peu importe, elle se comprenait dans ses plans et l'opinion des autres ne lui importait pas à ce point-là. S'il trouvait ça stupide, il en avait le droit, point final. Pour ce qui était de creuser, c'était surtout dans le but de voir si un truc suspect s'y cachait réellement ou alors pas du tout. Parce que visuellement parlant, on ne pouvait pas dire ce qu'il y avait dessous ce tas de terre. Reportant ensuite son attention vers son Artiste préféré aux paroles aussi douce et agréable qu'une épine dans le pied, la brunette posa les mains contre ses hanches, haussant le ton. « Okay, vous êtes tous d'accord sur un point alors! Je mérite d'atroces souffrances, la prison, la torture et tout ce que vous voulez... » Un sourire mauvais étira ses lèvres, alors que son regard noir se balada entre eux. « Je saurais l'encaisser, sujet clos je pense » Qu'elle n'en voit pas un revenir sur ce sujet-là, parce que ça ne l'amusait plus trop. Ils étaient libres de penser ce qu'ils voulaient, mais de son côté, elle ne ressentait aucune crainte ni aucune peur face à de terribles représailles. Pas pour le moment en tout cas. Quant à savoir si c'était ce qu'elle méritait ou pas, pour sa part, elle ne considérait pas avoir enfreint de multiples règles jusqu'à présent. L’acolyte du pourquoi reprit soudainement parole, comme si la gêne le quittait tout à coup, à sa grande surprise. Elle arqua un sourcil, surtout lorsqu'il mentionna avoir déjà fouillé du côté du jardin, parce que la partie sur le hamster lui passa au dessus de la tête en quelques secondes à peine. Et heureusement pour lui d'ailleurs. Pas si idiot que ça finalement le baby. L'articulation incorrecte de certains mots lui donna envie de le piquer à ce sujet, mais elle ravala ses commentaires, jugea cela inutile pour l'instant. Et puis ce serait trop facile. « Je l'aime bien lui... » Le genre de compliment qu'elle ne donnait pas à tout le monde. Amusée, elle lui lança un sourire en coin. Se hisser là-haut donc ? D'accord, l'idée était intéressante oui. « C'est le dessinateur le plus grand, non? Il n'a qu'a nous porter sur ses épaules...» Rien que de l'imaginer en train de faire une chose pareille lui filait l'envie d'éclater de rire à nouveau. Pour le provoquer d'avantage, la furie posa une main au centre de sa page de dessin pour le forcer à avoir son attention. « Tu nous aides à fouiller oui ou non? » Une main qu'elle retira avant de se faire transpercer par un crayon furieux. La rebelle lui sourit, avant de se tourner vers les deux autres. « Y a sûrement un truc pour grimper... quelqu'un à regardé dans la serre ? » Par se fait même, elle se retourna vers l'endroit où des outils étaient supposément à leur disposition. Surement là tiens! Avec beaucoup de chance, il y avait un échelle ou un truc dans le genre pour leur permettre d'inspecter le plafond.   


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

i'm only human after all



My Squad:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H13-6
H13-6
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [ESPACE VERT] Team bambinos en exploration... [172/Six/Baby/31]   Mar 16 Jan - 21:38

The suicide squad



Légèrement piqué par la remarque du tatoué, sur le fait que son coéquipier du moment pouvait être plus discret, le rouquin ne put s'empêcher de croiser les bras d'un air emmerdé. « Je suis roux oui, je suis visible, on a comprit, fais avec. » qu'il répliqua sur un ton boudeur, juste assez fort pour être entendu, mais pas assez pour avoir l'air d'être en train de vouloir lancer une confrontation. Ce n'était évidemment pas le cas, il laissait les diarrhées verbales aux bons soins de 31, elle était douée et en plus, elle avait l'air d'y prendre son pied. Et parlant de reflux verbaux, voilà que le garçon, que la brunette avait qualifié de 'Baby', décidait de s'y mettre. Le positif c'est qu'au moins lui, il n'avait pas l'air de vouloir se braquer contre le roux de service, pas comme 31 qui le regardait comme un demeuré exacerbant après qu'il eut questionné le bien fondé d'une recherche de courant d'air. Si elle le trouvait si chiant, elle n'avait qu'à pas l'inviter dans sa petite chasse au trésor. Il s'en serait bien passé de toute façon, mais passons. Son attention était sur le jeune homme qui continuait de débiter ses pensées, comparant par la même occasion 31 à un hamster. Une remarque qui ne manqua pas d'arracher un léger sourire au rouquin, un sourire qu'il s'empressa néanmoins de camoufler avant que la principale intéressée ne le capte et ne le lui fasse avaler. Même si pour le moment, elle semblait plus occupé à faire la dictatrice envers le brun, lui demandant avec toute sa délicatesse et politesse s'il voulait participer ou non à sa révolution. Distrait, Six n'écouta pas vraiment la fin de leur échange, il releva plutôt les yeux pour scruter le plafond, faisant quelques pas dans la pièce pour analyser les options. Creuser ce n'était pas vraiment un problème, le sol était accessible, mais le plafond, c'était autre chose. Puis, comme l'avait spécifié le châtain, il ne fallait surtout rien casser. Continuant son observation, il jeta un coup d’œil à l'intérieur de la grande serre, arrêtant son regard sur quelque chose qui pourrait peut-être leur être utile. Six se retourna aussitôt, ramenant son regard sur les trois autres tout en relevant une main pour pointer à l'intérieur de la serre. « On peut peut-être prendre l'escabeau, non? » Oui parce que voilà, peut-être que 31 pourrait se mettre au travail si elle voulait vraiment trouver quelque chose plutôt que de continuer de tyranniser les autres. Pour ce qui était du jardin...« Vous croyez qu'il peut y avoir quelque chose sous la terre? » Un plancher probablement, il n'y avait pas grand chose à y trouver, sauf si justement ils comptaient sur le fait que c'est ce que tout le monde penserait. Sans vraiment attendre de réponse, Six s'approcha de la grande plantation où se trouvaient fleurs et légumes. Il fallait surtout trouver une stratégie pour labourer tout ça sans provoquer un génocide botanique au passage. Puis, le rouquin préférait de loin se charger de creuser que d'aller jouer les écureuils au plafond, de toute façon 31 semblait croire que Grumpy était le plus grand dans la place, tant pis pour un, tant mieux pour l'autre.


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


   - What if I find out who I am and don't like it ? -


Suicide Squad:
 

Team Roussi:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H01-172
H01-172
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [ESPACE VERT] Team bambinos en exploration... [172/Six/Baby/31]   Mer 17 Jan - 13:27

The suicide squad

I will be the rebel


 
Ses lèvres s'étirèrent un peu plus. Malgré lui amusée par les réponses du jeune homme à ses côtés. Décidément, il était plein de surprise, il n'aurait pas parier sur lui pour le coup. Peu certain qu'il ait le courage ? L'aplomb de répondre à une telle femme. Où était-ce surtout parce qu'il ne la connaissait pas. À tout moment, peut-être qu'elle lui sauterait dessus, griffe dehors sous la colère. Qui sait ? Alors tel un spectateur avide de nouveauté, il observait la scène, ne pouvait réfuter le sourire qui prenait – au fils des secondes – de la place sur son visage. Il était décidément plus combative qu'il ne l'aurait cru. Comme quoi, la fierté titillé et certaines facettes se dévoilaient. Les yeux baladeurs, il remarqua le dessin, plutôt grossier dessiné. Au revoir la reproduction de la serre. Place au portrait. Il secoua la tête de droite à gauche tout en la baissant, l'envie de se concentrer de nouveau sur sa passion tout en écoutant d'une oreille le combat qu'il pourrait y avoir. « C'est toujours ce qu'on prétend avant que cela arrive. » Fit-il remarquer avant de lever les yeux, un air désormais froid. « Je décide si un sujet est clos ou non, si t'es pas contente, c'est la même chose. » Un nouveau trait sur son cahier, puis une langue qui se balade de nouveau sur sa lèvre inférieure. Plutôt satisfait de l'oiseau qui prenait un peu plus son envol à chaque coup de crayon qu'il effectuait. Sourcils froncés. Observant les dits lieux qu'elle montrait du doigt. Il n'était pas certain que tout cela était une bonne idée. Et surtout que ça soit véridique. Une sortie dans l'espace vert ? C'était d'un grossier. « C'est pas vraiment à moi de faire avec... » Mais il tiqua en entendant la proposition. Depuis quand était-il inclus dans cette folie ? « Ton acolyte super voyant peut s'en charger, j'en suis certain. » Il jeta un coup d’œil particulièrement lourd sur le roux, hors de question qu'il refuse ! Jamais il acceptait qu'on grimpe sur lui comme un vulgaire escalier qu'on pouvait balader. Et puis quoi encore ?! Mais elle était décidément déterminée, rageur, le désir de planter la mine de son crayon dans sa main fût forte, au point qu'il le réalisa. Trop tard. Dommage. Ça lui aurait sans doute fait un beau trou. « Certainement pas... Si vous trouvez quelque chose de vraiment intéressant, peut-être que je viendrais... en attendant, tes suppositions sont beaucoup trop... indéterminée. » Cependant, son attention fût piqué au vif, dès qu'il entendit le nom escabeau. Oui... c'était peut-être utile en fin de compte. « T'es vraiment sûre qu'il y a un courant d'air ? » Il posa ses deux mains derrière lui, à plat. Doutant malgré lui des dires de la brune. Même s'il était peu certain qu'elle soit assez délurée pour cela, elle était plus dans les actes, que dans les dires. Un peu comme lui au final. Sans doute pour cela qu'ils n'arrivaient pas à s'empêcher de se sauter dessus dès qu'ils en avaient l'occasion. « Ça serait dingue qu'il y ait un truc pareil depuis tout ce temps et que personne n'y ait pensé. » La curiosité étant bien trop forte, il posa les objets de sa passion sur le parterre d'herbe et se précipita dans la serre, à la recherche de l'escabeau. « Hé ! Vous grouillez ?! Je porte le devant.. Quelqu'un se charge de l'arrière. » Dit-il tout en portant tant bien que mal l'objet d'un côté. C'était loin d'être léger.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Pack:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H07-223
H07-223
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [ESPACE VERT] Team bambinos en exploration... [172/Six/Baby/31]   Sam 27 Jan - 20:23

The suicide squad

I will be the baby  



Une bien fine « équipe » qu’ils avaient là. Quatre énergumènes pas foutues de ne pas s’aboyer dessus. Du moins c’était l’impression que cela donnait. Des réponses acerbes par moment, des remarques désobligeantes, des piques volontaires et du sarcasme à foison. Ouais, ce n’était pas l’ambiance qui manquait dans cette espace vert.

En l’espace de plusieurs minutes, beaucoup de choses s’étaient déjà passées. Trop pour que le jeune 223 arrive réellement à tout intégrer en temps et en heure. Appréhender son environnement et anticiper les choses étaient loin d’être des choses acquises pour lui. Malheureusement.
Il comprit alors avec un peu de retard que le rouquin n’aimait définitivement pas qu’on lui fasse de remarques sur sa couleur de cheveux et que la jeune aboyeuse n’avait plus envie que l’on mentionne sont éventuel passage et prison. Il comprit également que le rouquin avait un instant sourit à ses remarques et qu’un sourire s’était installé quelques instants sur les lèvres du dessinateur. Il l’avait amusé ? Peut-être ! Mais ce qui lui frappa un peu plus à l’esprit, c’était le fait que le tatoué refusait qu’on lui dise quand arrêter de parler de quelque chose, il avait été clair là-dessus avec la jeune femme. Et puis, il… n’aimait pas qu’on touche à son précieux cahier. Mais ce dernier point était plus prévisible.
Il percuta également après coup que la brune avait mentionné que finalement, elle l’aimait bien. Ce qui était complètement incompréhensible pour lui. Il l’avait traité de hamster rageur et elle l’aimait bien. Il n’était peut-être pas doué… Mais il était presque sûr que sa remarque n’aurait pas dû être prise avec autant de désinvolture. Ou alors la demoiselle s’en fichait complètement. Peut-être que son mode de communication était le rentre dedans… Vu le phénomène, c’était plus qu’envisageable. Il n’en fut pas moins surprit et éberlué, son visage prenant une expression que l’on pourrait traduire par quelque chose comme « Mais elle est sérieuse ? Elle a de la semoule dans les oreilles ou quoi ? ». L’humain était vraiment bien compliqué…

Toujours avec un train de retard, il percuta que le rouquin avait finalement trouvé un escabeau alors que la jeune fille été passé à deux doigts de se prendre un crayon en travers de la main, ce qui serait devenue la nouvelle œuvre du brun. Terminé l’art sur cahier, bienvenu à l’art sur le vivant. Cela aurait pu être tout un concept. Un concept un peu trop sanglant et répugnant pour lui, surement en tout cas.
Bien que l’autre garçon ait découvert l’échelle, il ne s’en approcha pas. Non, lui, il était plutôt absorbé par le parterre de fleurs et de terreau. Il s’était avancé vers ce dernier, intrigué et presque concentré tout en posant des questions. Questions que 223 trouva encore une fois un peu… inutiles ? Il avait l’impression qu’on ne l’avait écouté qu’à moitié. Il avait déjà fouillé un peu la terre, mais rien à faire. Rouquie semblait vouloir à tout prit jouer les taupes. Qu’à cela ne tienne, se serait sans lui. Il ne remettrait pas les mains là-dedans, ça lui rappellerait trop quelqu’un. 223 souffla donc, lasse, avant de lui répondre.

« J’sais pas si y’a vraiment un truc en dessous. Mais j’ai déjà fouillé avec q-quelqu’un ici. Sur au moins cinquante centimètres. Faudra donc creuser plus loin si tu veux t-toucher le fond. Fin… Si y’a un fond.»

Il avait haussé les épaules avant de finalement replacer son attention sur la jeune fille qui ne semblait pas bouger, au contraire du tatoué. Il s’était dirigé vers la serre et avait attrapé un bout du fameux escabeau qui pourrait les aider. Sauf que voilà, elle n’était pas légère la bête. Dans la précipitation, 223 avait laissé ses affaire là où il était assis précédemment, afin d’aller aider celui qui lui donnait des cours de dessin. Ni une ni deux, il avait attrapé l’autre bout de la perche de métal pour aider à venir installer la chose en dessous des lampes. Avec un peu de chance, en se perchant en hauteur un peu partout, ils trouveraient éventuellement un indice concernant la présence d’un courant d’air. Enfin bon, rien n’était moins sûr. Il fallait déjà aller se percher là-haut et ne rien casser.

« Je suis pas le plus g-grand… Mais je peux essayer de grimper au sommet de ça. J’ai pas le vertige, je p-pense pas en tout cas. »

Il n’avait aucune appréhension, si ce n’était de voir basculer l’engin car il ne serait pas sécurisé. La hauteur, ça l’importait peu par contre. Il était presque sûr que même une trentaine de mètres ne lui ferait rien.

AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

 


Living your life as if it were the last day



My Squad:
 


Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
F13-31
F13-31
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [ESPACE VERT] Team bambinos en exploration... [172/Six/Baby/31]   Dim 28 Jan - 12:59

The suicide squad

I will be the leader  


La brunette arqua un sourcil à la mention de l'escabeau. Elle n'avait jamais remarqué cet objet-là avant aujourd'hui, mais on pouvait dire qu'il tombait bien oui. C'était parfait pour pouvoir atteindre le plafond et pousser plus loin leur exploration de la pièce. " Je ne suis certaine de rien, je dis que ça vaut le coup d'observer de plus près, surtout si ya une entrée d'air quelque part en hauteur..." Elle répondait franchement à la question de l'Artiste, parce qu'elle ne savait pas avec exactitude ce qu'il était possible de découvrir ou non. Elle était simplement prête et motivée à tenter quelque chose. Les mains posées contre ses hanches, son regard se tourna ensuite en direction de son compagnon roux. Vrai qu'il y avait aussi l'option de creuser dans le sol. Elle n'avait pas peur de se salir les mains, mais avec sa délicatesse légendaire, elle croyait surtout qu'elle serait incapable de faire attention aux plantations. Et apparemment, c'était interdis de leur faire du mal. Dans cette ruche à la con, on pouvait s'entre-tuer, mais les plantes, il ne fallait pas les casser. N'importe quoi ce règlement ! M'enfin bref, c'est Baby qui se chargea finalement de lui répondre au sujet de la terre. S'il avait déjà creusé avant aujourd'hui, elle le croyait, mais l'espace était tout de même grand et large. Avait-il réellement fait le tour? Qui sait. La furie fit finalement son choix, celui d'explorer en haut plutôt qu'en bas. Un sourire aux coins des lèvres, elle observa les deux garçons soulever et transporter l'escabeau. " C'est beau le travail d'équipe, awee..." Elle ricana pour elle-même, n'ayant pas l'intention de porter ce gros objet, surtout pas lorsqu'ils se débrouillaient bien sans elle. Lentement, elle s'en approcha une fois qu'il fût mis en place, levant la tête pour fixer le sommet. Pas mal du tout! Satisfaite, elle se tourna ensuite vers le bébé dessinateur qui se proposa gentiment pour grimper là-haut. " Les femmes d'abord, je vais monter la première, comme ça on verra si c'est sécuritaire " Elle lui fit un clin d’œil avant de poursuivre d'un ton déterminé. " Et n'oublie pas de m’attraper si je tombe ! " Toujours prête pour un sacrifice oui. Ignorant leur commentaire sur le sujet, la brunette escalada marche après marche, jusqu'à être tout en haut. Évidemment, elle sentait l'objet bouger légèrement sous ses mouvements. Elle devait surtout faire gaffe à ne pas être brusque. Bien perché en haut, son regard curieux analysa chaque mètre carré de ce plafond. Observant les lumières solaires, elle leva la main dans le but de sentir s'il y avait un courant d'air ou non. Un sourire amusé flotta sur ses lèvres lorsqu'une bêtise traversa son esprit au même moment. " Hey les gars! J'entends quelque chose oui..." Doucement, elle fit genre d'écouter le plafond, comme s'il murmurait à son oreille. " Putain, je crois que l'IA veut me dire un truc oui! " Avec un grand effort, la jeune tenta de maîtriser un futur fou rire qui montait en elle. Lentement, elle pencha la tête vers le bas pour les observer. " Ça y est, c'est 172 qu'ils vont venir chercher! Oui voilà, c'es toi l'élu! " Incapable de se retenir, la brunette explosa de rire, faisant bouger l'escabeau par le fait même. Se retenant de peu, son cœur rata un battement à la vue de ce qui l'attendait si elle tombait. Oui bon, pas le moment de rigoler comme un folle perchée tout en haut! Morte de sa connerie, elle reprit ensuite son souffle avant de lever son majeur en direction du plafond pour un fuck gratuit adressé à elle ne savait qui exactement. " Je vous emmerde! bande de connards! " Message tout à fait gracieux adressé à vous avez qui. Une fois cela fait, elle prit quelques secondes pour s'assurer qu'il n'y avait rien à sa hauteur d'intéressant, avant de redescendre en bas. " Bon alors, ya de l'air ouais, mais faudrait l'installer de l'autre côté je crois..." Elle posa les pieds sur le sol avant de reprendre son souffle. " À qui le tour ?" Parce que ce ne serait pas toujours elle en haut non!    


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

i'm only human after all



My Squad:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H13-6
H13-6
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [ESPACE VERT] Team bambinos en exploration... [172/Six/Baby/31]   Dim 28 Jan - 15:43

The suicide squad



Les choses s'activaient autour de lui, le teigneux et son lutin se chargeaient d'aller récupérer l'escabeau dans la serre. La brunette, ne faisait rien, sauf passer ses commentaires, comme à l'habitude, et lui-même, restait là à se demander pourquoi il finissait toujours pas tomber sur les pires cas de l'espèce humaine. Était-ce trop demandé de s'en tenir au niveau du sol? De creuser des trous, faire des châteaux, ou tracer un SOS dans la terre? Vous savez, juste question de ne froisser personne, de ne pas prendre de risques inutiles, de ne pas crever bêtement pour un courant d'air! S'ils avaient tous tellement besoin d'adrénaline, il y avait des façons moins dangereuses d'en avoir! Ils n'avaient qu'à se mettre la tête sous l'eau et compter combien de temps ça prenait avant de mourir au bout de leur souffle, par exemple. Et même si le jeune châtain disait avoir déjà fouillé dans la terre, il y avait quand même des possibilités qu'il n'ait pas cherché au bon endroit, il était quand même grand ce jardin. Sauf que voilà, qu'importe, le plan semblait celui de grimper au plafond pour trouver le mythique courant d'air. Et comme il fallait s'y attendre, Furiosa prit les devants, escaladant l'escabeau avec une telle détermination qu'il menaça presque de basculer. Six fit quelques pas pour se rapprocher d'eux, observant le manège de la brunette d'un air consterné. Qu'est-ce qu'elle essayait d'accomplir au juste? Les mains levées comme ça, vers le plafond, elle avait bien plus l'air d'essayer d'attraper une mouche que de trouver un courant d'air. Puis voilà qu'elle décidait de faire de l'humour plaisantant sur le IA en affirmant qu'ils allaient venir chercher 172. Sourcil arqué, Six tourna son regard vers les deux autres garçons, se demandant toujours ce qu'il foutait là, encore plus quand elle éclata de rire et manqua de se vautrer au passage. Puis, comme si tout ça n'était pas déjà assez tragique, elle leva le poing vers le ciel, injuriant les responsables invisibles des lieux. Y avait-il vraiment quelqu'un dans ce plafond qui les observait et les écoutait en ce moment? Piqué par le stress de cette possibilité, Six sortit enfin de son observation traumatique et s'avança près de l'escabeau. « 31, tu peux pas les insulter comme ça! Ils sont cinglés, ils vont pas aimer ça! » Tout le monde savait ça. Évidence. « Et même si on trouve d'où vient l'air, qu'est-ce vous allez faire? On peut rien briser ici! » Non parce qu'à part coller un bout de papier avec une flèche dessus, indiquant "y'a de l'air qui sort ici", qu'est-ce que ça allait changer? Ou alors...Six leva les yeux vers le plafond en fronçant les sourcils. Ils ne pouvaient effectivement rien détériorer, c'était spécifiquement écrit dans les règlements, mais...« Peut-être qu'on peut détacher quelque chose? Désassembler un truc, ça veut pas dire qu'on le brise, non? » De règle général tout ce qui s'assemble, peut être défait, ça n'implique pas toujours de devoir le réduire en miette au passage. Bon ceci dit, ce n'était certainement pas lui qui allait se risquer à le faire. Sans façon. Il ne se pressait d'ailleurs pas à se porter volontaire pour être le prochain à faire le chat dans cet escabeau.


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


   - What if I find out who I am and don't like it ? -


Suicide Squad:
 

Team Roussi:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H01-172
H01-172
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [ESPACE VERT] Team bambinos en exploration... [172/Six/Baby/31]   Mer 7 Fév - 15:31

The suicide squad

I will be the rebel


 L'échelle fût installé tant bien que mal. Tirant quelques fois de chaque côté pour bien le placer. Là où il fallait, le visage levé en direction du plafond. Il doutait fortement des dires de la brune. Est-ce qu'une sortie dans un tel endroit pouvait être possible ? Enfin. Il fallait avouer qu'il y avait tellement de mystère dans cet endroit, qu'il soit question de ces pièces qui se dévoilaient du jour au lendemain, sans même qu'ils ne comprennent réellement la raison, ni même ce qui avait pu déclencher le mécanisme. Il ne cherchait pas vraiment. Et pourtant, sortir était sans aucun doute son plus grand souhait. Son pied ne cessait pas de taper sur le sol, alors qu'il évaluait la meilleure action à entreprendre. Devait-il monter ? Prendre ce risque ? Normalement, rien ne pouvait lui arriver, il ne cassait rien, il regardait simplement. Convaincu de son idée, il était prêt à monter sur l'échelle sans même avertir quiconque. À quoi bon discuter dix ans sur qui allait le faire s'il était volontaire. Mais l'herbe lui fût couper juste sous ses yeux. La sauvage s'empressa de monter comme si tout lui était dût. Les yeux de Lysandre aurait pu sortir de ses orbites face à tant d'aplomb. Elle l'aidait même pas à porter ce truc et elle osait lui voler la place ? Sa mâchoire devint beaucoup plus carré sous la colère. Fusillant littéralement la gamine des yeux. Oui, la gamine ! Il n'allait certainement pas considérer ce bout de femme comme étant une femme digne de ce nom ? Il avait juste l'envie de la tirer, une rencontre entre sa tête et le sol allait lui faire le plus grand bien. Heureusement pour elle, elle grimpait assez vite pour échapper aux envies du basané. Et c'était pas aujourd'hui qu'il allait devenir barba-papa pour avoir la possibilité d'étirer un quelconque membre de son corps.

« Oui, on te laissera t'écraser avec grand plaisir, ne t'inquiètes pas. » Dit-il amer. Cependant, il haussa un des sourcils curieux en entendant ses dires. Depuis quand ses gens leur adressait un quelconque message ? Avait-ils trouvés quelque chose d'intéressant finalement ? L'espoir naissait. Espoir qui s’essouffla très rapidement. Tsss, elle ne pouvait décidément pas s'en empêcher. Roulant des yeux, il ne chercha même pas à répondre, mais il eut un mini sourire lorsqu'il vit l'objet en fer bouger. Tombe ! Tombe ! Voici le mot que son cerveau ne cessait pas de hurler. Dommage. Les dieux étaient visiblement avec elle. Assez pour qu'elle hurle comme la tarée qu'elle était contre les responsables de leur malheur. La folie s'était visiblement épris de son être. Son compagnon ne tarda même pas à exprimer sa peur des remontrances. Un vrai trouillard celui-là. S'il avait cru que leur aventure aurait pu l'endurcir... ce n'était visiblement pas le cas. Comme un gosse, il tourna simplement les talons, retournant à son activité. Ce n'était plus du tout intéressant. Si elle n'avait rien vu, ni rien trouvé, c'est qu'il n'y avait rien. Il aurait dû faire confiance à son instinct au final. Comme si de rien n'était, il reprit la position qu'il avait abandonné à cause de sa curiosité un peu trop grande et reprit son crayon de derrière son oreille, fronçant les sourcils en observant son esquisse. Hm... où en était-il déjà ?

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Pack:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H07-223
H07-223
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [ESPACE VERT] Team bambinos en exploration... [172/Six/Baby/31]   Dim 25 Fév - 14:15

The suicide squad

I will be the baby  



A quoi bon proposer son aide ? La brunette n’en avait visiblement que faire. En à peine quelques instants, elle s’était élancée sur l’escabeau qu’elle n’avait même pas pris la peine d’aider à installer. Soit. Et c’était quoi cette histoire des filles d’abord ? Ca sortait d’où ? Baby ne comprenait pas vraiment la légitimité de cette phrase… Les filles étaient comme les garçons, pourquoi auraient-elles droit à un avantage… Mystère.
Il n’y pensa pas plus, plutôt concentré sur ce que la jeune femme pouvait bien leur dire, perchée à plus de 3 mètres du sol. Elle rigolait, alors que l’escabeau vacillait un peu. Telle une inconsciente. Il entendit la remarque froide et quelque peu méchante de Lysandre sur le fait de la rattraper, mais il n’en pensait pas moins, vexé qu’on l’est envoyé bouler alors qu’il proposait d’aider.

« De toute manière entre la gravité, son point, la hauteur… Moi je n’essaie même pas de la rattraper. Trop lourde. »

En vérité, il aurait pu tenter, il n’avait pas mauvais fond et le ferait probablement pour quelqu’un qu’il aimait bien, mais elle venait de le vexer, donc c’était de bonne guerre. Surtout que la suite n’arrangea rien du tout. Elle semblait avoir entendu quelque chose et le leur fit savoir, intriguant le châtain qui s’était rapproché, curieux et légèrement excité de la nouvelle. Sauf que ce n’était qu’une blague, de très mauvais goût, qu’il ne compris que trop tard.
Sa remarque sur le fait que 172 allait être le suivant l’avait un instant horrifié. Le seul mec qui tolérait un minimum sa présence en dehors de 157 ne pouvait pas disparaître comme ça, il ne voulait pas. Sauf que ce n’était qu’une farce, qu’il trouve de très mauvais goût et qui l’énerva directement. Il en avait froncé les sourcils et serré les poings, à deux doigts de shooter dans l’escabeau pour que la demoiselle tombe et ramasse la monnaie de sa blague vaseuse. Cette endroit été déjà suffisamment vicieux pour qu’on ne s’amuse à colporter de telles choses. Les disparitions n’étaient pas drôles… D’autant que personne ne savait si les disparus étaient vivants, ou mort.

223 se contenta donc de grogner avant d’entendre les insultes que la furie en puissance balançaient dans le vide, au plafond, pour ceux qui géraient cet endroit de malheur. L’inconsciente. Le rouquin le lui dit remarquer et pris soin de la mettre en garde, ce à quoi Baby ne put s’empêcher de ricaner avant d’ajouter une réflexion.

« Si ça se trouve c’est toi qu’ils viendront chercher ensuite, et tu l’auras pas volé. »

Il avait croisé les bras, boudeur alors que le plus âgé partait dessiner de nouveau et que la brune demander qui voulait y aller. Il hésitait. Il avait bien envie d’aller voir par lui-même, mais ça ne changerait peut être pas grand-chose… Dilemme.
C’était sans conteste la remarque du rouquin qui était loin de dire des conneries : ils pouvaient effectivement tenter de démonter quelque chose, restait à savoir quoi… Et puis une idée, surement débile, lui vint à l’esprit. Sauf qu’il ne pris pas la peine de l’expliquer avant de se lancer. Il attrapa l’escabeau et le déplaça légèrement de manière à le placer plus près de l’une des lampes solaires du plafond. En un rien de temps, il grimpa, pas du tout gêné par la hauteur, mais plus par la lumière et la chaleur que celle-ci dégageait. Il en plissa les yeux avant de sortir son shuriken de la poche de son pantalon. Ça pouvait bien servir d’espèce de tourne vis non ? En tout cas, il allait essayer, les lampes étaient forcément fixées d’une manière ou d’une autre.
Arrivé en haut de l’objet métallique, il se pencha un peu avant d’essayer de toucher la base de la lampe, brulante. Il retira sa main bien vite à cause de la chaleur mais son geste le déséquilibra lui et l’escabeau. En un rien de temps, celui-ci bascula et il dû se rattraper à la lampe pour ne pas s’éclater la face contre le sol. Le contact avec la lampe brulante le fit lâcher un couinement, mais il ne lâcha pas pour autant, le shuriken dans son autre main.

Il ne pouvait tenir aussi longtemps alors il rangea l’arme rapidement dans sa poche pour s’aider de son autre main, grimaçant une nouvelle fois sous la vive brulure qu’il sentit. Tant pis, il avait l’habitude des brûlures ici… non ? Peut-être qu’il s’y ferait un jour en tout cas. Il ne s’attarda pas plus longtemps les jambes dans le vide et décida de suivre son instinct. Il les balança un peu avec de prendre son élan et de courber le dos pour se laisser tomber et atterrir en roulade au sol. Mise à part le shuriken un peu appuyé contre sa cuisse et ses mains rouges, pas trop de dégâts… Comparés à d’autres fois.
« Outch... »

Il resta tout de même assis par terre, se tenant les mains entre elles en se faisant la réflexion qu’il aurait justement du réfléchir avant d’agir… et qu’étrangement, il savait visiblement comment tomber sans trop se faire mal. Mais il verrait ça plus tard.

« Je crois qu’on peut tenter de dévisser une lampe… Mais pas sans stabiliser ce maudit truc en métal et pas sans protections… Ça brûle… »

AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

 


Living your life as if it were the last day



My Squad:
 


Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
F13-31
F13-31
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [ESPACE VERT] Team bambinos en exploration... [172/Six/Baby/31]   Mer 28 Fév - 11:30

The suicide squad

I will be the leader  


La voix du rouquin raisonna à ses oreilles, alors qu'elle sentait dans son ton qu'il stressait encore pour rien. Certes, les gens qui dirigeaient cet endroit étaient très certainement des cinglés, mais ne pas réagir, rien faire et se taire n'aideraient pas leur cause à eux. Elle n'avait donc aucun remord à jouer avec la situation. Agilement, la brunette regagna le sol sans aucune égratignure, un sourire amusé collé aux lèvres. Apparemment, l'artiste n'avait pas très apprécier sa prestation théâtral, mais ce n'était pas pour autant qu'elle s'en excuserait. Il pouvait bien retourner dessiner si ça lui chantait. « Hey fait gaffe avec ça! » Voilà que l'apprentie artiste se décidait à bouger l'escabeau pour tenter sa chance. À tout les coups, il allait se faire mal, elle le sentait venir. Levant les yeux au ciel, elle se rapprocha de lui, croisant les bras contre sa poitrine. « Jouer avec les lampes c'est quand même plus risqué, non? » Son regard croisa celui de Six, sachant que c'était en partie son idée. Sauf que l'autre petit singe était déjà rendu en haut en quelques secondes à peine. Trop tard pour reculer. Curieuse de le voir faire, elle leva donc la tête dans sa direction, observant sa stratégie. Que comptait-il faire exactement? « ...attention à... » L'équilibre. Trop tard, l'escabeau bascula contre le sol dans un grand bruit de fracas. Par chance, il était pas cassé. Ça aurait été con. Et heureusement que ça ne les avait pas écrasé Six et elle, parce qu'elle n'aurait pas trouvé ça drôle. Voyant que Baby n'était pas au sol, elle fronça les sourcils. Il était passé où? Relevant bien vite la tête, elle constata qu'il s'était agrippé là-haut. « Fuck... » Si pumpkin à coté avait une idée brillante, c'était le temps de la partager pour une fois. Elle ne voulait pas être obligée de tendre les bras pour attraper quelqu'un de plus grand qu'elle. Ça ne faisait pas de sens non. D'ailleurs, si cette lampe se brisait, ils auraient de plus gros problème encore qu'un baby brisé en deux. Pinçant les lèvres, elle sentit son souffre se perdre quelques secondes lorsqu'il lâcha prise. Complètement cinglé oui! Et heureusement pour ses fesses, il trouva le moyen d’atterrir sans se casser. Sans plus attendre, elle se planta devant lui, surprise et soulagée à la fois. « Est-ce que ça va?? » La brunette observa ses mains brûlée en soupirant. Yep, ça devait faire mal oui. Elle le laissa donc avec Six, courant vers la serre pour y récupérer un petit arrosoir à fleurs. Ça ferait l'affaire oui. Sans plus attendre, elle en versa le contenu sur ses mains, tout doucement. Qui a dit qu'elle n'avait pas le pouce vert, hum? La voilà en train d'arroser deux mains aussi rouge que des coquelicots. « Ah ouais, ça brûle? » Elle soupira bruyamment avant de poursuivre. « Je propose que plus personne n'y touche à mains nues oui... y'a qu'à utiliser les gans pour le jardinage » Ce serait toujours moins violent que d'y aller sans protection. Elle déposa ensuite le petit arrosoir vide, jetant un coup d'oeil vers le rouquin. « C'est ton tour » Un sourire amusé aux coins des lèvres, elle attrapa le brûlé par le bras afin de le remettre sur pied. « Toi tu devrais peut-être passer par l'infirmerie... » Oui bon, elle n'était pas très douée pour jouer les infirmières, mais il était évident qu'il devait peut-être appliquer un bandage ou autre sur ses mains. M'enfin, ce n'était pas à elle de décider à sa place.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H13-6
H13-6
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [ESPACE VERT] Team bambinos en exploration... [172/Six/Baby/31]   Sam 3 Mar - 16:06

The suicide squad



Il fallait le dire, plus les minutes passaient et plus Six avait du mal à comprendre où ils voulaient tous en venir. Ils cherchaient un courant d'air, ou pas vraiment? Le trouver ne changerait rien à la situation, alors que faisaient-ils vraiment là? Après tout, même si, avec un coup de chance, ils retraçaient effectivement l'origine de ce courant d'air, ils allaient faire quoi ensuite? Tenter de démonter quelque chose, comme il le proposait lui-même, mais même en enlevant une lumière ou un truc du genre, ça n'allait pas leur ouvrir un passage secret, il y avait très peu de chance que l'un d'eux parvienne à se glisser dans une minuscule ouverture. Sauf que voilà, il ne voulait pas non plus exposer son pessimisme à tout le monde et risquer de se faire traiter d'empêcheur de tourner en rond. Il se garda donc bien de poser ses questions existentielles et se contenta de participer au mieux qu'il le pouvait, même s'il ne se sentait pas particulièrement utile. Ceci dit, il n'avait pas spécialement envie de l'être non plus.

Les vannes entre la brunette et le basané continuèrent et il était difficile de savoir s'ils plaisantaient ou s'ils se souhaitaient mutuellement de crever, mais qu'importe. Encore là, Six n'avait pas l'intention de se lancer au milieu d'un conflit. De toute façon, le brun sembla décidé qu'il en avait marre, puisque, sans demander son reste, il pivota pour aller reprendre ses coloriages. Très peu pour l'esprit de coopération. Six le suivit des yeux avant de reporter son attention sur le jeune boudeur qui semblait particulièrement mécontent de l'humour de la brunette. Il fallait quand même admettre qu'elle aurait fait une piètre humoriste. Ou encore une fois, c'était lui qui n'y comprenait rien. Enfin, il pouvait au moins se rassurer en constatant que personne d'autre qu'elle ne riait. C'était bon signe pour lui. C'est à ce moment que le châtain décida finalement de tenter sa chance avec l'escabeau. Le rouquin l'observa y monter d'un air perplexe. Est-ce qu'il était vraiment le seul à ne pas avoir envie d'aller jouer les singes là-haut? Et pour jouer les singes, le jeune homme les joua effectivement, puisque tel un petit macaque, il resta accroché à la lumière quand l'escabeau se renversa au sol, -oui parce qu'évidemment personne n'avait eu la présence d'esprit de le tenir aka -0 pour la sécurité au travail-. Sauf que voilà, il était trop tard, le châtain pendouillait au bout de son ampoule, s'y brûlant les mains au passage, avant de se décider à s'en servir comme balançoire pour finalement faire une pirouette et atterrir au sol. Tout ça, sans arracher le plafond, ce qui était une bonne nouvelle en soit. La mauvaise nouvelle, c'est qu'il n'était pas assez blessé pour vouloir avorter la mission, puisqu'il enchaîna en ajoutant qu'il serait possible d'enlever la lampe. Ce à quoi 31 réagit aussitôt en proposant d'utiliser des gants de jardinage. Jusque là, tout allait bien. Et il n'allait même pas s'arrêter à commenter la scène qui se déroulait alors que la brunette arrosait les mains de Baby comme si elles étaient des petites fleurs. Non, son attention fut plutôt happé par la suite, par 31 qui lui balança que c'était son tour? Son tour? Non. Ce n'était pas son tour! Pas une seule fois il ne s'était porté volontaire dans cette histoire. Sans hésiter, il releva donc la main pour pointer l'artiste du doigt. « Je crois que c'est son tour à lui, moi j'ai jamais dit que j'allais grimper là-dedans! » Il croisa les bras. « Est-ce qu'on pourrait pas réfléchir avant de faire n'importe quoi? On va finir par briser quelque chose, et pour absolument rien! » S'ils devaient finir en tôle, il fallait au moins que ça en vaille la peine, non? « En tout cas, je grimpe pas là-haut. » Trouillard ou pas, ça ne lui disait rien qui vaille.


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


   - What if I find out who I am and don't like it ? -


Suicide Squad:
 

Team Roussi:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H01-172
H01-172
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [ESPACE VERT] Team bambinos en exploration... [172/Six/Baby/31]   Jeu 15 Mar - 21:47

The suicide squad

I will be the rebel


Il s'était ré-installé à cette place qu'il avait abandonné il y a à peine quelques minutes à cause d'une curiosité mal placé, désormais, le crayon en main, il reprit les hachures qui ne cessaient de se reproduire dès l'instant où il laissait la mine rencontré le papier. Une langue mutine de nouveau sur le bout de ses lèvres sous la concentration comme les sourcils froncés, il leva d'un coup la tête, un trait qui gâchait totalement son croquis désormais sur la feuille et le regard sombre posé sur celui qui venait de faire ce bruit qui l'avait tant surpris. Il ne comprit pas tout de suite, le spectacle qu'on lui présentait était l’apprenti, les fesses au sol, une rencontre qui avait dû être particulièrement violente. Mais... qu'est-ce qui s'était passé ? Coup d’œil en direction de l'escabeau qui était aussi par terre. S'était-il lancé dans une folie ? Il ne l'aurait pas cru venant de ce gosse, certes il blablatait beaucoup lorsqu’il était lancé, mais il ne l'avait pas imaginé capable de se lancer dans une idée complètement dingue. Le regard posé sur sa personne, un de ses sourcils haussé, peu surpris que son visage exprime sa douleur. Ils perdaient décidément tous la tête. Faut dire qu'ils pouvaient les comprendre, lui-même devenait fou à force de rester enfermer dans cet endroit, de ne pas pouvoir réellement dessiner l'extérieur, de se fier qu'à des flashs qui venaient inonder son esprit. C'était... frustrant, réellement frustrant. La question était... est-ce qu'il était prêt à risquer sa vie ? Ne l'avait-il pas assez fait ? Ses cicatrices en étaient la preuve. Mais justement.... peut-être devait-il continuer, ne pas lâcher l'affaire, tant qu'il ne respirait pas l'air extérieur et non les hallucinations du couloir de l'infini ne comptait pas. Il était d'ailleurs en compagnie d'un de ses compagnons de fortune à qui il jeta un coup d’œil. Bien le seul avec qui il avait vécu une telle aventure et qui était encore en vie... à moins que les autres se cachent. Fort probable.

Un grognement lui échappa en remarquant que son dessin était foutu. Il aurait dû rester dans sa chambre tient, au moins c'était silencieux et une feuille ne se retrouvait pas gâcher. Frustré, il écrasa en boule la feuille qu'il avait arraché et la laissa au sol tel un gosse énervé. Ne manquant pourtant pas d’observer la scène qui avait lieu sous ses yeux. Visiblement la furie pouvait être gentille lorsqu'elle le désirait. Un sourire au coin prit naissance, elle n'avait pas juste une grande gueule et le désir de faire chier le monde. Pourtant, il se retrouva cette fois pointé du doigt, si bien qu'il ne manqua pas de jeter un coup d’œil blasé au coupable. Jamais. Il ne grimperait certainement pas sur ce truc qui ne voulait pas rester en place. « Il n'y a rien à voir là haut, je vois pas pourquoi je vais donc me sacrifier pour vos miches. » Dit-il simplement tout en baissant les yeux, reprenant un autre dessin, se donnant une autre image. Parce qu'au fond, il n'arrivait pas à s'empêcher de jeter des coups d’œils sur les lampes, curieux. Est-ce qu'il pouvait y avoir autre chose que des ampoules ? Et puis... comment est-ce qu'ils arrivaient à respirer ? Ne devraient-ils pas y avoir des grilles d'aérations.. Dans chaque pièce... sans doute de là que l'air devait venir. Il avait bien envie de le savoir ça. Partagé. Il planta ses dents dans sa lèvre inférieure, ses doigts tenant étroitement le crayon qu'il n'avait pas lâché, tenté par cette idée. «… Il doit y avoir une bouche d'aération... sans doute de là que l'air vient. » Ils étaient des êtres humains, ils avaient donc besoin de respirer et il doutait fortement que l'air reste enfermé entre ces murs.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Pack:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H07-223
H07-223
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [ESPACE VERT] Team bambinos en exploration... [172/Six/Baby/31]   Dim 1 Avr - 20:07

The suicide squad

I will be the baby  



La chute avait été un peu brutale, mais pas aussi douloureuse que les mains qu’il venait de se brûler. Baby jura mentalement qu’il devrait vraiment essayer de réfléchir la prochaine fois. A voir s’il en serait capable, mais ça c’était encore autre chose.
Heureusement pour lui, la brune s’était approchée pour savoir comment il allait. Elle avait grimacé à la vue de ses mains avant d’aller chercher quelque chose dans la serre de la pièce. Elle revint assez vite avec un petit arrosoir à fleurs, ce qui lui fit lever un sourcil, se demandant bien ce qu’elle allait faire de ça. Il comprit quand elle s’approcha pour verser de l’eau sur les parties rougies et brûlées. L’action lui arracha encore une fois quelques grimaces, mais après quelques secondes, il eut l’impression que ça lui faisait du bien. Il lâcha un simple « Merci. » à la jeune fille, constatant qu’elle pouvait être gentille quand elle le voulait. Il fit cependant une moue avant d’observer la chaire meurtrie réagir sous l’action de l’eau. C’était un peu moche, mais ça le fascinait tout de même. Fascination qui disparue vite quand la brune lança un appel à la suite auprès du rouquin et que ce dernier râla et pointa à son tour du doigt le basané. Visiblement, aucun des deux n’avait envie d’aller voir en haut, ce qui le fit un peu lever les yeux au ciel.

« Ils ont peur ou quoi ? »

Peureux ou pas, il ne s’était pas brûlé l’intégralité des deux mains pour avorter cette idée de trouver d’où venait l’air qu’ils ressentaient. Mais oui, il ne fallait plus les prendre avec les mains à nue, c’était une évidence avec ce qui venait de lui arriver. Il laissa donc les deux jeunes hommes se renvoyer la balle, constatant quand même qu’aucun ne bougeait pour aller voir. Il devrait donc surement y retourner. Mais la jeune fille n’avait pas tort sur un autre point : il devrait passer à l’infirmerie. Sauf qu’il ne savait pas où c’était… Il se contente donc de lui répondre pendant que les deux autres se défilaient.

« Faudrait que j’y aille… Mais j’sais pas où c’est. Tu… Tu voudrais pas m’y accompagner plus tard ? »

Il avait demandé quelque chose, pour une fois. C’était assez inhabituel. Mais il ne pouvait décemment pas laisser ses mains dans cet état et la jeune fille avait su quoi faire pour apaiser un peu la douleur au début. Elle saurait peut-être quoi mettre dessus. Peut-être. Il verrait bien selon sa réponse. En attendant, il serrait les dents.

Il tiqua cependant à la remarque du basané. Une grille d’aération, sans déconner ? Il y en avait surement un oui, pourquoi croyait-il qu’ils cherchaient sinon ? C’était peut-être la douleur, le fait d’être presque tombé d’un escabeau ou le fait qu’aucun des deux autres garçons ne veuillent bouger qui le fit répondre un peu plus sèchement, mais Baby ne contrôla pas ce qui sorti de sa bouche. Il n’avait même pas conscience de ses mots et de la façon dont ils pouvaient être pris de toute façon. Pour l’anticipation et l’empathie, il n’était pas au point.

« Sans rire, évidemment qu’il y a une bouche d’aération. Et vu l’air qui doit être renouvelé dans la Ruche, en terme de mètre cube et compagnie… Doivent pas être petites les bouches. Mais si personne se décide à vouloir essayer de dévisser cette satané lampe avec mon shuriken, on saura jamais ce qui a derrière ce petit courant d’air. C'est pas comme si je pouvais y retourner sans perdre mes mains... »

Il avait claqué sa langue contre son palet avant de sortir son shuriken de sa poche, non sans grimacer. Toucher et serrer des choses lui faisait mal, mais on était jamais mieux servi que par soit même soit disant. Pas comme s’il laisserait quelqu’un sortir quelque chose lui appartenant de sa poche de pantalon. Il n’aimait pas trop les contacts physiques. Encore moins avec des personnes qu’il ne connaissait pas depuis longtemps voire même qu’il venait de rencontrer, comme ici.

AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

 


Living your life as if it were the last day



My Squad:
 


Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ESPACE VERT] Team bambinos en exploration... [172/Six/Baby/31]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ESPACE VERT] Team bambinos en exploration... [172/Six/Baby/31]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Challenge espace vert - ArchiMars - SketchUp Vray Photoshop
» Challenge espace vert - mathbell- sketchup Artlantis
» challenge espace vert- chrismat-sketchup-artlantis
» Espace BD
» Espace Revue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Espace création de miel :: La Ruche-
Sauter vers: