IMPORTANT de lire cette annonce pour tous les membres.

Partagez | 
 

 Nothing here feels like home.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Nothing here feels like home.   Lun 29 Jan - 18:29

Nothing here feels like home.Du blanc. Tout le temps. Partout. Comme si toutes les couleurs s’étaient éteintes. Comme s’il n’y avait plus rien à part ce foutu blanc vide, fade, insipide. Et tous ces gens qui portaient docilement leurs vêtements pâles. 25 en avait la nausée. Il étouffait dans ce décor aseptisé, dénué de la moindre décoration, dénué du tout petit signe de vie. Alors, pour glaner quelques bouffées d’air toujours aussi peu frais, le jeune homme avait foncé vers l’ascenseur. Tête baissée, regard éteint, cerveau volontairement en veille. Il lui fallait voir autre chose que du blanc. N’importe quoi d’autre.

Les portes de l’ascenseur s’ouvrirent et 25 s’avança de quelques pas. Il accéléra la cadence et vint se poster juste devant les parois. Ses deux paumes vinrent se poser sur le verre et ses paupières se fermèrent. Durant quelques instants, 25 s’imagina la fraîcheur d’une vitre gelée. Son cerveau tenta de recréer ce frisson sur son épiderme. Avec beaucoup d’efforts, il y parvint presque. Tout du moins, il lui sembla se souvenir l’effet que faisait le vent froid sur la peau. Un léger sourire se dessina sur son visage tandis qu’il ouvrait à nouveau les yeux. De la neige. De la putain de neige à n’en plus finir. Même ça, c’était blanc.

25 recula de plusieurs pas, allant s’adosser à un mur avant de se laisser glisser jusqu’au sol. Il resta assis par terre, les bras sur les genoux et le regard rivé sur la paroi en verre. Pas sur cette saleté de neige aussi immaculée que le reste de cet enfer. Sur la paroi en elle-même. C’était l’une des seules choses de ce trou à ne pas être blanche. Elle n’avait pas de couleur et même ça, c’était rafraîchissant. 25 baissa la tête. Même là-dedans, tout était silencieux. Il ne se souvenait de rien. Son identité s’était envolée, le moindre souvenir s’était effacé. Les seuls éléments présents dans son crâne étaient ceux survenus depuis son réveil. Cette voix désincarnée, détestable dès les premières secondes. Ce règlement qu’on lui avait donné mécaniquement. Heureusement, il y avait aussi les autres. Des visages amicaux, aussi perdus et désemparés que lui.

Les portes de l’ascenseur s’ouvrirent. Une femme en sortit, un sourire peint sur le visage. Elle dégageait une énergie solaire, quelque chose de foncièrement positif. 25 redressa les yeux vers elle, l’observant un instant sans ouvrir la bouche. Enfin, quand leurs regards se croisèrent furtivement, le jeune homme se contenta d’un infime sourire et d’un tout petit signe de tête en guise de salutation. 25 n’était pas sûr d’être d’excellente humeur pour discuter mais la bonne humeur de cette jeune femme lui paraissait bien trop communicative.

Aussitôt fait, le nouveau venu baissa à nouveau la tête et tâcha de s’enliser à nouveau dans ses pensées. Oubliant tout le reste et plongeant simplement dans le néant qui avait avalé ses souvenirs.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
F07-404
F07-404
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Nothing here feels like home.   Mar 6 Fév - 7:25


F07-404 & H13-25

Nothing here feels like home.


Il s’en était allé, et avait aussitôt était remplacé par un autre. Le jeu des chaises musicales. M. était prévenue, mais ce n’est pas pour autant qu’elle s’y attendait. À se retrouver seule dans son logement, le lit de 494 vide. Il avait disparu. Comme son prédécesseur. Volatilisé. M. n’avait pas pris la peine de le chercher. Parce qu’elle savait qu’il était parti et qu’elle ne le retrouverait pas. Ce n’était pas le premier, loin de là, et ça ne serait pas le dernier. Est-ce qu’il y avait une logique, à tout ça ? À ces disparitions ? Pourquoi certains étaient kidnappés alors qu’ils étaient là depuis le début en même temps que d’autres qui venaient tout juste d’arriver ? C’était à n’y rien comprendre, et pour en avoir parlé avec d’autres, il valait mieux qu’elle laisse tomber. Qu’elle ne s’acharne pas et qu’elle accueille avec un grand sourire son colocataire suivant. Tout comme 494 l’avait fait à son arrivée. Est-ce qu’il lui manquait ? Surement un peu. Il était étrange, ce mec, mais attachant à sa manière. Elle s’était faite à sa présence, à ses petites habitudes. Et maintenant c’était différent. C’était un autre qui occupait son lit. Vraiment étrange, comme situation. Et pas des plus plaisantes.

Alors 404 vadrouille dans la Ruche. Elle erre comme une âme en peine à la recherche d’une quelconque occupation. C’est qu’elle commence à tout connaitre par cœur. À avoir tout exploré. Tout décrypté. Après avoir fait un saut dans l’entrepôt pour y dégoter un énième livre à dévorer, la voilà qui se retrouve à l’étage où se trouve la véranda. Où l’on peut apercevoir le dehors. Alors qu’elle y pénètre, elle croise le regard d’un jeune homme assis le long du mur. Un sourire chaleureux s’affiche sur ses lèvres tandis qu’elle franchit la porte des ascenseurs et qu’elle se dirige vers la vitre. Un instant son regard se perd sur l’étendue enneigée. Du blanc. Encore et toujours. Ça l’avait choquée, de voir ce désert polaire. De comprendre que même s’ils réussissaient par Dieu sait quel miracle à trouver un moyen de s’échapper de cette structure ils se perdraient dans le froid mordant et qu’ils finiraient morts congelés. Comme tous ces squelettes que certains ont vu en vision avant qu’elle n’arrive dans la Ruche. Une impasse. Une prison gelée où personne ne pourra sortir. Voilà ce que la véranda représente. Ou du moins ce qu’elle affiche. Alors oui, y’en a toujours pour penser que c’est du bluff. Que c’est qu’une image projetée sur la vitre pour leur faire croire que la fuite est impossible. Qui sait… Peut-être bien que oui, peut-être bien que non… Mais dans le doute, c’est clair que ça dissuade de tenter de s’évader. Ou pas sans être préparé pour survivre à ce froid glacial.

Son regard se reporte à nouveau vers le garçon, qui semble bien pensif. Est-ce que lui aussi, il est déçu de la vue ? De l’impossibilité de s’enfuir ? M. le détaille pendant qu’il ne la regarde pas. Elle ne le connait pas. Se dit donc qu’il doit être un nouveau. « Est-ce que ça te dérange si je m’assois pour lire ? » Première approche polie. Nouveau sourire chaleureux. Alors qu’il acquiesce pour lui donner la permission, M. s’assoit à son tour contre le mur et étend ses jambes, le regard posé sur la neige. Elle ouvre son livre au début, puis avant de commencer reporte son attention vers le garçon. « Tu es nouveau ici, non ? » Ou alors depuis son arrivée il s’est bien caché. La Ruche est devenue un endroit où tout le monde se connait. Au moins de vue. Et les nouveaux, avec leur air paniqué et intrigué, et bien à force ils sont faciles à repérer. « Je m’appelle 404, mais tu peux m’appeler M. » M. Toujours cette impression que son prénom commence par cette lettre, mais sans jamais, toutefois, réussir à mettre la main dessus. Oublié, comme tout le reste. Un instant son regard fixe le livre, avant de revenir vers lui. « J’aime bien lire ici. C’est calme, c’est reposant. Un peu comme l’espace vert, sauf que là c’est différent, c’est pas une illusion, c’est vraiment le dehors qu’on aperçoit… » Elle parle, M. Elle se livre à cet inconnu. Histoire de sonder sa réaction, et peut-être de le mettre un peu plus à l’aise.


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

and now we are alive
Et dans un dernier souffle, je comprends tout : que le temps n'existe pas, que la vie est notre seul bien, qu'il ne faut pas la mépriser, que nous sommes tous liés, et que l'essentiel nous échappera toujours. •• ALASKA


Revenir en haut Aller en bas
 
Nothing here feels like home.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AcronisTrue Image Home 2010 Netbook Edition : est-ce que ça vaut le coup ?
» Partenariat: "GFX Home"
» calagan57: sketchup pour projet de réalisation d'une salle home cinema
» LG : un nouveau mode pour du Home Cinéma au casque
» (RESOLU) Infecté par Delta home

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: Archives :: Rp-
Sauter vers: