Partagez
 

 always jump to worst case scenario [6,74&31]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

H13-6
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H13-6
H13-6
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] EmptyDim 4 Mar - 15:34

always jump to worst case scenario



Le choc quand il releva les yeux vers le miroir -qu'il avait d'abord balayé d'un revers de bras pour retirer la buée de la douche- et qu'il aperçu cette marque sur sa peau, entre bleu et mauve, une couleur étrange et contrastante avec son teint. Le genre de couleur qu'on ne souhaite pas voir sur sa peau, en somme. Comment diable est-ce que c'était apparu là? Bon accessoirement, il se demanda aussi comment il avait fait pour ne pas le remarquer plus tôt, mais là n'était pas le point. Pour dire vrai, il se doutait de l’origine de la marque, ça datait de la nuit, quand il s'était levé et qu'il avait cru apercevoir quelque chose bouger dans le salon de son logement. Nerveux comme il était, il avait évidemment sursauté, s'en suivant une course aveugle vers sa chambre -parce qu'il comptait se réfugier sous sa couverture, comme un gamin-. Sauf que dans le noir, il n'avait pas calculé ce maudit canapé et se l'était prit dans les pattes, avant de solidement se vautrer en travers de l'appui bras de ce dernier, ou du dossier -le coupable reste à ce jour inconnu-. Tout ça en se demandant, bien entendu, qui était le crétin qui avait décidé de foutre un canapé au milieu d'un salon. Sérieusement, quelle idée! Bref. Maintenant qu'il voyait clairement l'ecchymose au niveau de ses côtes, il en ressentait systématiquement la douleur. La poisse. Est-ce que c'était grave, est-ce que c'était normal? Il se demandait si une chute contre un canapé pouvait créer un tel dégât. Ou alors peut-être qu'il avait une hémorragie interne et qu'il était en train de crever sans le savoir. Son sang allait rester coincé en lui et il allait faire un caillot, peut-être même qu'il risquait la paralysie. Qu'est-ce qu'il devait faire? Il n'avait vraiment pas envie de mourir d'un ACV du flanc, comme un petit vieux et tout ça par la faute de ce débile de canapé qui traînait! Dans un moment de panique, il pivota donc sur lui-même pour attraper ses vêtements et les enfiler au quart de tour. Il devait aller demander à 31 ce qu'elle en pensait. Forcément elle allait savoir quoi faire, ou dans le pire des cas, elle allait l'achever pour lui éviter des souffrances inutiles. Tout en sautant dans ses chaussures, Six continua de défiler les possibilités dans sa tête, des possibilités qui lui semblaient toutes plus crédibles que celle où il avait simplement un bleu parce qu'il s'était cogné. Et si ce n'était pas le canapé, mais ce bracelet étrange qu'on lui avait mit au poignet qui était en train de le tuer? Peut-être que ça lui filait le cancer...oui, voilà. Il allait mourir d'un cancer du sang.

C'est donc presque à la course qu'il quitta son logement pour filer vers celui de la brunette -quelques portes plus loin-. Dans un coup frein qui le fit presque glisser, il s’arrêta devant le 601. Juste le temps de faire face au dilemme moral de savoir s'il devait, ou non, frapper à la porte avant d'entrer. 31 entrait toujours sans frapper elle, ce n'était peut-être pas une règle d'usage dans cette ruche. Puis de toute façon, qu'est-ce qu'il risquait de surprendre? Personne ne se baladait nu quand même, et 31 ne serait sûrement pas en train de faire des cochonneries avec son colocataire. Ou du moins, il espérait bien que non. Sa décision prise, il finit donc par mettre la main sur la poignée pour ouvrir et passer la porte en vitesse. « 31? » Pas de réponse. Il balaya la pièce des yeux. Est-ce qu'elle était dans la douche? Il entendait du bruit qui venait de la salle de bain. Forcément, oui. Machinalement, il pivota donc vers la porte de cette dernière. Là, par contre, il n'était pas certain si juste ouvrir la porte était une bonne option. Il s'arrêta donc devant cette dernière, la fixant comme si elle était une énigme du Père Fouras. Quoi faire? Que devait-il faire? Toquer, oui. Pas trop fort, juste assez. Juste au cas où il y aurait quelque d'inhumain derrière la porte. « 31, t'es là-dedans? C'est moi. » Certes, sauf qu'elle ne pouvait pas le voir en travers de la porte. « Euh...moi, tu sais, Six. » Il grimaça aussitôt pour lui même. C'était bizarre. Pourquoi il disait ou faisait toujours des trucs bizarres? C'était vraiment plus fort que lui.


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


   - What if I find out who I am and don't like it ? -


Suicide Squad:
 

Team Roussi:
 
Revenir en haut Aller en bas

H09-74
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H09-74
H09-74
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] EmptyDim 4 Mar - 16:47

Always jump to worst case scenario.
Ft. F13-31 & H13-6


Enfin. ENFIN! Sept jours entiers. Une semaine. Une longue semaine de nausées et de vomissements. Une semaine à dormir dans la salle de bain, à ne pas quitter le logement de peur de perdre le combat contre mon propre estomac. A ne sortir qu'aux heures des repas dans le seul but d'avoir quelque chose à vomir. Pas sexy? Tu m'étonnes! A peine de retour dans le corps masculin qu'on m'a filé que je me retrouvé avec les nausées de dix femmes enceintes mais me voilà sauvé!

Lorsque je me suis réveillé, tard dans la matinée d'ailleurs, j'avais mal au dos, et froid. Parce que le sol de la salle de bain c'est pas le meilleur en terme de confort. J'ai grogné, parce que j'avais mal au dos et je me suis levé pour regarder ma tronche dans le miroir, admirer ce magnifique teint trop pâle mais seulement pour réaliser qu'en me levant, je n'ai pas eu de vertige. En me regardant dans la glace, je n'ai pas vu de fantôme, ni de rides, mais juste ce visage dans sa plus simple normalité. Une normalité sans nausées! Certes je dois à nouveau reculer de quelques pas pour voir le sommet de mon crâne dans ce miroir trop bas, mais au moins je parviens à marcher sans tanguer.

Guéris, libéré ou simplement sauvé, j'en sais foutre rien en vérité, je me suis glissé sous la douche pour me laver des sueurs de la nuit, preuve que cette rémission est toute récente, et une fois l'eau chaude roulant le long de ma peau fraîche, j'abandonne un soupir sonore. Il était temps. Et du temps sous cette miraculeuse douche, il s'avère que je n'en ai pas eu tant que ça puisque à peine dix minutes après avoir allumé l'eau, j'entendais toquer à la porte. - 31, t'es là-dedans? C'est moi.

Sourcils froncés, je stoppe l'arrivée d'eau, ne reconnaissant pas cette voix. Au moins je sais que ce n'est pas 31, ce qui en soit n'est pas nécessairement une révélation bien rassurante. Qui est entré dans le logement? - Euh...moi, tu sais, Six. - Six? Connait pas. Je tire du pied le tapis de bain et y passe dessus avant de me diriger vers la porte. Ma main tourne la poignée de la porte et je l'entrouvre assez pour passer la tête par l’entrebâillement, baissant les yeux sur une tête rousse inconnue. - C'est pourquoi? - Il vient de le dire pourquoi. - Si elle est pas dans sa chambre, je sais pas où elle est. - Pas comme si je tenais un registre de ses allées et venues. - Tu peux l'attendre ici si tu veux. Juste, je vais... - Le geste de mon pouce, montrant l'intérieur de la salle de bain, termine très bien ma phrase et je referme la porte.

Aussitôt enfermé, j'attrape une serviette et éponge le maximum d'eau avant de l'enrouler autour de ma taille et revenir en arrière. J'ouvre la porte, fais un pas en avant et manque de percuter de plein fouet le gamin qui n'a pas bougé d'un centimètre. - Le salon. Tu peux l'attendre dans le salon. - Dis-je en attrapant ses épaules pour le faire pivoter dans la bonne direction. Je fini par lui passer devant à mi-couloirs et me rapproche directement de l'armoire pour y prendre quelques vêtements. Un coup d’œil à notre visiteur et je reviens à mes affaires, élevant la voix, le dos tourné. - Ça va, gamin? T'as pas l'air bien.
Revenir en haut Aller en bas

H13-6
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H13-6
H13-6
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] EmptyDim 4 Mar - 17:43

always jump to worst case scenario



Tendant l'oreille pour écouter les sons provenant de la salle de bain, Six pu percevoir le bruit de l'eau qui venait d'être coupé. Ça voulait donc dire que 31 l'avait entendu. Parfait. Est-ce qu'il devait attendre ou c'était le signal pour lui qu'il pouvait entrer? Non, il valait mieux attendre devant la porte, après tout, il ignorait dans quelle tenue elle allait être. Bon, si elle prenait sa douche, il s'en doutait un peu, mais qu'importe. En gentil garçon qu'il était, il attendit donc patiemment que la porte s'entrouvre devant lui, juste assez pour laisser apparaître un visage. Pas celui de 31. Un fait qui laissa notre jeune rouquin dans un moment d'incrédulité palpable, alors qu'il écarquilla légèrement les yeux en avisant les traits définitivement masculin et plus poilus que ceux de 31. Quelle galère. De quoi avait-il l'air maintenant? Sauf d'un idiot. Non pas que c'était inhabituel dans son cas, mais voilà. Si bien que lorsque l'homme lui demanda ce qu'il voulait, il ne réussit à exprimer qu'un balbutiement incompréhensible, mais de toute façon, le type concluait déjà en lui disant qu'il pouvait attendre 31 ici, avant de refermer la porte, sans doute pour se faire plus vêtu. Du moins c'est ce qu'en déduit Six avec sa perspicacité naturelle. Il allait donc attendre, ici, comme on venait de lui commander de le faire. Il n'aurait pas son songer aller ailleurs en fait, son cerveau étant encore en train de procéder l'information à la vitesse d'un vieux DOS. Non pas que c'était quelque chose de très difficile à comprendre, mais vu la tonne de questions qui se bousculaient dans sa tête, il avait du mal à faire les ponts. Si ce n'était pas 31, c'était forcément son coloc et si elle n'était pas dans la chambre, ni dans la douche, ça voulait aussi forcément dire qu'elle n'était pas là, comme l'étranger le lui avait suggéré. Devait-il partir? Il resta sur cette question jusqu'à ce que la porte s'ouvre à nouveau pour laisser apparaître le géant qui se cachait derrière. Impossible qu'il le manque, puisqu'il apparu de vraiment très près dans le champ de vision de Six. Un peu trop près d'ailleurs. Est-ce qu'il était un poil trop dans son espace vitale? Dans un réflexe incontrôlable, Six ne pu s'empêcher de le balayer du regard. C'était quelque chose quand même. Quel morceau. « Oh...wow...euh...» Il n'eut pas le temps d'esquisser un geste de recul que le type l'attrapait par les épaules pour le faire pivoter dans la direction du salon, lui signifiant au passage qu'il pouvait attendre là. Oui d'accord, sauf qu'il avait dit d'attendre ici, pas dans le salon.

Ceci dit, loin de lui l'idée de commencer à obstiner. Il avança donc robotiquement vers le salon pour s'y planter et reporter son regard dans la direction qu'avait prit le grand blond, fixant le vide d'un air entre catastrophé et curieux. - Ça va, gamin? T'as pas l'air bien. Il secoua la tête, se contredisant avec ses mots; « Oui, ça va. » Hein?! Non. « Non en fait, non...je...» Peut-être qu'il valait mieux qu'il parte à la recherche de 31, mais puisqu'il était déjà là... « 31 m'a dit que t'étais une sorte de guérisseur, donc peut-être que tu peux m'aider...» Il était certain d'avoir entendu son amie lui spécifier que son colocataire était bon médecin. « En fait j'ai...j'ai eu un accident...et je crois que je suis peut-être mourant...» Pas de détails sur le canapé, ça le ferait passer pour un crétin, il devait essayer de s'en tenir à l’essentiel. « Tu peux regarder? » Il posa la question mais n'attendit pas la réponse, attrapant la base de son chandail pour le relever et le passer par-dessus sa tête. « Je crois que je fais peut-être une hémorragie interne. » Il marqua un temps, hésitant à savoir s'il était assez clair ou non. « Là...tu vois? » Qu'il ajouta donc en pointant la zone en question. Il releva ensuite les yeux vers le blond, pour l'interroger d'un air presque désespéré. « Tu crois que je meurs? »


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


   - What if I find out who I am and don't like it ? -


Suicide Squad:
 

Team Roussi:
 
Revenir en haut Aller en bas

H09-74
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H09-74
H09-74
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] EmptyDim 4 Mar - 17:58

Always jump to worst case scenario.
Ft. F13-31 & H13-6


Oui? Non? Peut-être? Va-t-il se décider? - 31 m'a dit que t'étais une sorte de guérisseur, donc peut-être que tu peux m'aider... - Guérisseur? Dans ma tête, j'imagine immédiatement un type squelettique dans une robe en peau de bête et qui s'agite autour d'un grand feu. Pourquoi? Aucune idée. Et quoi que m'agiter autour d'un feu ne me semble pas spécialement impossible, le coup de la peau de bête sort un peu glauque tout de même. - En fait j'ai...j'ai eu un accident...et je crois que je suis peut-être mourant... Tu peux regarder? - Je fronce les sourcils en entend ça et me tourne vers lui, abandonnant mes recherches pour mieux me concentrer sur ce nouveau problème de la taille de... D'un bol.

Parce que j'ai pas eu le temps de me retourner qu'il avait déjà relevé son t-shirt pour le coincer derrière sa tête, je me rapproche, le regard accroché à la tâche violacée. - Je crois que je fais peut-être une hémorragie interne. Là...tu vois? - Pointer son doigt n'est pas bien utile, on ne peut vraiment pas le rater ce truc. Arrivé à son niveau j'observe un peu mieux ce qu'il me présente. - Tu crois que je meurs? - Un sourire passe sur mes lèvres. - On meurt tous un jour... - Dis-je, distrait, en palpant doucement la peau autour de la marque pour éviter de lui faire mal. Appuyer dessus serait stupide et risqué, si vraiment il y avait quelque chose d'important, aussi je fais pression en dehors, cherchant à sentir le moindre mouvement étrange.

J'ai arrêté depuis longtemps de me demander comment je sais faire ça. Comment je sais comment palper, comment je sais reconnaître les blessures, comment je sais faire une atèle avec trois bouts de métal ou le matériel nécessaire pour recoudre une plaie. J'ai arrêté de me poser cette question et j'exploite ces connaissances qui semble me revenir au compte goutte, lorsque ça importe. - Dans ton cas, jeune homme, c'est juste un gros bleu. Laisse moi juste... - Ma main gauche passe dans son dos pendant que ma droite s'aplatit sur son torse, imposant une légère pression pour m'assurer que rien n'est cassé alors que la porte du logement s'ouvre...
Revenir en haut Aller en bas

F13-31
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
F13-31
F13-31
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] EmptyDim 4 Mar - 22:43

Princess me

ALWAYS JUMP TO WORST CASE SCENARIO 


Un petit tour en salle de sport lui avait permis de lâcher un peu ses frustrations de la semaine sur le grand sac de frappe, qu'elle pouvait tenter de tuer sans danger. Disons juste qu'il n'avait pas le pouvoir de s'en plaindre. Il devait encaisser ses coups sagement, immortel jusqu'à preuve du contraire. Cette activité lui plaisait bien et plus de la garder en forme. Elle s'en donnait à cœur joie, jusqu'à avoir sérieusement mal aux jointures. Certes, elle protégeait ses mains grâce aux gants appropriés pour ce sport, mais elle arrivait tout de même à s'arracher la peau jusqu'au sang. Rien de trop inconfortable pour elle. Par réflexe, la brunette jeta un coup d’œil sur ses mains, le temps que l’ascenseur s'arrête au niveau de son logement. Pas trop de dégât, non. Elle pensait surtout au fait qu'elle se sentait plutôt détendue pour une fois, ce qui était particulièrement rare chez elle. Un véritable tourbillon ambulant qui souffle tout sur son passage. Les cheveux remontés en queue-de-cheval, la jeune quitta la cabine d'un pas un peu traînant. Que pouvait-elle bien faire ensuite? Prendre une douche peut-être, sauf si son colocataire occupait encore la salle de bain. Elle soupira en grognant. Lui et ses nausées ! Chiant, bordel de merde. Il occupait tout l'espace à lui seul, comme un vieux fêtard endormi sur le carrelage froid. Sans blague, elle devait l’enjamber pour aller au petit coin ou bien le rouler de force en dehors de la pièce. Complètement sur le cul, ce pauvre géant avait clairement une semaine difficile. Ce qui n'était pas suffisant pour l'attendrir. Qu'il se démerde seul avec ses maladies. Elle ne voulait surtout pas rien choper de sa part. Genre avec les microbes ou autre merde. C'était important la santé, oui. Voilà pourquoi elle se tenait le plus loin possible, vérifiant de temps en temps s'il vivait toujours ou non. Juste au cas. Avoir un cadavre sur les bras n'avait rien d'amusant.

Frottant ses mains rougies contre son pantalon, elle s'arrêta devant son logement, prête à y entrer comme à son habitude. C'est-à-dire sans frapper et en claquant la porte derrière elle. Ce qu'elle fit d'un geste parfaitement automatique et sans réfléchir. Une fois à l'intérieur, elle se figea très subitement devant la scène inexpliquée qui se déroulait sous ses yeux. Mais qu'est-ce que... 74 et Six, ensemble chez elle?? Qui, quoi, pourquoi!? Fronçant les sourcils d'un air mécontent, elle posa les mains contre ses hanches. « Je peux savoir ce que tu fais avec Six!? » Parce que oui, elle s'adressait au grand foin qui avait les mains partout sur son ami à elle. Le sale trippotteur, il était mieux d'avoir une bonne raison pour se permettre une telle chose dans son dos sans en subir les conséquences. Et diable, pourquoi est-ce qu'aucun des deux ne portait de chandail? La furie grogna entre ses dents avant de se rapprocher. « Qu'est-ce que tu lui as fait, il est roux, c'est fragile! » De sa délicatesse légendaire, la brunette les sépara brusquement, s'interposant entre les deux. C'est vers Six qu'elle concentra son attention, observant ce qui ressemblait à un gros bleu au niveau de ses côtes. Inquiète de la couleur, elle appuya directement dessus. « Merde, ça fait mal? » Geste qui déclencha tout de suite une réaction de sa part. Il prit vite ses distances, apparemment embêté. Ça va oh! Elle avait pas frappé dessus non plus hein! Pinçant les lèvres, elle pivota ensuite vers son coloc, le pointant du doigt en un geste accusateur. « C'est MON ami, je le partage pas, non! » Que ce soit clair, son ami, son territoire et son roux. Hors de question qu'il se mêle de quoi que ce soit. Boudeuse, elle grogna une fois de plus. « Je dois vous habiller moi-même, c'est ça? » Oui parce que la vue devenait dérangeante là! Elle voulait être fâchée et non pas complètement déconcentrée.  


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

i'm only human after all



My Squad:
 
Revenir en haut Aller en bas

H13-6
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H13-6
H13-6
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] EmptyLun 5 Mar - 21:16

always jump to worst case scenario



On meurt tous un jour? Très vrai, mais pas vraiment ce qu'il souhaitait entendre. Il n'avait pas envie de mourir, pas maintenant, il était beaucoup trop jeune pour ça. Il y avait trop de chose qu'il n'avait pas encore fait. Bon, c'était vrai qu'étant enfermé dans cet endroit, ça limitait un peu les possibilités, mais tout de même. Il espérait vraiment que le grand blond n'allait pas lui annoncer sa mort imminente. Inquiet et toujours en proie à sa paranoïa, il laissa donc le coloc de 31 l'examiner de plus près, suivant ses gestes d'un regard attentif. Il attendait le verdict. Il attendait qu'on lui annonce la fin. C'était définitivement grave. Est-ce qu'il devait faire un testament? Il n'avait pas grand chose à léguer. Sauf peut-être sa tortue Georgie, quelqu'un allait bien devoir s'en occuper...Ses réflexions s'arrêtèrent à ce moment, quand l'homme, dont il ignorait toujours le numéro, lui annonça qu'il ne s'agissait que d'un bleu. Six fronça légèrement les sourcils à cette déclaration délivrante, mais presque décevante. Juste un bleu alors? Pas d'hémorragie, pas de cancer? C'est vrai que maintenant qu'il le mentionnait, il ne se sentait pas particulièrement malade. S'il était aux portes de la mort, il se sentirait probablement beaucoup plus mal. C'était une bonne nouvelle, enfin presque, car le colosse continua de l'examiner, portant une main dans son dos pour appliquer une légère pression contre son torse. Qu'est-ce qu'il cherchait? Est-ce qu'il avait réellement un problème et il ne voulait simplement pas lui avouer? « T'es certain que c'est pas plus grave? Je vais pas...» Le rouquin s'interrompit aussitôt, sursautant sous le bruit de la porte qui venait de claquer. Pas de doute, cette délicatesse ne pouvait appartenir qu'à une seule personne.

Rapidement, il dériva donc son regard vers l'entrée pour croiser celui de 31 qui s'était stoppé net en les voyant. Elle semblait surprise, ou contrariée, ou fâchée...c'était difficile à dire. Est-ce qu'il venait de faire une connerie en demandant de l'aide à son colocataire sans lui en parler avant? « Je peux savoir ce que tu fais avec Six!? » Hein? Six resta perplexe. Comment ça qu'est-ce qu'il faisait avec lui? Rien. Rien, non? Mais qu'est-ce qu'elle s'imaginait! « Il faisait juste...» Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que la brunette s'avançait vers eux pour les éloigner brusquement l'un de l'autre, clamant au passage que parce qu'il était roux, il était fragile. Ça allait bien le racisme là? « Mais il m'a rien fait, c'est...» Encore une fois, il ne parvint pas à exprimer sa pensée, interrompu par le doigt de la brunette qu'elle enfonçait directement sur sa blessure en lui demandant bêtement si c'était douloureux. OUI MERCI. Saisi, il bondit d'un pas en arrière en relevant une main au niveau du bleu, grimaçant de douleur au passage. « Mais aïe! Ça fait mal oui, p'tain, fais pas ça!» Espèce de sauvage! Renfrogné, il laissa alors 31 s'en prendre à son colocataire, restant en retrait pour éviter de se prendre un coup supplémentaire. Il valait mieux être prudent avec elle, elle ne contrôlait pas toujours ses gestes, visiblement, ou du moins, elle ne devait pas les réfléchir. « Je dois vous habiller moi-même, c'est ça? » Non mais quoi encore? Six roula légèrement les yeux avant de la regarder. « Ça va, je voulais juste lui montrer, pour savoir si je crevais d'un cancer! » Bon, maintenant qu'il le présentait comme ça et que sa panique s'était dissipée, l'hypothèse lui semblait particulièrement stupide. À vrai dire, mentionner qu'il s'était vautré contre le canapé l'aurait peut-être été moins.


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


   - What if I find out who I am and don't like it ? -


Suicide Squad:
 

Team Roussi:
 
Revenir en haut Aller en bas

H09-74
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H09-74
H09-74
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] EmptyMar 6 Mar - 16:37

Always jump to worst case scenario.
Ft. F13-31 & H13-6


« T'es certain que c'est pas plus grave? Je vais pas... » - J'allais répondre, tenter de le rassurer, mais non. Pas le temps. Le déluge est là et il est bouillant. - « Je peux savoir ce que tu fais avec Six!? » - Je m'immobilise, les mains toujours sur Six, pas certain de comprendre ce qu'elle veut que je lui dise. Que crois-t-elle que je sois entrain de faire? Une partie de water-polo? - « Qu'est-ce que tu lui as fait, il est roux, c'est fragile! » - Je soupire en reculant d'un pas lorsqu'elle s'interpose, d'une théâtralité bien inutile soit dit en passant. J'entend Six tenter d'en placer une, bonne chance avec ça, mais c'est seulement lorsque je l'entend crier que je hausse le ton. - Hey, fais attention! - Mal? Bien sûr que ça lui fais mal. Ça parait évident, non? Elle se retourne face à moi, accusatrice. - « C'est MON ami, je le partage pas, non! » - Je la fixe, presque surpris par ce qu'elle laisse entendre. - « Je dois vous habiller moi-même, c'est ça? » - « Ça va, je voulais juste lui montrer, pour savoir si je crevais d'un cancer! » - Tu vas commencer par la FERMER!

Si je n'ai pas crié, le ton est assez sec et la voix surtout assez grave pour être sonore et forte. Et c'est pas quelque chose qui arrive souvent, croyez le bien. Je la fixe droit dans les yeux, conscient d'attiser son besoin de défi que je sens venir gros comme une maison. Elle voudra faire la forte devant lui, alors autant régler le problème avant qu'elle ne tente de se ridiculiser. - Tu trouves malin d'entrer comme une furie et venir appuyer exactement là où c'est évident que TON ami a mal? Tu trouves ça intelligent? Ça t'amuse de lui faire mal? - Mon regard est rivé sur elle, presque perçant. - Ça parait pas logique à tes yeux que la grosse marque violette sur son corps c'est peut-être grave ou douloureux? Hein? Non, bien sûr que non! Puisque madame préfère débouler sans réfléchir, hurler à la mort sur du vide sans savoir ce qui se passe et sans utiliser le truc qui lui sert de cerveau! Et à ce stade je me demande bien à quoi il te sert! - Je fais un pas en avant, retrouvant ma place initiale, et la pousse d'un revers de bras sans même essayer de forcer. - Maintenant tu fais silence, tu te pousses du milieu et tu me laisses m'occuper de ton ami, puisque t'es pas foutue de le faire toi-même apparemment!

Qu'elle me mène la vie dure est une chose, qu'elle soit chiante par moment est quelque chose que je peux gérer. Mais occasionner douleur par pure bêtise et ignorance n'est pas quelque chose que je laisse passer et si je dois utiliser son ami comme un exemple pour qu'elle utilise son cerveau la prochaine fois, je ne m'en empêche pas. D'ailleurs, je viens de le faire. Lui passant devant, je me rapproche de Six et retrouve cette même attitude calme et concentrée, presque professionnelle, que j'avais avant que 31 n'entre et ne foute son bordel. - S'il te plait? - Dis-je en intimant l'idée que je veux juste reprendre ce que je faisais, à savoir m'assurer que tout va bien. - Je vais juste faire pression pour m'assurer que tu n'as rien de cassé. Tu remercieras la furie, maintenant c'est sensible, donc ça va tirer un peu. Essaye de bien respirer. - Alors je me règle sur ses respirations et faire pression, très légèrement, à plusieurs points qui semblent pourtant tous localisés au même endroit, mais ne le sont pas. Ferme, forcément, mais je ne sens rien d'anormal ce qui est une bonne chose. Ni cassure, ni foulure, ni hémorragie interne jusqu'à preuve du contraire. - Je sens rien. - Je croise son regard en retirant mes mains encore chaudes de ma douche et lui souris. - C'est une bonne chose, rassure-toi. Ça devrait s'estomper d'ici quelques jours.
Revenir en haut Aller en bas

F13-31
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
F13-31
F13-31
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] EmptyMer 7 Mar - 9:46

Princess me

ALWAYS JUMP TO WORST CASE SCENARIO 


-Tu vas commencer par la FERMER! Un grognement mécontent franchi la barrière de ses lèvres pincées, alors que le ton levé et grave de son colocataire attirait assez son attention pour que de réflexe, elle se taise. Obéir à sa demande n'avait rien de miraculeux, elle était juste surprise par son changement de voix. Son regard sombre se planta dans le sien, parfaitement capable de le soutenir jusqu'à ce que mort s'en suive. Oh elle n'aimait pas du tout sa soudaine attitude qui venait appuyer exactement au bon endroit pour déclencher sa prochaine crise de colère. Crise qu'elle ravalait de force pour le moment. Surtout devant Six, parce qu'il goûtait suffisamment à sa colère pour mériter le droit d'être temporairement épargné. Et aussi parce qu'il était son ami et qu'elle devait en retour agir comme telle. D'ailleurs, NON ça ne l'amusait pas de lui faire mal, elle n'avait pas réfléchit au fait que ce pouvait être sérieux, exactement parce qu'il s'agissait de Six et que pour le connaître, il exagérait constamment pour rien! Il était capable d'avoir peur de son ombre, sans blague! « Mais je!! » Le géant blond qui lui servait de colocataire la repoussa d'un geste du bras pour passer. Il voulait s'occuper de Six lui-même, TRÈS BIEN. La rebelle croisa les bras contre sa poitrine, ravalant une fois de plus la montée de lave chaude et brûlante qu'elle rêvait de lui déverser en pleine gueule. Ce qui l'en empêchait? Ce con de rouquin, encore! S'il était vraiment blessé, oui elle acceptait que l'autre autruche le tripote à des fins professionnel. Non pas sans les observer à côté, l'air renfrogné et détestable comme jamais. Six aurait sa peau un jour, il ne le réalisait sans doute pas encore, mais la pousser dans des retranchements ne lui procurait aucun bien. Elle détestait se retenir que pour les beaux yeux d'un autre. C'était chiant et humiliant en plus de ça.

Rongeant son frein en silence, la furie se posa sur le canapé, comme condamné à attendre un diagnostique quelconque. Elle se questionnait plutôt à savoir d'où venait ses connaissances chez son colocataire, bien qu'elle n'ait rien contre ses réflexes encore présent malgré une perte de mémoire complète. Pour sa part, elle ne s'était pas découvert de talent caché. Sauf peut-être un penchant pour les problèmes et une attitude de fonceuse. - Je sens rien. Elle soupira bruyamment dans son coin. Elle avait raison alors. Bien que ce soit douloureux, comme n'importe quel bleu, il n'avait absolument rien de grave et encore moins un foutu cancer! Lui jetant un regard noir, elle observa le rouquin comme s'il était responsable d'une trahison tout droit sortie de son imagination. « Faudrait que tu arrêtes de paniquer à la moindre petite chose » Là dessus, elle n'avait pas entièrement tord. La peur lui montait au cerveau, ce qui devait créer une bulle dans sa tête et l'empêcher d'être rationnel ensuite. « Qu'est-ce qui va pas chez toi, hum? » Oui, elle lui posait LA question. Parce que jusqu'à maintenant, elle n'avait jamais vue 74 paniquer pour rien. Donc elle attendait bien une ou deux explications de sa part. Elle voulait comprendre, pas le pousser sur le bûcher pour le brûler comme une sorcière. Elle se releva ensuite, passant sous le nez de son coloc comme un orage sur le point de lui éclater dessus comme jamais. « Je vais me doucher, je vous laisse parler entre mecs » Après la salle de sport, elle avait bien envie de se calmer à nouveau les nerfs sous l'eau chaude. Provocatrice, elle vira ses fringues avant même d'avoir atteint la salle de bain, les laissant dans le salon en compagnie des deux autres dénudés. Conservant ses sous-vêtements, elle claqua la porte derrière elle. Un petit saut sous l'eau ne lui ferait définitivement pas de mal, non.   


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

i'm only human after all



My Squad:
 
Revenir en haut Aller en bas

H13-6
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H13-6
H13-6
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] EmptyDim 11 Mar - 11:32

always jump to worst case scenario



- Tu vas commencer par la FERMER! Le grand blond aux allures de viking s'adressait évidemment à la furie, mais Six ne put s'empêcher d'en faire autant; la fermer. Il valait sans doute mieux se taire, ce grand gaillard serait bien capable de leur dévisser la tête s'ils l'embêtaient trop, et ce même s'il n'avait pas l'air bien méchant jusqu'ici. Six évita donc de prolonger ses théories, d'avantage occupé à se dire qu'elles étaient vraiment improbables finalement, mais aussi à écouter attentivement l'homme qui sermonna 31 sur son attitude. Étrangement, ça lui plaisait bien, il n'irait pas jusqu'à dire qu'il était franchement content que la brunette se fasse rabattre le caquet, mais un peu quand même. Bien fait pour elle. Fixant le blond d'un air presque éberlué, il hocha la tête d'un air approbateur à ses dires. Il avait raison, oui voilà. Évidemment que c'était douloureux, et évidemment qu'elle n'utilisait jamais son cerveau! C'était con de venir appuyer sur sa blessure, lui, il n'aurait fait ça si les rôles avaient été inversés. Il se serait sûrement contenté de poser des questions stupides. Dans tous les cas, il aimait bien ce type. Il comprenait maintenant pourquoi 31 n'avait pas semblé intéressée à lui présenter son colocataire jusqu'ici, c'est parce qu'elle savait qu'il était cool et qu'elle voulait se le garder pour elle toute seule. Égoïste. Trop tard maintenant. Il venait de prendre sa défense contre 31, le rouquin n'allait pas l'oublier de si tôt.

Il laissa d'ailleurs le blond revenir à son inspection. Après le geste de la brunette, il n'avait plus tellement envie de se faire toucher, mais il devait quand même être certain que la mort ne l'attendait pas dans le détour. - Je vais juste faire pression pour m'assurer que tu n'as rien de cassé. Tu remercieras la furie, maintenant c'est sensible, donc ça va tirer un peu. Essaye de bien respirer. - Cassé?! Est-ce qu'il s'était cassé une côte? Oh il espérait bien que non, si c'était le cas, ça allait peut-être lui perforer un poumon et il allait crever noyé dans son propre sang, ou complètement suffoqué. Il ne voulait surtout pas mourir à cause de ça. Putain de canapé. Son cerveau s'emballant à nouveau sous cette perspective, il en oublia momentanément d'avoir mal, ce qui était une bonne chose finalement. - Je sens rien. - Que l'homme finit par conclure, ajoutant que ça allait s'être estompé d'ici quelques jours. Rien de cassé, rien de mortel. Il était pas mouru alors. Ou du moins physiquement, parce qu'il allait peut-être mourir d'autre chose quand son orgueil aura finit par le rattraper et qu'il réalisera tout le drame qu'il venait de faire pour un simple bleu. « Oh, bien, d'accord...merci...»  « Faudrait que tu arrêtes de paniquer à la moindre petite chose » Avec l'air d'un gamin qu'on viendrait de prendre en faute, Six tourna aussitôt son regard vers la brunette pour la toiser. Comment elle osait?! « C'est pas ce que je faisais, tu...» Il s'interrompit. Bon, certes. C'était un peu ce qu'il faisait, c'était ce qu'il faisait tout le temps même. « Qu'est-ce qui va pas chez toi, hum? » Cette fois, il se renfrogna aussitôt. Est-ce qu'il y avait vraiment quelque chose qui n'allait pas chez lui? Si même 31 trouvait qu'il lui manquait des cases, ça devait être vrai. La suivant du regard quand elle annonça aller dans la douche, il finit par se laisser choir sur le canapé, dans un soupire découragé. Qu'est-ce qui clochait dans sa tête? Encore une fois, il venait de passer pour le petit poltron de service, c'était vraiment plus fort que lui. « Je sais pas pourquoi je continu de faire toujours ça, de paniquer tout le temps. Je dois vraiment avoir un problème dans ma tête. » Est-ce qu'il avait un cancer du cerveau? NON! Ça suffisait avec ces histoires du cancer. Concentrant son attention sur le bracelet métallique qui était mystérieusement apparu à son poignet, il plissa le nez d'un air emmerdé. « Maintenant j'ai vraiment l'air débile. » Comme se souvenait à qui il s'adressait, le rouquin releva rapidement les yeux pour regarder son sauveur. « C'est quoi ton numéro? Ou est-ce que t'as un nom? » Sinon, il allait lui en trouver un lui-même.


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


   - What if I find out who I am and don't like it ? -


Suicide Squad:
 

Team Roussi:
 
Revenir en haut Aller en bas

H09-74
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H09-74
H09-74
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] EmptyDim 11 Mar - 17:14

Always jump to worst case scenario.
Ft. F13-31 & H13-6


« Faudrait que tu arrêtes de paniquer à la moindre petite chose. » - « C'est pas ce que je faisais, tu... » - « Qu'est-ce qui va pas chez toi, hum? » - Je ne dis rien, je n'interviens pas. Ce n'est pas ma place, je ne connais pas plus Six que depuis les quelques minutes que l'on vient de passer. Sa panique me semble évidente et inutile, mais je me tais. Loin de moi l'envie de rajouter de l'huile sur le feu, précisément ce que 31 fait en éparpillant ses vêtements par terre en partant. - « Je vais me doucher, je vous laisse parler entre mecs. » - Je la suis du regard jusqu'à la limite de ma décence et fini par fermer les yeux en levant la tête, évacuant un profond soupir une fois la porte claquée avant de revenir au jeune roux.

« Je sais pas pourquoi je continu de faire toujours ça, de paniquer tout le temps. Je dois vraiment avoir un problème dans ma tête. » - Je pose mon regard sur lui, l'observe un instant puis me détourne pour revenir à l'armoire. - Remet ton t-shirt en place. - Parce que se laisser tomber sur le canapé pour profiter du calme après la tempête est une chose, mais il faut choisir entre l'enlever complètement ou le remettre correctement. L'entre-deux, ça oui c'est ridicule. Débile non. Ni ça, ni lui. J'attrape un short sur l'une des étagères et l'enfile sous ma serviette avant de la dénouer. - « C'est quoi ton numéro? Ou est-ce que t'as un nom? » - Je roule la serviette en boule et la laisse dans l'armoire avant d'en fermer les portes et passe une main dans mes cheveux encore humide tout en me tournant vers lui. - 74, enchanté. - Lui lancé-je dans un sourire.

J'avise les vêtements abandonnés par terre dans le couloir et fini par les ignorer, rejoignant 6 sur le canapé. Enfiler un t-shirt? Pourquoi faire? Ça ne me traverse même pas l'esprit. - T'es pas débile. Y'en a d'autres qui paniquent vite aussi. C'est pas une preuve de débilité. C'est pas une bonne chose pour autant. - Je replis ma jambe droite sous ma jambe gauche et appuis mon bras droit sur le dossier du canapé, tourné face à 6. - Mais ça se travaille, tu sais. Te suffit de respirer. Tu t'arrêtes, tu fermes les yeux, tu comptes lentement jusqu'à trois et tu respires. - Je sais pas d'où je sors ça mais je suis sûr de ce que je lui dis. - Ça t'aidera à te calmer déjà. Et puis pour tout ce qui touche à la maladie et autre, si t'as un doute tu viens me voir. Ca me dérange pas.
Revenir en haut Aller en bas

H13-6
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H13-6
H13-6
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] EmptyDim 11 Mar - 19:53

always jump to worst case scenario



- Remet ton t-shirt en place. - Six arqua un sourcil, mettant quelques secondes avant de se souvenir de son chandail, toujours relevé sur ses épaules. D'un geste automatique et lasse, il tira sur le vêtement pour le retirer, puis le laissa retomber près de lui, sur le canapé. Ça ne pouvait pas être pire que 31 qui avait tout simplement décidé de se déshabiller en route vers la salle de bain. Il n'avait d'ailleurs pas trop comprit ce qu'elle cherchait à accomplir avec ce geste, mais il ne chercha même pas à comprendre. Ce n'était sans doute que 31, en train d'être elle-même. Il n'y avait rien à comprendre. Et ça aussi, ça lui causait souvent des problèmes, parce qu'il voulait toujours comprendre, trouver une explication, un sens, probablement parce que ça le rassurait de le faire. Sauf que cette fois, il n'avait pas envie de se poser des questions, pas après toute cette panique qu'il venait lui-même de provoquer et de se faire subir. Pour changer, il décida donc plutôt de questionner le blond sur son identité qui jusqu'ici était resté "colocataire de 31", car il ne se souvenait pas avoir entendu la brunette évoquer un autre nom ou même un numéro en parlant de lui. - 74, enchanté. - Le rouquin hocha la tête, se trouvant un peu con pour le coup, de ne pas savoir quoi y ajouter. Il ne pouvait pas vraiment dire que c'était un beau nom, non? Et pourtant, comme à chaque fois où il se demandait s'il devait dire quelque chose ou non, il finissait toujours part le dire quand même, et ça ne sortait jamais aussi bien qu'il l'aurait voulu. « Oh...74, c'est...bien, c'est un bon chiffre...» Il roula à nouveau les yeux, geste destiné à sa propre connerie, une fois de plus. Mais qu'est-ce qu'il était en train de dire là? « ...je crois.» Non parce que c'était quoi un bon chiffre en fait? Ce n'était pas une loterie.

Se mordant la lèvre, en espérant s'empêcher de s'enfoncer d'avantage, il posa son regard sur le dit 74 qui venait le rejoindre sur le canapé. - T'es pas débile. Y'en a d'autres qui paniquent vite aussi. C'est pas une preuve de débilité. C'est pas une bonne chose pour autant. - Donc pas débile, mais pas bien non plus? Génial. Il n'était pas débile, mais il était con quand même. - Mais ça se travaille, tu sais. Te suffit de respirer. Tu t'arrêtes, tu fermes les yeux, tu comptes lentement jusqu'à trois et tu respires. - Le rouquin plissa légèrement les yeux. Ça semblait logique, un peu trop facile. Il était même certain d'avoir déjà tenté de se contrôler de cette façon et ça ne lui avait pas très bien réussit non plus. Enfin, au moins il était assez aimable pour se proposer à nouveau en cas de problème médical. Six prit quelques instants de silence pour réfléchir à ce qu'il venait de dire, sur le fait d'apprendre à se calmer. « Je pourrai essayer ça, mais je pense que je suis plus du genre "cause désespérée". Je crois que je suis parano en fait, comme les cinglés. C'est sûrement pour ça que je suis ici... » Ceci dit, loin de lui l'intention de sortir ses théories abracadabrantes sur l'endroit, il ne voulait pas avoir l'air encore plus siphonné. Puis, 74 avait déjà gentiment accepté de l'examiner, il n'allait pas l'obliger à jouer les psychologues en plus. D'ailleurs, est-ce que ce n'était pas justement ce qu'il était en train de faire? Damn it. Il devait changer de sujet avant de le blaser totalement. « Alors, tu vis avec 31, tu dois bien la connaître. Ou pas...On est amis, elle et moi, je crois, la plupart du temps. Je suis pas toujours certain. Je comprends pas les gens, encore moins les filles...mais pas les gars non plus, en fait...» Comment pouvait-il être à ce point inadapté? Au point de se trouver lui-même totalement exaspérant. Et mon dieu, qu'est-ce qu'il était encore en train de déblatérer? On allait vraiment finir par penser qu'il avait 5 ans d'âge mental, si ce n'était pas déjà le cas. En tout cas, 31, elle le pensait, il en était certain. Il n'avait d'ailleurs jamais osé évoquer à nouveau ce baiser complètement nul qu'il lui avait offert à la piscine. Il y avait des choses comme ça, qui méritaient tout simplement d'être oubliées. « Désolé, je veux pas t'embêter avec mes histoires, t'as le droit de me dire que je suis chiant, tout le monde me le dit. » Ce n'était pas lui qui allait prétendre le contraire de toute façon.


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


   - What if I find out who I am and don't like it ? -


Suicide Squad:
 

Team Roussi:
 
Revenir en haut Aller en bas

H09-74
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H09-74
H09-74
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] EmptyDim 11 Mar - 20:32

Always jump to worst case scenario.
Ft. F13-31 & H13-6


Un bon chiffre je sais pas, mais ça reste un chiffre. Enfin, un nombre. Juste ça. Autant je suis capable de m'en accommoder, après tout j'ai pas trop le choix, autant j'admet sans mal que je m'en passerais bien. Plusieurs mois passés à répondre à ce nombre, j'apprécierais de me souvenir de mon prénom. Ou même pas mon prénom. Juste un prénom. - « Je pourrai essayer ça, mais je pense que je suis plus du genre "cause désespérée". Je crois que je suis parano en fait, comme les cinglés. C'est sûrement pour ça que je suis ici... » - Je siffle entre mes dents en signe de désapprobation. Il est pas cinglé. Parano oui, à l'évidence, mais pas cinglé. C'est juste l'ignorance et l'inconnue et on en est tous là.

« Alors, tu vis avec 31, tu dois bien la connaître. Ou pas...On est amis, elle et moi, je crois, la plupart du temps. Je suis pas toujours certain. Je comprends pas les gens, encore moins les filles...mais pas les gars non plus, en fait... » - Je fronce les sourcils en l'entend dire ça, pas certain de bien cerner le problème. - « Désolé, je veux pas t'embêter avec mes histoires, t'as le droit de me dire que je suis chiant, tout le monde me le dit. » - Un sourire passe sur mes lèvres et je le rassure aussitôt. - Bien sur que non! Tu sais, si tu écoutes les autres, tu seras jamais assez bien. Toujours trop bête, trop niais, trop lent ou trop... Chiant? - Je ne fais que reprendre ses mots et j'avoue qu'en mon fort intérieur, le fait qu'il pense si peu de lui-même me fait bizarre. Dans le mauvais sens du terme. - Faut pas écouter les autres. N'écoutes que toi. - Je croise son regard et me reprend. - Enfin sauf quand tu crois que tu vas mourir d'un cancer de je sais pas quoi, là tu m'écoutes moi. - Pas convaincant? Je pousse son épaule du dos de ma main. - Et puis on me prend pour un imbécile parce que je crois que je suis pas dans mon vrai corps, alors je sais comment c'est que de pas comprendre les autres. Ou moi-même. Ou eux-moi... - Je bloquais une seconde sur mes propres mots. - Bref, t'es très bien comme t'es, gamin. Ne doute pas de toi-même comme ça. - Quoi que peut-être les autres ont raison... Mais vu qu'ils peuvent rien prouver, je maintiens ma position. J'ai déjà compris que le corps de cette vieille femme était ma grand-mère et pas mon véritable corps, faut pas pousser.

La preuve est donc faite que moi et les grands discours, c'est pas trop ça, mais j'espère que le message est passé. Entre gens bizarres, faut se serrer les coudes après tout. Même si je sais pas aligner deux mots correctement. - Et 31 elle a juste une façon tordue bien à elle de montrer qu'elle tient aux autres. Je la défend pas hein, elle va ramasser ses fringues et faire plus attention, mais elle t'a pas fait mal par méchanceté. Juste par bêtise. - Je change de position et appui mon dos contre le canapé, me laissant légèrement glisser vers le bas, mon short remontant légèrement vers le haut de mes cuisses, mon coude poussant 6 gentiment. - A mon avis elle t'aime bien.
Revenir en haut Aller en bas

H13-6
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H13-6
H13-6
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] EmptyMar 13 Mar - 11:51

always jump to worst case scenario



Ce 74 était un type particulier, même si Six était encore incapable de dire pourquoi il avait cette impression. Une chose était certaine, s'il ne venait pas de lui sauver la vie -en le sauvant de son cancer du sang imaginaire- il aurait peut-être été capable de le soupçonner d'un complot quelconque. Premièrement parce qu'il se méfiait de tout le monde de base, ce qui était déjà une bonne excuse en soit, mais surtout parce que plus il l'écoutait parler, plus il avait l'impression d'être complètement cerné, alors que pourtant c'était bien la première fois qu'il le croisait. Ou du moins...de ce qu'il pouvait se souvenir. Est-ce que ça cachait quelque chose? Le rouquin se concentra rapidement sur les paroles du grand blond, sentant son esprit partir dans l'absurdité à nouveau. 31 l'avait dit, il devait arrêter de paniquer pour absolument tout et n'importe quoi. Ceci dit, là où l'homme lui conseillait d'arrêter d'écouter les autres, il avait plutôt l'impression que le gros problème résidait dans le fait qu'il s'écoutait lui-même. Après tout, la majorité des fois où on finissait par le critiquer, c'était pour une critique dont il s'était déjà lui-même affubler. Il n'était donc pas certain que "s'écouter lui-même" était la meilleure des solutions. Et surtout pas quand il s'agissait d'un cancer, comme 74 le rectifia rapidement. Sauf que voilà, s'il ne devait pas s'écouter lui-même et qu'il ne devait pas écouter les autres, qui était-il sensé écouter? - Et puis on me prend pour un imbécile parce que je crois que je suis pas dans mon vrai corps, alors je sais comment c'est que de pas comprendre les autres. Ou moi-même. Ou eux-moi... - - Bref, t'es très bien comme t'es, gamin. Ne doute pas de toi-même comme ça. - Six resta dubitatif, fixant 74 d'un air mitigé. Très bien comme il était? Il en doutait. Il aurait préféré être un imbécile qui croit ne pas être dans son vrai corps, qu'un trouillard paranoïaque, socialement inadapté, qui n'arrivait qu'à se ridiculiser. Il pouvait donc en conclure qu'il doutait effectivement de lui, oui. Il avait toujours le réflexe de se rabaisser lui-même avant que les autres n'ait le temps ou l'occasion de le faire. « Je suis pas certain de ça...Je veux dire, ouais, je suppose que je suis bien comme ça, mais...je pourrais être bien aussi en étant autre chose, comme quelqu'un de plus...cool...et imposant, de moins bizarre. »

Pour ce qui était de 31, il était d'accord sur la première partie. Sur le fait qu'elle avait une façon tortue de démontrer les choses et qu'elle agissait souvent par pure bêtise et non pas par malveillance. Pour ce qui était du fait qu'elle l'aimait bien, là par contre, il avait de sérieux doute. Ou du moins, ça dépendant de l'angle sous lequel il le disait. Il ne doutait pas de son amitié, pour le reste...Tout en se vautrant un peu plus dans le canapé, il haussa les épaules. « Je sais pas si elle m'aime bien, parfois j'ai vraiment l'impression qu'elle veut me tuer...ou juste m'arracher la tête, ce qui me tuerait aussi...» Il marqua un temps, plissant les yeux d'un air de réflexion. « Mais je suppose qu'elle m'aime bien ouais, parce qu'elle m'a rien arraché encore...je suis juste pas certain de comprendre ce qu'elle veut, tu vois? L'autre jour, elle voulait que je l'embrasse, et après elle a essayé de me noyer...» En quelque sorte. Peut-être qu'il exagérait encore les choses, ou peut-être qu'elle était vexée parce qu'il avait été trop nul, mais ça il n'avait pas besoin de le spécifier. Ou peut-être même que ça n'avait juste rien à voir.« Est-ce que c'est normal? » Ça ne lui semblait pas normal.


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


   - What if I find out who I am and don't like it ? -


Suicide Squad:
 

Team Roussi:
 
Revenir en haut Aller en bas

H09-74
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H09-74
H09-74
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] EmptyMar 13 Mar - 19:19

Always jump to worst case scenario.
Ft. F13-31 & H13-6


« Je sais pas si elle m'aime bien, parfois j'ai vraiment l'impression qu'elle veut me tuer...ou juste m'arracher la tête, ce qui me tuerait aussi... » - Un sourire passe sur mes lèvres. - Elle m'a balancé une chaussure en pleine face un jour, j'ai saigné du nez pendant trois jours. - Ajouté-je à titre d'exemple. - « Mais je suppose qu'elle m'aime bien ouais, parce qu'elle m'a rien arraché encore...je suis juste pas certain de comprendre ce qu'elle veut, tu vois? L'autre jour, elle voulait que je l'embrasse, et après elle a essayé de me noyer... » - Pardon, quoi? - « Est-ce que c'est normal? » - Pas vraiment non.

Je fronce les sourcils en tournant légèrement la tête vers le mur de la salle de bain, pas certain de comprendre, avant de revenir à lui qui s'est mis un peu plus à l'aise sur le canapé. - Attend, comment ça "noyé"? Volontairement? Ou accidentellement? - Je suis presque inquiet pour lui à ce stade. Est-ce que la fille de la chambre voisine est en fait une psychopathe? Est-ce que c'est possible? Ça expliquerait certainement pas mal de choses, mais pas au détriment de Six. Il mérite pas ça, je le vois à son regard. - Tu peux pas être mauvais au point qu'elle veuille te noyer. - Techniquement, personne mérite de mourir pour un mauvais baiser, autrement on aurait beaucoup de soucis à se faire à l'adolescence. Tous. - Quoi que si elle a pas besoin de raison pour te noyer, vaut peut-être mieux que t'apprenne à mieux embrasser pour qu'elle préfère te garder en vie. - 74, quel fin stratège tu fais. C'est quoi la suite? Un cours pratique? Idiot.

Je croise les bras, croisant mes jambes l'une sur l'autre sur la table basse, l'air pensif. - Je sais pas quoi te dire, j'étais pas là, je peux pas te donner d'explication. - Si explication il y a à trouver d'ailleurs. - Mais.. Tu dis qu'elle voulait que tu l'embrasses. Et toi alors? Tu t'es sentis obligé ou tu voulais aussi? - Non parce que c'est pas la même s'il s'est senti forcé ou s'il en avait lui aussi réellement envie. - Non parce que, faut pas que te sente forcé de quoi que ce soit parce que par moment elle te fait peur. Au contraire. Pas sain comme situation. Comment c'était pour toi? - Indiscret? Ça m'effleure même pas l'esprit. Si on peut s'accorder sur une chose c'est que je ne suis pas intrusif: tout ce que je demande est baigné d'innocence,
ça en serait presque risible tellement je ne m'en rend même pas compte.
Revenir en haut Aller en bas

H13-6
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H13-6
H13-6
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] EmptyLun 19 Mar - 12:33

always jump to worst case scenario



Six pourrait facilement s'étonner de cette discussion qu'il avait avec 74. Il pouvait, certes, se montrer plutôt bavard par moment, et ne faisait pas toujours très attention aux mots qui franchissaient ses lèvres, mais il savait tout de même qu'il n'était pas du genre à parler beaucoup de lui-même, ou du moins, pas sur des sujets plus personnels ou qui risquaient de lui attirer des possibles moqueries. Il était donc, à ce moment, bien incapable de déterminer ce qu'il le poussait ainsi à s'ouvrir au grand blond qu'il ne connaissait pourtant pas du tout. Il s'agissait sans doute d'une impression inexplicable, il sentait qu'il pouvait lui faire confiance, ou simplement que l'homme ne serait pas du genre à lui rire méchamment au nez. Ou alors c'était de la sympathie entre victimes, car à ses dires, il avait lui aussi été maltraité d'une chaussure en travers du pif, spécifiant qu'il en avait saigné du nez pendant trois jours. Une révélation qui ne manqua pas de faire traverser un vent d'inquiétude sur les traits du rouquin. Est-ce que 31 était sauvage à ce point? Si elle arrivait à briser le nez de ce grand baraqué, qu'est-ce qu'elle était capable de lui faire à lui? Pour le coup, il était bien content de compter parmi ses amis et non ses ennemis, ça devait être une bien fâcheuse position.

- Attend, comment ça "noyé"? Volontairement? Ou accidentellement? - Peut-être qu'il y allait un peu fort en parlant de noyade. Après tout, la brunette avait plutôt spécifié qu'elle avait fait ça pour "s'amuser", enfin selon elle, c'était un geste totalement inoffensif. C'était donc peut-être un peu injuste de sa part d'aller l'accuser de cette tentative de meurtre. - Tu peux pas être mauvais au point qu'elle veuille te noyer. - Six secoua alors légèrement la tête. « Hmm non, c'était pas volontaire, pas vraiment...enfin elle a fait ça volontairement, mais elle voulait pas me noyer, c'était pas son intention. » - Quoi que si elle a pas besoin de raison pour te noyer, vaut peut-être mieux que t'apprenne à mieux embrasser pour qu'elle préfère te garder en vie. - À cette réplique, le rouquin haussa aussitôt les sourcils d'un air surprit, juste avant de baisser le nez et de détourner le regard, renfrogné. Comment il déduisait que le baiser avait été nul? Est-ce que c'était si évident? La honte. Il allait passer pour le petit gamin inexpérimenté, en plus du reste. Et c'était encore pire s'il l'était vraiment. Il l'ignorait, n'ayant pas de souvenir, mais il n'osait même pas envisager cette perspective, qui ferait de lui un total loser. - Mais.. Tu dis qu'elle voulait que tu l'embrasses. Et toi alors? Tu t'es sentis obligé ou tu voulais aussi? - - Non parce que, faut pas que te sente forcé de quoi que ce soit parce que par moment elle te fait peur. Au contraire. Pas sain comme situation. Comment c'était pour toi? - Catastrophe. Pourquoi avait-il fallu qu'il mentionne le baiser? 31 allait lui faire la peau pour ça. Après tout, c'était son colocataire, elle n'avait peut-être pas envie qu'il discute de ça avec lui. « Euh, en fait je sais pas trop...je savais pas si je devais le faire ou non, alors j'ai hésité et j'ai cru qu'elle allait m'arracher un bras, donc je l'ai embrassé...mais c'était pas forcé, non...je sais pas...» Gonflant les joues avant de soupirer longuement, Six reporta son regard sur 74. « Je dois pas avoir l'habitude pour ce genre de truc, c'est comme si j'avais absolument aucun instinct pour ça...» Se mordant le coin de la lèvre d'un air embêté, il finit néanmoins par légèrement secouer la tête. « Mais je devrais pas en parler, elle sera pas contente et elle va peut-être me briser le nez aussi. » Il marqua un temps, gardant son regard fixé dans celui du blond. « C'est stupide...je suis plus grand qu'elle, et plus fort. Pourquoi j'ai peur comme ça? Je suis tellement un trouillard, c'est même pas possible! » Encore une fois, ça le laissait croire qu'il y avait clairement quelque chose qui ne tournait pas rond dans sa tête.


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


   - What if I find out who I am and don't like it ? -


Suicide Squad:
 

Team Roussi:
 
Revenir en haut Aller en bas

H09-74
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H09-74
H09-74
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] EmptyLun 19 Mar - 17:45

Always jump to worst case scenario.
Ft. F13-31 & H13-6


Bon, si elle a pas essayé de le tuer de façon volontaire et consciente et que c'était pas son intention alors... Non mais sérieusement, qui croit ça? C'est pire si elle l'a même pas fait exprès! Oh, oups, j'ai noyé mon futur peut-être petit copain. Zut alors. - « Euh, en fait je sais pas trop...je savais pas si je devais le faire ou non, alors j'ai hésité et j'ai cru qu'elle allait m'arracher un bras, donc je l'ai embrassé...mais c'était pas forcé, non...je sais pas... » - Je fronce les sourcils. L'embrassé parce que peur de se faire démembrer, mais pas forcé? - « Je dois pas avoir l'habitude pour ce genre de truc, c'est comme si j'avais absolument aucun instinct pour ça... » - Effectivement, ça semble même évident. Il y viendrait, comme tout le monde, mais à l'évidence il a plus de difficulté que d'autres. - « Mais je devrais pas en parler, elle sera pas contente et elle va peut-être me briser le nez aussi. » - J'expulse une bouffée d'air par le nez. - « C'est stupide...je suis plus grand qu'elle, et plus fort. Pourquoi j'ai peur comme ça? Je suis tellement un trouillard, c'est même pas possible! »

T'as conscience quand même des contradictions que tu me sors là, hein? Me dire que tu t'es pas senti forcé de quoi que ce soit, mais me dire en même temps que t'as cru qu'elle allait t'arracher un bras donc tu l'as fais quand même? - Mon premier réflexe aurait été de le prendre dans mes bras quand il a commencé à se traiter lui-même de trouillard, mais j'ai le sentiment que ce n'est pas ça qui lui fera le plus de bien au final. - Le pire dans l'histoire c'est que j'ai bien l'impression que t'as quand même envie d'être là, que tu l'apprécies quand même. - Totalement taré ce gamin si vous voulez mon avis, avec de bonnes grosses pulsions masochistes. Mais c'est pas moi le psy ici, alors on fait comme on peut. - Tu sais... C'est pas bon pour toi de te laisser faire comme ça. Et c'est pas bon pour elle non plus. - Je pivote légèrement vers lui. - 31 est brusque, elle fait pas attention, mais elle a bon fond. Elle sait juste pas le montrer... Ni se comporter correctement les trois quart du temps. Enfin c'est pas la question.

Reprend toi, imbécile. Un mot après l'autre.

Ce que je veux dire c'est que tu dois apprendre à pas te faire bouffer par tout ça. La peur c'est dur à maîtriser, mais c'est pas impossible. Et je doute que 31 attende de toi que tu lui obéisses au doigts et à l’œil par peur. - Je pose mon doigt sur mon nez. - A ton avis, je me roule en boule quand elle arrive parce qu'un jour de colère elle m'a balance une chaussure au visage?
Ça a pas d'importance que tu sois plus grand ou plus fort, ce qui importe c'est ta réaction face aux choses qui t'arrivent. C'est ça que tu dois essayer d'ajuster.
- J'entend du mouvement dans la salle de bain, le son de quelque chose qui tombe désormais plus couvert par l'eau qui coulait jusque là. - Si tu veux mon avis, elle en a même pas conscience en plus. -
Du mouvement, ce petit moment arrive à son terme et je me remet dos contre le canapé, m'avachissant un peu plus pour me retrouver épaule contre épaule avec lui. - Allez, changement de conversation avant qu'elle revienne, mais oublie pas que si jamais t'as besoin, tu peux venir me parler. Ça me fera plaisir. Du coup... - Je lève les yeux vers le plafond, cherchant un bon sujet de nouvelle conversation pour donner le change. Et finalement... - Et sinon, tu vas souvent à la salle de sport?
Revenir en haut Aller en bas

F13-31
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
F13-31
F13-31
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] EmptyLun 19 Mar - 19:59

Princess me

ALWAYS JUMP TO WORST CASE SCENARIO 


L'eau chaude aidait principalement ses muscles à se détendre, tout comme ses nerfs qu'elle avait l'habitude de mettre à rude épreuve. Ce qui la préoccupait sur le moment, c'était le fait de laisser Six seul avec son colocataire. Qu'est-ce qu'ils allaient bien pouvoir fabriquer tout les deux? Des bêtises, sans aucun doute. Deux mecs ensemble, ça n'inventait pas de nouvelle technologie aux dernières nouvelles. Ça parlait soit de sport, soit de filles, soit d'un sujet tellement idiot qui ne valait pas la peine d'être mentionné. Un truc dans le genre était donc sans doute en train de se produire et dans le pire des cas, ils comparaient leur corps au centimètre près. Un autre truc qu'elle ne pouvait pas comprendre. Soupirant bruyamment, elle tenta de penser à autre chose, afin d'avoir la paix pour une fois. Ce qui était plutôt difficile avec son esprit bouillonnant. Faire le vide lui semblait être impossible tout comme méditer. Elle n'était tout simplement pas conçu pour ça. Il y avait toujours quelque chose qui bougeait dans sa tête. Peut-être était-elle hyperactive ou un truc dans le genre. Elle aimait l'action et le concret. C'était difficile de comprendre quelle personnalité elle avait réellement en raison du fait qu'elle déplaçait trop d'air, comme une tempête qui souffle sans arrêt et qui couvre le soleil sous ses nuages noirs. Elle se savait têtue, voir obstinée, colérique et indépendante. Rien qui n'aidait ses relations avec les autres. Whatever. Elle se fichait bien de ce que les autres pouvaient penser d'elle parce qu'elle n'existait pas pour faire plaisir à qui que ce soit. 31 était bien dans sa peau, un peu trop d'ailleurs. Elle aimait ses défauts et le fait d'être totalement imparfaite, ce qui ne la poussait pas à vouloir s'améliorer. À quoi bon changer? C'était chiant et est-ce que ça en valait réellement la peine?

Une fois bien lavée, elle laissa l'eau couler, quittant la douche pour rebondir sur le tapis blanc de la salle de bain qu'elle imbiba rapidement. Un sourire en coin, elle s'empara du dentifrice de son coloc, avant de retourner sous l'eau. Récupérant la bouteille de shampoing de 74, elle la vida contre le sol, laissant l'eau se charger de tout faire disparaître. Une fois la bouteille vide, elle y inséra le tube de dentifrice pour le vider entièrement. Voilà de quoi faire un nouveau shampoing vraiment chouette qui sent bon la menthe. Il allait adorer. Sachant qu'elle devait faire disparaître les preuves, elle glissa le tube vide sous le tapis de la douche. Hop là. Une fois fait, elle arrêta l'eau avant de finir complètement ratatinée comme une vieille. Sereine de corps et d'esprit, la rebelle s'enroula dans une serviette blanche, avant de brosser doucement ses cheveux. Très subtilement, elle capta un bout de conversation du côté des garçons. - Et sinon, tu vas souvent à la salle de sport? Levant les yeux au ciel, elle soupira en constatant qu'elle avait vue juste. La salle de sport, really? Terminant de démêler ses cheveux, elle quitta ensuite la pièce sans prendre la peine de songer à se vêtir. De toute manière, elle avait sa serviette pour se couvrir un minimum et ses fringues traînaient quelque part sur le sol entre ici et le salon. Insouciante, elle se faufila donc jusqu'à eux, prête à couper leur conversation au besoin. Voyant qu'ils prenaient toute la place sur le canapé, si on considérait son géant coloc qui comptait pour deux personnes de large, la brunette se posa directement sur les cuisses de Six. Sans demander la permission, bien entendu. « Je ramasserais plus tard » Elle voyait venir le commentaire sur ses vêtements éparpillés partout et elle n'avait franchement pas envie de discuter de ça là maintenant. « Alors, vous parliez de moi? » Question de ne pas exclure le rouquin de la conversation, elle pivota vers lui, plantant son regard dans le sien. Oui, non? Peut-être? Qu'est-ce qu'il avait bien pu raconter à son sujet? Sans doute rien de trop important, Six n'était pas assez idiot pour ça. Leur vie privée, même en tant qu'amis, ne concernait pas 74. « C'votre jour de chance, je suis de bonne humeur, là maintenant » Un large sourire se dessina sur ses lèvres, avant de s’appuyer dos contre Six, laissant ses cheveux trempés chatouiller sa peau. « Maintenant que vous avez fait connaissance, j'espère que vous serez pas toujours fourré les deux ensemble. Non pas que ça me dérange, mais peut-être que je devrais vous surveiller juste au cas où » Un peu à l'image de deux enfants qui s'égarent dans la forêt lors d'une chasse aux papillons...   


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

i'm only human after all



My Squad:
 
Revenir en haut Aller en bas

H13-6
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H13-6
H13-6
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] EmptyMar 20 Mar - 12:27

always jump to worst case scenario



Le rouquin écouta avec attention la leçon que 74 lui défila. Quelque chose lui disait qu'en temps ordinaire il l'aurait plutôt mal prit, mais à ce moment, c'était probablement ce qu'il avait besoin d'entendre. Il n'allait donc pas s'en offusquer, même s'il conserva son air boudeur, parce que se faire pointer la vérité de long en large, ce n'était jamais très amusant. Le blond avait raison, il enchainait les contradictions, entre ses mots, ses gestes et ce qu'il voulait ou ne voulait pas, en général. Et même si 31 était une bête sauvage, il continuait de venir vers elle malgré tout. Qu'est-ce qu'il devait en conclure? Qu'il l'appréciait malgré tout? Elle était complètement nulle en relations humaines, mais lui aussi, bien que d'une autre façon. Il ne pouvait pas vraiment lui en vouloir. Et surtout, il devait effectivement apprendre à contrôler sa peur et à ne pas laisser tous et n'importe qui lui dicter ce qu'il devait faire ou être. Il était vrai qu'il n'avait toujours pas réussit à se définir depuis son réveil dans la ruche. Il ne s'adaptait pas vraiment, n'essayait pas d'être quelqu'un ou, au minimum, de comprendre qui il était. Il se contentait de réagir à ce qui se produisait autour de lui, dans le simple but de subsister à des menaces qu'il s'inventait la plupart du temps. Il devait se ressaisir, voilà. Il n'avait aucune idée de comment il allait y parvenir, mais il se devait d'essayer, un peu plus fort qu'il ne le faisait déjà. D'un air songeur Six hocha la tête aux dires de 74. Il devait arrêter de laisser 31 lui marcher sur les pieds ou d'avoir peur d'elle tout simplement. Comme le soulignait 74, lui, il ne se roulait pas en boule devant elle, de peur de se prendre un projectile dans la gueule. Il devait s'en inspirer. « Je vais essayer, de tenir tête à 31, mais à chaque fois je veux bien le faire, mais je le fais pas...c'est plus fort que moi. » Six capta alors, lui aussi, le bruit provenant de la salle de bain, laissant présager que la furie avait terminé sa douche et qu'elle allait les rejoindre bientôt. Sous quelle humeur, ça restait à voir. 74 proposa d'ailleurs de changer de sujet avant qu'elle ne fasse son retour, et le rouquin n'allait pas s'y opposer, toujours convaincu que la brunette n'apprécierait pas de savoir qu'il avait discuté de tout ça avec son colocataire. La salle de sport, donc? « Euh, oui, j'essais d'y aller plusieurs...»

Laissant ses mots en suspend, Six tourna son regard vers la porte de la salle de bain qui venait de s'ouvrir, laissant apparaître 31, vêtue d'une serviette seulement, et visiblement fière de son coup. Six tourna la tête pour jeter un regard légèrement décontenancé au blond à ses côtés, mais n'eut même pas le temps d'envisager de dire quelque chose que la brunette venait s'installer sur ses genoux, avec toute la normalité du monde, et sans demander avant. Geste qui laissa le jeune rouquin un peu désemparé, puisqu'il ne savait plus vraiment où il devait regarder, ou ne pas regarder, ou encore ce qu'il était censé faire de ses mains maintenant. Face à cet embarras, Six se répéta aussitôt ce que 74 lui avait dit sur le fait de lui tenir tête. Il devait le faire. Il n'avait qu'à lui dire d'aller s'assoir ailleurs, ou au minimum de s'habiller un peu. Ce n'était rien de très difficile, ou du moins, jusqu'à ce que 31 plante son regard dans le sien et lui fasse remettre en question ses projets d'audace. « Alors, vous parliez de moi? » Machinalement, Six secoua légèrement la tête. « Non, on parlait de...pas de toi. » Nul. Il était vraiment nul. Comment pouvait-il avoir aussi peu d'assurance? Elle ajouta ensuite qu'elle était de bonne humeur et que c'était donc leur jour de chance, tout en s'appuyant d'avantage contre Six. Certes, pour l'instant elle était peut-être de bonne humeur, mais pour combien de temps? « Maintenant que vous avez fait connaissance, j'espère que vous serez pas toujours fourré les deux ensemble. Non pas que ça me dérange, mais peut-être que je devrais vous surveiller juste au cas où » Cette fois, Six fronça légèrement les sourcils, tentant de retrouver assez de contenance pour répliquer. « Nous surveiller pourquoi? Je peux bien faire ce que je veux avec qui je veux...» Il marqua un temps, boguant sur ses propres mots. « Enfin non, je veux dire...je vais pas faire n'importe quoi, avec n'importe qui, juste...c'est pas...» D'un geste à la fois calculé, mais un peu maladroit, il attrapa légèrement 31 par la taille pour tenter de la faire descendre de sur ses jambes. « Ce serait plus simple si tu pouvais juste...pousses-toi un peu. »


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


   - What if I find out who I am and don't like it ? -


Suicide Squad:
 

Team Roussi:
 
Revenir en haut Aller en bas

H09-74
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H09-74
H09-74
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] EmptyMer 21 Mar - 10:04

Always jump to worst case scenario.
Ft. F13-31 & H13-6


« Je ramasserais plus tard. » - J'acquiesce un silence. Elle peut être sûre que je ne vais pas l'oublier. Et se poser sur son roux en faisant comme si de rien n'était ne me fera certainement pas passé l'idée. - « Alors, vous parliez de moi? » - « Non, on parlait de...pas de toi. » - Comme il dit. Tellement d'autres choses. - « C'votre jour de chance, je suis de bonne humeur, là maintenant. » - Ah bah c'est sûr, maintenant qu'elle a fait chier le monde, elle est de bonne humeur. Je suis même pas surpris, et c'est même pas bizarre. - Elle s'appuie contre Six et j'ai un mouvement de réflexe pour l'en empêcher, mais trop tard. A-t-elle déjà oublié son bleu? Bah oui, quelle question. Bien sûr qu'elle l'a oublié. - « Maintenant que vous avez fait connaissance, j'espère que vous serez pas toujours fourré les deux ensemble. Non pas que ça me dérange, mais peut-être que je devrais vous surveiller juste au cas où. »

Je fronce les sourcils mais Six prend la parole le premier et lorsque je le vois bouger, je me décale légèrement pour laisser un espace entre nous-deux. - « Nous surveiller pourquoi? Je peux bien faire ce que je veux avec qui je veux... Enfin non, je veux dire...je vais pas faire n'importe quoi, avec n'importe qui, juste...c'est pas... Ce serait plus simple si tu pouvais juste...pousses-toi un peu. » - Ce qu'il veut dire c'est que t'es pas sa mère, qu'il peut bien discuter avec il veut et qu'il a toujours mal depuis quinze minutes que t'es partie donc tu t'assoies entre nous deux. - Traduis-je avec un grand sourire parfaitement hypocrite. Je veux bien me porter volontaire pour traduire les bafouillages en cas de besoin. Il faut bien commencer quelque part après tout. Je lance un regard à 6 puis reviens à elle. - Et puisque t'en parle, on discutait sport et j'allais justement proposer à 6 d'aller à la salle ensemble un de ces jours. - Pas totalement vrai, soyons honnêtes, mais pas du faux non plus pour autant. - J'aime bien mon frère mais il va trop vite pour moi. Et puis ça peut être sympa, non? - Dis-je en baissant mon regard sur 6, attendant sa réponse. Parce que même si le contexte était totalement mensonger, la proposition en revanche étant bien réelle.
Revenir en haut Aller en bas

F13-31
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
F13-31
F13-31
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] EmptyMer 21 Mar - 10:52

Princess me

ALWAYS JUMP TO WORST CASE SCENARIO 


Ils ne parlaient pas d'elle? Mais oui c'est ça et puis quoi encore? Elle était prête à mettre sa main dans le feu qu'un des deux avait osé le faire. Et surtout du côté du roux. Ce ne serait pas particulièrement surprenant. D'où lui venait cette soudaine fascination bizarre envers son colocataire? Évidemment que ça ne lui plaisait pas trop, elle ne comprenait même pas ce qu'il y avait là-dessous. Sans doute le grand géant blond faisait-il une fixation sur les rouquins. Aucune idée. Encore là, la rebelle aimait mieux le voir avec lui que de le voir avec une autre fille. Sa vilaine jalouse s'en retrouvait vite piquée. Elle avait tenté de lui dire une fois, mais Six ne semblait pas comprendre son message. Traîner avec cette pétasse de 722 était formellement interdit. Elle n'aimait pas cette fille et surtout, elle ne voyait pas en quoi elle était mieux qu'elle. La couleur de cheveux peut-être? Whatever. Lisant le mensonge dans les yeux de son rouquin, elle ne s'y attarda pas trop pour autant, préférant venir s'appuyer contre lui pour son confort personnelle. L'écoutant s’emmêler dans ses mots, elle arqua un sourcil lorsqu'il déposa ses mains contre ses hanches. Heureusement pour lui qu'elle se laissa faire, parce qu'une violente crise aurait explosé dans le cas où 74 aurait été à sa place. L'air boudeur, la brunette termina assise entre les deux, croisant rapidement les bras contre sa poitrine. Nul. Ce n'était pas du tout la place qu'elle voulait obtenir au départ. Lançant un regard contrarié sur le plus grand, parce qu'elle avait décidé que c'était de sa faute à lui si Six la rejetait tout à coup, elle ravala ses mauvais mots par effort de gentillesse. « T'as pas besoin de traduire, j'avais compris » Question de contrôle, elle souffla entre ses lèvres, avant de récupérer une mèche de cheveux humide pour jouer avec du bout des doigts. Ce serait toujours plus intéressant que le reste oui. - Et puisque t'en parle, on discutait sport et j'allais justement proposer à 6 d'aller à la salle ensemble un de ces jours. - Une sortie à deux? Alors qu'elle avait du mal à être en tête à tête avec Six plus de 15 minutes? Serrant les poings, elle se retourna vers le plus jeune pour le fixer à nouveau. « C'est ce que tu veux alors? » Et genre pourquoi il ne l'invitait pas elle? Après tout, elle se débrouillait très bien en sport. Elle avait assez d'énergie pour en dépenser sans problème. Pourquoi choisir 74? Est-ce qu'il y avait un problème entre eux? Leur amitié n'avait plus lieu d'être alors?

« Je croyais qu'on était de bons amis... » Celui qui prêchait l'art de la communication pouvait bien se mordre les doigts en ce moment, parce qu'ouvrir le dialogue ne lui avait jamais réussi à elle. Pourtant, il n'y avait aucun malice dans sa question. Elle souhaitait entendre son point de vue, alors qu'il s'exprime un point c'est tout. « Et qu'on allait peut-être sortir ensemble un de ses jours... » Bha tiens, prend toi ça dans le crâne maintenant et débat toi tout seul. La brunette pivota ensuite vers 74, à nouveau d'un air parfaitement accusateur. « Est-ce que tu essais de compromettre notre relation? » Son ton était calme et sérieux, ce qui en devenait vraiment très troublant. Accidentellement, sa serviette glissa lentement du coté de Six alors qu'elle questionnait son colocataire sur ses soudaines intentions envers son ami. « Tu veux l'éloigner de moi? Ou alors t'es persuadé que j'le mérite pas ou une connerie dans le genre, hum? » Pinçant les lèvres, la rebelle fit une fois de plus l'effort de ne pas céder à aucune colère. C'était une question parfaitement légitime, non? « Je te demande quand même de ne pas t'en mêler, c'ma vie privée rendu-là et moi je fais pas ce genre de truc dans ton dos à toi! » Vrai que sur ce point, elle lui foutait la paix. Son coloc voyait bien qui il voulait, quand il le voulait. Peu importe qui finissait dans son lit ou non, jamais elle n'allait passer de commentaires. Après tout, elle ne s'y intéressait pas et elle pouvait bien lui laisser sa bulle. Pourquoi mettait-il son nez dans ses relations à elle dans ce cas? Voyant qu'un courant d'air froid la dérangeait de l'autre coté, elle rattrapa sa serviette pour mieux la remettre en place, lâchant un long soupire exaspéré en même temps.   


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

i'm only human after all



My Squad:
 
Revenir en haut Aller en bas

H13-6
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H13-6
H13-6
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] EmptySam 24 Mar - 21:36

always jump to worst case scenario



- Et puisque t'en parle, on discutait sport et j'allais justement proposer à 6 d'aller à la salle ensemble un de ces jours. - Est-ce que c'était vrai? Est-ce qu'il voulait vraiment qu'ils aillent ensemble s’entraîner à la salle de sport? Et ce même s'il était le rouquin le plus boulet de la ruche? Bon, il était aussi le seul rouquin de la ruche, il n'avait pas beaucoup de compétition à ce niveau, mais qu'importe. Est-ce qu'il le proposait vraiment ou ce n'était que pour faire diversion avec 31? Six resta un peu halluciné, fixant 74 avec une attention exagérée, comme s'il cherchait à déceler une indice sur son visage qui lui laisserait comprendre que ce n'était qu'une stratégie. Si ça pouvait être sympa? Carrément. Six hocha d'ailleurs la tête en croisant le regard du blond, juste avant que le regard de 31 ne se pose à nouveau sur lui, éclatant sa petite bulle du moment. « C'est ce que tu veux alors? » « Je croyais qu'on était de bons amis... » Les traits du rouquin retombèrent aussitôt dans une mine confuse. Qu'est-ce qu'elle voulait dire? Qu'ils ne seraient plus amis s'il passait du temps avec 74? Ce n'était pas ce qu'il voulait non. La brunette avait été sa première amie, ou du moins un truc dans le genre, après son réveil dans la ruche. Il ne s'agissait pas de la remplacer. « Et qu'on allait peut-être sortir ensemble un de ses jours... » Cette fois, on pouvait pratiquement voir les neurones de son cerveau entrer en collision à travers son regard. Sortir ensemble? Comme un couple? C'est ce qu'elle voulait? Depuis quand? Est-ce qu'il avait raté un chapitre de sa propre histoire? Bousculé par ses propres questions, Six entrouvrit les lèvres pour répondre, mais aucun son n'en sortit, laissant l'occasion à la furie de tourner son attention vers 74.

« Est-ce que tu essais de compromettre notre relation? » « Tu veux l'éloigner de moi? Ou alors t'es persuadé que j'le mérite pas ou une connerie dans le genre, hum? » Mais qu'est-ce qu'elle faisait? Est-ce que c'était une autre crise de jalousie, comme elle en avait fait une pour 722? Sauf qu'il n'allait pas le dire, oh non, la dernière fois, ça lui avait valu de finir à la flotte. Comment pouvait-il toujours se retrouver dans de telles situations? « 31, c'est pas...évidemment qu'on est amis...» Pas très clair. Il marqua un temps, secouant légèrement la tête. Il devait rester calme et s'exprimer mieux que ça. Elle n'allait quand même pas lui briser le nez pour si peu. « Je veux juste passer un peu temps avec...J'aime traîner avec toi, je dis pas le contraire, mais je t'empêche pas d'avoir d'autres amis...C'est juste du sport, c'est pas grave...non? » Et pourquoi diable elle n'était pas habillé déjà hein? Qui avait ce genre de discussion à poil sous une serviette? Ce n'était pas très fair play. « Et je savais pas que tu voulais qu'on sorte ensemble. La moitié du temps, on dirait que tu veux m'étrangler...c'est un peu contradictoire...» Ou était-ce seulement lui, qui était trop lent pour comprendre les choses? Ça ne l'étonnerait qu'à moitié, comme exprimé plus haut, il était le pire boulet roux de la ruche. Évidemment qu'il n'y comprenait jamais rien, il était complètement inadapté socialement, c'était un fait établi. Six jeta d'ailleurs un regard presque désolé à 74, avant de fixer à nouveau la furie. « Te fâche pas contre lui, c'est moi qui dis toujours ce qui faut pas, il essayait pas de se mêler de ta vie, ou de faire des trucs dans ton dos...» Il avait encore merdé, voilà.


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


   - What if I find out who I am and don't like it ? -


Suicide Squad:
 

Team Roussi:
 
Revenir en haut Aller en bas

H09-74
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H09-74
H09-74
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] EmptyJeu 29 Mar - 10:08

Always jump to worst case scenario.
Ft. F13-31 & H13-6


Le ton de 31 fait faner le petit sourire que j'avais, et les phrases qui suivent finissent de l'achever, transformant l'air sur mon visage en un mélange de colère et d'ennui. Qu'est-ce qu'elle raconte? - « Est-ce que tu essais de compromettre notre relation? » - Je la fixe, pas certain de comprendre les mots qu'elle prononce. Ni le sens derrière. - « Tu veux l'éloigner de moi? Ou alors t'es persuadé que j'le mérite pas ou une connerie dans le genre, hum? » - L'idée grandi à mesure des secondes. - C'est sorti tout seul mais franchement je ne le regrette pas vraiment. Le mériter? Elle est très loin de mériter qui que ce soit à ce stade. - « Je te demande quand même de ne pas t'en mêler, c'ma vie privée rendu-là et moi je fais pas ce genre de truc dans ton dos à toi! » - Ma mâchoire se crispe légèrement mais c'est la voix de Six, derrière elle, qui détourne légèrement mon attention.

« 31, c'est pas...évidemment qu'on est amis... » - Six qui tente de baragouinner quelques explications qui à mon avis n'ont pas lieu d'être. Ni lui ni moi n'avons à expliquer quoi que ce soit, vu que de toute façon le moindre mot semble détourné sans aucune logique. J'aurais même pu laisser courir en voyant l'air perdu de Six qui découvre les intentions de 31 mais pas là. Là elle est aller trop loin. - « Te fâche pas contre lui, c'est moi qui dis toujours ce qui faut pas, il essayait pas de se mêler de ta vie, ou de faire des trucs dans ton dos... » - Non, non, t'es pas responsable. - Dis-je en repliant les jambes pour poser les pieds au sol avant de me lever et me tourner vers elle. - La seule ici qui compromet quoi que ce soit c'est toi, 31. Et puisque tu es apparemment incapable d'utiliser ton cerveau, utilise tes oreilles et écoute-moi bien. - Mon regard est fixe, rivé sur elle et sérieusement perçant. Probablement ne l'a-t-elle jamais vu. - Je suis fatigué de tes crises de jalousie puérile. Si qui que ce soit doit s'éloigner de toi, ce sera uniquement ta faute. TA faute! Et puis bordel, sérieusement, j'ai probablement le double de votre âge à tous les deux, tes insinuations ne font aucun sens! - C'en est totalement ridicule. Je soupire finalement.

J'ai ni le temps ni l'énergie à gaspiller pour tes gamineries alors quand t'aura décidé de grandir, préviens-moi. Et Six, ma proposition tiens toujours. - Ai-je fini par dire avant de tourner les talons et claquer la porte du logement, littéralement. J'ai besoin d'air et de calme. Ça ne me ressemble pas de céder ainsi à la colère mais même moi j'ai mes limites et je commence à manquer de patience avec elle. Faute de pouvoir me balader dehors, je me rend alors dans l'espace vert et m'étend dans l'herbe, le dos toujours nu chatouillé par l'herbe, mes mains arrachant chaque brin à portée pour évacuer tout cette connerie. Je fini par fermer les yeux, m'appliquant à contrôler ma respiration comme je semble savoir le faire. Heureusement pour moi je suppose.
Revenir en haut Aller en bas

F13-31
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
F13-31
F13-31
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] EmptyLun 2 Avr - 14:39

Princess me

ALWAYS JUMP TO WORST CASE SCENARIO 


Évidemment que Six était perdu. Elle venait une fois de plus de le déstabiliser avec ses commentaires au sujet de leur relation. Une simple amitié, pour le moment. Vrai qu'il lui plaisait bien, mais elle ne voyait pas trop comment passer à l'étape suivante sans bousculer quoi que ce soit. De toute manière, elle se sentait plus confortable dans le fait de le considérer comme son ami. Après tout, elle commençait à comprendre qu'elle n'était pas particulièrement facile d'approche ni facile à vivre. Surement pour cela que Six s'intéressait plus aux autres qu'à elle. Voilà de quoi la faire réfléchir, éventuellement. Pas maintenant, elle n'était pas d'humeur à faire des analyses de ce genre. Lorsqu'elle serait seule, elle y songerait. « Je veux juste passer un peu temps avec...J'aime traîner avec toi, je dis pas le contraire, mais je t'empêche pas d'avoir d'autres amis...C'est juste du sport, c'est pas grave...non? » Elle cligna des yeux, l'observant toujours sans rien dire. Juste du sport? Vrai qu'elle ne savait pas ce que cela pouvait signifier au juste. « C'pas grave non » En effet, aucune gravité dans la chose, si cela pouvait le rassurer un peu. Elle ne comprenait pas pourquoi il portait un intérêt particulier sur son colocataire. Lui posait-il des questions à son sujet? Comme une sorte de manière subtile d'avoir des infos sur elle? Aucune idée. « Et je savais pas que tu voulais qu'on sorte ensemble. La moitié du temps, on dirait que tu veux m'étrangler...c'est un peu contradictoire...» La brunette haussa les épaules, indifférente. Elle ne voyait pas en quoi c'était si contradictoire. Elle lui portait de l'attention, ce n'était certainement pas parce qu'elle se foutait de sa gueule. Au contraire. C'était clairement un signe positif. « De quoi est-ce que tu parles? » Il avait juste trop d'imagination oui. D'abord, elle ne l'avait jamais étranglé non. Quelle idée stupide. Il était certes parfois un peu exaspérant, mais c'est tout.

- La seule ici qui compromet quoi que ce soit c'est toi, 31. Et puisque tu es apparemment incapable d'utiliser ton cerveau, utilise tes oreilles et écoute-moi bien. - Remarquant qu'il s'était levé, elle se cala un peu plus dans son siège, observant son visage changer lentement de couleur. Son petit doigt lui souffla à l'instant qu'un vent de colère était sur le point de s'abattre dans le salon. Évidemment, elle se savait en être l'unique responsable. Même quand elle en avait pas l'intention, elle s'attirait les foudres des adultes trop vieux et trop mature du coin. Naturellement, elle croisa donc les bras contre sa poitrine, s'assurant par le fait même que sa serviette tenait le coup. En gros, elle avait poussé le bouchon trop loin ou comme on dit, elle était la goutte de trop dans le verre déjà plein. Doucement, elle soupira, voyant qu'il était inutile d’argumenter. Son air renfrogné indiquait déjà qu'elle écoutait, mais que ce n'était pas de bon de cœur. Personne n'aimait être sermonné. - J'ai ni le temps ni l'énergie à gaspiller pour tes gamineries alors quand t'aura décidé de grandir, préviens-moi. Et Six, ma proposition tiens toujours.- Nah mais! Un grognement franchi la barrière de ses lèvres. Il quittait, juste comme ça? Observant la porte se refermer brusquement, elle pivota vivement vers le rouquin à ses côtés. « T'inquiètes pas, je m'excuserais plus tard » À son tour, elle se releva, bien décidée à se vêtir d'ici peu. Ses cheveux avaient d'ailleurs commencé à sécher vis-à-vis des pointes. « T'as raison, je t'empêcherais pas d'avoir d'autres amis... mais j'aimerais quand même que tu te retiennes de dire des trucs à mon sujet, parce que 74 ne m'aime pas beaucoup et si je veux travailler sur ça, je préfère que tu empires pas les choses » Il ne s'agissait pas d'accusation à proprement parlé, mais d'un avertissement subtil. Il venait de constater que ça pouvait chauffer entre eux, alors il comprendrait bien où elle voulait en venir avec sa requête. Lentement, elle récupéra un morceau de vêtement qu'elle avait précédemment laissé tomber. « On se voit plus tard, okay? » Elle ne le mettait pas à la porte, mais préférait tout de même être seule pour les prochaines minutes. Question de ranger un peu et de s'habiller. « J'irais te retrouver...» Là-dessus, elle lui fit signe de quitter, avant de regagner sa chambre. Les mecs finiraient tous par avoir sa peau un jour ou l'autre. À elle seule, elle passait carrément pour un monstre, alors qu'elle n'était qu'une ado qui voulait s'amuser un peu dans un endroit aussi froid et hostile qu'une prison. Retrouver une vie normale, voilà ce qui pourrait l'aider.   


AVENGEDINCHAINS

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

i'm only human after all



My Squad:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




always jump to worst case scenario [6,74&31] Empty
MessageSujet: Re: always jump to worst case scenario [6,74&31]   always jump to worst case scenario [6,74&31] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
always jump to worst case scenario [6,74&31]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: Archives :: Rp-
Sauter vers: