Partagez | 
 

 [NIVEAU FANTÔME] Well... at least we'll stay fresh? || H14-24

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H02-001
H02-001
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: [NIVEAU FANTÔME] Well... at least we'll stay fresh? || H14-24   Dim 18 Mar - 19:04

Qu'est-ce que je fou dans un congélateur? C'est la première pensée que j'ai eu en sentant cette parois dure et glacée dans mon dos... et le mal de dos venant avec. Il faut dire que la position n'était pas forcément optimale pour un sommeil de qualité. Je blâme ma grande taille pour ça. Comment expliquer autrement le fait que je sois presque plié en deux dans cet endroit que je n'ai pas encore observé? Encore un peu trop dans le flou de ce sommeil qui ne veut pas me lâcher. Le bras ankylosé d'être coincé sous ma fesse. L'une de mes jambes à peu de choses près dans le même état. La seconde accrochant quelque chose qui ne semble pas m'appartenir. Peut-être que si j'ouvrais les yeux j'arriverais à mieux m'en tirer et oh j'ai bien essayé, mais la pensée du congélateur ne s'est pas améliorée. Surtout parce que la chose s'est empirée. Est-ce que je suis mort? C'est ce que la lumière aveuglante me laisserait presque présumer. Coincé dans la salle d'attente vers le paradis ou l'enfer. Coincé dans un nuage où on se gèle le cul pour ne pas se décomposer. Sans doute que j'imagine le pire, mais avec tout ce qui se passe depuis des mois ce serait difficile de faire le contraire. Alors quand je m'accoutume un peu à la lumière démesurée et remarque cette espèce de cheminée... je n'arrive qu'à soupirer fortement. « C'est quoi ce bordel encore? » C'est grave au point où je ne sens même plus la panique quand je me retrouve dans la merde. C'est dire comme un peu de changement est nécessaire. Je crois que je vais hurler de terreur le jour où je vais me réveiller sur une plage au soleil avec une bouteille de rhum dans les mains. Parce que ça c'est presque trop zen pour être rassurant. Alors que là... une nouvelle torture pour nos petites têtes. L'esprit diabolique en charge de ce bordel a besoin qu'on lui rappelle ce qui fait réellement peur. Ce n'est pas un besoin soudain de cannibalisme qui va me faire frissonner. Cannibalisme? Mais oui. Quoi d'autre? C'est forcément la nouvelle théorie à tester quand on se réveille dans un endroit grand comme ma main en compagnie d'une autre personne que je ne connais pas. Le bonheur. En espérant que ce ne soit pas le genre à aisément panique parce qu'on risque de rapidement manquer d'air. Il faudrait peut-être que je m'assure qu'il est toujours vivant d'ailleurs avant de présumer qu'une entité démoniaque espère qu'on va s'entre bouffer.

Je grognonne un peu parce que tout le monde sait que ça donne une super force. Décoinçant mon bras et ma jambe de sous mon corps et ne tardant pas à sentir l'armée de fourmis s'y frayer passage. Ce que je peux avoir horreur de ça. Ceci fait je m'approche un peu de l'inconnu au sol. Un gamin à côté de moi à en juger par son visage. À moins qu'il soit simplement super bien conservé. Le froid peut-être. La théorie du congélateur angélique qui va se concrétiser. Ça ou en fait la ruche n'est qu'un gros garde-manger pour une énorme bestiole et comme on était près d'être périmés on nous a placés au frais. Et le pire c'est que je crois à la possibilité de mes conneries. Que je ferais bien de garder pour moi pour ne pas effrayer baby face. Qui portera ce nom jusqu'à ce que j'en ai un plus concret à me mettre en tête. « Hey. Tu vas bien? » Je le secoue un peu par les épaules. Pas assez conscient du fait que je suis à moitié grimpé sur lui parce que je n'avais pas réellement le choix au vu de la taille de cet endroit. Je risque de prendre cher s'il a de bons réflexes. Je pose tout de même une main dans son cou pour m'assurer que je sens bien un pouls ou quelque chose tout en continuant de le secouer doucement. Tant que je ne dois pas en arriver à la baffe dans le visage tout va bien aller.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


One day after the other


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H14-24
H14-24
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [NIVEAU FANTÔME] Well... at least we'll stay fresh? || H14-24   Sam 7 Avr - 22:29

Well... at least we'll stay fresh ?

Un violent mal de tête me prend et me fait sortir d’une espèce de sommeil étrange. Sommeil ou coma, allez savoir : j’ai encore l’impression d’avoir pris la cuite de l’année… Sauf qu’à ma connaissance, je n’ai pas consommé d’alcool ici. Bien dommage, ça manque de fiestas un peu dans cette Ruche.
Un grognement s’échappe de ma gorge alors que je sens que l’on me secoue un peu. Sauf que mes yeux refusent de s’ouvrir. Qu’est-ce que j’ai encore fait hier bon sang ? J’ai essayé de sortir en rentrant tête baissé dans un mur ou quoi ? Je ne suis quand même pas si con, non ? Si ? Ah. Peut-être bien. Après tout j’en sais rien. L’idée que cela pourrait peut-être faire revenir quelques souvenirs me traverse l’esprit. A tenter… Le jour où je ne saurais pas quoi faire de mes journées.
Un frisson me prend d’un coup. Quelque chose cloche. Je ne m’en rends compte que maintenant, mais il fait bien trop froid autour de moi. Et j’ai bien trop de… choses en contact avec mon corps. Pas que je sois particulièrement réticents à fusionner avec des objets ou des êtres humains… mais si ouais un peu quand même. Surtout quand je ne sais pas ce que je fou là, depuis quand et pourquoi.

Et ces questions s’ancrent un peu plus dans mon cerveau lorsque je sens une main atterrir contre mon cou. Instinctivement j’ouvre les yeux d’un coup, attrapant cette main invasive qui a osé s’aventurer un peu trop près d’une zone vitale. Je ne sais d’où cette vitesse m’est venue, mais je suis content de voir que mes réflexes sont bons, même après une pseudo rave-party dont je n’ai pas le souvenir.
Mes neurones ne sont pas en reste non plus apparemment. Ils s’activent à la minute où mes prunelles tombent nez-à-nez avec un châtain barbu que je ne connais pas. Malgré moi, un de mes sourcils se lève alors que je le dévisage. Mouais, non, je ne le connais pas. Je l’ai peut-être croisé mais rien de sûr. Vu le nouveau black-out que je me prends, allez savoir ! Je me racle la gorge un instant, histoire de me donner une contenance. J’ai le vague souvenir qu’il m’a demandé comment j’allais et j’avoue que je ne sais pas trop quoi lui répondre. Rien de sérieux en tout cas.

« J’ai l’impression qu’un semi-remorque vient de me rouler dessus. Et on n’a pas de semi-remorque ici. Sauf si… Si c’est toi le semi-remorque. »

Je m’étais mis à ricaner, la tête encore dans le pâté et l’humour encore mal placé. C’était pour rire, mais j’oubliais souvent que ce genre d’humour ne passait pas avec tout le monde. Surtout que ce type avait l’air plus âgé que moi. Bon, vous allez me dire « pas dur » vu la gueule que je me trimballe, mais je disais donc vieux. Et qui disait vieux disait peut-être coincé comme certains autres dans cet endroit. Et me retrouver avec quelqu’un de coincé, très peu pour moi. En parlant de coincé… Je me rends aussi compte que mes membres sont tous ankylosés et coincés çà et là, entremêlés d’une façon - que je ne préfère pas trop détailler – à ceux du type en face de moi. Je grogne un coup en essayant de bouger, me réveillant un peu plus à chaque minute. Le cerveau redevenant actif, un peu trop actif peut-être… J’avais envie de bouger. Sauf que le tunnel étroit et froid dans lequel on nous avait mis ne me le permettait pas.

« Bordel mais… comment on a bien pu nous foutre comme ça ici ? Et pourquoi ?! »

Les mains et bras de nouveaux libérés, je les frictionnais pour me réchauffer un peu, observant la hauteur en constatant que de la lumière provenait de plus haut. Mouais, mouais, mouais…

« Bon, ben crois qu’on va devoir faire connaissance et se supporter. Enfin, TU vas devoir me supporter. Toutes mes condoléances pour ta patience, je prends un peu d’avance, mais je me connais. Je ne me mouille pas trop sur ce coup-là. »


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H02-001
H02-001
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [NIVEAU FANTÔME] Well... at least we'll stay fresh? || H14-24   Lun 21 Mai - 9:55

Il est vivant! J'ai eu envie de le hurler à la Victor Frankenstein devant sa créature qui s'éveille en grognant. Presque comme ce type. Bon la ressemblance n'est pas frappante, mais avec un peu de maquillage et des doigts de fée on pourrait arriver à quelque chose. Dommage que je n'aie ni un ni l'autre. Je suis plutôt coincé avec des doigts légèrement figés par le mouvement rapide qui a animé sa main pour agripper la mienne. Ça en fera au moins un de nous deux avec de bons réflexes là où j'essaie plutôt de trouver mon équilibre pour ne pas m'écrouler sur lui. Vive les petits espaces. Heureusement pour nous deux je ne semble pas être claustrophobe. Ce qui est assurément un plus. Espérons qu'il en est de même pour lui. « J’ai l’impression qu’un semi-remorque vient de me rouler dessus. Et on n’a pas de semi-remorque ici. Sauf si… Si c’est toi le semi-remorque. » Je hausse un sourcil en esquissant un sourire. Autant pour son commentaire que parce qu'il se laisse lui-même porter par le mauvais du commentaire pour en rire. On devrait bien s'entendre lui et moi s'il est aussi doué en humour que je le suis. On va peut-être réellement créer un monstre en fin de compte. Un monstre d'humour bas de gamme qui va résonner dans les couloirs pour faire saigner les oreilles de tout le monde dès qu'on arrivera à sortir d'ici. Ou plutôt si on arrive à sortir d'ici. Ce n'est pas gagné vu l'état des choses et l'apparence de l'endroit. Enfin sauf si on trouve un champignon magique comme dans Alice au pays des merveilles pour nous permettre d'escalader cette grande cheminée. Alice... Il faut définitivement que je sorte d'ici. Qu'on sorte d'ici. C'est comme à la guerre. On ne laisse personne derrière. « À la grandeur que j'ai j'imagine que ça le ferait. Les roues en moins par contre. Je peux travailler le bruit de klaxon si ça aide. »

Je me recule au mieux pour retrouver le petit espace que j'occupais lorsque je me suis éveillé en le sentant s'agiter sous moi. Sans doute parce qu'il essayait lui aussi de trouver une position un moindrement confortable. Vu ma taille ça ne sera pas facile. « Bordel mais… comment on a bien pu nous foutre comme ça ici ? Et pourquoi ?! » Si seulement j'avais une réponse à cette question. Le genre de réponse qui fait remporter le gros montant dans un quiz télé. Cette chose à la fois totalement logique et improbable à laquelle seul le gros cerveau arrive à fournir une réponse. Ce que je n'ai pas. De la logique et un gros cerveau. Niveau improbabilité ça par contre je suis doué pour imaginer le pire et surtout le plus farfelus. La théorie des extraterrestres ne me lâcherai pas tant que je n'aurai pas prouvé qu'elle est fausse. Va savoir ce qu'il penserait de ma théorie bidon pour la situation actuelle. « Bon, ben crois qu’on va devoir faire connaissance et se supporter. Enfin, TU vas devoir me supporter. Toutes mes condoléances pour ta patience, je prends un peu d’avance, mais je me connais. Je ne me mouille pas trop sur ce coup-là. » Le pauvre. S'il pense que c'est moi qui va devoir le supporter. « On ne s'est pas croisé toi et moi encore et ça se sent. Je t'assure que c'est plutôt toi qui va devoir me supporter. D'ici quelques minutes tu vas me supplier de la fermer. » Et dans le cas contraire je vais poursuivre ma pensée sur le fait que si on arrive à sortir d'ici on va devenir le pire cauchemar de tout le monde. Deux mecs qui parlent beaucoup et racontent n'importe quoi. Enfin ce n'est qu'une première impression. Les minutes à venir confirmeront ou non la théorie. Peut-être qu'on a pas la même définition de supporter vu nos personnalités respectives. On verra bien.

« Pour répondre à ta question je n'ai pas la moindre idée de ce qu'on fait ici et comment on a pu y arriver. Je viens d'ouvrir les yeux dans ce congélateur et je t'ai secoué pour m'assurer que ça allait pour toi. Ça se limite à ça niveau mémoire associée à cet endroit. Ma théorie c'est qu'on est coincés dans un congélateur pour monstre géant ou au fond d'un énorme verre avec une paille en haut. Pour faire comme des glaçons ou des bulles de bulletea. Va savoir. Dans tous les cas je crois que ça n'augure rien de bon. » J'essaie de me replacer au mieux. Sentant déjà mes grands membres manquer de sang à ne plus savoir comment se placer sans être pliés ou courbés dans un angle tout sauf agréable. Il restera l'option de se lever lorsque j'en aurai réellement assez. Courir en rond pour se réchauffer. « Ils auraient au moins pu nous laisser un jeu de carte ou quelque chose. Une carte des supplices à venir. Bain de sauce en entrée puis dégustation aux coups de fourchette géante dans la gueule. Plaisir assuré. » Je me frotte la nuque avant d'appuyer ma tête sur la surface bien trop froide pour être réellement confortable. « Si tu as une meilleure théorie je suis tout oui. Malheureusement j'ai un peu trop vu le manque de bonté de l'endroit pour imaginer une pluie de fleurs et de poneys pour nous couronner rois de la connerie. »

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


One day after the other


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [NIVEAU FANTÔME] Well... at least we'll stay fresh? || H14-24   

Revenir en haut Aller en bas
 
[NIVEAU FANTÔME] Well... at least we'll stay fresh? || H14-24
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» POI Passage à niveau sur Nuvi 205
» Niveau Maximum des héros d'après le contenue d'une variable.
» UN TUTO POUR EFFECTUER UN FORMATAGE DE BAS NIVEAU POUR DISQUE DUR SEAGATE
» Passage à niveau Faller 120171
» Inertie gérée au niveau des rames ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Espace création de miel :: La Ruche-
Sauter vers: