Partagez | 
 

 [CAFÉTÉRIA] REMEMBER MY NAME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
F10-01
F10-01
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: [CAFÉTÉRIA] REMEMBER MY NAME   Jeu 21 Juin - 12:10


REMEMBER MY NAME
Jusque-là, elle n'avait pas osé. Par manque de courage peut-être, par peur d'y découvrir l'effroyable sûrement. Qu'avait-elle fait dans sa vie antérieure qui méritait d'être conservé dans ce casier? Qu'attendait-elle derrière cette petite porte pas plus haute qu'un tiroir? Rien. Elle n'attendait rien parce que jusqu'ici elle n'avait eu aucun souvenir et qu'elle n'avait plus aucun espoir d'en avoir. Il fallait croire que l'IA avait bien fait son boulot sur elle. « Tu crois que je dois le faire? » Comme si Plume allait lui répondre. Il était bien trop occupé à grignoter cette carotte, emmitouflé dans le pull de la jeune fille. Elle cherchait sûrement à se donner du courage en communiquant bêtement avec son lapin nain. « Et puis merde hein. » Avec toute son impatience hâtive et son stress, elle mettait son doigt dans l'encoche prévue à cet effet. Elle n'avait plus rien à perdre de toute façon. La piqûre ne se faisait pas attendre et par réflexe, elle avait retiré son index pour le porter à sa bouche. Bruit de mécanisme et la porte s'ouvrait légèrement, de quelques centimètres. Ça serait mentir de dire qu'elle n'avait pas bêtement peur quand ses doigts fins s'accrochaient aux abords de la porte pour l'ouvrir davantage. Plongeant sa main dans l'obscurité du casier, elle sentait comme une cordelette sur laquelle elle tirait. « Tout ça pour ça. Sans déconner... » Presque déçue d'avoir flippé pour un collier. Sorti de la pénombre, elle tenait le collier par son extrémité, le pendentif était suspendu de l'autre côté. Un léger à-coup du poignet et elle le faisait bondir pour l'attraper au creux de sa paume. C'est d'abord sa couleur lumineuse qui attirait son œil puis en l'observant de plus près, c'est son souffle qui se coupait.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Un léger sursaut au contact de la cordelette, ses doigts se portaient autour de son cou où la pierre d'howlite bleu trônait fièrement. « C'est une turquentine. Elle favorise l'amour, elle t'aidera à t'entourer des bonnes personnes et à faire de toi une adulte indépendante et responsable. » Un léger instant de concentration, le temps d'attacher le fermoir et de rabattre ses cheveux en arrière. « Il parait qu'elle favorise aussi équilibre, j'espère qu'avec un peu de chance tu arrêteras d'être maladroite. » Un rire partagé rebondissait contre les murs, presque couvert par le bruit des vagues qui venaient jusqu'à eux par la fenêtre ouverte. Les yeux de la jeune fille quittaient les cours qu'elle révisait jusque-là pour observer d'un peu plus près cette pierre. Pendant un instant, elle pensait immanquablement qu'il s'agissait d'un cadeau neuf et donc, qu'il avait bien choisi concernant la couleur. Le bleu du ciel, le bleu de la mer, le bleu de l'infini horizon les jours de clarté. C'était tout elle. « Elle la portait tout le temps. Je suis certain qu'elle aurait aimé que tu l'ais. » Et c'était tout sa mère aussi. Ce "elle" dont ils prononçaient rarement le prénom tant la douleur était présente de l'aborder au passé. L'adolescente n'avait pas seulement pris le physique de sa génitrice visiblement mais aussi les goûts et une certaine philosophie de vie. « Bon anniversaire Abi. » Un court moment de silence où il était presque difficile d'avaler sa salive et Abigail finissait par se lever de sa chaise pour se retourner et l'entourer de ses bras dans une étreinte pleine de gratitude. « Merci papa. »

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Quand elle revenait à elle, elle avait la sensation que l'air lui brûlait les poumons, presque autant que les larmes qui avaient tracé leurs sillons salés sur ses joues rougies par l'émotion vive du souvenir. Cette voix, ce visage, elle le connaissait, elle l'avait déjà aperçu sans prendre le temps de vraiment s'y attarder. Le choc était violent, difficile à encaisser. Pourquoi n'avait-elle pas ouvert ce putain de casier avant? Elle s'en voulait presque d'avoir perdu tant de temps. Il lui fallait quelques minutes pour s'en remettre, pour reprendre ses esprits et essuyer ses joues. Elle devait lui parler, elle devait lui dire. Pas le temps de réfléchir, pas l'envie non plus. Toutes les émotions remontaient lentement à la surface, tout ce qu'elle avait pu ressentir pour lui, toute cette connexion naturelle entre un père et sa fille au fur et à mesure où elle traversait les couloirs de la ruche. Elle ne s'aventurait pas dans les niveaux endommagés par les secousses récentes que tout le monde avaient naturellement désertés. Elle prenait seulement le temps de déposer son lapin dans son nouveau logement avant de tracer sa route vers le réfectoire. C'était l'heure de déjeuner, il était sûrement là-bas. Quand elle en poussait enfin les portes, elle tournait sur elle-même, les iris en mouvement saccadé, à sa recherche. Mais merde, ça se loupait pas un mec de deux mètres pourtant! Les secondes lui semblaient être des minutes, les minutes une éternité. Quand ses pupilles s'arrêtaient enfin sur lui, son palpitant semblait vouloir sortir de sa cage thoracique, emballé par un nouveau stress mais aussi une forme de soulagement apaisante. Il était là, il était bien là. C'était comme si toute sa solitude s'envolait au fur et à mesure de ses pas qui la guidaient à lui jusqu'à être en face-à-face. Comme si son cœur se gorgeait d'un amour unique et indescriptible quand elle prononçait ces quelques mots noués par l'émotion qui menaçait de s'effondrer. « Abigail. C'est toi qui m'a donné ce prénom. » C'est toi mon père, 74.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H09-74
H09-74
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [CAFÉTÉRIA] REMEMBER MY NAME   Ven 22 Juin - 6:37

Remember my name.
Ft. F10-01 & H09-13


J'ai faim! - Oui, ok, j'ai toujours faim. Mais là j'ai encore plus faim. Mon estomac est si vide qu'il hurle à la mort. J'ai l'impression de ne pas avoir mangé depuis des jours, depuis le petit-déjeuner trois heures plus tôt. Je tourne en rond dans le logement qu'on s'est attribué et tape à la porte de la chambre. - 13! Arrête de te toucher et amène toi! - Est-ce que tout le monde regrette le temps où on ne vivait pas dans le même placard? ... Noooooon...
Une fois l'asperge sortie de son antre, et potentiellement remise dans son pantalon honnêtement je veux pas l'savoir, le trajet effectué et le plateau récupéré, on se trouve un coin de table et je me jette sur la nourriture. - Sans rire, si l'effondrement de la Ruche endommage le système de distribution de nourriture, je crois que je démonte ce mur à mains nues... - Rien ne pourrait m'empêcher de rejoindre ma douche nourriture chérie.

Abigail. C'est toi qui m'a donné ce prénom.

Skye?! Skye! Parle-moi! - Je tiens sa main moite entre les miennes, les sirènes de l'ambulance me détruisant les tympans pendant que l'ambulancier lui injecte quelque chose. Je dégage son front de ses long cheveux bruns aux reflets habituelles dorés étouffés par la transpiration. Son visage est pâle, ses yeux bleus cachés par ses paupières mi-closes. - Skye, serre ma main si tu m'entends. - L'ambulancier tourne la tête vers moi, attendant comme moi une réaction, mais j'ai beau attendre et espérer, il n'a pas le temps de s'éterniser.

Mon visage dégagé de toute pilosité ne révèle qu'une profonde terreur et je délaisse sa main l'espace d'une seconde, le temps de repousser mes cheveux en arrière pour éviter de simplement m'effondrer. - Tu es le père du bébé? - Oui, c'est moi. - Je le vois hésiter un instant, sans vraiment le réaliser, et il reprend. - Tu devrais appeler ses parents. Et les tiens. - Et lorsque je prend le téléphone dans ma poche, je me sens trembler. Je devrais bondir de joie, je devrais être excité comme une puce, au lieu de ça je tremble de peur et lorsque je lance le premier appel, je sens une vague froide me prendre. D'abord ses parents qui me demandent de ne plus jamais les contacter. Ensuite ma mère avec qui je me retrouve incapable de ne pas pleurer pendant que mon père va chercher la voiture.

En début de soirée, tout mon monde se retrouve bouleversé. Lorsqu'elle m'a annoncé qu'elle était enceinte, je ne l'ai pas cru. Puis elle me l'a prouvé. Puis j'ai paniqué. Et lorsqu'elle m'a dit vouloir garder le bébé, j'ai senti le sol se dérober sous mes pieds. Pas parce que je n'éprouvais pas la même chose, mais justement parce que d'une certaine manière ça m'apparaissait comme une évidence. Ce sol qui se dérobait sous mes pieds c'était seulement l'âge adulte qui frappait brutalement à la porte bien plus tôt que je l'avais prévu, et pourtant je l'ouvrais cette porte. Sauf que je l'ouvre seul.
Par les cris et le sang, la sueur et les paroles pressées, lorsqu'elle a fermé les yeux j'ai pleuré, lorsque la sage femme a placé dans mes bras cette petite chose qui hurlait, j'ai pleuré. Lorsque j'ai réalisé, alors que je tenais encore ma fille, que Skye ne la verrait jamais, j'ai senti un profond vide se creuser en moi.

Abigail ne connaîtra jamais sa mère autrement qu'à travers moi, car sa mère est morte durant l'accouchement. Elle ne connaîtra jamais ses grands-parents maternels car ils ont coupé totalement les ponts lorsqu'ils ont appris que Skye était enceinte et et refuseront de connaitre la progéniture qui a tué leur fille. Elle ne connaîtra pas même ses grands-parents paternels trop tôt fauchés. Elle ne connaîtra que son père qui fait le choix à la fin du lycée de travailler pour pouvoir s'occuper d'elle au mieux, son oncle et son arrière-grand-mère qui veilleront sur elle. Cette maison au bord de l'océan et ce chien qui l'accompagnera toute sa vie.


Je me retourne et fixe la gamine. Je la fixe droit dans les yeux. Je remarque le pendentif bleu dans sa main et entrouvre les lèvres. - Abi... - Le silence semble s'être fait dans la salle ou n'est-ce que mon esprit qui ignore tout le reste. Et puis je me lève. Je manque de renverser mon plateau en pivotant sur le banc et je l'emprisonne dans mes bras. Je la piège contre moi, mon corps tout entier fébrile. Mon cœur bat à tout rompre, ma respiration s'emporte. Comment ai-je pu ne pas me souvenir toute ces fois où je l'ai croisé dans la Ruche? Toutes ces fois où j'ai entendu sa voix? - Oh, mon cœur, comment j'ai pu t'oublier... - Une pointe de culpabilité qui n’entache pas mon bonheur. - Noah. - Lorsque je me retourne vers lui, j'ai les yeux rouges et humides mais une large sourire accroché aux lèvres. - Noah, c'est Abi. Ta filleule.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H09-13
H09-13
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [CAFÉTÉRIA] REMEMBER MY NAME   Lun 2 Juil - 22:13

Je ne lui ai pas dit. Pas encore. Ce que je suis allé chercher la nuit dernière dans le casier identifié à mon matricule. Parce que je n'arrivais pas à trouver le sommeil des suites des événements des derniers jours. Perdu entre mon envie de rester près de mon frère et mon besoin de ne pas abandonner Leo pour autant. Je me sentais simplement perdu. Secoué par quelque chose sur quoi je n'arrivais pas à poser le doigt. Ma tête vrillée d'un mal de crâne presque incessant. Dans l'état des choses, j'avais décidé de m'établir avec mon frère le temps que les choses se placent pour moi. Le temps de comprendre pourquoi mon esprit avait atteint ce stade d'instabilité que je peinais à décrie. Je savais simplement que le sommeil se faisait de plus en plus rare et que la nuit dernière il était simplement impossible à trouver. Alors à défaut de me tourner encore et encore dans mon lit sans arriver à rien j'ai décidé de découvrir plus amplement le contenu du casier m'étant visiblement attitré. Prenant l'objet que j'y trouva pour le glisser dans ma poche avant de retourner dans mon lit. Le fixant toute la nuit. Le fixant au matin. « J'ai faim! » L'observant encore lorsque j'entendis l'appel de la nourriture raisonner dans le logement. « 13! Arrête de te toucher et amène toi! » Ainsi qu'un commentaire que j'encaisse en roulant des yeux. J'hésite un instant. Observant l'objet en me demandant s'il vaut mieux le glisser dans ma poche ou le laisser dans la chambre pour ne pas le perdre. Vu l'état de l'endroit je préfère le glisser dans ma poche. Vu sa taille il ne le remarquera pas de toute façon et je me sentirai plus à l'aise en sachant que je peux l'observer lorsque bon me semble. Enfilant mes vêtements j'en viens à sortir de la chambre en m'étirant. « Sans rire, si l'effondrement de la Ruche endommage le système de distribution de nourriture, je crois que je démonte ce mur à mains nues... » Souriant au commentaire du grand blond. Lui et la nourriture. Nous nous rendons donc à la cafétéria avant que cette pauvre masse de muscles ne se digère de l'intérieur. Attrapant nos plateaux pour nous asseoir et manger presque tranquillement.

Presque parce que dans notre champ de vision se présente temporairement nommée Zoey avec qui la dernière rencontre s'est terminé en un grand fracas. Et à en juger par l'expression de son visage ça risque d'être le cas encore une fois. Étonnement c'est lui qu'elle va voir. « Abigail. C'est toi qui m'a donné ce prénom. » Lui le grand blond à qui elle énonce un prénom en affirmant que c'est lui qui l'a nommé ainsi. Je m'étouffe presque avec ma bouchée. Les fixant tous les deux à tour de rôle sans parler. Attendant de voir ce que mon frère va répondre à cette affirmation spontanée avant de réagir. « Abi... » Je fronce les sourcils lorsqu'il se lève pour la prendre dans ses bras. Est-ce donc vrai? Il lui a donné ce prénom? Il est son père? Ce qui fait de moi... un oncle j'imagine. Et bien voilà bien la dernière chose à laquelle je m'attendais dans cet endroit. Sans doute est-ce la raison pour laquelle je tenais tant à lui faire comprendre que j'étais là pour elle si elle en avait besoin la première fois que je l'ai rencontré. Lui faire comprendre qu'elle n'était pas seule dans ce bordel. Même si pour le prénom j'étais totalement à côté de la plaque. « Oh, mon cœur, comment j'ai pu t'oublier... » J'esquisse un sourire de les voir ainsi. Le père semblant si heureux d'avoir retrouvé sa fille. « Noah. » Un sourire s'effaçant bien rapidement lorsque le grand blond se tourne dans ma direction après avoir prononcé un mot. Un seul mot qui m'a frappé comme une baffe en plein visage alors que j'ouvre de grand yeux. Me félicitant au passage de ne pas avoir pris une nouvelle bouchée entre temps.

Alors c'est ça mon prénom? Noah? Voilà qui ne confirme que davantage que ce que j'ai trouvé dans le casier la nuit dernière m'appartient. Et ce n'est en rien pour me rassurer même si la chose explique à elle seule beaucoup de choses. « Noah, c'est Abi. Ta filleule. » Je lève les yeux au ciel et me lève debout pour m'approcher d'eux. « Je m'en doutais un peu vu les dernières minutes. » Je pose chaque main sur leurs épaules en souriant. Fixant la jeune femme. « Bienvenue dans la famille alors Abi. »

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Keep calm and carry on


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
F10-01
F10-01
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [CAFÉTÉRIA] REMEMBER MY NAME   Sam 14 Juil - 11:02


REMEMBER MY NAME
Elle attendait et ça lui semblait durer une éternité. Abigail attendait une réaction, attendait un froncement de sourcils de mécontentement ou un sourire franc de joie. Elle ne se faisait pas d'illusion, tout le monde n'avait pas de souvenir mais elle gardait l'espoir infime de l'électrochoc. C'était pour cette raison qu'elle avait lancé la bombe dès son arrivée, sans un bonjour, sans y mettre de forme. Un uppercut verbal, au risque de le mettre k.o. Un simple hochement de tête quand il prononçait son surnom. La fumée de l'espoir se muait à une flamme qui dévorait son cœur d'une chaleur particulière, unique qui se propageait jusque dans son sourire quand il la prenait enfin dans ses bras. Sans le serrer de ses bras, ses mains s'accrochaient à son pull comme elles ne s'étaient jamais accrochées à lui. Chaque sensation, chaque son revenait. Cette bulle protectrice quand il la serrait dans ses bras, les battements de son cœur qui ont longtemps été sa berceuse quand elle était bébé et que rien d'autres ne parvenait à la calmer, l'odeur de sa peau rassurante qu'elle baladait partout quand elle avait pris un de ses t-shirts pour son doudou, ses yeux bleus qui transmettaient autant la colère d'un père que la fierté et qu'elle croisait tous les matins dans son propre reflet face au miroir.

Son rythme cardiaque retrouvait presque sa normalité lorsqu'elle se tournait aussi naturellement vers Noah. Son oncle. La plus importante partie de sa famille était dans la ruche depuis le début et bien avant elle. De quoi la rassurer un peu plus en dépit des événements récents. « On était loin de Reed et Zoey. » lançait-elle dans un rire court avant de le prendre à son tour dans ses bras, ce besoin fondamental de s'assurer qu'il ne s'agissait pas d'un rêve. « Tu devrais avoir honte en tant que parrain de ne pas m'avoir reconnu, c'est du beau. » disait-elle en s'éloignant. Il valait mieux en rire qu'en pleurer, n'est-ce pas? Elle ne l'avait pas reconnu non plus cela dit mais ce n'était qu'un détail désormais. Le lien était naturellement établi, peut-être plus étrange qu'avec son père dont elle se souvenait mais c'était sans importance. C'était bien là.

Son regard dérivait sur sa propre main qui tenait toujours le collier. Certains souvenirs étaient revenus, les joies et les peines avec. L'idée de ne jamais avoir connu sa mère, d'en apercevoir que le regard que son père avait pu porter sur sa compagne, c'était douloureux et pourtant c'était bien un sourire en coin qui pointait au bout de ses lèvres. « Tu avais raison. L'amour, s'entourer des bonnes personnes. » C'était cette pierre qui l'avait mené à lui, ce collier qui appartenait à sa mère qui l'entourait des bonnes personnes en cet instant. A présent, tout irait bien, elle en était persuadée. « Pour le côté adroite, on repassera par contre. » Ouais, l'équilibre, c'était loupé mais bien tenté. D'un mouvement rapide, Abigail glissait la pierre autour de son cou avant de relever son visage vers le plus grand des deux. « J'imagine que ton prénom c'est pas papa. » De ça, elle ne s'en souvenait plus et maintenant qu'ils savaient qu'il était Noah et qu'elle était Abigail, ils avaient peut-être une chance de transformer 74 en une identité concrète.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H09-74
H09-74
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [CAFÉTÉRIA] REMEMBER MY NAME   Lun 16 Juil - 10:30

Remember my name.
Ft. F10-01 & H09-13


Nous voilà réunis, à nouveau. J'ai peut-être oublié toutes les autres facettes de ma vie, je me souviens de ma fille, de mon frère, de Skye et de notre grand-mère. Je me souviens de notre famille, et c'est ce qui importe. Le reste peut attendre tant que je peux serrer ces deux-là dans mes gros bras. Je ne sais pas si Noah s'adapte à l'idée, ou s'il se souvient réellement, mais puisque nous avons tout deux vécus des mois en sachant être frères sans réellement se souvenir, je sais qu'il est capable d'y croire assez fort pour ne pas en douter. Mais elle, elle se souvient.

Je hausse les épaules à sa mention de notre adresse familiale. De nous trois c'est bien Noah le plus apte à marcher sans tomber et malgré tout, nous sommes tous stables sur une planche de surf. Peut-être est-ce une question de tenir debout sur la terre ferme? Oui, peut-être ne sommes-nous tout bêtement pas fait pour marcher sur la terre, mais seulement sur l'eau. C'est ça, Jesus est parmi nous. Y'a plus qu'à changer l'eau en vin et la boucle sera bouclée.

Je prend quelques secondes pour observer la pierre autour du cou d'Abi, cette pierre que portait Skye à l'époque. Je prend quelques secondes pour me souvenir, revoir son visage. Nous étions si jeune... - J'imagine que ton prénom c'est pas papa. - Je croise son regard et fronce les sourcils. Entendre le mot "papa" est déjà en soit quelque chose qui me saisit, mais la question derrière l'affirmation est ce qui me fait m'interroger. Mon prénom. Mon identité.

Elle est Abigail, fille de Skye et de moi. Lui est Noah, mon petit frère plus grand que moi. Mais et moi? Suis-je Robert? Suis-je Patrick? Ou Euclide? Quand je suis né, quand j'ai poussé mes premiers cris, quel nom m'a été donné? Je hausse les épaules. - Aucune idée. - Mais après tout, je m'en fiche. - J'en sais rien, mais c'est pas grave. Je veux bien sacrifier mon nom pour t'avoir retrouvé. - Mon bras droit l'attire contre moi avec douceur. Non j'ai pas envie de la lâcher, allez tous vous faire foutre. - Le prix n'est pas si élevé. - Et de mon bras gauche, j'entoure les épaules de l'asperge et l'attire à son tour dans ce câlin collectif imbibé de nouveaux souvenirs. - Vous m'avez tellement manqué...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
F13-300
F13-300
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [CAFÉTÉRIA] REMEMBER MY NAME   Ven 17 Aoû - 20:52

Curieuse elle ne s’est jamais caché de l’être. D’autant plus depuis qu’elle connaît la nature de son emploi à l’extérieur de cet endroit. Ce dernier lui offrant sans l’ombre d’un doute une excuse parfaite à l’analyse du comportement d’autrui. C’est donc d’une fascination en rien dissimulée qu’elle observe la scène se déroulant non loin. D’abord pour tenter d’en comprendre la nature. Ensuite parce que ce lot de visages réunis lui semble soudainement bien familier. Davantage encore celui de ce grand blond qu’elle détaille du regard et pas uniquement en raison de cette familiarité marquée. Il n’est assurément en rien désagréable à admirer. Et malgré ce que sa parure peut éveiller en elle ce n’est pas le seul sentiment se frayant passage en ses tripes retournées d’un profond soulagement. Une onde se répandant en chaque parcelle de son être jusqu'à son esprit secoué d’une révélation. Un simple prénom qu’elle laisse ses lèvres articuler silencieusement sans délaisser le grand blond du regard. Quelle place a-t-il bien pu occuper dans sa vie pour la perturber ainsi? Pas un client voilà qui est évident. Sans doute que la meilleure façon d’en avoir le coeur net est d’aller puiser l’information directement à la source. Gênée elle ne l’a jamais réellement été non plus.

Elle délaisse donc ce repas à demi entamé au profit d’une expérience plus agréable en compagnie qu’elle espère toute aussi bonne que ce que ses faibles pressentiments tendent à lui suggérer. Elle s’approche de son pas toujours à la fois si feutré et assuré. Souriante en posant une main sur la large épaule de la source de toute son attention malgré le fait qu’il ait les bras occupés de son côté. « Je suis réellement désolée de m’immiscer ainsi dans votre conversation. Je voudrais simplement valider une information.  » Dit-elle en les observant tous les trois à tour de rôle et réalisant bien avoir coupé en sa lancée le brunet qui venait d’ouvrir les lèvres.  « Votre prénom serait-il Aydhan par le plus grand des hasards?  » Qu’elle adressa au blond telle une révélation qu’elle espérait correct et commune.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Never judge a book by his cover


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H09-13
H09-13
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [CAFÉTÉRIA] REMEMBER MY NAME   Ven 17 Aoû - 21:06

C'est une réelle chance d'avoir pu se retrouver en cet instant et cet endroit. D'autant plus compte tenu des circonstances tout sauf propices à une telle révélation en engendrant une nouvelle puis une autre comme une bombe à la chaîne m'explosant un peu au visage. Je ne peine pas à avouer que tout ceci me laisse un peu perturbé bien qu'assurément heureux. Surtout de savoir que la jeune femme a retrouvé un élément si important de sa vie. Moi. Et son père évidemment, mais quelque chose me dit néanmoins qu'elle et moi avions un lien suffisamment fort pour me permettre une main sur son épaule que je serre presque affectueusement. Avec un peu de retenue tout de même puisque malgré le choc des éléments les souvenirs n'y sont pas encore totalement. Pour moi comme pour elle je n'en doute pas du tout. « On était très loin de Reed et Zoey oui. » Noah. Voilà comment je me nomme. C'est étrange de pouvoir s'identifier à un prénom de nouveau. Étrange d'avoir un semblant d'identité et de famille bien plus complète que présumée alors que quelques instants plus tôt j'en étais encore à écouter ce grand bêta me parler des caprices de son estomac. Grand bêta que je n'aurais jamais imaginé avec une gamine d'ailleurs et surtout pas de cet âge. Il a dû l'avoir bien jeune et je devais être encore plus jeune lorsque je suis devenu un oncle. Simple supposition à vu de nez en jaugeant environ nos âges respectif. Sans doute les souvenirs pourront-ils nous donner un peu plus d'informations un jour à ce sujet. « Tu devrais avoir honte en tant que nièce de m'avoir attaqué avec une brosse à dent et ne pas m'avoir reconnu non plus. » Je souris plus glisse les mains dans mes poches pour y tâter l'objet s'y trouvant et me disant qu'une question subsiste des suites de tout ceci.

Une question que la gamine ne tarde d'ailleurs pas à énoncer. Si elle est Abigail et je suis Noah quel est le nom de la troisième roue de la famille? Chose à quoi cette fois ce n'est pas lui qui répond, mais plutôt une inconnue s'insinuant dans la conversation sans une once de gêne alors que j'allais répliquer quelque chose de stupide en guise de pauvre vengeance. Pas pour cette effusion d'amour à notre attention de ce câlin collectif, mais plutôt pour ce commentaire déplacé du matin. « Aydhan... Et bien voilà qui répond à la question j'imagine. Si tu confirmes. » Et ce serait une agréable coïncidence fermant la boucle à merveille.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Keep calm and carry on


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
F10-01
F10-01
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [CAFÉTÉRIA] REMEMBER MY NAME   Sam 1 Sep - 17:51


REMEMBER MY NAME
« Je suis sûre que j'aurais trouvé une autre raison pour t'attaquer avec une brosse à dents. » Intimement convaincue que l'un avec l'autre, ça devait être deux gosses intenables. C'était bizarre. Bizarre et rassurant à la fois. Entourée des deux géants, la gamine se sentait juste bien sans en comprendre fondamentalement l'origine. Elle avait quelques bribes de souvenirs qui confirmaient que 74 était son père, rien de plus. Pourtant, au fond de ses tripes c'était évident. Le lien se tissait entre eux, entre elle et son père, entre elle et son oncle - qui aurait clairement pu être son frère si on ne prenait en compte que les âges et non son lien de parentalité avec 74. C'était rassurant de les savoir là, eux qui n'étaient jamais très loin finalement. Tant pis pour le prénom, ce n'était pas très important après tout. C'était ça l'important. Tout ce que ce câlin collectif représentait. Des liens familiaux intacts, que même la ruche n'avait pas su briser même si c'était sur le tard qu'ils en profitaient enfin. Un instant d'apaisant interrompu par une grande brune qui venait vers eux et les interrompait un instant. Quand elle demandait confirmation ou infirmation concernant le prénom de son père, pas de déclic cette fois. En soi, c'était plutôt évident, elle devait passer son temps à l'appeler papa et non par son prénom. Elle ne pouvait pas l'aider sur ce coup-là et elle se contentait simplement de tourner son regard vers lui, son bras toujours autour de sa taille. Alors, Aydhan ou pas? Ses iris dérivaient immanquablement sur son oncle pendant un instant, un sourire au coin des lèvres, une complicité plus sincère encore se tissant entre eux. Un contact qui lui permettait de constater le mouvement dans sa main dans l'une de ses poches. Personne ne bouge ses mains dans ses poches quand il y a rien dedans, pas vrai? « Tu nous caches quelque chose? » Sourire malicieux, presque amusé, quand elle ignorait tout ce que ça pouvait vraiment représenter.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alvéole
Particularités:
Inventaire:
Liens:
H09-74
H09-74
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [CAFÉTÉRIA] REMEMBER MY NAME   Lun 3 Sep - 9:14

Remember my name.
Ft. F10-01 & H09-13


Je suis réellement désolée de m’immiscer ainsi dans votre conversation. Je voudrais simplement valider une information. - Cette voix. Je romps le cercle, m'exclu du câlin collectif pour mieux poser mon regard sur la femme qui s'avance vers nous. Noah nous lâche, Abi garde son bras autour de ma taille, mais mon attention s'est totalement envolée à la seconde où cette voix s'est élevée. - Votre prénom serait-il Aydhan par le plus grand des hasards? - Cette voix...

Je me défais de l'étreinte de ma fille, juste un instant, le regard incapable de dévier de celui de la grande brune. Je fais un pas en avant, un simple pas pour me rapprocher. - Aydhan... Et bien voilà qui répond à la question j'imagine. Si tu confirmes. - Est-ce que vous le sentez? Le soleil sur la peau? Est-ce que vous percevez au loin le bruissement du vent qui glisse entre les branches de quelques oliviers? Est-ce que vous vous souvenez de l'odeur humide de la poussière et des ruines? Le gout du chocolat sur le bout de la langue et la chaleur qui enivre les sens?

... Sam? - J'hésite, incertain. - Samrah? - Le nom sonne juste, il me rappelle quelque chose. Quelque chose que j'ai aimé, d'une manière bien spécifique. D'une manière si importante et pourtant si distante. Sa voix, prononçant mon nom, voilà ce qui se passe. Car oui, c'est bien mon nom.
Un sourire se glisse sur mes lèvres. Un sourire surpris, heureux. - Est-ce que tu te souviens? - Est-ce que te souviens Rome? Est-ce que tu te souviens l'Australie? Est-ce que tu te souviens nos lettres et nos coups de téléphone nocturnes? Est-ce que te souviens du déchirement de nos séparations et du naturel de nos retrouvailles? - Je crois que... Je crois que je me souviens.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [CAFÉTÉRIA] REMEMBER MY NAME   

Revenir en haut Aller en bas
 
[CAFÉTÉRIA] REMEMBER MY NAME
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remember Austen - le RPG du XIXe
» SUTTON+POPPY-ANN ø we used to be friends, remember ? ø APPARTEMENT#4
» But you will remember me Remember me for centuries [555] /!\

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Espace création de miel :: La Ruche-
Sauter vers: