Partagez | 
 

 CTRL + V

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage

avatar
F02-222
F02-222
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: CTRL + V   Sam 22 Avr - 13:55


⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Courir. Courir toujours. Sans s'arrêter. Fuir. Fuir ce putain de passé qui nous colle à la peau, nous pourri notre journée, notre avenir, tout ce qu'on pourrait envisager d'être, de devenir, nous empêche de changer. Sombres. Sombres Pensées. Sombres Cœurs. Sombres Passés.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: CTRL + V   Dim 7 Mai - 9:01

Revenir en haut Aller en bas

avatar
F02-222
F02-222
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: CTRL + V   Dim 7 Mai - 9:05


⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Courir. Courir toujours. Sans s'arrêter. Fuir. Fuir ce putain de passé qui nous colle à la peau, nous pourri notre journée, notre avenir, tout ce qu'on pourrait envisager d'être, de devenir, nous empêche de changer. Sombres. Sombres Pensées. Sombres Cœurs. Sombres Passés.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-909
H03-909
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: CTRL + V   Dim 7 Mai - 22:24


⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

May I help you sir ? You can be Batman, and I will be your Robin or Alfred. Or the Batmobile. Or the Batcave. At your service.

      (c) crackle bones




Revenir en haut Aller en bas

avatar
F05-678
F05-678
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: CTRL + V   Lun 8 Mai - 7:14


⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Ce n’est pas que je suis triste mais je n’ai pas envie de woupidouwa. Ce n’est pas à cause de lui qu’j’suis dans cet état. C’est pas parc’ qu’il m’a fait du mal que j’n’ai plus le moral. J’ai décidé de ne plus y penser mais j’crois qu’j’ai besoin d’avoir mal pour exister. J’ai fait le tour de tout ce qui me rongeait et j’ai fini par trouver. Y en a marre de m’faire avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: CTRL + V   Lun 8 Mai - 16:03

Revenir en haut Aller en bas

avatar
F02-222
F02-222
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: CTRL + V   Lun 8 Mai - 16:04

Mais assez parlé. Assez attendu. Il t’a assez fait poireauter en tentant de changer de sujet. Mais t’es pas née de la dernière pluie, et faut avouer qu’il t’intrigue. T’as envie de le tester. De repousser ses limites. Et de faire jouer ses réflexes. Parce que y’a que ça de vrai, dans cette Ruche. Le corps parle de lui-même et révèle souvent des choses que l’on ignore. T’as à maintes reprises pu le constater déjà. « Allez lève-toi. » que tu lui intimes d’un ton autoritaire. Un ton qui ne permet pas le refus. Tu te redresses sur tes jambes et te positionnes au milieu de votre espace réservé. Il te suit, à quelques mètres de toi. « Et toi, est-ce que tu es un danseur ? » Question dont bien évidemment tu n’attends pas de réponse. Ou pas verbale, en tout cas. Tu ne lui laisses d’ailleurs pas le temps de s’exprimer. « Attention, reflexe ! » Et sans crier gare, tu te redresses et t’élances vers lui. S’il s’y connait vraiment, il va comprendre ce que tu t’apprêtes à faire. Et il va anticiper. Tu le souhaites de tout cœur, parce que sinon, tu vas te rétamer. Arrivée à quelques pas de lui, tu bondis dans les airs, les muscles tendus et le cœur battant la chamade. C’est un porté simple, que même les débutants apprennent à faire. Alors s’il te plait, souviens-toi-en, et n’ais pas peur de montrer ce dont tu es capable. De révéler aux yeux de tous ta véritable nature.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Courir. Courir toujours. Sans s'arrêter. Fuir. Fuir ce putain de passé qui nous colle à la peau, nous pourri notre journée, notre avenir, tout ce qu'on pourrait envisager d'être, de devenir, nous empêche de changer. Sombres. Sombres Pensées. Sombres Cœurs. Sombres Passés.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
H05-999
H05-999
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: CTRL + V   Lun 8 Mai - 16:08

Il existait tout un tas de théorie sur cet endroit et sur la raison pour laquelle nous étions ici. Je n’avais fait que cité l’une d’elle, et 89 pensait comme d’autres, et c’est tout autant une possibilité. Aussi crédible que la théorie selon laquelle nous étions dans une prison particulièrement… particulière. Il y en avait d’autres, beaucoup moins plausibles à mon sens, comme quoi nous étions morts, ce qui expliquait que nous n’étions jamais malade, que les… problèmes liés à la féminité étaient absents et que tout soit en blanc, mais personnellement cette théorie me faisait plus rire qu’autre chose. Je n’en croyais pas une bien précisément, puisqu’aucune n’expliquait tout ce qui arrivait ou ce qui s’était passé, je penchais plus ou moins pour certaines explications, bien que je ne m’y rattache pas vraiment, m’attendant un peu à tout et à ce qu’un de ces jours, une théorie s’écroule pour en laisser apparaître une nouvelle, sans doute aussi farfelue que les autres. Peut-être bien que tout ceci n’avait peut-être pas de sens, tout simplement, et que c’était notre besoin humain d’explication et de justifier tout ce qui nous entourait. Toujours est-il que je rajoutais simplement sur le sujet, ne cherchant pas pour autant à la dissuader de ses pensées.

« C’est possible. Ça explique certaines choses, mais pas… pourquoi. Pourquoi nous ? Nous sommes tous différents, je suis plus que certains que nous étions tous de différents horizons. Alors pourquoi nous ? »

Sa proposition était plutôt pas mal, surtout que je ne me servais pas vraiment de mon gobelet en plastique dans l’appartement, à chaque fois, je prenais ma brosse à dent et mon dentifrice dans ma chambre et les y ramenais. Je crois qu’il était encore tout neuf même. Pourquoi pas, de toute façon, c’était la seule solution que nous avions actuellement. Je me sentais même un peu idiot de ne pas y avoir pensé auparavant, la bouche à moitié tordue par une moue, celle que je prenais quand je réfléchissais, je ne savais pas de quoi elle avait l’air, mais j’avais conscience de l’avoir dans ces circonstances, mon regard voguant de mon bouquet à la jeune femme qui se tapait les pieds sur le sol, sans doute des réflexes qu’elle gardait dans la peau, un geste que l’on fait en général quand on rentre quelque part, dans une pièce ou un bâtiment, un geste inconscient de sa part sans doute. Ou c’était moi qui analysais beaucoup trop les situations et le comportement des autres. Son désir de découvrir qui elle était sans doute contagieux. Et avant que je puisse répondre à sa proposition pour le gobelet, me proposant, au pire, d’offrir mon bouquet à quelqu’un. Ce quelqu’un, son visage m’apparu aussitôt, bien clair, c’était une évidence, tout mon corps réagissant à cette pensée. Et ce n’était pas une mauvaise idée, c’était même plutôt bien, mais aussi rapidement, je me souvenais que je ne savais pas dans quel logement il était, je ne l’avais pas vu depuis la dernière fois. Et la joie que j’avais ressenti en pensant à lui laissa sa place à cette douloureux que je fuyais volontairement. Cependant, je sentais que mes joues avaient rougies à sa pensée, si bien que quand je repris la parole, ma voix et mon assurance en avaient pris un sacré coup.

« Euh… et bien… je pourrais en fait l’offrir à n’importe qui, puisque nous avons tous besoin de baume au cœur… »

Ce n’était peut-être pas la réponse à laquelle elle s’attendait, mais tant pis. Je ne voulais pas partir sur ce sujet, sachant que son manque me faisait bien trop de mal, la joie qu’était de l’avoir dans la tête n’était malheureusement pas assez forte contre la douleur de son… absence dans un sens. La fuite était ma meilleure pensée. Je sortais à mon tour des parterres pour frotter les semelles de mes chaussures par terre, juste histoire de ne pas laisser des traces derrière moi et me redressais pour reprendre un peu de contenance et faire comme si tout allait bien, et c’était le cas, tout allait bien, c’était à l’intérieur de mon cœur que ça n’allait pas fort, ça finirait par aller un jour, pas la peine de faire perdre son temps à 89 pour quelque chose qui ne l’intéressait pas.

« Essayons avec le gobelet. Et sinon, et bien oui, autant offrir les bouquets, qu’est-ce que tu en penses ? Je te propose, on peut passer chez moi pour tenter l’expérience et sinon… on distribue des fleurs aux gens, au pire du pire. Parce que donner un bouquet à une seule personne se n’est pas juste. Sauf si on trouve une personne vraiment triste. »

Mon âme de bisounours reprenait le dessus encore une fois, sauf que là je me demandais si prendre soin des autres n’était pas une façon pour moi de positiver, de ne pas me mettre à déprimer dans le fond, qu’enfouir mes propres douleurs était ma solution absolue pour qu’on ne m’atteigne pas ? C’était complètement idiot, mais c’était une possibilité.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Definition of true trust ? Two cannibals giving each other a b**job.
Badges:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F05-678
F05-678
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: CTRL + V   Mar 9 Mai - 16:46


⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Ce n’est pas que je suis triste mais je n’ai pas envie de woupidouwa. Ce n’est pas à cause de lui qu’j’suis dans cet état. C’est pas parc’ qu’il m’a fait du mal que j’n’ai plus le moral. J’ai décidé de ne plus y penser mais j’crois qu’j’ai besoin d’avoir mal pour exister. J’ai fait le tour de tout ce qui me rongeait et j’ai fini par trouver. Y en a marre de m’faire avoir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H05-999
H05-999
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: CTRL + V   Mer 10 Mai - 19:16


⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Definition of true trust ? Two cannibals giving each other a b**job.
Badges:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F04-738
F04-738
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: CTRL + V   Mer 10 Mai - 19:20


⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

who are you sweetheart ?
Nothing can last forever. There isn't any memory, no matter how intense, that doesn't fade out at last. ▬
Juan Rulfo.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: CTRL + V   Lun 15 Mai - 15:15

Revenir en haut Aller en bas

avatar
H05-999
H05-999
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: CTRL + V   Jeu 18 Mai - 21:23


⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Definition of true trust ? Two cannibals giving each other a b**job.
Badges:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F02-222
F02-222
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: CTRL + V   Sam 20 Mai - 15:24


⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Courir. Courir toujours. Sans s'arrêter. Fuir. Fuir ce putain de passé qui nous colle à la peau, nous pourri notre journée, notre avenir, tout ce qu'on pourrait envisager d'être, de devenir, nous empêche de changer. Sombres. Sombres Pensées. Sombres Cœurs. Sombres Passés.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: CTRL + V   Dim 21 Mai - 5:04

Revenir en haut Aller en bas

avatar
H05-999
H05-999
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: CTRL + V   Mar 23 Mai - 21:25


⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Definition of true trust ? Two cannibals giving each other a b**job.
Badges:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F02-021
F02-021
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: CTRL + V   Mer 24 Mai - 18:30

nationalité

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡



You know, it's time to find your own way, Love.

Badges du Swagg:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: CTRL + V   Mer 24 Mai - 20:57

Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-909
H03-909
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: CTRL + V   Jeu 25 Mai - 13:43

Je crois qu’inconsciemment, j’évitais de venir ici. Parce que je pensais à lui, à la seule et unique fois où je l’avais vu mais qui avait suffit à provoquer un chamboulement irréversible en moi. Je ne l’avais pas revu, il était introuvable et personne ne savait qui il était. Je ne l’avais pourtant pas rêvé, il était bien réel. On disait que les gens disparaissaient parfois, comme ça, sans explication, sans raison. Est-ce que c’était ce qui lui été arrivé ? Est-ce qu’il était toujours dans ce lieu sinistre et blanc ? Comment est-ce qu’il allait ? S’il avait disparu, est-ce qu’il était dans un meilleur endroit ? Tant de questions, aucune réponse. Si seulement je savais quel était son numéro de logement, j’aurais rapidement la réponse à la question qui me rendait vraiment malade. Alors pourquoi est-ce que j’étais venu dans l’aire de jeu ? Ça faisait un moment que je n’étais pas venu dans ce niveau, en plus donc de l’éviter inconsciemment, les derniers évènements ne m’avaient pas aidé. Tout allait de travers, je n’étais plus moi-même. Le mot bordel convenait parfaitement pour décrire ce qui se passait en moi. Le manque, son manque, était toujours aussi présent, il était toujours aussi fort, qui me hachait le cœur, sans compter la peur qui ne me quittait plus depuis que j’étais sorti du niveau treize, de cette peur de voir une énorme bête venir bouffer ce qui restait de ma personne, et mes deux colocataires qui étaient loin d’être des gars sympathiques et profondément bons, mais c’était un autre sentiment qui était venu s’ajouter à tout ce chaos. Un sentiment d’abandon. Je n’avais pas d’image, de visage à mettre sur ce sentiment, je ne l’expliquais pas non plus. Je savais juste que je l’avais déjà ressenti. Il ne m’était pas inconnu. Et c’était peut-être bien ça le plus douloureux.

Là encore, je m’étais fondu dans la masse. Comme tous les jours depuis ce cauchemar pourtant si réel, je tenais mon bras gauche, j’avais besoin de le sentir pour être sûr qu’il était toujours en place. Et même si ça n’avait été qu’une hallucination collective, la douleur avait été réelle, le sang aussi, et tout ce qui avait suivit. Au milieu de tous les autres visages si semblables, je savais que je ne serais pas une cible, je ne me sentais pas pour autant en sécurité, mais il n’y avait pas non plus une cible collée dans mon dos et sur mon front. Assis par terre près d’une fenêtre qui avait été peinte à l’arrache sur une toile, je fixais la table de billard, la main sur mon bras, quelques pots de peinture avec moi et des pinceaux. D’autres y jouaient, ils souriaient, ils s’amusaient. En temps normal, ça aurait suffit à me faire sourire, je serais même allé en voir quelques uns qui ne semblaient pas dans leur assiette pour leur remonter le moral, je serais allé aider le groupe qui essayait de faire une grande fresque pour décorer un peu le lieu, je serais allé écouter ceux qui se sentaient d’humeur à jouer des instruments. J’en avais envie en réalité, aider les autres et m’occuper d’eux me permettait de ne pas penser à moi et à ce qui ne tournait pas rond. Je voulais le faire, mais je n’y parvenais pas. C’était comme si ces derniers jours s’étaient nourris de ce qui restait de ma positivité, de ma bonne humeur et de ma volonté, comme si on m’avait usé, utilisé, essoré jusqu’au bout, jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien. J’avais comme pour ainsi dire perdu ma nature profonde.

C’était peut-être le but là-dedans. Le but de cet endroit. Nous démonter, nous faire perdre qui on était pour devenir des zombies, des… insectes. Des êtres déshumanisés dans un univers froid, blanc et robotique, c’était ça, notre avenir proche ? Serrant les dents, et les doigts autour de mon bras, je me sentais bouillir de l’intérieur. On nous avait pris nos souvenirs, nos vies, et l’Intelligence Artificielle voulait que ça continue comme ça. Ce bras qui menaçait de nous emmener en prison. Qui nous lançait des trucs à la gueule. Cet endroit qui nous envoyait des monstres dessus pour voir comment on réagissait. Et on se laissait tous faire. Pourquoi ? Je ne voulais pas perdre qui j’étais, qui que je sois réellement. Il fallait que je prenne le contrôle de quelque chose. Que je montre que je ne me laisserai pas faire sans lutter.
Je partais dans tous les sens, je le sentais, j’en avais conscience. Un coup de vent pourrait me faire partir dans une toute autre direction que celle que je suivais depuis quelques secondes. Je me sentais girouette. Les yeux posés sur les vêtements que je portais, je savais ce que je devais faire. Ce blanc, cette horreur oppressante qui me filait des angoisses. Il fallait que je m’en débarrasse. Me redressant un peu, dans un état presque second, je pris un pot de peinture, de couleur jaune, l’ouvris et plongeais mes mains dedans. Sans atteindre, et sans réellement m’inquiéter d’en mettre partout, j’étalais la peinture sur mon haut et sur mes cuisses. J’étais dans mon coin, peu de personnes allait prêter attention à ce que je faisais, et tant pis si on pensait que je craquais, de toute façon, c’était déjà un peu le cas.

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

May I help you sir ? You can be Batman, and I will be your Robin or Alfred. Or the Batmobile. Or the Batcave. At your service.

      (c) crackle bones




Revenir en haut Aller en bas

avatar
F05-678
F05-678
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: CTRL + V   Mar 30 Mai - 18:28


⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Ce n’est pas que je suis triste mais je n’ai pas envie de woupidouwa. Ce n’est pas à cause de lui qu’j’suis dans cet état. C’est pas parc’ qu’il m’a fait du mal que j’n’ai plus le moral. J’ai décidé de ne plus y penser mais j’crois qu’j’ai besoin d’avoir mal pour exister. J’ai fait le tour de tout ce qui me rongeait et j’ai fini par trouver. Y en a marre de m’faire avoir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H03-909
H03-909
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: CTRL + V   Mar 30 Mai - 18:31


⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

May I help you sir ? You can be Batman, and I will be your Robin or Alfred. Or the Batmobile. Or the Batcave. At your service.

      (c) crackle bones




Revenir en haut Aller en bas

avatar
H06-403
H06-403
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: CTRL + V   Mar 27 Juin - 12:07


⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Unreal
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F05-678
F05-678
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: CTRL + V   Mar 27 Juin - 12:10

- [CROISADE] winter is coming avec Tasha et Adélaïde (http://hive-laruche.forumactif.com/t1230-croisade-winter-is-coming-f02-222-f02-021-f01-834)

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡

Ce n’est pas que je suis triste mais je n’ai pas envie de woupidouwa. Ce n’est pas à cause de lui qu’j’suis dans cet état. C’est pas parc’ qu’il m’a fait du mal que j’n’ai plus le moral. J’ai décidé de ne plus y penser mais j’crois qu’j’ai besoin d’avoir mal pour exister. J’ai fait le tour de tout ce qui me rongeait et j’ai fini par trouver. Y en a marre de m’faire avoir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
H06-403
H06-403
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: CTRL + V   Sam 8 Juil - 6:27

Cailin Russo 79
Lindsey Morgan 26
Margot Robbie 94

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡


Unreal
Revenir en haut Aller en bas

avatar
F07-773
F07-773
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: CTRL + V   Dim 9 Juil - 16:11

Le discours indirect libre permet d’insérer les paroles d’un personnage sans interrompre le cours du récit. Il garde une vivacité proche du discours direct . Il permet de retranscrire aussi les ....pensées intimes d’un personnage.
Revenir en haut Aller en bas
 
CTRL + V
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: Espace détente :: Jeux-
Sauter vers: