Partagez | 
 

 EVENT DE MARS - L'architecte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
PNJ
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: EVENT DE MARS - L'architecte   Mar 28 Fév - 13:40

L'ARCHITECTE
event rp

Mise en situation
Le mot s'est rapidement passé au sein de la Ruche lorsque cette petite boîte à été trouvé par un groupe de personne dans une pièce emplie de cendre. Il faut croire que quelqu'un a décidé de se débarrasser de quelques preuves, mais cette boîte a survécue. Cette petite boîte noire où une petite lumière bleuté frémit comme si elle menaçait à tout moment de s'éteindre. Jugeant préférable de partager cette découverte avec le reste des abeilles, elle a été placée dans la salle commune. Sous observation minutieuse de tout le monde, les théories ont fusées de tous les côtés et si vous n'arriviez pas à trouver une explication idéale elle a su se présenter à vous d'elle-même.

Ce ne fût d'abord qu'un petit crépitement jusqu'à ce qu'enfin vous entendiez la voix. Cette même voix qui faisait écho au sein de la Ruche. Celle appartenant à celui que tout le monde a nommé l'architecte.

« Allo? Allo? J'entends des voix. Est-ce qu'on m'entend? »

Oui! Vous vous l'entendez et enfin, enfin, lui aussi vous entend. C'est enfin votre chance de parler avec lui!




Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: EVENT DE MARS - L'architecte   Lun 6 Mar - 13:30

Rejoignant finalement la grand salle, la curiosité le gagnant, 01 y trouve foule. Plusieurs personnes sont déjà attroupées là, parlant et commérant entre elles, se demandant ce que ces voix, ce verrouillage pouvait bien pouvoir dire. Se faisant bousculer par quelqu'un, il tend le bras, rattrapant quelque peu la dite personne. « Hey là! Rien de cassé? » souffle-t-il. Mais ses yeux chavirent bien vite de nouveau sur la salle, comme s'il cherchait quelque chose - quelqu'un. Une tignasse rousse, par exemple, celle-là même qu'il se répète pourtant de fuir. Et pourtant, c'est elle qui est devenu sa coéquipière dès son arrivée, l'aidant à organiser les informations retranscrites des diverses missions dans la Ruche, les idées et suggestions ; elle qui l'aide à accueillir les nouvelles têtes, entre autres. Mais il ne la voit pas. « Tu sais s'ils ont trouvé quelque ch.. » demande-t-il à son voisin. Mais sa phrase reste en suspens, coupée par un grésillement soudain, un bruit sourd. Et puis finalement, une voix. Une voix qu'ils ne connaissent que trop bien, désormais. « Allo? Allo? J'entends des voix. Est-ce qu'on m'entend? » grésille la voix de celui qu'ils nomment l'Architecte. 01 s'avance alors vers la petite boîte, rejoignant le centre de la pièce, où un petit noyau regardait hébété la lumière bleutée de la boîte. Était-ce elle qui servait de méthode de communication? Échangeant des regards curieux, l'un des leurs prit le premier la parole, la question posée leur brûlant les lèvres à tous. Le fameux tatouage.

Et alors que la question est lancée, franchissant les lèvres de l'un d'eux, la réponse ne tarde pas, scellant cette communication effective. Oui, pense 01. Et Adam ne se décourage pas pour autant, profitant de l'occasion, et de la réponse donnée - que certains se dépêchent d'aller transmettre aux archives - pour poser à son tour la sienne. Certes, elle n'est peut-être pas des plus utiles, mais elle se montre plus humaine, espérant ainsi jauger de l'état de la mémoire de l'homme - si c'en est encore un. Après tout, rien n'est plus sûr dans cette prison immaculée. « Bonjour Jonathan, je me nomme Un. De quoi te rappelles-tu exactement? » demande l'homme d'une voix posée. Il aurait dû dire Zéro Un, pour plus exactement H01-01, mais à quoi bon compliquer la tâche à l'homme? Il aurait pu dire Adam également, mais le surnom, s'il aidait à gagner en humanité, ne lui plaisait toujours pas. De plus, se présenter de la sorte pour mettre en confiance une personne était différent de le faire devant des dizaines de personnes. Il ne s'appelait pas Adam: il ne savait pas comment il s'appelait. L'Architecte en revanche, avait un prénom connu dans la Ruche. Et le lui rappeler pourrait déjà commencer un dialogue avec celui-ci. 01 patiemment, attendait que l'homme lui réponde. Ou pas. Après tout, peut-être ne se souvenait-il de rien? Il ne serait pas le premier à connaître l'effet de la page blanche.


resume:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: EVENT DE MARS - L'architecte   Mar 7 Mar - 10:57

003 avait rejoins la salle commune tôt dans la matinée, en fait, dès qu’il avait entendu parlé de cette mystérieuse boite que des gens avaient trouvée. Depuis qu’il avait entendu cette voix, une voix humaine, retentir dans les haut-parleurs, il était plus résolu que jamais à percer les mystères de la ruche. Se dire qu’il y avait quelqu’un enfermé entre ces murs depuis trois ou quatre mois était incroyable, inquiétant aussi. Pourquoi l’avait-on mit à part comme ça si lui aussi avait perdu ses souvenirs ? Que savait-il ? Comment s’y prenait-il pour communiquer ? Encore des questions sans réponses à ajouter à la longue liste de celles qu’il avait déjà. Mais peut-être que cet architecte, comme certains l’appelaient, pourrait leur donner des réponses, s’ils arrivaient à le libérer. Ils avaient bien débloqué un nouvel étage, tout ici pouvait bouger.

Il y avait déjà du monde autour de la fameuse boîte quand il arriva, ils la regardaient sous toutes les coutures, élaboraient des théories. 003 s’approcha assez pour pouvoir la regarder aussi. Ça lui faisait penser à un disque dur externe, pour ce qu’il en voyait. Peut-être que les fameuses archives se trouvaient dessus, et avec elle des réponses. Restait à trouver comment les lire, de ce qu’il avait entendu, tout le matériel électronique qui se trouvait dans la même pièce avait complètement brûlé. Dommage, ça aurait vraiment pu leur servir. Le temps passa ainsi, sans qu’aucune explication ou piste ne soit trouvée, d’autres personnes les rejoignaient pour venir voir ce qu’il se passait, mais rien n’avançait vraiment.

« Tu sais s'ils ont trouvé quelque ch.. »

Un homme venait de s’adresser à lui, plutôt grand et balaise, il l’avait déjà vu dans les couloirs ou la cantine, mais c’était la première fois qu’il lui parlait. 003 allait lui répondre que non, personne n’avait rien trouvé, quand la boite émit un grésillement désagréable, suivi par la voix de l’homme mystérieux. Le jeune homme se redressa aussitôt, il allait répondre que oui, on l’entendait, mais d’autres furent plus rapides, et commencèrent à lui poser des questions. Sur son tatouage d’abord, c’était vrai que ça, même lui voulait le savoir, puis le grand costaud à côté de lui demanda s’il se souvenait de quelque chose. C’était déjà plus, humain, comme façon de s’adresser à quelqu’un, le pauvre était tout seul depuis des mois, et la seule chose qui semblait intéresser certains était les informations qu’il pouvait donner.

« Y'a-t-il quoi que ce soit d'important dans la pièce où tu te trouves ? »

La question était sortie toute seule, avant même que l’architecte ais pu répondre à la précédente. 003 s’intéressait moins aux informations qu’il pouvait donner qu’à un moyen de le sortir de cet endroit où il était enfermé. Il se demandait vraiment comment il avait pu tenir comme ça tout seul, est-ce qu’il n’avait vraiment rien avec lui ? Lui aurait certainement craqué depuis longtemps en tout cas. Dans le même temps, la lumière que faisait la petite boite l’intriguait, il se demandait ce qu’elle pouvait signifier. Il se tourna vers son voisin, Un, d’après ce qu’il avait dit.

« Dites, vous pensez que la lumière peut indiquer la… distance entre la boite et l’endroit qui émet ? Ça peut peut-être nous permettre de trouver d’où vient le signal. »

Bien sûr, cette lumière pouvait simplement indiquer que l’appareil fonctionnait, ou le niveau de batterie, mais on ne sait jamais. S’il y avait un moyen de retrouver cet homme, ils pouvaient au moins essayer.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: EVENT DE MARS - L'architecte   Mer 15 Mar - 13:26

J’avais finalement pris la décision d’aller dans la salle commune avec les autres. Cette boite trouver, c’était l’évènement de l’endroit. À quoi pouvait pouvait-elle bien servir ? Comme les autres j’étais intriguée. Et ces marques sur les portes, ça me rendait folle. Il y avait trop de questions, pas assez de réponse pour mon cerveau en plein ébullition. Au départ une seule une fine lueur bleue, régulière s’échappait de du boitier. Rien de plus ne nous préparait à ce qui allait suivre. J’arrivais près des autres qui déjà, offraient théories plus farfelues les unes que les autres. On ne pouvait leur en vouloir, même moi je m’imaginais des trucs insensés. Le crépitement ce fit entendre à la surprise générale.

Puis ce fut la voix, celle qui avait piraté le système quelques fois, nous expliquant son isolement. Jamais je n’y avait assisté, j’avais même commencé à croire que les plus anciens nous jouaient des tours. Ce fut ensuite le tour des archives, dévoilant les informations – minimes tout de même – qui avaient fusés au compte-goutte. Les abeilles ne purent ce contenir plus longtemps, elles voulaient toutes savoir. Moi aussi je voulais savoir, mais quoi ? Aucune idée, qu’est-ce qu’un amnésique, enfermer dans un trou sans issus pouvait bien nous apporter ? Pourtant j’en avais des questions. Comment avait-il fait pour entrer en communication avec si nous, s’il était enfermer ? Serait-il punit s’il faisait de la dégradation dans cette pièce ? Serait-il amener à la même place que les autres et relâcher par la suite ? Manipulait-il l’IA pour nous transmettre ses informations ?

Je m’approchais du moniteur, encore incertaine de la question que je voulais réellement poser. Puis, je me souvint de ce Always sur la porte de ma chambre, semi effacé. Qu’avait dit l’IA avant que celle-ci nous laisse sortir ? Alerte intrusion. Alerte intrusion. Début de la décontamination. Séquence de nettoyage enclenchée. Ça rappelait légèrement les apparitions de Jonathan. Quoi que c’était un peu différent. Je devais tenter, dans les meilleures des cas j’avais raison, dans le pire j’étais prise avec deux problèmes complètement séparés. On allait finir par devenir fou. De toute manière je n’étais pas seule et d’autres personnes pourraient clairement poser des questions plus essentielles que la mienne. J’étais obsédée, un point c’est tout. « As-tu quelque chose à voir avec l’intrusion du système qui a déclenché l’apparition de marque sur les portes de certains logements ? » Après tout, personne  d’autre que lui n’avait encore jamais réussit à contourner l’IA.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PNJ
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: EVENT DE MARS - L'architecte   Sam 18 Mar - 10:14

ATTENTION
intervention

« Tentative de corruption du système. Analyse en cours... Tentative de corruption du système. Analyse en cours... »

[HJ : Nous vous rappelons que l'event prend fin le 1 avril. Le sujet sera archiver à ce moment.]




Revenir en haut Aller en bas

avatar
F02-021
F02-021
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?
MessageSujet: Re: EVENT DE MARS - L'architecte   Sam 25 Mar - 11:27

Un attroupement. Voilà ce qui attira l'oeil de 021 qui se ramena dans la pièce centrale où tout le monde s'était, semble t-il, donné rendez-vous. Sans plus de manières, elle traversa la salle, heurtant des gens au passage, parfois un peu violemment. Elle bouscula plusieurs personnes, dont un homme assez balaise qu'elle n'avait pas encore eu le temps de reconnaître et qui se mit à poser des questions. Il n'était pas le seul d'ailleurs. Ils posaient tous des questions. Ce qui était ridicule, songeait la brune avant qu'elle ne remarque cette petite boîte noire. Ah. C'était donc ça. Encore une histoire de cet architecte. La jeune femme avait l'impression d'avoir interrompu quelques choses alors que les résidents attendaient vainement une réponse de cette boîte. Pendant quelques minutes, elle suivit le mouvement, croisant les bras et restant à l’affût, imaginant presque que ce fameux Jonathan allait enfin leur faire signe et oser prononcer quelque chose, n'importe quoi. Mais rien que des grésillements. Rien qu'une absence de voix. Jusqu'à ce que...

« Tentative de corruption du système. Analyse en cours... Tentative de corruption du système. Analyse en cours... »

Aussitôt, 021 sursauta. Oh merde. Ces choses robotisées les avaient déjà repéré. Se faisant soudainement pressante, elle se rapprocha un peu et demanda d'une voix assez forte.
« L'Architecte, c'est le moment où jamais de parler. Stacy Jacobs, ça te dit quelque chose ? Ce nom a été prononcé plusieurs fois dans les archives que tu as stocké. » Elle avala plusieurs fois sa salive, pressant intérieurement Jonathan de lui répondre. Mais non, rien, toujours rien, si ce n'est l'ombre de ces choses qui planent au-dessus d'eux. Soudainement, prise d'un accès de rage, 021 envoya tout bouler. Frustrée, elle clama : « Bordel on perd notre temps ici ! On aura jamais de réponse, on va tous crever dans cette ruche si ça continue ! » Elle le pensait vraiment.

A grandes enjambées, elle se précipita vers le fond de la salle commune et commença à jeter les livres de la bibliothèque au sol. Les balançant par terre avec violence, ouvrant certains ouvrages en espérant trouver quelque chose à l'intérieur. Mais il n'y avait pas de réponse. Il n'y en aurait jamais. Avec hargne, elle se mit à déchirer des pages de livres qui passaient sous ses mains au hasard, sautant parfois sur ceux qui se trouvaient à ses pieds dans l'optique de manifester tout son mécontentement, les écrasant de toutes ses forces. « Ils en ont rien à foutre de nous ! C'est une blague ! » La brune ne cessait de crier, révulsée par ces événements, par cet endroit et tout ce blanc qui ne faisait que la dégoûter. « Faut se réveiller putain ! » ajoutait-elle en criant. Sous le coup de la rage, elle souleva une des tables basses de la pièce qu'elle retourna avec violence avant de se mettre à donner convulsivement des coups de pieds dedans, cherchant à briser le mobilier comme la Ruche l'avait brisé elle, en la forçant à tout oublier de sa vie, à être prisonnière de ces murs. Et elle tapait, frappait, donnait des coups avec violence, laissant éclater sa colère, que ce soit en hurlant ou en battant les pauvres livres et table qui ne demandaient rien à personne, à défaut de pouvoir fracasser le responsable de cette situation.

Spoiler:
 

⬡ ⬡ ⬡ ⬡ ⬡



It's time to find your own way, Love.

Badges du Swagg:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: EVENT DE MARS - L'architecte   Sam 25 Mar - 11:50

INFRACTION
interruption du rp

Trois coups d'alarme sonore raisonnent dans la salle commune. La lumière clignote, ne laissant assurément rien présager de bon. Une trappe s'ouvre au plafond au-dessus de F02-021, laissant passer un large bras mécanique. Ce dernier l'agrippe fortement à la taille alors qu'une aiguille s'enfonce dans son cou à l'instant où la trappe les engloutis pour se refermer. Le calme revient. L'alarme cesse de sonner. Les lumières cessent de clignoter et personne ne sait où F02-021 a bien pu passer.

@F02-021 tu vas recevoir un mp avec les détails de ta sentence.




Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: EVENT DE MARS - L'architecte   Sam 25 Mar - 12:49

Un s'avance, demandant à un jeune homme s'il s'était passé quelque chose, avant d'être interrompu par un grésillement. L'architecte prenait contact avec eux, et avec son intervention, des questions fusèrent. Tentant de savoir si l'homme se souvenait de quoi que ce soit, 01 se demanda si celui-ci se portait bien. Réellement. Il n'avait sans doute pas comme eux accès aux soins, résultat de l'ouverture du niveau 11 contenant une infirmerie. Soulagement pour 01, sachant que certains pouvaient saigner du nez. Ou tomber. Ou même malgré les interdictions de l'IA, se frapper. L'Homme semblait incontrôlable, indomptable et jouer aux parfaits moutons, si ce n'était pas forcément bien perçu par la communauté, jouissait au moins du fait de rester en bonne santé. Le brun à ses côtés posa à son tour une question et 01 hocha malgré lui la tête à celle-ci, curieux d'en connaître la réponse. Une voix qu'il reconnut (F02-364) s'adressa alors à l'homme tandis que le jeune garçon (H02-003) leur faisait part de son interrogation quant à la lumière de la boîte. « Peut-être bien..tu penses qu'en la déplaçant celle-ci brillerait plus fort selon notre proximité? On peut essayer de.. » Mais Un ne finira jamais sa phrase. Alors que les questions-réponses s'enchaînent, qu'un son d'alerte retentit, marquant sans aucun doute la fin imminente de leur communication avec l'Architecte, les esprits commencèrent à s'échauffer. « Hey! Ca ne sert à rien de lui crier dessus! » s'exclama-t-il envers certains, se voyant bousculer par les seconds rangs. Les gens devenaient fous, et la peur de voir cette source d'information partir en fumée les rendaient volcaniques. Un échangea un regard avec F02-364, inquiet de la tournure des évènements, quand une voix couvrit subitement celle des autres, provenant du fond de la salle. Des bruits s'ensuivirent ainsi que des exclamations. Mouvement de foule. 01 se précipite, en bousculant certains alors qu'il redoute ce qui est en train de se passer. Il l'a déjà vécu une fois, hélas.

Des bruits de déchirures se font entendre et son cœur crie un peu plus fort alors que le courroux semble imminent. « Hey! Arrêtes! » crie-t-il à la brune (F02-021) alors qu'elle apparaît dans son champ de vision. Une trappe s'ouvre au-dessus de sa tête. Et si 01 sait qu'il n'aura pas le temps de l'atteindre, il redouble d'intensité alors qu'il s'époumone: « Attrappez-la!! » Mais la seule qui semble encline, bien plus réactive que le blond, à se saisir de la jeune femme aux nerfs échauffés, c'est bien l'IA. Se saisissant de la brune à la taille, une seringue s'enfonce dans le cou de celle-ci. La silhouette disparaît sous les regards impuissants. Et 01, presque arrivé, serre les dents alors que la trappe se referme. Un grand silence retombe. Il a envie de tout casser, à son tour, d'envoyer chacun valser à des kilomètres de là. Pourquoi ne peuvent-ils pas réagir? Pourquoi ne peuvent-ils pas s'entraider, s'épauler? Il faut croire que dans cette prison immaculée, la règle du chacun pour soi prime, l’écœurant un peu plus chaque jour. Furieux, amer, ses poings se font tremblants, plus serrés que jamais. Tous ces gens qui disparaissent sans raison. Tous ces autres qui s'en vont et reviennent changés à jamais, meurtris. Combien en faudra-t-il pour qu'ils finissent par comprendre qu'ils ne sont rien seuls? Frustré, ses épaules s'affaissent finalement, alors que son regard se trouve abattu par la situation. Il ne la connaît pas. Il ne connaît aucun d'entre eux, comment pourraient-ils se serrer les coudes alors que tous ont peur de se lier? Il soupire: « Je pense que le garçon a raison, déplacer la boîte pourrait peut-être nous aider à le localiser. Maintenant, faites ce que vous voulez.. » Las de ces discussions, il se baisse alors, ignorant les regards encore abasourdis, parfois désapprobateurs. Il s'en fout. Puisque c'est chacun pour soi, il en fera de même. Et ses doigts se referment sur un livre, le reposant sur l'étagère. Sur sa couverture, l'on pouvait lire "Livre 0". Le livre qu'il avait aidé à compléter. Le livre destiné à tout un chacun. L'Homme ne savait-il donc que détruire?


resume:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: EVENT DE MARS - L'architecte   Sam 25 Mar - 22:13

Qu'est ce que tu foutais là ? Pourquoi tu t'es arrêté devant ce rassemblement tel un troupeau de mouton ? T'en sais trop rien mais t'es intrigué, tu veux savoir ce qu'il se passe, qu'est ce qu'il y avait de si intéressant à regarder.. Tu t'approche, silencieuse, tu connais pas encore grand monde ici pour ne pas dire personne, et puis tu t'en tape parce que ça t'intéresse pas de faire des connaissances dans cet endroit tordu.
Un lourd silence, des grésillements, des questions qui se posent et des visages baignant d'incohérence. Dont le tient, tu comprends pas trop ce qu'il se passe, t'entend le mot "architecte", un prénom "Jonathan" ou tu n'sais trop quoi. Des mots familiers, qui sont déjà parvenus à tes oreilles dans des bruits de couloirs.

Tu t'approche un peu plus, te frayant discrètement un chemin dans la foule, pas trop près ni trop loin. Juste assez pour profiter du spectacle, pour te foutre de la gueule de ces abrutis qui pensent trouver la réponse à tout grâce à cette boîte noire que tu trouves sans intérêt. Inutile. Rien qu'un long silence, avant qu'une voix masculine se fasse entendre. Tu te redresse, fronçant les sourcils tout en avançant de quelques pas encore, rejoignant un grand blond (01) qui tente un dialogue avec la fameuse voix.

Rien en retour qu'un système d'alarme qui se déclenche ou une connerie dans le genre. Tu lèves la tête bêtement vers la voix robotisée qui résonne. - C'est quoi c'bord.. T'as pas vraiment le temps de réagir qu'une brune (021) commence à hurler. Elle hurle, balance tout ce qui lui passe par la main, comme prise d'une folie extrême elle continue son manège sous ton regard insolent. Tu comprends pas ce qu'il lui arrive, pourquoi ce pétage de câble imminent.. En même temps, coincé ici, y'a vraiment de quoi devenir complètement dingue. Toi aussi, tu vas pas tarder à le devenir si tu restes longtemps dans cet endroit. Si tu sors pas d'ici rapidement. Elle s'agite, s'excite devant tout le monde, tu trouves ça un brin ridicule. - C'est pas en détruisant une pauvre bibliothèque qu'on aura des réponses non plus.. Que tu lances à 021 complètement déchaînée. Tu tournes légèrement la tête vers le blondinet qui tente de la calmer, un peu trop tard puisque l'IA se décide à intervenir. Tu regardes faire, tes yeux se baladant sur la silhouette quasi inerte qui disparaît aussitôt.

Tu dévisages 01 encore tremblant de rage, l'impuissance ne lui va pas. Il lance quelques mots par-dessus son épaule avant de se diriger vers les livres à son tour. Tu pries pour qu'il fasse pas lui aussi, son cinéma, t'avais déjà assez mal à la tête comme ça. - Bon, moi j'ai pas envie de crever ici alors j'sais pas vous mais j'compte pas rester les bras croisés. Et dans un élan, tu pousses un inconnu qui était devant toi et tu attrapes la boite entre tes mains. Tu l'observe brièvement, la lueur bleue toujours présente et tu lâches un profond soupir. - Donc, tu penses que cette.. Lumière là, plus elle est forte et plus on se rapprocherait de l'endroit d'où la voix vient ? Tu demandes à ce gosse 003, qui a d'ailleurs l'air plus malin que la plupart des gens ici. Tes iris viennent se planter quelques secondes dans les siens avant de te lever tout en gardant la boite dans tes mains. - On a qu'à testé l'hypothèse. Ouais, t'en avais un peu rien à foutre des avis des uns et des autres, si vous continuez comme ça, vous crèverez tous dans cette ruche. Et ça, tu l'sais pertinemment.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PNJ
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur


Qui es-tu petite abeille?

MessageSujet: Re: EVENT DE MARS - L'architecte   Ven 31 Mar - 13:28

L'ARCHITECTE
event rp

Fin de l'event
La boîte devant vous commence à émettre un petit bip répétitif ne laissant assurément rien présager de bon en combinaison avec les toujours si froides paroles que la voix robotique a prononcée il y a peu. Vous avez déjà pris le temps d'observer la boîte de tous les côtés. Vous savez pertinemment que vous ne pouvez rien y faire. Vous ne pouvez pas l'ouvrir ou tenter d'empêcher cette fatalité à laquelle vous commencez à être habitués. La Ruche a vu en cet homme que vous appelez l'architecte un ennemi, ou du moins en sa façon de communiquer avec vous, et fera le nécessaire pour éliminer la menace. Quelques paroles échangées rapidement puis la petite lumière bleue s'éteint. Le silence revient... Qu'en est-il de l'architecte? Peut-être que vous ne le saurez jamais.




Revenir en haut Aller en bas
 
EVENT DE MARS - L'architecte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Galerie de Mars [2012]
» Cours par ChatBox - Samedi 30 Mars 2013
» architecte, jeune, autodidacte, citoyen du monde
» BeIN Sport en clair du 06 au 11 mars pour les client Bbox ADSL.
» BONNE JOURNÉE DE LA FEMME ..... 8 MARS 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: Archives :: Events-
Sauter vers: